Braga Porto (0-1) Le rouleau compresseur est en route

Bom Dia,
Dans la construction, il y a plusieurs couches.
Un projet, un financement, des besoins, une équipe et un maître d’oeuvre.

Là c’est les bases. Mais pour aller où l’on veut le plus simple c’est de prendre une route et la plus directe possible.
Le plus simple pour Sergio, ce n’est pas de la construire puis de l’emprunter mais de faire coup double.
Il bâtit au rouleau compresseur avec un jeu qui écrase tout en traçant une autoroute.

O Equipe :

Sergio est le genre de coach qui a une équipe et ne la change que si blessure.
C’est donc la même que la semaine dernière à l’exception du retour de Ricardo qui n’est plus grippé et reprend sa place à droite à la place de Maxí.

compo FC Porto

O Jogo :

Braga commence en jouant haut et en nous pressant. Ils veulent nous agresser ce qui donne dans les 5 premières minutes beaucoup d’intensité mais pas d’occasion.
Cependant on ne change pas nos principe, on ressort propre, en essayant par du jeu en triangle à vite amener de la vitesse sur les joueurs de couloir pour étirer la défense ou laisser de la place aux latéraux pour centrer.

C’est ainsi que suite à un jeu en une touche et une percussion de Brahimi Corona récupère au pressing à ballon, coup du sombrero et volée, 0-1.

 

Braga tente de revenir rapidement mais cela nous permet de ressortir très vite et Corona se retrouve encore dans la surface sur une passe d’Oliver mais c’est sauvé devant la ligne par un défenseur adverse.
On joue avec beaucoup de combinaison à une ou deux touches, ce qui nous permet de voir énormément de mouvement.
Braga continue de vouloir pousser mais n’arrive pas vraiment à mettre en danger Iker dans le 1er 1/4 d’heure.
Le rythme est très élevé, on dégage une impression de maîtrise, on est redevenu un grand, capable d’accélérer par à-coups en mettant en danger l’adversaire à notre main.
Braga à force de danser sort la boite à gifle.
24’ Corona se fait découper, Oliver demande le carton et le prend, bravo.
Sur le coup franc qui suit on se fait une énorme occasion avec des frappes de Brahimi, Aboubakar et Felipe mais ça Matheus repousse tout façon Ed Warner : zéro style mais rien ne passe.
27’ Fransergio prend enfin son jaune pour sa troisième semelle sur Brahimi.
30’ Kadas prend un jaune pour découpage sur Brahimi.
Nouveau spectacle de Matheus, après un superbe décalage de Corona et Ricardo pour Aboubakar. Le gardien de Braga repousse dans les pieds de Marega mais il se relève à 200 à l’heure et contre à nouveau.(31’)
Braga est de plus en plus viril, mais l’arbitre a paumé ses  cartons visiblement.
On continue notre travail en roulant sur la défense. Aboubakar reprend de la tête sur un ballon piqué de Brahimi mais Mateus est encore impeccable.
En face, ça ne désarme pas. Même s’ils n’arrivent pas à inquiéter Iker, Braga envoie quelques beaux mouvement. Mais il faut attendre la 37’ pour le premier ballon sorti par Casillas.
38’ Corona prend un jaune pour une obstruction et se blesse.
Braga pousse mais Iker puis Felipe dégagent les centres avant que Xhada ne trouve pas le cadre. (41’ et 42’)
Le matchs est de plus en plus haché, les joueurs de Braga découpent et on commence à répondre.

Mi-Temps :

Pour l’instant on passe le test haut la main. L’équipe est en place, équilibrée, pas mise en danger et s’est créé beaucoup d’occasions.
Après, c’est bien d’avoir des touches, de récupérer plein de numéro mais si tu ne conclues pas, tu peux vite être le couillon de la soirée.

A la reprise Otavio entre pour Corona.
Dès le retour on presse et étouffe Braga qui recommence à faire des fautes.
Sur un coup franc, belle combinaison avec Telles qui décale Otavio mais c’est une nouvelle fois sauvé devant la ligne alors que Mateus semblait battu.
On se fait des occasions mais malgré les ballons de Brahimi, Ricardo ou Telles, Aboubakar et Marega ne peuvent conclure soit par maladresse, soit par Matheus. (49’ 50’ 51’)

Braga se remet à pousser. Fabio Martins entré en jeu permet d’apporter du danger.
Mais Braga casse le jeu sur tous les contres, l’arbitre siffle peu et toujours sans carton.
63’ Point historique : Casillas fait le meilleur début de saison de sa carrière, n’ayant toujours pas encaissé le moindre but.
Encore une énorme occasion pour Aboubakar, après une interception Marega lance le Camerounais qui frappe mais frôle le poteau. (70’)
72’ André André entre pour Oliver.
On essaie encore de tuer le match mais cette fois c’est André André qui ne cadre pas (77’), puis Telles qui monte et prend sa chance mais Matheus dévie sur le poteau (79’).
83’ Brahimi sort pour Herrera.
Otavio ressort le ballon en faisant une roulette mais Sequeira le sèche et ne prend que jaune.
On se fait encore une groose occasion à la 85’ avec un ballon qui navigue 3 fois dans la surface mais personne ne trouve le cadre.
90+2 Danilo prend un jaune pour tirage de maillot.
On est venu on a vu et ils l’ont dans le cul.

O Dragoes :

Casillas (4/5) Invincible. Ici c’est pas Trapp, c’est pas Aréola, c’est pas la Premier League.

casillas FC Porto

A tous ceux qui l’annonçaient fini

 

Ricardo (4/5) Un petit Ricardo dans un un couloir à Ballon HÉ HÉ!

Ricardo FC Porto

rafraîchissant

Felipe (3/5) Faire disparaitre Hassan? C’est possible.

Marcano (3/5) Il parait que Paulinho a joué face à lui, dans sa poche surement.

Telles (4/5) Des centres, des coups francs intelligents, une frappe sur le poteau…Surement un des meilleurs latéral en Europe actuellement
Telles FC Porto

C’est pas du service ça?

Danilo (3/5) Vous vous souvenez comment Sangoku gère le commando Ginyu? Voilà sans forcer il les a bouffé.

Oliver (3/5) il a orienté et bien défendu, pas de réussite dans le dernier geste.

Corona (5/5) il a marqué, il a défendu mais c’est blessé. Jesus built my hotrod.
Corona FC Porto

La star de la soirée

Brahimi (4/5) Le feu ça brule, l’eau ça mouille et Yacine baise les défenses.
Brahimi FC Porto

Que c’est beau

Marega (3+/5) pas de réussite mais quelle énergie et quel changement.

Aboubakar (3+/5) Ahrghhhhh conclus putain c’est tout bon mais ça ne rentre pas bordel! MET DU LUBRIFIANT!

O Banco :

Otavio (3/5) Une belle entrée avec des occasions et de très belle sortie de balle.

André André (3/5) Toujours bon dans ses entrées, assure en défense, se projette et créé des occasions, incroyable que Nice n’ait pas mis l’argent.

Herrera (NAo Bigode) Pas de connerie on ne va pas trop lui en demander.

Remarque à la con :

On est en tête avec 4 victoires comme le Sporting alors que le Benficaca a été tenu en échec à Rio Ave. C’est déjà beau surtout après notre premier gros test.
Le mercato peut encore faire bouger les lignes car les 3 gros sont vendeurs, même si les coaches grincent des dents.

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer
beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique.
Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

3 Comments

  1. Aboubakar à l’OM ? Si ça se fait, c’est quoi votre solution de remplacement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *