Nice – Reims (2-0) : L’Aiglons Académie livre ses notes

Monfufne..mojfngoue.. ojngue… mmmooneufisnf.. mondgmemenje. Moognougounou !! Hmmm ?

 

(Spout, spout) ! Désolé, une semaine à me bouffer les couilles ! Une semaine à ressasser cette 80eme minute, une semaine à repenser à ce coup franc inexistant qui amène le tir du hardeur en culotte courte sur la barre et ce billard qui revient sur Lacazette ! Une semaine à maudire le Mollah Aulas et ses dérives totalitaires (que ta mère soit offerte au tunnel de Fourvière lors d’un chassé croisé du mois d’Août), une semaine à rêver d’un nez réversible de Lacombe par le biais un bourre pif, une semaine à passer à Ste Réparate tous les jours pour commander à Dieu quelques bouts de feu et de souffre non utilisés à Sodome et Gomorrhe pour purifier la place des terreaux…

Les voix du ciel sont impénétrables (pas comme ma mère) mais j’ai été entendu : Le Sacrifice de Prince le jour de la sortie de l’album de Benjamin Biolay a mis par terre des mois de brainstorming, rétroplanning, marketing, parking, Stephen King ! Son disque fera un flop, et c’est bien fait !

On se console comme on peut puisque nous apprendrons plus tard qu’il est impossible de demander à la bande à Sadran d’enfiler le costume de purificateur de la L1.

Les ioucs’ en mode hollywood sans sucre, j’en avais presque oublié que nous jouions à nouveau un match en décalé contre Reims, ville historique s’il en est, théâtre de nombreuses batailles mais aussi de l’électro pop française dans les années 2000.

Le Match:

Jouer un vendredi soir, c’est l’assurance d’être coupé de son cercle amical jusqu’à la fin du week-end, afin de garder le suspens intact de l’identité de la personne qui dégage de Koh Lanta.

C’est une affiche, un match particulier, une « journée charnière », un souvenir sexuel avec Solène et Adonia pour les (rares) lecteurs qui suivent cette académie.

L’équipe annoncée est sans surprise. La vérité ce n’est pas Pessah alors c’est le même 11 qui aurait pu ramener trois points de… Bref !

(vous ne le savez pas mais c’est l’image de la compo face à Lyon … Edifiant non ? )

Remplaçants : Hassen, Genevois (joli défenseur démesurément musclé au physique agréable), Hult, Walter, Wallyson (sombre merde que tu es !!) Caddy (pratique pour les longues courses), P.Puel – oui là c’est pour montrer qu’on est serein.

Pas de Gomis, on est serein mais on a nos limites.

L’arbitre est Benoit Bastien. Il a certainement joué au foot. C’était celui qu’on appelait Kiki.

En face, il y a des Reimsois. Ils ont le style pop du groupe « The Shoes », mais ça ne sert pas à grand-chose pour le football bizarrement. (Ce trait d’humour s’adresse aux lecteurs maîtrisant la langue de nos amis insulaires vivant de l’autre côté de la Manche – je parle de la « mer », pas du département dans lequel la petite fille de Pétain coud…).

Le match démarre plein pot pour nous… On est serein, on va les ouvrir en deux malgré leur 5 – 3 – 2 . C’est comme tout avec Reims il faut faire sauter le bouchon !! (je tiens une de ces formes moi …).

Sauf que… ben les Reimsois sont à deux doigts d’ouvrir le score à deux reprises alors que nous jouons depuis à peine 10 minutes et qu’il faut toute la vigilance de Cardinale pour tenir le score.

Pas vraiment de bonne augure, ca risque d’être le match crispant on va encore souffriiiiiiiiiiirAhMaisNonPasDuToutPuisqueGermainMarque ! 10eme minute, sur une passe lumineuse de Ben Arfa après un superbe travail collectif.

5 minutes plus tard, Germain est à une parade d’un Carrasso (c’est plus des gardiens de buts que nous avons en L1 c’est toute une famille de gitans) de doubler la mise.

On tient le ballon les 2/3 du temps. Les Reimsais courent un peu dans le vide. C’est trop facile… Pourtant à la 30eme ils égalisent d’un superbe mouvement. But fort logiquement refusé par Kiki … (c’est ma minute Orange, le fair-play est de mise, je ne conteste pas les conneries décisions de l’arbitre).

Nous reprenons notre bel homme de chemin, toutefois. H.A.T.E .M bute sur la calotte de ses morts de gardien. Avant que Pléa, ne soit injustement signalé hors-jeu alors qu’il part seul au but ! C’est quand même dingue la médiocrité des arbitres en France, on pourrait mener de deux buts à la mi-temps mais l’autre chef de gare de la touche nous fait une sortie d’album de Biolay !!

C’est le couteau entre les dents et la longue touche trouvée sur l’engagement que nous entamons cette deuxième mi-temps.

Koziello d’abord contré puis Pléa qui frappe au but avec la précision d’un mec qui sort du Studio 47 au petit matin avec 8 grammes dans le sang auraient pu doubler la mise.

Mais c’est bien par H.A.T.E.M que le bonheur arrive. Une percée côté gauche dans la défense Reimisienne oblige Weber à le tacler SEVEREMENT , même si ça ne se voit ni à vitesse normale… ni au ralenti d’ailleurs.. Il faut tout le professionnalisme de Kiki pour déceler la faute synonyme de penalty et donner un jaune à l’odieux fourbe auteur de ce méfait !

La tribu désigne Ben Arfa pour exécuter la sentence, qui est irrévocable : 2 à 0 !

Bon la, y a plein de changement dans l’équipe des blancs. J’ai pas suivi mais ça bouge beaucoup chez les Reiminçais.

Pléa , à deux doigts du coma éthylique cède sa place à Rémi Walter sous les sifflets admiratifs d’une partie du stade quant à sa capacité d’encaisser autant de shots.

Pendant que toute l’Allianz chante, sur un air de Boney M, « On veut la coupe d’Europe », Claudio offre une sortie sous les ovations à H.A.T.E.M pour faire rentrer Caddy très … oui bon j’arrête.

La tribu réunifiée peut fêter dignement la victoire au coup de sifflet final de Kiki elle a l’immunité jusqu’à samedi prochain.

C’est la fête dans le stade. Le Gym est 3eme et aurait pu le rester sans ces félons de Toulousain.

Prochain match à Nantes, face à un entraîneur démissionnaire et une équipe qui n’a plus rien à jouer. Ne voyant pas comment on pourrait les relancer, nous pouvons opter pour une victoire la bas malgré l’absence de Pied et Le Marchand… On n’a plus le choix. Restera aux Gaziers d’Ajaccio de faire le sale boulot à Lyon pour ramener un point et fausser le championnat !

Ça sera Samedi à 14h, je vais ENFIN pouvoir enfin fantasmer en direct sur Cécilia vendredi soir.

Les notes:

Cardinale (3/5) : Présent en début de match, il s’est lui-même ensuite créé des occasions de briller en relançant sur l’adversaire par deux fois. Ça ne prend pas avec moi.

Ricardo  (3+/5) : C’est du solide. Dans la construction les portugais sont des as… Sauf pour les douches italiennes mais ce n’est pas ce qu’on lui demande.

Baysse  (4/5) : Il est présent. Il s’impose comme le patron de la défense. C’est un peu comme quand tu démarres avec le cube rouge dans une partie de Badaboum. Ça stabilise tout l’édifice.

Le Marchand (3/5) : Très peu chahuté dans sa zone. Il a rendu une copie correcte avant de souffler bien malgré lui contre Nantes.

Pied (4/5) : Un jaune et un match qui nous rappelle a quel point ce joueur a réussi sa reconversion.. (oui je sais comme Ricardo, mais je lui réserve cette punchline pour le prochain match).

Papy Mendy (4/5) : Un bel impact au milieu. Il stabilise Encore une belle partie du capitaine.

Koziello 4/5) : Que dire si ce n’est qu’il est partout à la fois. Des poumons aussi gros que ceux de ma mère mais à l’intérieur. Une vraie révélation pour tout le championnat.

Seri (3+/5) : Il est la ! Il va nous faire un bien fou ! Même s’il n’a pas l’aura escompté lorsqu’il prend le poste de Ben Arfa.

H.A.T.E.M : Qui suis-je pour Le noter ? C’est comme lorsque vous surprenez votre voisine mannequin qui bronze nue dans son jardin. Vous avez la tête qui tourne, le souffle court, le sourire béat et un orgasme rapide dans le petit bateau. H.A.T.E .M c’est tout ça !

Pléa (1/5) : Belle murge mon potal ! Bravo ! On se revoit samedi quand tu auras débourré !

Germain (4/5) : Un but plein de sang-froid lors d’un face à face pas si évident à réaliser. Ce type est un peu celui qui te laisse 100 € pour que tu puisses draguer la serveuse du 47.

En face je ne sais quoi dire.. Avec l’aide de Kiki ,on a plutôt assisté à ça :

Espérons que les Canaris seront dociles.

En attendant

Page de Pub

Tu vis à Paris ?

Tu veux allier Foot et Show biz et pouvoir frimer lors de tes dîners pourris avec les amis de madame qui ne lisent que Télérama et se délecte du dernier album de Dominique A ?

Viens donc !! Ce moment sera aussi le tien !

Confirmation en mentionnant un commentaire (tu peux venir accompagné mais pas trop).

https://societe.sacem.fr/actualites/la-sacem-soutient/rencontre–musique-et-football—que-chantent-les-supporters

 

Curt Lenoil

 

Curt Lenoil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *