à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

Le Havre – Lens (6-2), la Lens Académie livre ses notes

Lundi 16 septembre 2013

 

Coucou lecteur.

Je sais, tu vas râler. Luissette est un con : « on gagne contre Troyes et à Laval et il ne fait aucune académie, et là, on prend une valise au Havre et ce salaud vient tirer sur l’ambulance. »

Alors déjà, tu vas te calmer, parce que je fais ce que je veux. Ensuite, faut me comprendre. Je suis complètement perdu depuis le début de l’année. On est leader, on ne prend quasi plus de buts, pire, on joue pas trop mal. Je ne reconnais plus mon Racing.

Toi qui es un vrai fan n’as pu accepter la victoire à Laval sans reconnaître cet arrière-goût un peu bizarre.
Déjà, Lens leader qui se déplace chez un mal classé, en général, ça finit en défaite. En plus, on finit à 11 vs 9. Le Racing n’ayant jamais été foutu de profiter d’une supériorité numérique, toi aussi tu t’attendais à perdre. Surtout que sur le pré, c’était flippant, Laval dominait peinardos et on était juste nul dans le jeu. Là où d’habitude, on en prend un en fin de match, Boum on en claque 2 coup sur coup et on l’emporte. Comme un club à qui rien ne peut arriver cette année. Avoue que tu étais un peu perdu.

Ensuite, contre Troyes, on peut tranquillement perdre de 3 buts d’écart si Aréola ne nous sort pas le grand jeu… mais non, on gagne. 1-0. En costaud.

Honnêtement, le supporter lensois est naïf, mais de là à lui faire croire que juste en virant Démont pour y mettre un latéral au moins aussi moche que lui (GBamin, Landre, Fradj ou Bonne pour l’instant) on était devenu la meilleure défense du championnat, faut pas déconner. On sait tous qu’on a eu un max de réussite contre Auxerre, Troyes et Laval, et que si ça n’avait pas trop souri, on serait 13e sans que ça ne soit scandaleux.

Heureusement, on a retrouvé notre Racing… et vous votre serviteur.

Ainsi, un grandiose, un fantastique, un esseptionnel défi se présentait au Racing :
Les 6 équipes derrière nous au classement ont perdu la veille, on est donc, sans jouer assuré de rester leader, Angers ayant même pris une volée à Laval (sont marrants Angers quand même, en plus d’être nuls). Le défi est simple :

- on gagne, on met tout le monde à 3 points et on creuse un 1e écart dans la mission montée.
- on fait nul, on est seul leader
- on perd par moins de 3 buts, on reste leader.

Précisions:
- Le Havre ne nous a pas battu depuis 99
- a marqué 2 buts depuis le début de saison (on n’a pris que 2 buts depuis le début de championnat)
- joue dans un stade peuplé de 2000 lensois, ayant fait le dép.
Bref, ya quand même pas grand monde du côté d’Angers pour croire qu’ils vont repasser en tête après ce match.

Alors, oui certes, Yahia est suspendu. Mais bon, s’il fait un bon début de saison, s’il avait le niveau de Baresi, ça se saurait depuis longtemps. Oui, certes, Aréloa a fait le foufou avec son cou et laisse sa place à la dernière minute à Riou. Bon, Riou en a pris 4 contre Créteil en CdL, mais faut quand même pas déconner. C’est Le Havre en face. Leur attaque c’est Rivière, (pas le bon, l’autre), Mahrez, qui a un écureuil sur la tête, Dingomme et Bonnet. On dirait une équipe PES 3 avant de changer les noms des gars pour mettre les vrais.

Et bien si. Le Racing a écrit une nouvelle page de sa légende. On a réussi à en prendre 6 là-bas, (sur 7 frappes, dont une barre, ça vous laisse le loisir d’évaluer la prestation de notre gardien), après avoir mené au score et s’être aperçu, au bout de 3 minutes que leur défense était au moins, sinon plus, aussi fébrile qu’un geek ayant un RDV galant avec une actrice porno.

Voici la compo recensant les mecs qui ont réussi cet exploit.

TaktikLHLe match, en vrac, parce que faut quand même pas déconner :

- On a mené au score dès notre 1e accélération.
- Derrière on a défendu à 2 (Kantari et St Ruf), mais les milieux et les latéraux n’étaient pas concernés par le replacement.
- Suite à son but Chavarria a posé 85 minutes de RTT.
- Landre défend à 10 m de son attaquant, St Ruf à 30 m de sa surface et Baal air-défend.
- 4-1 à la mi-temps, avec 1 trouage de Landre, un, de St Ruf, un de Riou et une bien belle apathie de notre charnière sur le dernier.
- Les 2 derniers buts havrais étant l’oeuvre d’un mec qui faisait du futsal il y a encore un an, et d’un autre gars mis en confiance par le fait qu’avec Landre devant lui & Riou dans les buts sur ce match, le crochet dans la surface – frappe du gauche côté opposé ne pouvait finir qu’en lucarne.
- A noter que Lalaina Nomenjanahary était tout content de sa passe décisive sur le 2nd but lensois. A 2-5, y’avait en effet de quoi être fier.

Les buts de Chavarria et Ljuboja sont anecdotiques tant Le Havre, pourtant d’une tristesse folle (pensez bien, leur coach c’est Mombaerts, la coupe de cheveux de Franck Mickael posée sur la tête de JL Borloo), a mérité de gagner.

En bref : toutes les frappes qu’on méritait de prendre depuis le début de l’année (les poteaux vs Auxerre, les ratés de Laval ou de Troyes), on les a pris, et tout ce que Le Havre a raté en 4 matches, ils l’ont mis contre nous.

On verra ce que la suite donnera et comment réagira cette équipe. Ce sera soit un accident de parcours sans incidence sur la suite, soit le début de la fin, déjà, pour une équipe qui nous a dans tous les cas prouvé qu’elle n’a pas un banc capable de seconder les titulaires.

Landre avait pourtant bien travaillé son placement.

 

- Avec toutes ses toiles dans ce match, le Louvre Lens songe à ouvrir une aile « Art contemporain ». Les artistes Riou et Landre auront enfin la reconnaissance de tout leur talent.
- Pour la 1e fois cette saison , le challenge Démé Ndiaye de la frappe pourrie est remporté par Daniel Ljuboja. Son coup-franc direct aura au moins eu le mérite de réveiller le Stade Toulousain, qui l’a emporté en Top 14 ce week-end. En connaisseur, Démé a apprécié.
- Chavarria continue son apprentissage tactique de la L2. Il lui reste à comprendre que sa zone défensive est juste 30 m plus bas que sa zone offensive. Marquer le latéral adverse dans ses 30m n’a aucun intérêt si le milieu adverse est laissé libre…
- Ljuboja a vécu une salle journée. En plus de la défaite, il est battu par Mahrez au challenge de la coupe de cheveux atroce. Dur.
- Hommage à Yohann Démont, Loick Landre a tenu à en prendre 6 pour laisser moins seul notre bon Yoyo, nouvellement signé dans l’équipe CFA. Pour son 1e match, la CFA en a pris 6 contre Lille…
- Le côté droit de la défense lensoise a été déclaré zone sinistrée.
- Le coaching de Kombouaré a été récompensé. Ses 2 changements à la 62e ont eu un effet immédiat sur le sort du match, les Havrais mettant le 5e une minute plus tard.

OnDepuis cette banderole déployée contre Troyes, les Bloody Minor (pas Miner hein, Minor, comme les enfants) n’ont pas donné de nouvelles.
Des rumeurs disent qu’ils ont été abattus par des fans  des chiffres et les lettres.

Les gars : 

Riou : 0. Je ne veux pas l’accabler tant sa défense l’a laissé à l’abandon, mais bon, faut pas déconner, il se fait transpercer sur une frappe pas exceptionnelle aux 20m droit sur lui. Pour le reste, il aurait réussi à redonner le moral à tous les Havrais qui perdront tranquillement leur prochain match, surpris par la difficulté d’avoir à battre un gardien professionnel.

Landre : 0. Défend lentement et systématiquement trop loin de son adversaire, anticipe mal et se place très mal, ne sait d’ailleurs pas s’aligner ni ne sait pas remonter un ballon. Yohann Démont l’a adoubé, on l’appelle désormais « L’héritier ».

St Ruf : 0.Le parfait complément de Loïck Landre.

Kantari : 1.Pas aidé par les 3 autres zozos, il a été happé parla médiocrité ambiante et a sorti un match en tout point dégueulasse. Il couvre mal, ne presse pas quand il suffit de faire un pas en avant pour annihiler l’action, se fait prendre de la tête par des mecs de 1m20 et n’a même pas découpé un Havrais pour se défouler.

Baal: 1.Le temps d’un match, le Ludovic Baal 2012 est de retour. On espère juste que ce flash-back soit juste un hommage et pas l’occasion d’un revival qui s’avérerait très pénible à suivre.

Lemoigne : 1. S’est fait découper en 1e mi-temps, ce qui lui vaut un point (de suture). Pour le reste, se référer à la description du Radeau de la Méduse, de Géricault.

Cyprien : 1. Il fait des vidéos marrantes. Mais bon, quand ta référence s’appelle Norman, tu vas pas bien loin dans la vie.

Chavarria : 1. Pour son but. Pour le reste, il aura été d’une transparence qui n’est pas sans rappeler Jussiê.
En vrai, ça t’emmerde vraiment de défendre ou c’est juste pour faire chier tes latéraux?

Salli : 0. On a tous crié au génie d’avoir réussi à soutirer ce mec-là à Monaco mais pour l’instant, ça fait plutôt bien marrer le staff monégasque.

Coulibaly : 0. L’aisance technique d’un canard sur une mare gelée et un sens du placement qui n’est pas sans rappeler les plus grandes heures de Dagui Bakari.

Ljuboja: 1. Beaucoup trop décroché pour poser devant, mais avec de tels partenaires pour balancer les ouvertures, ça ne va pas bien loin. Un but pour rien, enfin, pour la stat.

Les remplaçants :

Nomenjanahary, Touzghar et Valdivia : 1, à eux trois.

Mahrez, grand vainqueur du dernier trophée capillaire Taribo West

 

Vous aimez la Lens Académie ? Vous voulez qu’elle continue ? Alors soutenez horsjeu.net en vous abonnant ici. Il y en a pour toutes les bourses, de 2€ à 16€ par mois pour les riches. Et puis on vous promet de transformer le pognon en alcool, au moins, on ne ment pas nous.
N’oubliez pas d’aller faire des coucous aux copains, sur moustachefootballclub.com, alterfoot.com, rclesnsois.fr et, si vous avez le temps, de venir polluer mon mur Facebook. En cherchant bien tu me trouveras même sur Twitter. (@r_direktor)

Le Havre – Lens, 6-2

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • Chris La Pignole dit :

    Quelle belle analyse sur Angers …

  • Luissette dit :

    C’est bien con de ne retenir que ça.

  • ouam dit :

    Si vous avez trouvé Le Havre triste sur ce match, nous ne devons pas être amateurs du même sport.

    Du droit, la frappe de Bonnet, sinon. C’est encore pire.

  • Mèch Tuyot dit :

    Ah bah dis donc, même quand tu te flagelles, tu te retrouves avec des gens pas content.

    Après les Angevins si tout le monde a la même analyse sur vous et vous trouve imblairable, sauf vous évidemment, s’agirait peut-être de commencer à se remettre en question non ?

  • premierleague dit :

    les saisons passent et Lens ne change pas… tu as bien fait de rappeler les principes de base ( par ex: votre equipe est a la rue, jouez Lens, ca vous remet en confiance…) et que bcp se voient trop beaux apres qqes resultats flatteurs ( sur et en dehors du terrain).

    moi je trouve cette analyse tres clairvoyante… merci Luisette

  • Luisssette dit :

    Perso, je n’ai rien contre Le Havre, ça doit être suffisamment dur à vivre d’avoir comme adversaires historiques Caen et Rouen.

    Après, j’ai reconnu qu’ils avaient mérité de gagner, faut pas m’en demander plus. La défense havraises est nulle et l’attaque, mise dans les meilleures dispos par notre journée pourtes ouvertes a brillé… mais surtout grâce à nous.

    Enfin, Angers, bah, vous êtes juste des cons. Votre président est un con qui se cache derrière des excuses bidons pour justifier sa nullité, votre public est un public de cons, et vous avez une mentalité de cons. Après, si ça vous fait plaisir de penser que vous êtes des mal-aimés, pas de problème. Je vous souhaite juste de finir 4e, avec un carton 9-1 d’un club qui vous dépassera juste à la fin…

    Pour info, on reçoit Brest à l’avant dernière journée…

  • Beau-frère dit :

    Ah que j’aime cette causticité!
    Digne des pubs « Cillit BANG »…
    A quand un match de coupe de la Ligue contre SOCHAUX ??
    Que les dieux du tirage au sort m’entendent, on veut du spectacle nous…
    Vivement le prochain article.

  • Beau-frère dit :

    …Merde…
    Y’a du changement a Sochaux.

Laissez un commentaire