à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

Bayern-Augsburg (3-0), die Bayerne Akademie livre ses notes

Samedi 18 mai 2013

L’avant-match :

Dernier match de la saison à l’Allianz Arena pour le Bayern et surtout dernier match pour Jupp Heynckes. Pour célébrer le titre de champion, on a fait les choses bien et rassemblé sur la pelouse des grands noms du Bayern. On retrouve Lizarazu, Kahn, Makaay, Elber, Sagnol et autres avant d’offrir une standing ovation à Heynckes.

Le Bayern aligne l’équipe-type pour la remise du trophée mais aussi pour faire une sorte de répétition générale avant la finale de la Ligue des champions, comme je ne vous l’avais absolument pas annoncé dans la précédente akademie.

Compo Augsburg

Compo Augsburg

Le match :

Dès le début, le Bayern presse haut et domine. Augsburg est privé du ballon et est obligé de balancer loin devant pour tenter de se créer des occasions. A la xème, la tête à bout portant de Müller est bien détournée par Manniger. A la 18ème Mandzukic bute sur le menton de Manniger encore après un centre de Ribéry. A la 36ème, Manniger déboite Klavan son défenseur en sortant boxer un ballon. Magnifique geste. 0-0 à la mi-temps. Match moyen mais sympathique pour passer un samedi après-midi tranquille. Augsburg aurait pu obtenir un penalty pour une faute de Martinez non sifflée à la limite de la surface. Au retour des vestiaires, un superbe coup-franc de Schweinsteiger est tout proche du cadre, mais finit dans le petit filet. Dommage. A la 55ème, un tir de Ji contré par un tacle bavarois manque de lober Neuer mais finit sur la barre. C’est pas passé loin FDP. La rencontre se déroule tranquillou, les joueurs font leur petit jogging, Augsburg est content de partir avec un point. Mais sur un moment d’inattention, Müller se retrouve seul à la réception d’un centre de Dante pour ajuster Manniger de la tête. 1-0. A la 75ème, Neuer sort bien devant Vogt à l’entrée de la surface. Alors que selon certains illuminatis juifs franc-maçons, Van Buyten aurait fait une main dans la surface un peu avant. Mais je ne m’intéresserais pas à ces accusations calomnieuses. Derrière, Augsburg craque physiquement. Ribéry s’amuse dans la surface avant de filer le ballon à Shaqiri (rentré un peu plus tôt) entre six joueurs d’Augsburg. Le suisse fait une une demi-roulette et ajuste le gardien. A la Xème c’est au tour de Gustavo de profiter d’un superbe travail de Ribéry qui fixe la défense avant de passer au brésilien qui n’a plus lui aussi, qu’à ajuster le gardien. D’ailleurs Manniger l’aide bien sur le coup en se

But Gustavo
Ribéry fixe quatre joueurs. Derrière les autres défenseurs sont à la ramasse. Gustavo est seul. Et boom.

Les notes :

Neuer 3/5 : Pas énormément de boulot.

Lahm 3/5 : Prestation correcte. Il s’est préservé physiquement.

Van Buyten 3/5 : Comme le reste de la défense, il n’a pas été mis beaucoup à contribution. Cinq interceptions tout de même.

Dante 4/5 : Superbe centre pour Müller. J’ai tout repeint mon écran.

Alaba 3/5 : Comme pour Lahm, bon match sans boulot exceptionnel.

Martinez 3/5 : Bon match mais pas flamboyant. Toujours très utile dans les airs (6 duels aériens gagnés).

Schweinsteiger 4/5 : Gros match comme toujours. 121 ballons touchés. Seize longs ballons réussis sur 19. Cinq récupérations et deux interceptions.

Robben 4/5 : Beaucoup de mauvais choix, de déchets, mais un calvaire pour la défense adverse. Neuf dribbles réussis. Remplacé par Shaqiri (70ème) qui marque assez facilement après un bon travail de Ribéry, il n’a plus eu qu’à se retourner et envoyer le ballon dans le petit filet.

Müller 3/5 : On ne le voit pas beaucoup, mais il est là pour planter un but important, l’ouverture du score qui a complètement plombé Augsburg. Remplacé par Gustavo (82ème) qui marque, lui aussi grâce à Ribéry.

Ribéry 5/5 : Peut-être son meilleur match de la saison. Si on l’avait déjà vu jouer régulièrement à ce niveau, c’est la première fois qu’il tient 90 minutes en le conservant tout le long. Alors qu’on parle de lui comme potentiel ballon d’or (et que ça me fait ben rire) il sort un match phénoménal. Mais ça reste contre le 16ème de Bundesliga. A lui de reproduire ça en finale de Ligue des champions.

Mandzukic 2/5 : Il s’est bien touché. Remplacé par Mario Gomez (70ème). Qui s’est bien touché aussi. Solidarité.

Remise du trophée

Le Bayern reçoit son trophée 

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)

Laissez un commentaire