Tondela Porto (0-1) A gagner sans plaisir on prend quand même 3 points

Bom Dia,

Après l’orgie de football de la semaine dernière, c’est impatients et pleins d’excitation que nous attendions ce second match.

Comme un enfant avant la rentrée, qui sans se douter, dès la première heure, va comprendre que Mademoiselle Irène et son décolleté ont été remplacés par Madame VanDeblaker sa verrue et ses poils au menton au moins une journée. C’est donc plein d’entrain que l’on se déplace à Tondela.

Tondela, cette équipe qui se sauve à l’arrache depuis 2 saisons, toujours annoncé dans la charrette, mais accrocheuse et qui fait souvent déjouer les gros chez elle.

Oui mais, Estoril c’est plus costaud, on a déglingué Estoril, on doit….Ouais t’as compris, le foot, on l’aime car c’est quand tout semble une formalité que tout peut se compliquer sans parler des remontada ou situation improbable à la 88’.

 

 

O Equipe :

On ne change pas une équipe qui gagne ! Un tiens vaut mieux que 2 tu l’auras et si ma tante en avait ce serait mon oncle …et pas un cisgenre de merde comme la vôtre.

Bref SC reste sur sa base avec donc Marega qui devient titulaire à la place de Soares blessé.

Le reste : c’est les mêmes.

porto

 

O Jogo :

Tondela commence le match très haut en jouant avec un jeu direct pour nous gêner.

Cela semble nous emmerder ou du moins nous empêcher de prendre le jeu réellement à notre compte. Le premier frisson d’ailleurs n’intervient que sur un débordement de Telles coupé devant Aboubakar à la 6’.

Mais alors que je me dis que ça va peut-être se compliquer, Tondela utilise la technique de Jérôme Bourbon face à une personne dotée d’un cerveau : repli, pleurs et petit coup de loin en pute.

Arrive alors notre point vidéo.

Rappel, pour les défenseurs de cette avancée cela va amener de la justice et de la vérité ! S’il y a un doute, la vidéo va le réparer! Finis les pénaltys injustes! Les tricheurs qu’ils soient attaquants ou défenseurs seront punis! Il suffira alors à l’arbitre d’utiliser la vidéo comme Dora l’exploratrice son sac à dos en levant le bras et en appelant « Vi-dé-o vi-dé-o »! Et que sont les petits ratés dus à sa jeunesse sinon des détails de l’histoire !

 

Bien évidemment comme toutes les grandes idées simplistes quasi manichéennes ou un tweet d’une ex-Miss France après un attentat « Les politiques vont-ils enfin décider de protéger les citoyens européens?? »

Je répondrai avec tact « CASSEZ-VOUS DE LÀ BANDE DE PEINTRES ! »

Oui mais comme je suis un gros con, je vais argumenter histoire de ne jamais finir avec l’autre gros con et son livre à 16,90 €. Donc comme la justice, la vidéo est aux mains d’hommes qui vont, ou non, vouloir la rendre, ou avoir le courage de la rendre de façon libre.

Donc là, encore une fois, à 0-0, la vidéo n’est pas demandée ou appelée, je vous laisse le gif vitesse réelle et ralenti, aucun des 3 arbitres (le central, sur la touche et vidéo) n’a de doute. Marega tombe seul, sans essayer de simuler.

 

 

 

Bref on n’arrive pas à mettre de la vitesse dans notre jeu, Tondela à 11 dans son camp nous bloque les couloirs malgré la volonté de Ricardo et Telles de venir créer le surnombre.

Quoi qu’il en soit on continue de faire tourner même si la pression ne nous donne pas d’occasion (une sortie au rade classique). Il faut attendre Corona qui tente un raid solitaire (21’), un corner où Marega ne cadre pas (22’), puis Brahimi qui suite à du pressing récupère et élimine dans la surface mais ne cadre pas (28’).

On continu de chercher les décalages mais quand le collectif ne suffit pas il faut passer au GHB par des exploits individuels.

C’est donc Brahimi qui perce plein axe pour décaler Corona, son centre est repoussé sur Telles qui manque sa volée mais Aboubakar peut contrôler et frapper. Il suit sa frappe repoussée par le gardien et conclut, 0-1 c’est la fête.

 

On repart alors au son de taïaut taïaut par du jeu en triangle entre Aboubakar, Corona et Ricardo mais Aboubakar rate la talonnade et Marega ne peut redresser.

MI-TEMPS :

On est frustrés car si l’équipe montre une envie de jouer, la conclusion semble encore moins évidente qu’à une fête de famille ailleurs que dans le nord de la France ou chez les Lannister pour serrer ta sœur.

 

On repart comme la semaine dernière en reculant le bloc pour aspirer les adversaires.

Cela semble payant car d’entrée l’espace laissé est pris par Ricardo. Mais il se fait faucher à l’entrée de la surface, l‘arbitre laisse jouer et revient sur une faute ailleurs que lui seul a vue.

Sur le coup franc, combinaison mais la frappe de Felipe n’est pas cadrée.

56’ Felipe prend son jaune pour une intervention très Felipéenne. Oui bon, un ballon pas dangereux mais le mec a voulu le balader, balayette, gifflette donc.

On a toujours du mal à se créer de réelles occasions même si le match est maîtrisé. Tondela veut mais n’arrive pas à venir jusqu’à Casillas.

Il y a bien une accélération de Corona qui trouve Aboubakar, mais le Camerounais ne double pas la mise, sa frappe rencontrant le poteau. (62’)

68’ Sortie d’Oliver pour Herrera.

C’est alors qu’on commence à se mettre en danger tout seul.

Sur un centre-tir pourri, Iker rate sa prise de balle et on dégage en corner. (70’)

Tondela met alors un semblant de pression mais dès le ballon suivant Iker capte et rassure.

On essaie de pousser pour le deuxième et achever le match mais sur un bon débordement et centre de Telles, Marega frappe mais Ramos (cette salope) est encore à la parade. (75’)

 

Tondela en mode Jean-Claude Dusse veut tout tenter sur un malentendu et balance des centres-tirs comme David Bruno (pas le coiffeur le joueur) mais Iker la sort proprement. (77’)

78’ Corona prend un jaune pour avoir empêché une touche, challenge gogole 1 point.

79’ Sortie d’Aboubakar pour André André.

84’ Sortie de Corona pour Layún

Les changements de Sergio et le remplacement au milieu d’André André au côté de Danilo et d’Herrera en second attaquant rééquilibrent l’équipe qui reprend complètement le contrôle de la balle. Une dernière balle pour tuer le match à la 87’ sur un contre d’Herrera qui temporise et transmet à Marega mais sa frappe est bien captée par Ramos.

Tondela s’offre une dernière occasion sur la relance à la 88’ avec Wagner se retrouvant face à Iker mais le gardien repousse une nouvelle fois.

 

 

O Dragoes :

Casillas (2+/5) Une petite bourde inhabituelle mais rattrapée par les 3 parades qui te conservent les 3 points.

Ricardo (3+/5) En route pour la CDM 2018.

Ricardo

Un joueur affamé

Felipe (2/5) oui il a failli marquer, non il n’a pas été pris au dépourvu, mais ses 2 fautes de débile auraient pu lui valoir un rouge alors qu’il n’y avait aucun danger.

Marcano (3/5) Sobre, juste dans la relance, sans se forcer, classe comme Sean Connery.

Telles (3+/5) Dynamiteur, il a continué de monter pour centrer, faire des fausses pistes et aggraver le score.
Telles

Plaisir d’offrir

Danilo (2/5) Déception. Il n’a pas su aller au delà de son rôle défensif en tentant d’apporter un surnombre ou de passer le rideau balle au pied. Il a réalisé les objectifs du périmètre défini comme on dit chez LREM quand on vote sans réfléchir.

Oliver (3-/5) Lui il a essayé d’amener un plus offensivement en faisant le taf défensivement mais sans réussite.

Corona (3/5) Il a tenté, provoqué et est lié directement au but.

Brahimi (3/5) Percutant, dynamiteur, il crée le décalage qui est à l’origine du but. Pas assez de réussite dans ses initiatives, Wile Coyote.

Marega (3/5) Un pénalty oublié, des actions que le gardien a sorties. Pas de réussite mais un bon match.

Aboubakar (4/5) Des occasions, un but. On lui demande ça, donc on le note sur ça.
Aboubakar

Coucou les rageux

O Banco :

Herrera (2+/5) une entrée difficile en second relayeur, mieux quand il a joué plus haut, n’avait pas envie de défendre quoi.

André André (3/5) il a équilibré le jeu et distillé les ballons entre les lignes qui auraient dû faire mal.
André

Se lever du banc frais et dispo

Layun (Não Bigode) ah oui j’ai noté qu’il était entré.

 

Remarque à la con :

Après le carnage Lobbé, retrouver Alex De Castro et Kévin Diaz c’était du bonheur.

Le Sporting Lisbonne et le Benficaca ont gagné leurs 3 premiers matchs. Le championnat est lancé, à nous de les rejoindre.

Ça fait donc 2 victoires en 2 matchs 5 buts inscrits et 2 chichons propres comme disent les anglais. Donc voyons ce match comme un réglage qui nous laisse travailler sereinement.

 

Si tu veux que le football anal puisse s’exprimer et qu’on me paie des Sagres ou des Super Bock, Abonne toi ici http://horsjeu.net/abonnement/

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique.
Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

5 Comments

  1. Je vais me faire blacklister ici, mais pour moi y’a pas péno sur Marega.

      • Boarf, il le touche à peine, c’est juste un duel à l’épaule et Marega saute comme une merde. Pas de scandale à ne pas être sifflé de mon point de vue.

  2. Mouai, vite fait. Pas de quoi en faire un fromage (sauf si c’est un reblochon, là ça vaut le coup).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *