à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

La Forez Académie raconte le merscato – Episode 2 : super zéros

Vendredi 5 juillet 2013

Le merscato peine à démarrer du côté des Verts, quand soudain : BAM ! Une recrue ! Mais pas celle qu’on attend. D’ailleurs, ça a surpris un peu tout le monde. Pendant ce temps là, Aubame se prépare à partir…

(Romeyer part à sa réunion et croise Aubame dans les couloirs)

Romeyer : Tiens salut pillot. Où tu vas comme ça ?

Aubame : Salut Président. On vient de finir l’entraînement, je me suis douché et là je rentre tranquille.

Romeyer : T’as vu les nouveaux maillots au fait ? Bien neuon ? Avec les griffes là, j’me suis dit qu’ça pourrait t’plaire, et que t’aurais p’tet envie de le tester avec nous la saison prochaine. T’en dis quoi ?

Aubame : Président, si j’avais choisi mes clubs en fonction des maillots, je serai allé dans celui qui aurait osé les diamants en forme d’Aston Martin comme sponsor, un affichage lumineux sur le torse qui balancerait « Swaaaaaaaaaaggggggg !!! » et 2 petites crêtes sur les épaules.

Romeyer : Oui, beuon… C’est pas possible ça pillot. Beuon, hein, tu sais que je blague. On vient de signer avec les Allemands, tu pars mon b’let. J’espère que ça va bien marcher pour toi et que tu vas foutre des pleins paillats d’buts.

Aubame : Merci Président. J’ai passé 2 bonnes années au club, mais il faut que j’aille voir plus haut. J’ai envie de tester.

Romeyer : J’comprends b’let. Au pire, te fous pas la lourde : si jamais les Teutons t’font jouer à l’envers, tu r’viens à la maison, la porte s’ra toujours ouverte. Allez, j’dois y aller moi. Tu rentres chez toi là ?

Aubame : Non, là je vais chez mon coiffeur. Je vais me faire une crête inversée (rasé sur le dessus et des cheveux sur les côtés), teindre en jaune et à l’intérieur je vais faire dessiner le logo de Dortmund. Ça va être swaaaaggg !

Romeyer : Oui, beuon… Hein, rentres pas trop tard d’accord ? Je veux pas te voir tout moulachique en Allemagne, faut que tu leur en mettes plein la vue, et pas seulement avec ta clincaille ! Allez, amuse toi bien pillot.

(Romeyer rentre dans la pièce, où Galtier, Rocheteau et Caïazzo s’y trouvent déjà)

Romeyer : Salut les gars. J’viens d’croiser Aubame, un bon gamin. Il est content d’partir chez les Teutons, mais beuon, va falloir qu’on s’creuse les méninges pour trouver son remplaçant.

Galtier : En effet. Pour l’instant, on a rien et en plus, Brandão ne veut pas rentrer du Brésil.

Romeyer : Oui ben j’le retiens le photographe là ! Ah ça, pour publier des photos de lui en boite avec des blondes y’a du monde ! Mais dès qu’il s’agit d’aller à la mine et d’enchaîner les tours de terrain, y’a plus personne ! Par contre, son salaire, y veut bien l’touchéo !! Si jamais il se repointe, on va lui foutre mon Blacheuon sur l’dos, j’vous garantis qu’il va pas danser la lambada ! Sineuon, vous avez des pistes pour les attaquants ?

Galtier : euh… C’est à dire que…

Rocheteau : en fait on avait pensé à… Mais il est trop… euh…

Romeyer : Oui beuon, ça va, j’ai compris, allez pas vous foutre la lourde pour affortir ou à minater pour m’endormir hein ? J’suis pas bobiat.

Caïazzo : euh… Roland… J’ai peut-être une idée.

Romeyer : Fouilla, Bernard ! T’es sûr ? C’est pas une jâcounasserie que t’aurais soufflé ton ami Aulas des fois ?

Caïazzo : Non, non, j’y ai réfléchi tout seul.

Romeyer : Dedzeu, j’crains l’pire, mais beuon, on va pas faire du feu avant d’avoir r’monté l’charbeuon comme on dit. Vas-y on t’écoute.

Caïazzo : Ben voilà, j’ai regardé la Coupe des Confédérations, et j’ai trouvé que le Brésil jouait vraiment très bien. Et ils ont un attaquant que personne connaît, et qui en plus porte un nom prédestiné pour jouer chez nous, avec qui on pourrait faire un gros plan marketing. Il est puissant, rapide et plutôt adroit. Son nom : Hulk ! C’est pas un mec fait pour jouer chez nous ça ??!!

Romeyer : …

Rocheteau : …

Galtier : …

Caïazzo : Quoi ? Je me suis trompé de super-héros ? Hulk c’est pas le gars qui a une lanterne verte qui lui donne des supers pouvoirs, comme dans le film là ?

Romeyer : Beuon ! Merci Bernard, mais ton idée ça va pas le faire : on a déjà Spider-Bame (enfin, on avait…), Iruff Man, et Brand-Hercule (s’il t’attrape, il t’en… lève ton pull). On va pas rajouter un super-héros dans la liste. Hein, allez, on passe à aut’chose. J’ai une bonne nouvelle : j’ai eu l’accord de Brest pour signer Baysse !

Galtier : C’est vrai ??? Mais c’est une bonne nouvelle ça !!!

Rocheteau : Oui, bravo Roland. T’as mené ça comme un chef dis moi. On a réussi à griller Sochaux.

Romeyer : Oui, hé, ho, doucement hein. Dis donc Christophe, tu penses vraiment que tu vas réussir à nous le remettre sur pied le Baysse là ? Il est tout ablagé !

Galtier : Roland, Loïc vient de faire une saison sans grosse blessure, Jérémy reprend l’entraînement avec de l’avance sur son programme de rééducation, et SURTOUT, en début de saison dernière, j’ai réussi à faire perdre 5 kg à Bayal. J’ai entière confiance en mon staff médical.

Romeyer : c’est vrai que Bayal qui perd du poids, on a jamais vu mieux depuis Jésus. Beuon, OK,en tout cas, c’est signé, il devrait arriver sous peu. Pour le reste, je bataille toujours avec Sadran pour le p’tit Tabac Mou. Dedzeu, c’est qu’y m’fait le couratter comme si c’était Miss Forez c’foutu badabeu. M’enfin beuon, ma patience a ses limites, et y f’rait bien d’pas trop jouer les arapés à pichorgner d’vant mon offre : y va s’retrouver avec un joueur qui va mettre son club comme chez Pitou en moins d’deux. Sur ce, faut qu’j’y retourne : à meuon avis, on est pas loin d’y arriver. Bernard, tu cherches quoi sur ton portable ?

Caïazzo : Y’avait un autre joueur que j’avais bien aimé, c’était Neymar, mais je viens de voir qu’il a signé à Barcelone. Dommage…

Romeyer : Fouilla, et ben on est pas rendu

Alors, le merscato est-il enfin lancé du côté des Verts ? Aubame va-t-il partir et dans le même temps Tabanou arriver ? Galtier peut-il transformer Baysse en guerrier invincible ? Caïazzo a-t-il déjà entendu parler de Falcao ? La suite au prochain numéro…

Roland Gromerdier

 

============================================================

Vocabulaire :

-         Ablagé : blessé, en mauvais état,

-         Affortir :affirmer quelque chose de douteux,

-         Anganche : personne pénible,

-         Arapé : radin, pingre,

-         Badabeu : niais, attardé,

-         Batailler : avoir du mal à faire quelque chose,

-         Bobiat : idiot, simplet,

-         Chez Pitou : en grand désordre,

-         Clincaille : ensemble d’objets (souvent petits) en fer ou métal sans grande valeur,

-         Couratter : courir après,

-         Dedzeu : Juron dérivé sur « nom de Dieu » (de Dieu),

-         Fouilla : intraduisible, c’est l’expression typique stéphanoise qui traduit la surprise, l’étonnement, l’exclamation…

-         Jâcounasserie : bêtise, ânerie,

-         Lourde : tournis,

-         Minater : flirter, câliner,

-         Moulachique : mou,

-         Paillats (des pleins) : en grosse quantité,

-         Pichorgner: faire la fine bouche, le difficile,

-         Pillot : petit enfant, poussin,

-         Prendre du souci : s’en aller,

-         Rendu (être) : arrivé à bon port.

Tags: , , , , , ,

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)

Laissez un commentaire