Monaco- Lille, 2 à 1, version tautogrammes

Si tu ne sais pas ce que c’est, un tautogramme, à mon avis, tu vas vite comprendre. Pas besoin d’avoir vu le match pour percuter, je l’ai pas vu non plus. 

 

Subasic : solitaire sur sa seule saloperie subie.

Sidibé : si seulement ses semblables savaient s’oublier.

Raggi : regret ridicule recalé rapidement.

Glik : gourmand guerrier guettant grand goal, guère gênant genre genouillère.

Jemerson : judicieusement jet-lagué, jamais joueur.

Mouthino : mollement motivé mais magnifiquement malin : merci mec !

Rony Lopes : l’homme loup liposuçant les lapereaux lillois.

Tielemans : ton tonneau tournoie, ton tire-bouchon te transperce.

Lemar : le lynx limite les longues lamentations.

Baldé : buteur, barré

Falcao : fut fabuleux, faible fortuitement

En plus

Jovetic : jamais juste jusqu’au jeste jénial (oui, je sais)

Ghezzal : gaiement goinfre, guère généreux

N’Doram : dormit debout, descendant du dieu déchu.

shabanique le fairplay financier Nonda

3 Comments

  1. Pas encore finie. On dirait qu’il y a une faute d’orthographe à totogramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *