à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

Nancy-Marseille (0-1), la Canebiere academie livre ses notes

Lundi 17 septembre 2012

 Le Mad Professor a regardé ASNL/OM (0-1), un match géré de bout en bout par les olympiens même si la grande domination de la première période aurait méritée des buts pour ne pas être apeuré sur les rares (mais existentes) occasions nancéiennes. Au final, l’OM repart encore avec les 3 points, reste leader et s’offre un nouveau record.

 

Les faits du moment et du match :

  • 5 victoires d’affilées ou un high five bon pour le moral qui fait rire les oiseaux.
  • C’est désormais officiel : Barton purgera bien sa suspension en ligue 1 mais ne partira pas à la CAN selon José Anigo.
  • La première mi temps a vraiment été agréable avec du jeu fluide, toujours porté vers l’avant. L’absence de réussite et/ou maladresse ont empêché de revenir aux vestiaires avec l’avantage. Le collectif a été de façon générale plutôt bon.
  • Quand Bob Loulou est au paradis des victoires, René Malleville envoie le bois en plein bonheur « Ouai, mais ce n’était que Nancy! »Et alors ? Qu’est ce que j’en ai a carrer ? »
Les autres infos marquantes en images :
Conflit Dabo/Barton : Manchester City a décidé de diffuser les images de la bagarre
De son côté, Stéphane Mbia est bien arrivé à QPR et découvre peu à peu le nouveau tremplin pour sa carrière  (*)
Les notes :

Mandanda (3/5) : encore une fois peu mis à l’épreuve, il a toutefois cette faculté à rester concentré pour faire la parade. Si Lloris se retrouve trop longtemps sur le banc londonien, nul doute que Deschamps se posera quelques questions.

Morel (3/5) : un début de match de bonne facture mais une suite qui aurait pu coûter chère comme un symbole de tarifs de gaz qui nous font chier. Du mieux quand même.

Fanni (3/5) : il est aisé d’avoir des éloges quand il n’y a pas beaucoup de travail à réaliser. Néanmoins, Rod éloigne les rodeurs et continue son rodéo en défense centrale sans odeur nauséabonde dans le calbute.

Nkoulou (3/5) : a demandé une dérogation pour jouer la Ligue des Champions avec Montpellier histoire d’avoir un peu de challenge à son niveau. Survole les problèmes tel l’aigle noir. Ne fera pas l’Eurovision mais L’Europa League.

Kaboré (3/5) : a utilisé ses armes pour dépanner le côté droit en donnant beaucoup de sa personne. Il a évidemment montré des failles mais on ne fait pas d’un âne un cheval de course surtout quand il n’a que trois pattes.

Cheyrou (3/5) : plus tout jeune sans être encore vieux, il est âgé sans désir d’être à jeun. A faim, croque dans les ballons et continue d’offrir sa cuisine aux gourmands.

Abdullah (3/5) : du latin abdullatis qui signifie « sobrieté », la nouveauté au milieu continue son apprentissage olympien et ne déçoit pas.

A.Ayew (3/5) : une grosse occasion en première mi temps puis plus discret ensuite, il sert son frère d’un superbe centre plus tendu qu’un string à Rio.

Valbuena (3/5) : une activité certaine, une action de but sortie du bout des gants, de l’énergie et du dévouement mais toujours ces corners tirés au premier poteau au niveau des tétons. Personne n’est dupe : Les seuls joueurs capables de marquer de la tête sur ses corners bossent à Fort Boyard.

J.Ayew (4/5) : A l’image d’un Patrick Sébastien, il a été bluffant. Intelligence de jeu, altruisme et une belle tête pour prendre les trois points, il permet à l’OM de faire tourner les serviettes. Chantent les sardines entre l’huile et les aromates.

Gignac (3/5) : entre manque de réussite et maladresse, il aurait pu rassurer l’équipe un paquet de fois. Ne marque pas mais montre une nouvelle fois que les Big Mac sont derrière lui. Ou pas.

Les remplaçants :

Raspentino (non noté) : ça serait bien de le voir plus.

BONUS COLLEGUE
 
il a le droit de noter sur 10, la chance…

BONUS LA RELEVE DU RAP

 

 

(*) Merci à Thibault Lécuyer pour cette inspiration.

 

Malgré un effectif de qualité, la rédaction d’horsjeu.net joue plus le maintien que la Champion’s League. L’appel du Che Fredac est probant. Si vous souhaitez que l’aventure continue, n’hésitez pas à soutenir le site par une passe décisive ici ou là. Merci.

Vous pouvez également retrouver le Mad Professor sur Facebook et Twitter et ainsi prêcher la bonne parole olympienne. Le Mad Professor essaie d’être moderne et va y faire un tour de temps en temps…

 

Barème des notes :
- 1 = Catastrophique au point d’être remplacé avant l’heure de jeu par l’entraîneur.
– 2 = La faible performance du joueur a handicapé son équipe, obligée de compenser.
– 3 = Match « verre d’eau »…incolore, inodore, mais indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble. Le joueur a tenu son poste en professionnel.
– 4 = Passe décisive, but marqué, intervention défensive décisive, omniprésence du joueur dans sa zone d’expression. Il s’agit de signaler ce que le joueur a fait de plus que tenir son poste.
– 5 = Un 4 serait insuffisant tant le joueur fut déterminant.

 

 

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • René Malleville dit :

    J’ai oublié de mettre le lien du Mad sur mon blog, mille excuses poto, mais à 2h00 du matin, et aprés deux bouteilles de vin blanc, c’est plutôt brumeux ! lol

  • Moké dit :

    L’OM, tu me fais bander.

  • rush rush dit :

    ahah m’bia prend son « envol » !!

    a part sa heureux !!

  • Benway dit :

    Je ne peux aller que dans le sens vertical de Moké.

  • iDisk dit :

    On. Va vous. Brisée les jambes bande de putain de marseillaise .. Vous devriez tous. Vous entretuez

  • pipo dit :

    Dur de passer derrière iDisk.

    Une première mi-temps au top. Par contre le banc c’est vraiment chaud.

  • Spado dit :

    iDisk est rayé, iDisk sera raillé même s’il ne mérite que le mépris. Au suivant.

  • Ours Meilleur dit :

    La syntaxe bringuebalante m’amène à penser qu’il y a un message caché dans le comm’ de iDisk.

    Il doit suffire de remettre les mots dans le bon ordre…

  • Benway dit :

    IDisk: les points au milieu de la phrase marquent ces moments magiques où l’air passe d’une oreille à l’autre, sans trop d’obstacle.

  • Moké dit :

    Idisk fait de l’asthme même à l’écrit.

    D’ailleurs l’âne baté, Idisk tous que t’es un abruti, et ils ont raison.

Laissez un commentaire