Taça de Portugal : Porto – Sporting (1-0) La Dragão académie livre ses notes

Gagner un Classico, même un match aller de taça c’est une jouissance absolue.

Bom Dia,
Février est le mois le plus chaud de l’année. Enfin en football, c’est une certitude.
Entre la course infernale en championnat et le retour de la Ligue des champions, on reçoit en aller de la taça les Lézards venus en bétonneur pour avoir un résultat.

O Equipe :

Sergio doit composer entre les blessés, les échéances à venir et l’état de forme des présents.
Casillas à la cage (c’est la Taça), Reyes pour Marcano, Oliviera pour Danilo et Soares pour Aboubakar.

O Jogo :

Le match démarre avec deux équipes qui cherchent un jeu direct et vont au duel.
Les premiers duels, d’ailleurs, ressemblent plus à du catch qu’à du football.
La première occasion vient à la sixième, ça combine entre Marega, Corona et Herrera qui centre pour Soares. Le Brésilien ne cadre pas sa tête.

Coentrao recommence son cinéma en mettant des coups mais tombant à chaque duel à l’épaule. Nous lui souhaitons uniquement un retour de karma fait d’histoire de ligaments et de rééducation à la fistinière.
Sinon on prend le dessus sur les lézards. Brahimi alerte Soares et Ricardo qui humilie Coentrao et centre pour Herrera, mais aucun ne trouve l’ouverture.

On pousse, on domine mais quand on trouve un interval soit Patricio sauve les lézards, soit une vieille faute de catin les sauve, comme Piccini qui descend Marega parti seul en contre et qui ne récolte qu’un jaune.
Sur le coup franc Oliveira trouve le poteau.

On est en train d’éclater le Sporting comme tous les autres club de Liga. On leur roule dessus mais on n’arrive pas à foutre cette putain de gonfle au fond (jurisprudence JC Dusse).
Y’a rien à faire on lâche pas l‘affaire (mon album de hip-hop bientôt dans les bacs) mais les beaux mouvements ne sont pas conclus à l’image de Soares face à Patricioohohohoh (Oui maintenant tu relis cette phras en pensant à tragédy et je viens de te pourrir les 3 prochaine heures de ta vie)

Il y a tout de même une alerte avec Gelson qui décale Ristovski mais Iker claque la frappe qui semblait passer au dessus.

Mi-Temps :

Rouler sur l’adversaire c’est bien. coller ce putain de but c’est mieux.
Il faut trouver la faille et les punir, ça fait la 5e mi-temps qu’on galère pour leur en planter hein c’est plus possible.

Le Sporting revient avec des intentions offensives et sur un dédoublement Ricardo contre Doumbia in-extremis.
On repart de l’avant mais Acuna et Coentrão continuent leur travail de destruction. Ils ne prennent pas le second jaune, tout va bien.
le match s’équilibre mais sur un accélération côté droit et plusieurs centres repoussés Oliveira dépose le ballon sur la tête de Soares qui claque le coup de boule dans la lucarne de Patricio! 1-0.
On continue de pousser, Corona fait danser Coentrao et dépose le ballon sur la tête de Soares qui trouve encore la lucarne mais Patricio la sort.
Les lézards veulent tenter d’égaliser mais Iker n’a rien à faire, la défense est au taquet
Brahimi s’infiltre dans la surface sur une passe d’Herrera mais bute sur Patricio.
On se fait encore deux occasions qu’Otavio et Hernani ne calent pas au fond…Mais allez y c’est pas vot’ MÈRE!
Dans les cinq dernières minutes le Sporting réalise une série de centre dans la surface mais on fait bloc et on repousse tout.
90e : sur un ballon piqué, Ricardo ne l’attaque pas et se fait devancer mais Felipe revient et Iker après un jongle dégage.
Dans la foulée cet enculé d’Acuna prend son jaune pour sa 8e agressions sur Hernani cette fois.

O resumo :

O Dragoes :

Casillas (3/5)
Une claquette, un jongle et un cleansheet, du boulot sobre et efficace, comme papa dans maman.

Ricardo (4/5)
Non seulement il a été énorme, mais il a aspiré l’âme de Coentrao qui ne c’est pas relevé comme Kennedy.

 

http://cantfitinbikeshorts.tumblr.com/post/170833168701


Tu veux voir le plus beau latéral d’Europe?

 

Felipe (3/5)
Pour gagner la guerre, il faut être la guerre. Felipe c’est Poutine en Tchétchénie

Reyes (3/5)
Sobre, des interventions toutes en anticipation, c’est qu’il serait rassurant ce con.

Telles (3/5)
Aussi à l’aise dans son couloir que Montel pour vendre une possible médaille d’or française, quand ça fini 28e

Herrera (3+/5)
Plus rapide pour intervenir de partout que Manuel Valls pour dénoncer l’islamisation de la France dans les médias.

Oliveira (5/5)
Passe décisive, maître du milieu, coup franc bien tiré. Et si on avait l’invité surprise de 2018.

Bisous aux Nantais qui pensaient que c’était un tocard

Corona (2/5)
Il a essayé mais manquer autant de réussite c’est digne de Cheminade qui se présente à la présidentielle.

Brahimi (2+/5)
Moins tranchant que d’habitude, mais toujours des éclairs Rider of the storm.

Marega (3/5)
Aurait dû faire expulser au moins deux défenseurs mais bizarrement on n’a pas vu de pancarte “Mete o Marega” cette fois.

Soares (4/5)
La récompense de l’honnête travailleur qui gagne au loto.

Devine qui revient en forme 

O Banco :

Otavio (3/5)
Entrée pour garder la balle,

Hernani (3/5)
Fait expulser Acuna le catcheur, ça mérite une bonne note

Paciencia (Nao Bigode)
Pas touché de balle mais évidement un grand oui.

Remarque à la con :

Pour le plaisir la vidéo de RIcardo qui humilie Coentrao

La guerre psychologique est lancée, sachant que le retour sera en avril…Bem-vindo em Portugal

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer
beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

6 Comments

  1. Cette première mi-temps musicale était intéressante, quoique qu’originale dans le choix des morceaux.
    Par contre, mettre du plastique sur la meilleure note de l’équipe, quelle faute de goût ! Ricardo a clairement un GIF d’homme du match, voire du mois.

    D’ailleurs ce doit être la violence de son humiliation de Coentrao qui doit être à l’origine du #NSFW de l’acad’.

    • Je savais que les fidèle lecteur tiqueraient sur le plastique mais comme le pauvre Sergio c’est fait traiter de joueur en toc, je le trouvais adapté.

    • Même pas, il va partir pour 15M. Et Rongier est meilleur parce que Rongier peut jouer plus d’un match par mois. Oliveira j’y croyais fort à son arrivée, le fait est que jouer il s’en cogne un peu.

      • Ben écoute il a eu le déclic, il a lâché son instagram et c’est mis à jouer, ce qui était vrai il y a six mois ne l’est plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *