Racing Club – Les autres (Le bilan) – Attention travaux, durée indéterminée.

Ouais je sais, vous allez me dire « un bilan??? un mois après la fin du championnat? Tu te touchais les burnes pendant tout ce temps? ». Ouais pas loin, entre deux pornos, les matches de l’Euro et mon taff qui me permet de payer ma connexion internet pour justement mater mes pornos et les matches de l’Euro, j’ai pas eu énormément de temps à consacrer à Horsjeu. J’ai LAMENTABLEMENT loupé les Horsjeuïades à cause d’un mariage durant lequel je me suis passablement ennuyé. Ridicule? Assurément. Honteux? Complètement. Tapez moi!

Sans transition, parlons du Racing si vous le voulez bien.

Quelle année galère. Le Racing était le parfait parallèle de l’AFA : un vaste bordel. Pourquoi je dis ça ? Déjà l’AFA c’est quoi ? L’AFA c’est l’alter égo de la FFF mais en Argentine, avec la gestion du championnat en plus. Et comme je l’ai dit précédemment, c’est un bordel, car le changement du format de la Primera et des autres divisions ne se fait pas sans … bordel. Pour copier ses homologues européens et ainsi faire démarrer la saison en même temps qu’en Europe, il fallait passer par là. Mouais. Perso, j’aimais bien ce format à 19 rencontres avec deux champions dans l’année. Tu pouvais ainsi fêter deux fois le titre, te balader les couilles à l’air pendant six mois ensuite (parce que faut pas le nier hein, t’es champion d’Argentine tu t’en bats les couilles des autres, tu les poses sur leurs fronts d’Argentins et voilà !), bon deux fois de suite j’exagère ou alors t’es pas supporter du Racing. Parce que je rappelle que certes, il a été champion en décembre 2014 mais il ne l’avait pas été depuis 2001… Putain 2001, « quand on aura vingt ans en l’an 2001 »

C’est cadeau et ça restera dans vos vieilles têtes.

Donc 2001 – 2014, treize longues années de galère. Pendant ce temps, et vous me direz « coïncidence » MAIS NON JE NE CROIS PAS AUX COÏNCIDENCES BORDEL DE MERDE, Diego Milito était en Europe (en vrai depuis 2004 mais on s’en bat les couilles). Hey ouais, il est là le facteur X, le concentré de tomate, la MURAILLE DE CHINE, l’Homme providentiel, le sauveur, celui sur lequel on se repose quand tout est perdu. Après avoir mis l’Europe à ses pieds en 2010 et avoir bouffé la pelouse de Milan un soir de février contre Cluj en Europa League et passé 8 mois à se remettre d’une rupture des ligaments en 2013, Diego est revenu. Sur une jambe, avec 13 ans de plus au compteur, mais avec un rêve : redonner le titre au Racing. Et il l’a fait. Comment ne pas l’aimer ? Pas possible ! C’est IMPOSSIBLE sauf de supporter ces chiennasses de l’Independiente où là tu adulerais un autre Milito, Gabriel. C’est con de vieillir bordel. Pourquoi ? Je pense à toutes ces légendes, les Totti, les Xavi, Drogba, non pas Drogba, Buffon ou Evra (LOL !). Chaque jour qui passe est un jour de trop.

Bref, cette saison me fait penser aux montagnes russes. Tantôt c’est speed, c’est beau, t’en prends plein la gueule, si tu pisses contre le vent tu te rinces les dents, ou tantôt c’est le train-train quoi.  On fut capable de pratiquer un jeu supra offensif avec des actions fluides, des débordements de dingue, une animation sur les ailes assurée par de Paul ou Noir, dans l’axe l’énorme Romero et sa frappe d’enculé …

Mais derrière… Quelle misère. L’absence de Lollo, blessé, s’est grandement faite ressentir et c’est là que l’on a vu que Facundo Sava avait toutes les peines du monde à construire quelque chose de cohérent en défense. Jamais Voboril, Sanchez, Grimi (si deux trois fois ok…) ou Pillud ont pu me rassurer. Additionnez à ça un Sebastian Saja en mode England Goalkeeper, et vous vous prenez quasiment 2 buts par match. Donc quand votre attaque est configurée sur le courant alternatif, ça fait des dégâts, 14 points de retard en 16 matches, presqu’un point par journée. Le gros point faible du Racing était la défense. Quand ces trois dernières années, Saja colmatait les brèches et cachait la misère, là tout a été révélé au grand jour telle la révélation que Eddard Stark n’est pas le père de Jon Snow!!!!!!! HAHAHAHAHAHAHAHA SPOILER D’ENCULÉ! Ouais je sais. D’entrée de jeu contre Tucuman, je savais que ça allait être la merde. La défense ressemblait aux plots que les canalisateurs placent sur la route pour éviter de se faire éclater par les voitures, sauf que ceux sur la route bougent plus que nos défenseurs, ouais le vent et de temps en temps un pare-choc ça aide. La lenteur, le manque CRIANT de niaque, mais aussi de talent, ont pourri la saison du Racing. Sava était connu comme offensif, mais qu’il délaisserait par choix ou par incompétence la défense, je ne savais pas. Je fais partie de celles et ceux qui milit(o)aient pour son départ, mais après réflexion allons-y pour une nouvelle saison. Cette fois, il n’aura pas le droit à l’erreur. Je mise même sur une pression sur le bouton « siège éjectable » en cours d’exercice, c’est dire comme j’y crois.

Milito plus là, Bou qui devrait quitter le Racing et sans doute l’Argentine pour rallier l’Europe, Lollo à River, Saja, Romero, dont je me demande comment il fait pour toujours faire partie de l’effectif vu le talent, pourraient partir aussi, il ne reste plus grand chose. Il faudra être costaud dans le recrutement si tu veux exister l’année prochaine. L’attente est énorme, elle est annuelle en fait et dure depuis 113 ans.

Encore une fois sans transition, petite page de douceurs.

pri

Récapitulatif de la saison :

rac1

Vous le voyez, les défaites sont contre des équipes bien dégueulasses. Tucuman était promu, Newell’s sortait de deux défaites face à Central et Lecul et il nous pulvérise, viol, destroy, bref ce que vous voulez, celle d’Aldovisi on pourrait en parler pendant des heures mais pas envie alors on retiendra que c’était une pure saloperie de match de match, si tu fais le même sur FIFA 16, tu niques tes manettes, butes ton chien, divorces, vends ton gosse sur leboncoin, descends dans la rue à poil en claquant ta bite contre les briques de la maison de tes voisins, tu prends 10 ans pour exhibition ou destruction de biens immobiliers, tu sors de taule 10 ans plus tard, tu éclates ta femme qui, par amour, t’aura finalement attendu 10 ans pour reconstruire quelque chose avec toi (mdr quelle imbécile !), et tu reprends 20 piges. Merde. Pis la dernière contre DyJ. Non rien.

Y a eu aussi quelques gros résultats, deux sets de tennis, un 3-3 contre Tigre, match qu’on doit gagner 20 000 fois, pis ces nuls face à ces connards de l’Independiente. Vrai cauchemar pour les parieurs en fait. Pour ça que j’ai pas dépensé 1 euro dans un pari cette année.

On termine à une sixième place sans lumière, sans rien. Cette place vaut pas mieux que le film érotique de la 6 le dimanche à 23h50 (putain ces souvenirs, je le payais le lundi matin en cours mais ce que j’aurais pas fait pour quelques poils bordel).

Non mais matez moi ce classement de merde…

classement

LA MORT !! dédi à Sasha!

3012511039_1_10_PzNRLH4x

Je vous glisse ma vidéo sur Diego Milito parce que faut bien que quelques personnes (daniel) la voient. Pis parce que je l’aime!!!

 

Allez RDV dans quelques semaines !

Vamos Racing!

Vamos Acade!

Besos anales!

Diego

Diego

Ce qui ne me tue pas me laisse en vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *