à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

Hoffenheim-Bayern (0-1), die Bayerne Akademie livre ses notes

Mercredi 6 mars 2013

Dimanche 3 février, le Bayern affronte Hoffenheim à l’extérieur pour la 24ème journée de Bundesliga. Après avoir battu Dortmund en milieu de semaine en coupe; Munich retrouve le championnat contre Hoffenheim, 17ème et sur une série de trois défaites. Le Bayern part donc largement favori et devrait s’imposer facilement, avec avalanche de buts.

Les équipes :

Rien de très surprenant dans la composition du Bayern, Gomez titulaire à la place de Mandzukic qui a joué mercredi. Idem pour Shaqiri qui remplace Kroos et Boateng à la place de Van Buyten. Ribéry retrouve sa place de titulaire après avoir été suspendu en coupe. Robben qui aurait pu prétendre à une place de titulaire à la place de Müller et absent en raison d’une douleur musculaire. Même si cela semble une blessure minime, Jupp Heynckes préfère prendre toutes les précautions avec l’homme de verre. A noter aussi, la titularisation cadeau de Starke contre son ancien club à la place de Neuer.

bayern-hoffenheim-compo

bayern-hoffenheim-compo2

Première période :

Le Bayern commence le match comme à son habitude, en gardant la possession du ballon et en se rapprochant par à-coup de la surface adverse. On sent l’après-midi pour Hoffenheim. Le Bayern campe dans la moitié de terrain adverse mais sans être réellement dangereux, les attaques sont trop brouillones dans les dix derniers mètres. Les centres trouvent directement les pieds des défenseurs. Il faut attendre la 9ème minute pour voir un tir cadré, un coup-franc de Schweinsteiger détourné en corner par Gomes, le gardien d’Hoffenheim (un corner qui ne donnera rien). Mais les joueurs d’Hoffenheim se montrent de plus en plus entreprenant et parviennent à récupérer quelques ballons en pressant haut. Ayant bien compris qu’ils n’auraient pas des milliers d’occasions, ils se donnent à fond sur chaque contre-attaque. A la 13ème, une mauvaise passe de Boateng est interceptée et Kevin Volland part en contre. Il est taclé virilement sur la ligne par Boateng légèrement en retard et qui du coup prend un carton. Sur le coup-franc, le ballon passe devant trois joueurs du Bayern pour attérir dans les pieds de Williams, étrangement seul, mais sa frappe à ras-de-terre manque le cadre de peu. Le Bayern a eu très chaud. A peine trois minutes après, Hoffenheim bouscule encore le Bayern. Sur une attaque placée, la défense du Bayern s’aligne en quinconce, en hommage à la défense bordelaise, et Starke fait une sortie originale devant De Camargo. Heureusement Alaba est revenu à temps pour dégager le ballon. Mais a part c’est quelques incartades, Hoffenheim ne se montre pas vraiment dangereux. Ce qui est plus inquiétant, c’est la stérilité offensive du Bayern. Les bavarois rentrent à de nombreuses reprises dans la surface adverse, mais il y a beaucoup trop de mauvais choix et d’imprécisions au dernier moment, comme ce centre de Müller pour le patron de la buvette à la 23ème. A un quart d’heure de la mi-temps, le Bayern se fait de plus en plus pressant, la défense d’Hoffenheim est de plus en plus étirée et les espaces s’ouvrent. A la 38ème, Boateng intercepte une passe et envoie un long ballon vers Ribéry à l’entrée de la surface légèrement sur la gauche. Le président de l’amical des pare-brise la remet astucieusement au point de penalty pour Gomez. L’allemand qui contrôle du genou (j’ai envie de dire comme une merde mais bon) puis pousse le ballon d’un petit extérieur du pied pour le mettre hors de portée du gardien. La balle roule ensuite doucement vers le petit filet intérieur du but d’Hoffenheim. 0-1. Quelques minutes plus tard, Lahm est tout proche du deuxième but sur un service de Müller mais sa frappe à quelques mètres du but est contrée par le gardien. Deux, trois phases d’attaque/défense un peu folles, puis mi-temps.

 bayern-hoffenheim-gomez

«Il marque seul, dans les rues qui se donnent et la nuit le pardonne, il marque seul »

bayern-hoffenheim-rib

La remise de la tête de Ribéry pour Gomez (38’)

 bayern-hoffenheim-mandzukic

Mi-temps, les remplaçants du Bayern s’amusent. Ici Mandzukic tente d’arrêter un pénalty de Contento.

Deuxième mi-temps :

Je vais la faire rapide pour la deuxième mi-temps, de toute façon il n’y a pas grand-chose à dire. Le Bayern s’est bien touché la nouille. Domination tranquille mais les joueurs n’étaient pas super motivés par l’idée de marquer. Hoffenheim a pas mal tenté mais n’a pas pu revenir au score. A noter : deux coup-francs monstrueux de Schweinsteiger à la 70ème et 75ème. 0-1 score final.

Les notes :

Starke 3/5 : C’était un petit cadeau que Heynckes faisait à Starke de le titularise contre son ancien club. Pour sa première apparition sous le maillot du Bayern, Iron Man a fait le boulot, sortant quelques ballons chauds mais certaines prises de risque un peu folles (cf sa sortie à la 16’).

Lahm 4/5 : Un capitaine fidèle à lui-même, même s’il a parfois été dépassé défensivement sur certaines accélérations, sans doute à cause de la fatigue de l’enchainement des matchs. Offensivement c’est un demi-dieu. Plus grand nombre de ballons touchés avec 111.

Boateng 4/5 : Un bon match de Boateng, efficace défensivement, il a également touché beaucoup de ballons (84). Un 3 aurait suffi à illustrer sa performance, mais je lui rajoute un point pour son interception + merveille d’ouverture vers Ribéry sur le but de Gomez.

Dante 3/5 : Comme pour Lahm, on ressent la fatigue qui s’accumule, comme sur son erreur d’alignement qui offre une occasion en or à Hoffenheim. Moins actif dans le jeu que d’habitude (seulement une 50aine de passes au lieu des 80/90 habituelles) et moins de jeu long. Il a été gêné par le pressing d’Hoffenheim.

Alaba 3/5 : Je ne vois pas grand-chose à dire sur le match d’Alaba. Quelques montées offensives, quelques erreurs défensives, quelques interventions cruciales.

Martinez 3/5 : Idem que pour Alaba. Mais on peut souligner son utilité dans le domaine aérien et son faible nombre de pertes de balle.

Schweinsteiger 4/5 : Troisième joueur à toucher le plus le ballon (94), il étonne toujours par sa capacité à alterner jeu long et jeu court. Il provoque et subit beaucoup de fautes, mais perd plusieurs ballons du coup. Un calvaire pour les joueurs adverses. Ses deux coup-francs en fin de match ont fait exploser mon budget caleçon du mois.

Müller 3/5 : Un match moyen de Müller. Assez peu d’initiatives prises, de provocation. Plusieurs ballons perdus. Manque d’efficacité mais quelques passes intéressantes. Pas un bon match, pas un mauvais non plus. Attention Robben se rapproche petit à petit.

Shaqiri 2/5 : Caca caca caca. Shaqiri est bon techniquement, mais on a parfois l’impression qu’il ne comprend rien au foot. Mauvais timing, mauvais appels, manque d’implication. Il se contente du strict minimum, il fait des passes mais n’apporte rien. Mais on sent qu’en travaillant il peut devenir un bon, dommage. Remplacé par Luiz Gustavo (64’), auteur d’un match propre mais sans plus.

Ribéry 4/5 : L’homme du match coté Bayern, c’est lui qui a le plus apporté le danger, avec en plus une magnifique passe décisive. Grosse influence dans le jeu avec 99 ballons touchés et 70 passes à 93% de réussite, seul Lahm fait mieux à 94% (87 passes). Le plus motivé de l’équipe sans doute. Il a également été très utile défensivement pour bloquer les latéraux ou à la récupération. On retrouve un très bon Ribéry.

Gomez 4/5 : Pour sa 4ème titularisation, Gomez a fait ce qu’on attendait de lui. Peu de présence dans le jeu, mais décisif quand on a besoin de lui. Vrai instinct de buteur sur le but avec un petit extérieur du pied mignon tout plein. Remplacé par Mandzukic à la 75ème. L’autre Mario ne fera pas tellement plus, il a peut-être le mérite de participer un peu plus au jeu pour une fois.

C’est fini pour aujourd’hui, on se retrouve samedi prochain pour le match contre Dusseldorf, on devrait logiquement voir l’équipe C du Bayern en prévision du match retour de C1 contre Arsenal.

Der Rekordmeister

P.S. : Et petit cadeau pour avoir bien tout lu jusqu’au bout, voici Maria Imizcoz, madame Javi Martinez.

 bayern-hoffenheim-madamemartinez1bayern-hoffenheim-madamemartinez2

 bayern-hoffenheim-madamemartinez3

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)

Laissez un commentaire