Sochaux-Lens : la Lens Académie aime quand c’est doubs

- Lens -
Après la victoire à l’arrache contre Ajaccio,  Lens partait dans le Doubs avec comme objectif de glaner les premiers points en championnat.

Après le bricolage qui a tout de même permis de passer un tour en coupe Moustache, Casa remet un truc qui peut ressembler de loin à une équipe type.

Vachoux est dans les bois.

Duverne est le 4e bonhomme à être utilisé arrière droit, charnière Dankler Cveti et Lemos à gauche.

La paire à la récupération est composée de Koukou et Bostock. L’animation  offensive est confiée au trio Gérard Fortuné Zoubir, chargé d’alimenter Cristian.

 

 

Le môtch

Le début de match est à l’avantage des Sochaliens. Les deux équipes se rendent coup pour coup, au sens propre comme au figuré. A une action de Sochaux répond une action lensoise, avec notamment une nouvelle combinaison pourrie sur CPA. Koukou lâche un tacle digne de Stig Tofting, auquel répond tonton Adolphe Teikeu. Tel Jésus, Cvetinovic distribue les pains et ce n’est pas sans conséquence. Il passe par la case infirmerie deux fois pour saignement.  Gérard va au contact et s’écroule comme une merde dans la surface, l’arbitre ne bronche pas.
jesus

Cvetinovic : allégorie

 

A la fin de la première mi-temps, sur un ballon qui tourne autour de la surface, Adolphe marque d’une reprise acrobatique, bien aidé par Cristian qui, s’il est un attaquant de grande classe est mauvais en défense… 1-0 la galère continue.

La seconde mi temps reprend toujours avec la domination sochalienne, et sur une longue touche mal dégagée par Cvetinovic, Martin double la mise.

On touche le fond à la 64e quand Martin, alors qu’il veut centrer, trompe Vachoux qui a étonnamment le cul lesté de plomb sur cette action… On a l’air ridicule.

vachoux
Vachoux sur le troisième but

 

C’est à ce moment, alors que les supporters présents réclament pour la 154822e fois la démission de Casanova, que les joueurs se décident à pratiquer un peu de jeu.

A la 73e, un long centre de Fortuné trouve Zoubir qui la remet en une touche (ou qui cherche à frapper, on ne le saura jamais). Lendric suit et pousse le ballon. 3-1.

2 minutes plus tard, une passe laser de Bostock permet à Fortuné de mettre sur le cul son vis-à-vis et de centrer en retrait, Lendric arrive lancé mais sa frappe est repoussée sur la ligne par un Doubiste.

A la 80e Fortuné déboule et oublie le ballon. Il se retourne et un Sochalien fait faute sur lui dans la surface. Lopez ne tremble pas 3-2.

Dans les arrêts de jeu, Touzghar se rappelle à nous en foirant un magnifique 4 contre deux.

Score final 3-2. Toujours pas de jeu, mais les Sochaliens ont été « réalistes » selon Casanova.

 

 

Les notes :

Vachoux : 3-1 /5 souvent abandonné, il a fait au plus pressé ; -1 quand même sur ce but improbable de Martin qui coute cher au final.

Duverne : 1/5  encore un joueur différent à droite avec la même réussite. Défensivement absent, et oublie de prendre son couloir.

Cvetinovic : 3/5 la bagarre. Soigné deux fois pour saignements. Prolonge de la tête pour le second but mais pas de quoi lui reprocher.

Dankler : 3/5 pas flamboyant, pas génial

Lemos : 1/5. Il n’a pas sa place à gauche

Bostock : 2/5 , peut envoyer des amours de passes mais aucun boulot à la récup

Koukou : 3/5 il a été un des meilleurs joueurs du match, c’est dire la pauvreté de l’effectif. Un tacle d’entrée de jeu qui fait couiner Alphonse.

Zoubir : 1/5 coffre à ballon, il ralentit le jeu. A son crédit une frappe d’asthmatique après un numéro d’équilibriste et une passe pour Lendric. Les mauvaises langues diront qu’il a voulu frapper. Je suis d’accord.

Gérard : 1/5 Pour le fou rire de la chute au ralenti pour chercher le penalty. Sinon sa meilleure action aura été de laisser la place à Lendric (3). Mobile et buteur, force est de constater que son entente avec Lopez est grandissante

Fortuné : 2/5 à l’image de ses premiers matches. Maladroit mais remuant. Obtient un penalty qui a donné un peu d’espoir

Cristian : 3/5 . Erreur de marquage sur le premier but (baisse ton bras y’a pas hors jeu). Sinon c’est du Cristian. Au turbin, met des coups et en reçoit. Pas loin de faire dégoupiller Adolphe..

 

Samedi Prochain, On accueille Brest qui est dans le même état que nous… ça sent les traces dans le slip des deux côtés.

 

Bos Dast

 

Bos Dast

Caution « sabots/tulipe/beuh » de la Oranje akademie . (avec Rhinit)
Frison de Heerenveen.
Lensois consanguin

2 Comments

  1. Eh bin, à l’inverse de Lens, la machine est relancée, on ne t’arrête plus.

  2. Oui, Franck. ayant envie d’aventure, j’ai replongé dans le RC Lens. en me torturant les tétons, c’est tellement bon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *