Ajax-Rostov (1-1) – L’Ajax academy tient à finir 4e de sa poule en C1, pas en C3.

Nous nous étions quittés le 8 mai 2016, sur un nul honteux contre l’avant-dernier De Graafschap, une première place perdue, et un arrière goût de caca dans la bouche pour la fin de l’Eredivisie et de l’ère de Boer.

En parlant d’air, je sors d’un super shooting revigorant dans le parc régional du Pilat, avec une ancienne gymnaste en parfait état de marche. Grand écart nue dans le ruisseau, appui tendu renversé, courbette, pirouette, cacahuète, toute la palette, quelle souplesse ! Mieux que les JO ! En position grand écart, j’ai craint au milieu de toutes ces pierres, le redouté effet ventouse. Que faire en cas d’accident ? Sans couteau, on repart avec le caillou ? La démarche en crabe ? Une spatule, c’est mieux qu’un couteau, oui mets ça dans ta besace mon Rhinit à la prochaine sortie… tout s’est bien passé mais t’es pas serein putain, tu dois anticiper, c’est pourtant un précepte de l’école ajacide… tout du moins sur le terrain.

Hors terrain, la direction est sereine mais ne donne pas l’impression d’anticiper.

Bosz remplace de Boer. Ses méthodes et son gegenpressing, commencent à infuser, et justifient les débuts poussifs en LDC et championnat contre 2 promus (victoire 3-1 contre le Sparta et nul anal à la maison contre Roda).

L’effectif est resté stable, Miliki qui ne devait pas partir est logiquement parti à Naples pour 32 M, laissant les tout frais Dolberg, 18 ans, et Cassierra, recrue colombienne de 19 ans, à la pointe de l’attaque. Notant que ça faisait léger, Bosz a obtenu le renfort de Bertrand Traoré, prêté par Chelsea.

En défense, van Rhijn (1,5 M cadeau à Brugges) et van der Hoorn (2,5 M cadeau empoisonné à Swansea)  sont remplacés par un autre jeune Colombien, Sanchez (5 M du Nacional), et Westermann, gratis du Betis.

Westermann a été recruté seulement sur « sa réputation »… confession de notre trésorier en chef, Overmars, qui ne voulait pas se faire chier à évaluer ses performances. En gros, on avait besoin d’un vieux pour faire le nombre et apporter toute son expérience à nos petits.

Le gros coup de l’Ajax est évidemment d’avoir refourgué van der Hoorn à Swansea, contre de l’argent. Même contre un panier de crevettes, on aurait probablement dit oui. Courage à Swansea. Courage.

Andersen, espoir décevant, est parti en Suisse aux Grasshoppers, pour 1,5 M, et Zivkovic, qui s’annonce comme la prochaine déception, est à nouveau prêté, cette fois à Utrecht. Duarte a résilié son contrat et retourne chez les siens à Almelo. Serero, au placard, est aussi proche d’un retour chez les siens en Afrique du Sud. Il mérite pourtant bien mieux.

Enfin, Patrick Kluivert, la légende et roi de la branle, 2 mois après avoir signé comme coach de l’Ajax A1 (les moins de 19 ans pour lesquels joue son fils), se retrouve parachuté Directeur du football au PSG pour une mission générale autour de la stratégie sportive du club de développement à l’international tout en ayant des relations privilégiées avec les autres grands clubs pour jouer du pipeau ensemble en costard et faire des photos.

Pendant ce temps, à peine sorti du kibboutz, Peter Bosz travaille, parce qu’avec nos conneries on doit déjà remettre le couvert en préliminaire de LDC.

Les Grecs du PAOK écartés (pléonasme) non sans mal (1-1 et 0-1), on tire Rostov pour la dernière marche avant le pognon et les sunlights. Surprenant 2e du dernier championnat russe (https://footballski.fr/rostov-a-decouverte-de-ligue-champions-flou), Footballski nous apprend que Rostov est un club sans pognon, sans entraîneur, à l’effectif réduit, au futur incertain, les joueurs sont limite à faire des animations en supermarché pour finir le mois… et pourtant, ils sont à une marche de la phase de poules, après avoir sorti Anderlecht (autre habitué des éliminations sans gloire).

Des Russes, deux Iraniens, un Moldave, un Equatorien, un Biélorusse… la légion étrangère débarque à Amsterdam, même si les chèvres bataves sont du côté de Rotterdam.

Bien organisée dans un 5-3-2 bétonné et un gardien brillant, ils ont failli nous avoir. 1-1, et toujours pas de victoire contre un club russe. On a beau affronter une équipe plus faible à chaque fois, on n’y arrive pas.

L’Ajax a pourtant mis ce qu’il fallait, s’est procurée les occasions mais une fois de plus, on se fait plomber par le niveau insuffisant de notre défense.

Les notes:

Cillessen 1/5: Inquiétante sa métamorphose en Xavier Gravelaine. Pour être aussi cerné, je soupçonne des problèmes avec sa gonzesse, un parent malade ou un nouveau-né. Il dort sur le coup-franc, et fait une nouvelle connerie. Il rate son début de saison et Barcelone vient de poser 12M sur le bonhomme. Le match retour sera peut-être son dernier sous nos couleurs. Et tout un peuple rouge et blanc se prend à rêver d’un retour du Stek !

Dijks 3/5: Des centres à 40 mètres dans une boite où le défenseur russe dépasse le 1,90 m. Quelques tout-droit et une bonne volonté habituelle. C’est faible.

Riedelwald 3/5: Balloté entre la défense centrale et le milieu de terrain, Bosz semble vouloir l’installer derrière. Il est dans l’ombre de Bazoer mais n’en reste pas moins un des gros espoirs du club. Il n’a pas trop eu à se montrer sur ce match, mais dégage au moins un minimum d’assurance.

Sanchez 2/5: Encore en plein décalage horaire, il ne sait pas encore dans quel pays il a atterri et a montré quelques maladresses. Ca va venir, il n’a pas l’air dégueulasse.

Veltman 1/5: Très moyen comme à chaque fois qu’il joue latéral droit. Ne sait pas centrer, ne sait pas redoubler, a perdu de nombreux ballons. Je ne le supporte plus. Trop de lacunes, trop d’erreurs, j’aimerais qu’il s’en aille. C’est honteux.

Bazoer et Gudelj 3/5: Correct. Le beau public amstellodamois a apprécié.

ajaxrostov supp

Klaassen 4/5: Compte tenu de la position très haute de l’équipe, il a quasiment joué attaquant. Dispo et présent dans la surface, il a parfaitement digéré son Euro qui est si énergivore.  Il est en grande forme et tire bien les pénaltys.

Younes 3/5: Joueur offensif le plus régulier et performant en 2016, il dribble, centre, et par un loupé fracassant se positionne entre le maître Bakayoko et Kaba Diawara. Médaille d’argent pour l’Allemand. http://www.dailymotion.com/video/x4p0upr?GK_FACEBOOK_OG_HTML5=1

El Ghazi 4/5: Bien seul sur l’aile droite à cause de l’autre quille de Veltman, il a tout fait pour donner l’avantage à l’Ajax. Jorge Mendes semble insister pour le faire partir avant le 31/08, les transferts de Diego Costa et James Rodriguez mettent du temps à se concrétiser, et il faut faire tourner la boutique. L’Ajax tient presque son remplaçant avec la truculente pépite de Genk, Bailey.

Traoré 3/5: Bonne adaptation du Burkinabé, il est l’attaquant qu’il nous faut pour remplacer Milik.

1-1 mais de l’optimisme pour le retour, l’Ajax a tout ce qu’il faut pour passer. Les Russes ne pourront pas rester derrière, et jouer le contre avec un petit 20% de possession.

En plus ils seront fatigués. De source interne, je sais que les joueurs de Rostov ont prolongé leur séjour à Amsterdam. Ces vicelards ne sont pas allés au quartier rouge, mais ici: http://www.amsterdamcheesecompany.com/fr/goat-truffle.html

Ils avaient de grands yeux très clairs, où parfois passaient des éclairs, comme au ciel passent des orages, ils étaient pleins de tatouages, ces baiseurs de chèvres, sacrés légionnaires !

Rhinit Michuls

Du foot néerlandais plein les sinus - Ajax Amsterdam. Photographe érotique d'extérieur amateur, vidéaste d'intérieur amateur, reporter érotique amateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.