ASSE – Amiens SC (3-0) : la Forez Académie voit triple

3 mâches, 3 victoires, et 0 but encaissé. Bon. Bien. On dit qu’on arrête là ?

Le match résumé en 1 phrase : « Un score logique »

Pour la 1e de Garcia avec les 2 Kops (bien garnis au demeurant), les Verts ne se sont pas loupés. Une large victoire au tableau d’affichage et quelques certitudes qui commencent à pointer le bout de leur nez. On voit toujours ce pressing de morts de faim et cette volonté constante d’aller de l’avant. Les milieux de terrain stéphanois sont en permanence face au jeu et quand on connaît la qualité de passe de Selnæs par exemple, on voit tout de suite que ça fait des dégâts. Au final, les Verts ont dominé, ont eu chaud en 2 occasions, mais finissent le mâche en marquant 3 buts sans en encaisser 1 seul.

  

La compo :

Du grand classique pour la défense et le milieu, ce sont les mêmes joueurs qui ont été alignés lors des 2 premières journées. Seul changement : devant, Diony est titularisé en pointe et c’est Tannane qui glisse sur le banc pendant que Bamba prend sa place sur l’aile droite. Alors que des rumeurs de plus en plus insistantes envoient Søderlund loin de Sainté, Beric traîne lui aussi son spleen sur le banc avec 0 minute de jeu au compteur. Diony semble être le seul véritable attaquant sur lequel compte Garcia, qui aurait apparemment aussi demandé à avoir un « 9 » supplémentaire.

  

Le mâche :

Comme depuis le début de championnat, les Verts démarrent fort. Gros pressing sur les Amiénois qui ont du mal à sortir la balle proprement et qui subissent dans ce début de rencontre. Sur un long ballon vers Diony, il perd le ballon avant de le récupérer sur un contrôle manqué (de la main) d’Adenon. Crochet et contact entre le défenseur et le neo-stéphanois. Certains comme @Fouillasse diront qu’il n’y a rien, moi je dis que si. Certes le crochet de Diony est long et il aurait du mal à récupérer la balle derrière, mais dans ce cas, pourquoi tendre la jambe ? Bref, ce contact est sifflé et comme c’est dans la surface, ça fait penalty. Bamba transforme la sentence d’une belle frappe dans la lucarne gauche de Gurtner (1-0, 13e). Amiens réagit de suite avec cette tête qui non cadrée d’El-Hajjam (14e), mais leur occasion la plus dangereuse sera jouée sur un corner en deux temps : Ndombélé procède à l’ablation d’un rein d’Hamouma sur un crochet extérieur et envoie un ballon piqué au 2e poteau sur lequel Ruffier était battu. Heureusement, ça ne touche que la barre (32e). Chaude alerte mais c’est Sainté qui va faire le break : Diony récupère une balle perdue par le milieu amiénois bien pressé par Selnæs, et va défier Gurtner. Il crochète le gardien et va frapper, mais le portier lui fauche la jambe d’appui. Penalty logique et jaune illogique puisque ça aurait dû être rouge (annihilation manifeste d’occasion de but). Dabo ne se fait pas prier et transforme avec un tir à ras de terre sur la droite (2-0, 39e).

La 2e mi-temps démarre par un nouveau coup de canon de Ndombélé qui envoie une lourde et fracasse le poteau de Ruffier, une nouvelle fois battu (48e). Les Verts font le dos rond pendant 10 minutes puis reprennent leur domination. Faux appel de Dabo qui ouvre une fenêtre de tir pour Hamouma, Gurtner repousse sur Bamba qui se fait reprendre in-extremis par la défense (62e). Le coup de grâce arrive : suite à une énième récupération au milieu de terrain, Bamba lance magnifiquement Hamouma dans le dos de tout le monde Gurtner sort à sa rencontre et chasse le ballon. Sauf que Dabo a suivi et marque malgré le retour d’un défenseur (3-0, 66e). Le mâche est plié, mais les Verts auront 2 énormes occasions en fin de partie : Hamouma profite d’un caviar de Selnæs pour refaire le coup de Caen avec un ce pointu de l’extérieur, sauf que là ça part à côté (87e). Puis Hernani, rentré 10 minutes avant, sur un centre en retrait de Bamba avec une frappe qui frôle le montant droit de Gurtner mais qui ne rentre pas (90e).

Victoire nette des Verts qui ont eu chaud sur 2 occasions, mais qui auraient aussi bénéficier de jouer contre une équipe à 10 dès la 40e. Ce qui me marque, c’est vraiment cette capacité à toujours vouloir aller de l’avant qu’a su insuffler Garcia. Des joueurs comme Selnæs ou Dabo se régalent, et ce sont Bamba et Hamouma qui en profitent grâce à leur vitesse. L’ajout d’un Diony dans ce système permet d’apporter un peu plus de variété au jeu stéphanois. Derrière c’est solide aussi, même si Ruffier a touché du bois 3 fois sur les 2 derniers mâches. Bref, le début de saison est parfait, alors ne boudons pas notre plaisir et savourons ces 9 points qui ne sont déjà plus à prendre.

Un Kop plein, ça a quand même de la gueule.

  

Le résumé du mâche :

  

Les notes :

Ruffier (triplé, 3/5) : 3e clean-sheet, mais aussi 3e fois que les montants le sauvent depuis le début de la saison. Le policier a la baraka, il a retrouvé sa matraque porte-bonheur.

Janko (Jean KO, 2/5) : 45 minutes pour prendre un jaune et perdre 15 ballons. Le coach en a eu marre et lui a dit de se mettre au chaud sur le banc. Prometteur.

==> remplacé à la 46e par Gabriel Silva (ah ?, 2/5), dont je commence à comprendre pourquoi l’Udinese nous l’a laissé sans indemnité de transfert.

Théophile-Catherine (toujours pas, 3/5) : KTC a joué beaucoup de ballons, il en perdu pas mal aussi. Et pourtant, il est capable de faire de belles choses comme cette relance à ras de terre pour transpercer 2 lignes. Après, la plupart du temps, ça part n’importe où.

Perrin (strict minimum, 3/5) : quelques belles interventions, mais aussi des duels inhabituellement perdus. Une bonne prestation d’ensemble malgré tout, mais ça ne passera pas face à tout le monde.

Pierre-Gabriel (PDG, 4/5) : clairement son meilleur mâche sous le maillot vert. Alors qu’il est arrière droit à la base, il est en train de s’imposer aussi sur l’autre aile. Des retours déterminants et une grosse présence physique, RPG a fait de Kakuta sa chose.

Selnæs (confirmation, 4/5) : on lui reprochait son manque d’agressivité, il a marché sur le milieu amiénois. Et comme il régale toujours autant avec sa qualité de passe, il nous sort un mâche énorme. Est-ce qu’il va enfin maintenir ce niveau sur une saison entière ?

Dabo (métamorphosé, 3/5) : il claque un doublé pour ouvrir son compteur buts chez les Verts, rien que ça. Toujours autant d’impact au milieu, il s’est montré très intelligent dans son placement ce qui lui a permis de marquer ce but facile. Encore un qu’on ne reconnaît plus, dans le bon sens.

Diousse (comme une image, 2/5) : plus discret que face à Nice, Diousse s’est montré sage. Trop sage. Je ne l’ai quasiment pas vu du mâche, face à une opposition pourtant assez faible.

==> remplacé à la 58e par Maïga (non noté), qui a poursuivi le travail invisible de son prédécesseur.

Hamouma (toujours pas blessé, 3/5) : toujours aussi rapide, il a manqué de réussite en fin de mâche pour marquer ce 4e but. Il n’a pas tiré de penalty cette fois, mais il aurait pu en obtenir un sur une faute de Guntner décidément pas super inspiré samedi soir.

Bamba (faites le signer, 4/5) : lui, il est clairement en train de franchir un palier. Mais genre un très gros palier. Le genre de palier qui t’amène en Premier League dans pas longtemps, et pas à Stoke ou Bournemouth. Et il n’a toujours pas prolongé…

Diony (Lacazette, 3/5) : il n’a pas marqué mais obtient 2 penalties. Avec lui, Sainté peut jouer long, alternative intéressante. Maintenant, il a l’air d’avoir encore quelques tours de terrain à faire pour perdre tous les accras qu’il a bouffé cet été.

==> remplacé à la 80e par Hernani (non noté), qui a failli signer son entrée par un but.

  

Les adversaires : Ndombélé a fait danser Hamouma façon Jean-Pierre Mader, et a été de loin l’adversaire le plus dangereux. Je me suis aussi aperçu que Bodmer jouait au moment où il a été remplacé.

 

La question minitel : la question enchaîne.

Purée… 3 mâches, 3 victoires, 0 but encaissé… NE NOUS ENFLAMMONS PAS !!! Mais fouilla, ça fait du bien quand même. Vous en retenez quoi de ce mâche ?

Ole fait ola, et ambiance le début de saison côté stéphanois. On savait qu’il avait une belle qualité de passe, on est en train de découvrir qu’il sait aussi tacler et gratter des ballons. Patron. Sinon, Sainté aurait pu obtenir 3 penalties, il y en a déjà eu 2. Aucun souvenir du dernier mâche où les Verts ont pu marquer 2 fois comme ça, si quelqu’un connaît la réponse, qu’il se manifeste en commentaires. De mon côté, j’attends avec impatience la photo de la signature de la prolongation de Bamba parce qu’au rythme qu’il a aujourd’hui, on risque de perdre très gros en juin si ça ne se fait pas.

  

Roland Gromerdier

 

L’avis d’en face, il n’y a pas à ma connaissance d’académicien(ne) amiénois(e) donc il n’y en aura pas sauf surprise.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

4 Comments

  1. Je viens de réaliser un truc en lisant l’acad… si je dis pas de bêtises, en deuxième mi-temps on jouait avec RPG, droitier, à gauche, et Silva, gaucher, à droite, non ?
    Si oui ça explique peut-être en partie la perf de Silva…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *