Belarus-France (0-0) : La bukkake académie aurait dû noter les espoirs.

Avant le passage des nouvelles lois anti-bizutage, nous avons vite demandé à notre nouveau stagiaire de s’occuper de la bukkake académie. Comme on n’est pas des chiens, on l’a même autorisé à se présenter.

Bonjour bande de coyotes ! Je m’appelle Valentin Combini, j’ai 23 ans, je suis rédacteur et je suis prêt à croquer le monde, ce joli monde en forme de ballon de football, ha ha ! Mon kiff, c’est l’actu foot impertinente et décalée, tu vois. Pour l’instant j’ai décroché ce stage chez Horsjeu : ça va être un vrai gros putain de tremplin pour percer dans le milieu, après je pourrai aller sur des vrais sites faire de l’humour en interviewant Neymar sur ses nouvelles Adidas, faire des parties de Fifa 17 avec Daniel Riolo, roter des cocas avec Adrien Regattin… non peut-être pas la dernière, mdr.

Et pour vous dire que j’ai de la chatte – ouais, je profite de parler vulgairement, après sur les vrais sites j’aurai plus le droit – on m’a d’emblée mis au contact de l’équipe. « Tu vas animer la Bukkake académie de Bélarus-France ». Ouahou. Toute la joyeuse bande réunie pour une académie collective, et moi pour recueillir et mettre en forme leurs vannes, niveau ouatezefeuque c’est une entrée en matière de champion. Ni une ni deux, j’ai envoyé des e-mails et d’entrée les réponses ont envoyé du lol :

« J’ai pas que ça à foutre. Pédé. » (Marcelin)

« La Bukkake est encore un hommage à Moké ? Parce que je suis en train de songer à l’opération #UneEscortPourMoké et j’hésite entre Elena et Olga, histoire d’être dans le ton biélorusse. » (Bart)

« Je peux pas, j’ai streaming. Je regarde le Portugal défoncer la Suisse et je vous rejoins » (Homerc)

« T’as une soeur ? » (Gwen)

Heureusement, on s’est trouvés assez pour commenter le match, et les contributions n’ont pas tardé à arriver.

Bukkake acad google doc

Bon, je n’avais pas envisagé les choses comme ça, mais sans perdre de vue le côté décalé et humoristique, quelque chose me dit que ça ne va pas être de la tarte. En avant.

Le match

  • On allait faire une vanne sur les maillots biélorusses, mais ça nous aurait fait chier de voir la même dans les Cahiers du Foot le lendemain. (ndlr : Raté.)
  • 1re minute, on parle d’Anthony Le Tallec. Francis Lalanne vient d’avoir un AVC.
  • 4e : le Parisien Kurzawa qui fait exprès de mettre en difficulté l’ancien Marseillais Mandanda. Enculé.
  • 16e :En hommage au centre de Sagna j’attends fébrilement un « figurez vois Bixente » qui ne viendra jamais.
  • 24e : « L’intervention d’un nettoyeur au milieu de terrain est toujours nécessaire, comme vient de le faire N’Golo Kanté ». Dans une autre vie, Grégoire Margotton était conseiller d’orientation en Seine saint-Denis.
  • 25e : On se fait chier, non ?
  • 32e : Chaque fois que le numéro 3 français touche un ballon je gueule : « Putain mais va te faire enculer Patrice ». Le poids des habitudes.
  • 39e : Les fans biélorusses ont deux chants, soit un de plus que les spectateurs français.
  • 44e : Le gardien biélorusse a les mêmes cernes qu’Emmanuelli.
  • MT : « J’ai laissé tomber les escorts, j’ai préféré me branler sur un vieux porno trans des années 90. D’ailleurs, je pensais en pleine masturbation (pas plus que de 2 secondes donc), est-ce que c’est pédé de se branler sur des trans ? »
  • 47e : Même le Secret d’Histoire sur Wallis Simpson duchesse de Windsor est plus intéressant que le match. Au moins, là, il y a un passage avec Hitler.
  • 60e : Les corners de Payet ressemblent étrangement aux penaltys de Sergio Ramos.
  • 69e : Bon, au moins on est certains qu’il n’y a pas un mec à tresses qui va venir nous faire le fion en prolongation, c’est déjà ça.
  • 71e : Les centres de Payet ressemblent également aux penaltys de Sergio Ramos.
  • 88e : La seule bielle aux Russes par un Français ce soir, c’est donc Marc Dorcel sur Ana Polina.
  • 91e :Et bravo Sagna ! Pas un centre potable ! Evra pédé ! Ils ont pas joué ? DESCHAMPS RACISTE !

 

Les joueurs :

Mandanda (3/5) : Penser aux souffrances des anciens et les emmener en vacances pour les faire un peu évader, c’est bien. Mais la Biélorussie, c’est pas ce qu’il y a de mieux question voyage

Kurzawa (Évra/5) : NUL. #STEVENMOREIRA2018 (Attendez, Evra//5 c’est une bonne note selon le point de vue)

Koscielny (4/5) : Joli match en tant que numéro 10.

Varane (4/5) : Première fois qu’on voit deux défenseurs centraux jouer 10. Qui a dit que Didier n’avait pas d’idées ?

Sidibé (2/5) : A le mérite d’être meilleur que Kurzawa. Ce qui n’est pas vraiment un mérite. Mais qu’on considérera comme un mérite parce qu’on est des mecs sympas.

Pogba (1/5) : Quand on espère du coin de l’oeil voir Blaise Matuidi s’échauffer ce n’est pas nécessairement un bon signe.

Kanté (2/5) : A un moment y a un Biélorusse qui a voulu le bousculer, c’était rigolo.

Martial (0/5) : Formé à Lyon. Pédé. (Horsjeu Jeu : sauras-tu retrouver de quel académicien provient cette note ?)

Griezmann (2/5) : Un bijou technique en arbre qui cache la forêt.

Sissoko (3/5) : Comme quoi, pour arrêter le train de marchandises, il suffisait de lui coller un bus devant.

Giroud (0/5) : Criminel

 

Les remplaçants :

Payet : S’est appliqué à tout rater. Du beau boulot.

Dembélé : Il est très beau, il est fort. Vous ai-je aussi dit qu’il était beau ? (Horsjeu Jeu : sauras-tu retrouver de quel académicien provient cette note ? Perdu, ce n’est pas Palmerin.)

Gameiro : On sort le premier centre potable du match juste après sa rentrée. Ça tombe bien, Kévin Gameiro est connu pour son jeu de tête.

 

Remarques diverses

Pour l’escort, il vaut peut-être mieux passer par quelqu’un que tu connais qui connaît quelqu’un, plutôt que d’aller sur des sites Internet. Tu ne sais pas sur quelle marchandise tu peux tomber.

La christianjeanpierrisation de Gregoire Margotton n’aura pas traîné : il a prononcé le nom de Jacques Vendroux. A ce stade, c’est même presque de la larquéisaion. Ne manquait que le Variété Club de France.

Face à Bordachev, c’est plutôt Sissoko qui s’est illustré dans la Glasnost.

On espérait que Martial allait boire Polyakov, finalement il lui est resté sur l’estomac. *Insérer une blague sur le Ti’ Punch, parce que comme ça a à voir avec l’alcool et ses origines, ce sera très certainement vachement marrant*.

 

[Note de la rédaction – Nous avons été amenés à conclure nous-mêmes cette académie après le départ précipité de notre stagiaire. Après avoir déverrouillé la porte des toilettes où un rédacteur taquin l’avait enfermé, nous l’avons vu s’enfuir en hurlant « Bande de tarés » et ne l’avons plus jamais revu. Aux dernières nouvelles, il aurait abandonné son projet de devenir rédacteur foot décalé et préparerait un article pour Vice, intitulé « Je prends de la meth pour oublier l’Alterfoot. » Quoi qu’il advienne, nous souhaitons à Valentin bonne continuation dans sa vie professionnelle.]

Terminalector

Je suis la majuscule sur ton gentilé.
Je suis l’ordre et le chaos de la modération.
Je suis la loi en tribune.

12 Comments

  1. De La merde en bâton de réglisse ce match,
    ça colle aux dents et a laisse des tâches////
    Margotton et Lizarazzu ont réussi à m’endormir avec leurs commentaires à deux balles!

  2. C’est bien Français ça de faire des matches de merde contre des équipes de merde. On pourrait pas coller des toutounes à ces peintres là ? Rendez-nous les 10-0 contre l’Azerbaïdjan merde !

  3. J’ai rien vu, j’ai rien manqué mai je veux quand même être remboursé.

  4. Dommage il avait un certain talent ce petit.

    Je miserai une piécette pour Blaah sur Dembélé (et ce n’est pas sale)

  5. J’ai pas pu voir le match. Je regardais Arte. Il y avait une émission intitulée « Palourde, hippopotame, fakir… Qui peut rester immobile le plus longtemps ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *