à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

Liverpool – QPR (1-0), la Reds Academy livre ses notes

Jeudi 23 mai 2013

 

Liverpool ( 4 2 3 1 ) : Reina – Johnson Carragher Skrtel Enrique – Lucas Henderson – Downing Coutinho Ibe – Sturridge

Queens Park Rangers ( 4 4 2 ) : Green – Harriman Hill Onuhoa A.Traoré – Townsend Derry M’Bia Park – Zamora Remy

 

The Game :

Nous voici donc arrivés en fin de saison, avec un dernier match à domicile contre QPR. Pour l’honneur puisque ces derniers resteront bons derniers et Liverpool septième, quel que soit le résultat. Mais c’est surtout le dernier match de Carragher après seize ans de bons et loyaux services, et pour qui coéquipiers et adversaires ont fait une haie d’honneur à son entrée sur la pelouse. La Légende porte le brassard de capitaine pour garder son temple plein à craquer une ultime fois tandis que la rencontre débute avec une nette domination des locaux.

L’ailier de 17 piges Ibe, wonderkid s’il en est, fête sa première titularisation plein d’insouciance en percutant sur son côté gauche. Liverpool ne tarde pas à se créer des occasions et sur un corner de Dowine c’est l’habile Coutinho qui ouvre la marque de la tête… But refusé alors que le ballon a bel et bien passé la ligne.

Un peu rageant mais le XI légèrement remanié de Rodgers tourne comme une horloge face à une équipe reléguée démotivée. Au bout d’une vingtaine de minutes, Ibe repique et part en dribble, pour trouver Coutinho dans l’axe. Le brésilien décoche une grosse frappe ras de terre de 30 yards pour tromper cet escroc de Robert PeauDePêche Green au ras de son poteau (désolé s’il y a des fans de Green mais on parle quand même d’un des pires gardiens que l’équipe d’Angleterre ait connue, et ce malgré une forte concurrence…) Bref. Un but magnifique de notre pépite brésilienne qui n’en finit plus de briller.

Les occases vont s’enchaîner mais pas grand chose à se mettre sous la dent jusqu’à l’heure de jeu. C’est à ce moment que Carra manque de mettre le cinquième but de sa carrière, d’une frappe gerrardesque de 30 mètres qui s’écrase sur le haut du poteau. Comme un symbole de son humilité. Les vrais savent, la cerise est déjà sur le gâteau. Jamie ne brille pas, Jamie balaye la boue de son écusson pour que le monde puisse admirer le liverbird.

La dernière demi-heure verra son lot de frappes plus ou moins cadrées des Reds, avec les entrées de Borini et Suso, mais c’est par la plus petite des marges que Liverpool s’imposera. Whatever. Ce qu’on retiendra, c’est la sortie à la 85′ d’un des plus grands défenseurs du club, légende sacrée d’un Kop entonnant un You’ll Never Walk Alone reconnaissant de tous les diables. Merci pour tout Jamie.

479849_463758823705552_538646120_n

 

The Lads :

Reina (4/5) : Solide. Peut-être lui aussi son dernier match en rouge en fait. Il doit bien nous rester une ou deux larmes pour toi Pepe.

Johnson (4/5) : Le Steve Finnan blanc.

Carragher (5/5) : Une légende, ni plus ni moins.

Scrotum (3/5) : Prend-ça Jean-Michel Larqué.

Enrique (4/5) : Bon match pour finir la saison.

Lucas (4/5) : Idem. Un des plus réguliers, nôtre gars sûr.

Henderson (3/5) : Correct défensivement, il a manqué de tranchant lors des phases offensives. Il y a fort à parier que Rodgers le garde dans ses plans la saison prochaine.

Downing (2/5) : A poil Downing!

Coutinho (5/5) : Meilleur Red de la fin de saison, il s’est non seulement imposé mais enchaîne les prestations de haute volée comme aujourd’hui, où il marque 2 buts (dont un refusé). Le genre de mec qui donne de l’espoir ce Petit Couteau.

Ibe (4/5) : Il a joué une heure sur le flanc gauche et a plutôt assuré. Bonne entente avec Enrique et une assist pour Coutinho sur le but, de quoi bien démarrer une carrière.

Sturridge (3/5) : Pas de but aujourd’hui mais une qualité certaine en tant que pivot ou passeur. Une douzaine de buts en 15 matchs depuis son arrivée. Si quelqu’un a une vanne sur Torres et Chelsea…

 

The Subs :

Borini (Ibe, 64′) : Note à Béné (et à Damien): la came de la Roma est frelatée.

Suso (Coutinho, 74′) : Hispanisant.

Coates (Carragher, 85′) : Bizarrement le stade était debout lors de son entrée.

TMCL160513CARRAGHER-1-3864921

Istanbul 2005

 

 

Robbie Flower noie son chagrin à grands coups de pintes devant les 50 écrans du bar de Jamie Carragher, il t’envoie néanmoins les Highlights du match.

Tu peux suivre la Reds Academy sur Facebook, ainsi que ses membres JustWideJimmy Caravane ou moi-même Robbie fuckin’ Flower sur Facebook et Twitter.

Eet merci à Our Premier League de relayer nos académies. Check it mates!

C’est peut-être la fin de saison, mais la Reds Academy vous tiendra au courant des transferts et autres nouvelles sur les réseaux sociaux, et vous réserve quelques surprises sur Horsjeu

Bien analement.

 

 

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)

Laissez un commentaire