à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

Dortmund-Hannover (3-1) : La Borussia Akademie livre ses notes

Lundi 4 mars 2013

Jean qui rit, donne rendez-vous en quart. Jean qui pleure, éliminé par Shaktar.

 

Après la honte internationale d’avoir perdu sur le même score qu’Hoffenheim contre le Bayern (okay, le match de Sinsheim était après celui dont Jean va parler maintenant, mais que voulez-vous… Jean avait envie de noter cette concordance des scores qui ne signifie rien), il fallait corriger Hannover comme il se doit pour pouvoir regarder Shaktar en face.

Alors Klopp choisit… de faire tourner l’effectif. Piszczek, émoussé, épuisé, cède sa place à .. Grosskreutz en latéral droit. Blaszczykowski a le droit de faire son footing de reprise, Götze d’observer sur le banc, Schieber de jouer plus de cinq minutes et en pointe (ça tournera avec Lewandowski au cours du match, selon l’humeur, même si Schieber a plus souvent pris le premier rang). Le XI est bizarre, mais le voilà, face à une équipe d’Hannover pas si dégueulasse sur le terrain. Il leur manque Mame Biram Diouf et ils alignent Djourou, mais autrement ça peut être chiant à jouer.

Dans le match, cela aura été très bizarre. Un faux rythme permanent, le Borussia n’a jamais semblé avoir besoin d’en faire plus pour s’imposer mais aurait aussi pu se prendre les buts qu’il ne fallait pas au mauvais moment. Cinq minutes après le 1-0, Hannover égalise sur un contre exploité à merveille. Le hors-jeu pas net (enfin net quand même, c’est pour faire de la pub pour le site sur lequel vous êtes déjà) sauve les gars de Jean. Comme Lewandowski en plante deux, comme Santana plante (presque) le troisième et surtout comme Schieber s’offre un premier but en Bundesliga avec Dortmund, on s’en sort avec 3-1 au tableau d’affichage. Dans le contenu, c’est pas particulièrement rassurant. Mais cela tombe bien, ce n’était pas l’objectif. Il fallait gagner sans s’épuiser. C’est fait. On revoit le Borussia mardi, contre le Shaktar. Et là, ça ne déconne pas.

 

Les buts

8′ Kuba temporise côté droit, et attend le très bel appel de Grosskreutz. Kevin remise en arrière et Lewandowski conclut facilement. PES staïle. 1-0.

21′ Cette fois-ci, Kuba remise derrière lui vers Grosskreutz. Kevin frappe, Zieler dévie, Lewandowski conclut facilement. Easy chit. 2-0.

40′ Sur un coup-franc, un Hannover dévie une première fois la balle. Santana prolonge et oblige Weidenfeller à la parade sur la transversale. Abdellaoue remporte le combat avec son coéquipier pour pousser la balle au fond. 2-1.

72′ Sur une longue balle en profondeur, Schieber prolonge de la tête sur les conseils de Santana. Blaszczykowski en profite et dribble deux défenseurs comme si de rien n’était. Schieber, qui a parfaitement suivi l’action, pique le ballon à Kuba et frappe avec assurance dans le but. 3-1.

 

Les notes :

Weidenfeller (3/5) : A part contre Santana, où il fait son possible pour trouver la barre transversale, ce qui ne suffit, il est en top forme. Mardi ? Rien ne passera (et le 0-0 est « suffisant »).

Grosskreutz (5/5) : Le Nicolas Savinaud de la Ruhr a fait une première mi-temps de haute-volée, à l’origine des buts de Lewandowski. Patron à l’opposé de sa place habituelle.

Schmelzer (3/5) : Dans le bon coup mais pas du bon côté. Il avait de quoi offrir au Borussia, qui lui a préféré Kevin à droite, commun symbole d’élections en Allemagne.

Santana (2/5) : Décidément cette saison, tu fais peur. Ton jeu de tête sauve les apparences, mais FAIS LES DANS LE BON SENS.

Subotic (3/5) : Propret. Les attaquants du Shaktar vont découvrir.

Kehl (3/5) : C’était bien lui cette fois. Ca s’est vu d’ailleurs.

Gündogan (3/5) : Un jour tu vas baisser le rythme, ou tu comptes vraiment finir ta carrière au Borussia comme ça ?

Reus (2/5) et Blaszczykowski (3/5) : Deux joueurs en manque d’inspiration et qui n’ont jamais pu prendre/donner la vitesse qu’il manquait à ce match. Mais Kuba se retrouve dans les trois occasions de but, commun symbole d’opportunisme inspiré.

Lewandowski (5/5) : HATERS GONNA HATE. Lewa a montré qu’il peut faire de grandes choses, encore une fois. Il faut juste qu’il en ait l’envie. Il lui reste 14 mois d’exploits en tout genre à faire.

Schieber (4/5) : Fantomas en première mi-temps, il surgit de nulle part en seconde, il trouve enfin sa place dans le jeu, dans le construction et, commun symbole de prise de confiance et d’intérêt, il s’offre un but pas trop mal. Bravo Julian. Il te reste 14 mois pour progresser et qu’on puisse se dire qu’on a au moins un remplaçant potable.

 

Les remplaçants :

Götze, toujours en forme même pour une demie-heure. Il fracassera tout mardi (et le 3-0 est « suffisant »). Sahin a aussi participé à la rencontre, pas au jeu. Deux coups-francs. Le deuxième se rapproche. Il sera au point en fin de saison et fracassera tout. Entre temps, Bender a fait soufflé Gündogan, quand même.

 

Jean Colère qui vous analküsse, qui que vous soyez, propres de l’entrejambe ou non.

En attendant, vous pouvez vous abonner à Horsjeu.net, vous pouvez aller voir un résumé abouti d’une victoire presque rabougrie, vous pouvez aller discuter sur Facebook avec Jean et d’autres, ou sur Twitter avec BundesligaFR et d’autres, et vous pouvez aussi faire complètement autre chose. Libre à vous. Jean ne vous fliquera pas.

Si vous le voulez, vous pouvez aussi vous faire teaser plutôt que taser.

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • Willy Pagnol dit :

    Toujours aussi bien comme académie.
    Mais tu penses vraiment que Lewandoski restera encore 14 mois? ca serait surprenant quand même pour le club de pas profiter d’une belle perspective de plus-value

  • Jean Colère dit :

    Danke schön fidèle lecteur fidèle.

    Lewandowski encore 14 mois, c’est ce qui semblait sortir de la bouche de Watzke. Je crois que ça ferait trop mal au Borussia de vendre au Bayern.
    Et ils doivent attendre d’avoir une vraie solution de rechange (un accord pour acheter Kiessling, Dzeko, que-sais-je ?) pour se dire qu’ils peuvent le vendre. Si c’est pour un second couteau, il semblerait qu’ils préfèrent le conserver un an de plus, assurer la continuité des qualifications en coupe d’Europe, faire une autre bonne saison en renforçant l’équipe à d’autres postes et choper la bonne affaire en juin 2014.
    Choix intelligent et qui me plaît.

  • L'Infernal Wayne Boulet dit :

    Salut Jean !

    Ben justement, au sujet de Lewandowski, au vu de ses récentes sautes d’humeurs (je sais qu’il en a déjà eues, mais il me semble que c’est un peu plus fréquent cette saison), est-ce que le type ne ferait pas la tronche si jamais il ne partait pas au Bayern (ou ailleurs ?) dès cet été ? Et Schieber mérite-t-il plus de temps de jeu pour se montrer digne d’un statut de titulaire ?

  • Jan-Karl dit :

    « Grosskreutz le Savinaud de la Ruhr »
    Dans 10 ans on en parlera comme le Costacurta s’il continue à enchainer les 5.

  • Jean Colère dit :

    Les sautes d’humeur de Lewandowski sont surtout financières. Ou politiques, mais ça, ça reste dans le débat avec Kuba. Dans le jeu, je m’inquiète pas. Il aura envie de planter. Il s’est loupé contre le Bayern, tout était fait pour qu’il se plante. Mais son égo l’empêchera plus de faire une saison de merde que de planter sa saison.

    Et tel que je l’ai compris, l’accord avec le Bayern fait qu’il ne partira pas ailleurs, mais pas cet été non plus.
    A moins que le Borussia décide soudainement du contraire et de « s’offrir » 20 M.

    Schieber mérite-t-il de jouer plus pour autant ? Il faut qu’il le prouve. On est encore loin du compte.

  • Mèch Tuyot dit :

    j’admets que le Savinaud de la Rhur est particulièrement savoureux, je pense aussi que si Dortmund joue aussi bien, c’est grâce à Jean.

  • Willy Pagnol dit :

    Effectivement choix intelligent, j’ai de plus entendu qu’ils allaient rentrer dans le top 10 des clubs les plus fortunés . Si rmc ne raconte pas de la merde sur le coup, ils peuvent effectivement se permettre de le garder sans remords.

Laissez un commentaire