ASSE – OL (0-5) : la Forez Académie tronçonne

Can we go back to those days – When everything was simple then?

Le match résumé en 1 phrase : « Humiliation »

Une intro avec du Pennywise, Grippe-Sou en français, comme un symbole de Notre Président. Les Verts ont pris une énorme rouste et, alors que ce genre de performances ressortaient plutôt face au PSG d’habitude, c’est le voisin qui est venu nous corriger chez nous avec une belle manita dans la gueule. Un match pathétique côté stéphanois, où le ridicule a alterné avec le gênant, le tout saupoudré d’un manque de couilles évident. Et comme le dit mon ami Paco : sans talent et sans couilles, un derby ça ne se joue pas, ça se perd.

 

La compo :

 

Bon merde, hein Oscar ? Tu me les brises à mettre sans cesse Pajot titulaire. En face, ça oppose 4 joueurs à vocation offensive dont Fekir en 10, il aurait peut-être fallu mettre 2 milieux défensifs pour éviter de le laisser tout seul dans l’entrejeu, non ? Dabo n’est pas forcément ce mec là, mais à la limite, tu mets Pogba dans cette zone à la place de Pajot et Dabo pour Maïga afin d’avoir au moins un mec capable de faire quelque chose du ballon en l’absence de Cabella. Bamba toujours aligné en pointe, c’est vrai que c’est une réussite : dans ce système, il a inscrit la bagatelle de 1 but, et c’était à la 1e journée.

 

Le mâche :

Lamentable prestation des Verts, une des pires qu’il m’ait été donné de voir depuis des années. La compo est bancale, mais plus grave, le talent n’est pas là. Une équipe de pipes, sans imagination, incapable de se montrer dangereuse pendant tout le mâche ou presque. Si au manque de talent, les joueurs sont incapables d’opposer une organisation solide et compacte, en même temps qu’une grosse détermination, alors la branlée est au bout du chemin. Et quand en plus tu donnes le bâton pour te faire battre (superbe corner d’Hamouma, je me demande encore ce qu’il a voulu faire)… Sainté a coulé au milieu, devant, derrière. Ruffier a sauvé la baraque au moins 3 fois, mais il en prend quand même 5 dans la tronche. Il doit se demander ce qu’il fout encore là…

On peut pardonner une défaite, mais celle-là, non. Depuis quelques semaines, les Verts affichent un visage médiocre et aucune envie de se sortir les doigts. Les titulaires se contentent d’être au mieux passables, parce qu’ils savent que derrière, soit la concurrence est inexistante, soit elle est blessée. J’avais dit dans un billet qu’on ferait le bilan après le derby suite à l’élimination en Coupe de la Ligue : 3 mâches, 2 défaites, 1 nul, 0 but marqué, 6 encaissés. Garcia connaît son premier gros accrochage, le bateau stéphanois jusque là chahuté par la houle des résultats moyens vient de se prendre l’iceberg lyonnais. Reste à savoir s’il va couler lentement comme le Titanic ou que le capitaine Garcia va réussir à colmater la brèche. La trêve internationale tombe à pic, il est plus que temps de se refaire une santé mentale et physique pour certains, et rebondir dès le prochain mâche contre le LOSC.

Quant à ceux qui quinent pour le maillot de Fekir ou les insultes dans le vestiaire, arrêtez un peu. Perso, j’étais au stade, et le coup du maillot, j’en avais tellement rien à foutre, beaucoup plus énervé de la performance des joueurs. C’est du folklore, ça fait partie du derby, concentrez plutôt votre rancœur contre les mecs en maillots verts qui n’ont pas su se montrer dignes de l’évènement malgré tous les beaux discours de façade. Moi, c’est plus cette blessure-là qui me fait mal, parce que j’ai l’impression qu’on s’est bien foutu de ma gueule, et que j’ai perdu 2h de mon temps pour voir une bande de chibres sans personnalité se faire rouler dessus, et piétiner mon honneur de supporter. A eux, oui, je leur en veux énormément. Et à mon avis, ça risque de secouer un peu à l’Étrat dans la semaine qui vient…

 

Le résumé du mâche :

 

Les notes :

Ruffier (the one, 3/5) : il prend 5 buts, un de ses pires souvenirs sans doute sous le maillot stéphanois, et pourtant, ça aurait pu être pire. 3 parades décisives (2 en 1e mi-temps, 1 en 2e) mais il ne pouvait pas non plus rattraper toutes les conneries de ses défenseurs. Une raclée qui peut laisser des traces et l’envoyer loin de Sainté prochainement…

Les autres (tous, sans exception, 0/5) : vous avez été à chier, mais vraiment. Aucune envie, aucun talent, aucun cerveau pour certains, ce match c’était comme se foutre de la javel dans les yeux. On va quand même en sortir quelques-uns pour l’exemple :

  • Hamouma, ton corner était déjà scandaleux, ta blessure ridicule mais ta sortie est inexcusable. Tu laisses ton équipe à 10, sans même attendre ton remplacement, belle preuve d’égoïsme pour un joueur à qui on a promis une reconversion dans le staff. J’espère franchement que cette promesse ne sera pas tenue ;
  • Lacroix, ton tacle de débilos, c’était pour essayer de faire croire que tu avais de l’orgueil ? Au lieu de vouloir jouer les durs, apprends déjà à faire une tête sans fermer les yeux et rentrer ton crâne de piaf dans le cou comme une tortue ;
  • Pogba, rentré à la mi-temps, 3 buts qui viennent de son côté. Arrête de te prendre pour une star putain, t’as même pas le niveau pour retourner à Sedan ;
  • Pajot, t’es joueur de foot putain, pas marathonien. Essaie au moins de bosser le placement ou les passes à l’entraînement plutôt que d’enchaîner les tours de terrain ;
  • Théophile-Catherine, tu recules tellement quand tu défends, que je me suis demandé si tu n’allais pas finir côté de moi dans le Kop à force. Dans la défense « recule-frein », y’a aussi le mot « frein ». 

 

La question minitel : la question fait passer un message.

Votez pour les 4, vous verrez, ça fait un message marrant.

 

C’est clair, non ?

 

Roland Gromerdier

 

HorsJeu recrute donc si le cœur vous en dit, lancez-vous !

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

16 Comments

  1. Par contre fais gaffe Roland, ton amour aveugle pour Soderlund va se voir tu l’as mis deux fois en remplaçant (pour Hamouma et pour Maïga) !

  2. 11 hommes contre 11 enfants tétraplégiques. Vous pouvez aussi récupérer Evra cet hiver, profitez-en !

  3. Pajot, M’Bengue et KTC en même temps sur le terrain on savait déjà que c’était moyen, suffisait de demander plutôt que de vouloir réinventer le football Mossieur l’entraineur étranger.

  4. Condoléances. Par contre, sacré match de Lacroix, je pensais qu’on avait de sacrées buses en défense chez nous, mais bordel, qu’il est mauvais. Entre son tacle de merde qui lui vaut un rouge mérité et ses deux air marquages en première mi-temps (sur la frappe de Mariano et le but de Fékir), je suis finalement rassuré, vous avez pire…

    • Les énormes raclées qu’on ramasse ont au moins le mérite de ramener les anciens ;-)

      Lacroix est cataclysmique. La saison passée, il avait joué 20 matches comme titulaire : 3 victoires, 4 nuls et 13 défaites. Il est reparti sur les mêmes bases;

      • Je n’avais pas suivi la carrière du bonhomme chez vous, mais effectivement, il dispose d’un sacré pedigree. Autant Hamouma, tu te dis que c’est pas de bol si tu es gentil (si tu es plus taquin, tu te demandes si le monsieur était bien échauffé pour reprendre le match), autant lui, purée, c’est un calvaire.
        Sinon, Cabella, Diony et Perrin blessés pour le derby, vous avez été piochés dans les anciens de chez nous pour le staff médical?

  5. Une pensée émue camarade Gromerdier.
    J’avais pas encore vu jouer Sainté cette année mais quelle bonne surprise. Surtout Selnaes dont la performance mérte d’être souligné. Il a quoi comme maladie le garçon?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *