La 8e journée de ligue 2 présentée par l’OCDDE Académie

 

Bien le bonjour. Bonjour tardif, mais ne t’inquiètes pas cher lecteur (ceci n’est pas une formule de politesse), la L2 est désormais à toi. Si l’un des adjectifs qui revient le plus souvent pour la qualifier est spectaculaire, elle est également, cela revient souvent, homogène. Néanmoins, si l’homogénéité caractérise la qualité, elle ne le fait que relativement. Dans l’absolu, rien n’indique si toutes les équipes jouent comme des chèvres, ou comme les bergers. Cela sera l’objet d’une discussion plus ample plus tard, ceci n’est qu’un teaser par manque de temps. Ouais, donc, autant vous faire perdre le votre.

7ème journée qui a vu un regroupement général, le 1er et le 6ème n’étant séparés que par 3 points, tout comme le 8ème et le 16ème. Dijon a conservé la tête, en obtenant un nul à Louis II. Tours retrouve sa place de lanterne rouge, qu’elle n’a perdu qu’une fois, malgré un match nul. Le Gazelec obtient sa première victoire, et à l’extérieur, chez les nîmois. Enfin, Nantes se joint au podium malgré un nul à La Beaujoire face à Guingamp. Beaucoup de nuls, vous l’aurez compris : 6. Seulement 8 buts inscrits à domicile, et pour cause, on y compte qu’une seule victoire, contre 3 donc pour les visiteurs.

Voici pour les résultats :
Auxerre 0 – 0 Istres
Caen 0 – 2 Le Mans
Châteauroux 1 – 1 Lens
Clermont 1 – 1 Tours
Monaco 1 – 1 Dijon
Niort 0 – 0 Arles-Avignon
Sedan 1 – 3 Laval
Angers 3 – 1 Le Havre
Nîmes Olympique 0 – 1 Ajaccio
Nantes 1 – 1 Guingamp

 

Programme bref de la 8ème journée

Vendredi, 18h45

Arles Avignon – Châteauroux

Deux équipes qui n’ont perdu qu’une fois lors des 7 premiers matches et qui ont obtenu leurs meilleurs résultats à domicile. Par ailleurs, Arles Avignon met en moyenne 2 buts par match à domicile alors que Châteauroux en encaisse plus d’un par match. Enfin, l’occasion pour Arles-Avignon de monter sur le podium. A Châteauroux de confirmer son bon début de saison.

 

Ajaccio – Angers

 

L’équipe corse vient de connaître son premier succès et reçoive les angevins qui confirment leur bon parcours l’an passé dans cette même division. Ce déplacement chez un promu peut leur permettre de continuer cette progression, avec une bonne attaque à l’extérieur contre une autre plus stérile à domicile.

 

Istres – Nîmes

Là encore, deux parcours bien différents et une rencontre qui s’annonce difficile pour les nîmois, après s’être incliné à domicile face à un autre promu, Ajaccio. Istres est invaincu depuis 4 matches et a remporté 7 points sur 9 possibles à domicile mais les nîmois se sont imposés lors de leurs deux derniers déplacements. Il faut se méfier du crocodile qui dort.

Laval – Caen

Les tango restent sur une large victoire à l’extérieur tandis que les caennais se sont inclinés à domicile et abandonné le podium. Mais un parcours commun à l’extérieur, alors que Laval reste sur une défaite à Le Basser. L’occasion pour le relégué d’inverser la tendance pour croire à la rereremontée.

 

Le Havre – Nantes

Le HAC a raté son entrée dans son nouveau stade, mais y reste désormais sur 2 succès, tandis que Nantes, malgré une défaite et un nul, s’est hissé sur le podium. Cela montre aux havrais que rien n’est perdu et qu’une victoire les relancerait, après une défaite à Angers.

 

Le Mans – Niort

 

2 victoires de rang pour les manceaux, dont la dernière à Caen alors que Niort est rentré dans le rang, avec ses 2 petits points pris lors des 4 derniers matches. 1 seul point à l’extérieur, pour les promus niortais, contre 2 victoires de suite à domicile pour les manceaux. La chance de s’accorder une saison plus intéressante que l’an passé, bien que la course au maintien accorderait, susurre-t-on, du piment à une saison.

 

Lens – Monaco

Le match de la journée paraît-il. En attendant, Monaco mollit et Lens stagne. Déjà 5 matches nuls sur 7 possibles pour Lens, et 4 matches sans victoire pour Monaco. Il en faudra plus pour retrouver la première place, voire ne pas quitter le podium, et ce match à Bollaert est l’occasion de montrer s’ils en ont, après l’avoir ratée face à Dijon.

 

Tours – Sedan

 

Match entre 2 équipes qui affichent un bien piètre visage même si Tours semble retrouver un semblant de couleur en n’ayant pas perdu lors de ses deux dernières rencontres. Ce qui ne les empêche pas de truster la dernière place. Mais ils peuvent là confirmer leur regain de forme en enchaînant avec un troisième match sans défaite, et surtout une victoire face au concurrent sedanais, qui vient d’en prendre 3 à domicile.

 

Samedi  14h

Guingamp – Auxerre

 

2 équipes qui se rejoignent, c’est beau. Il n’ya plus qu’à ce qu’elles se croisent. Guingamp n’a pas perdu depuis 3 matches et Auxerre a toujours perdu à l’extérieur. Aux bretons de prendre en main la situation et de se hisser à la place de leur adversaire, dans le haut du classement.

 

Lundi, 20h30

Dijon – Clermont

 

Le leader affronte un relégable, qui plus est à domicile où ils ont quasiment fait le plein. Clermont a quasiment fait le plein aussi, de défaites. 1 seul point en 3 déplacements, et si la victoire serait idéale pour quitter la zone rouge, le simple fait d’obtenir un second point en 2 matches serait déjà une bonne performance, chez le relégué dijonnais.

 

Poutoux d’Hidooto Panglébite, et désolé lecteur, pour la brièveté du propos, surtout si vous lisez ça samedi.

Roazh Takouer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.