Internazionale – Genoa (1-0) : Solo tre punti…

Buongiorno a tutti,


Que faire en ce dimanche après midi ensoleillé? Oui, ensoleillé!!! Quoi? Ayé je vis dans la région du Nord-Pas-de-Calais, ou Hauts-de-France comme ils disent maintenant, donc je n’aurais pas le droit au soleil? Mais allez bien vous faire foutre, ici il a fait très beau aujourd’hui, j’ai même dû mettre mes lunettes de soleil en revenant du five dominical ce matin durant lequel j’ai réalisé des prouesses techniques dignes des plus grands (nan en fait j’ai été dégueulasse). J’aurais pu aller me promener, écouter les oiseaux chanter entre deux brises ou pets c’est selon, voir les rayons du soleil transpercer les feuilles de Dame Nature, mais nan j’étais derrière mon écran de pc (un stream en russe au lieu de Bein c’est mieux on va pas s’mentir) pour Inter – Genoa à 15h. J’vous jure ce qu’on fait pas hein…

Bien donc l’Inter recevait le Genoa pour le compte de la 6ème journée de Serie A. Pas le temps de tergiverser, la Juventus en a passé 4 au Torino (4-0) samedi soir, pendant que Naples s’imposait difficilement face au SPAL (2-3) et la Roma disposait de l’Udinese (3-1). Bref, devant ça part fort, six matchs et six victoires, il va falloir être costaud pour ne pas être distancé d’entrée. L’Inter a déjà perdu deux points à Bologne(ou gagné un point si vous êtes de bonne humeur). Le Genoa peut être ce style même d’équipe bien chiante à jouer, qui va oeuvrer en contre et se refermer défensivement. Donc trois points et ça sera bien, si en plus il y a le spectacle c’est bonus.

Les compositions : 

Primo Tempo :

1ère : Bouillon de Candreva côté droit, il efface deux défenseurs et centre, Perisic à la retombée pour la demie volée, au dessus.

13ème : Taarabt dans l’axe évite Vecino et frappe, Skriniar contre. Corner. C’est tiré, Rossettini de la tête, Handanovic capte.

17ème : Skriniar donne à Vecino dans l’axe, il s’avance et frappe de loin, Icardi, sur la trajectoire, contre le ballon mais n’arrive pas à le contrôle, Perin s’en saisit.

24ème : Skriniar perd le ballon dans le camp du Genoa, contre attaque rapidement menée, Taarabt centre, Icardi vient sauver son but en dégageant.

28ème : Corner à deux, Candreva donne à Valero, long centre en cloche dans la surface, Perin dégage du poing, Perisic à la réception, frappe, Perin se couche et arrête le tir.

38ème : Chaude alerte pour l’Inter, sur un contre du Genoa, Pellegri est tout près d’ouvrir le score en reprenant un centre de la tête, Skriniar était trop court.

42ème : Taarabt en relais, se retrouve en position de frappe des 25 mètres, il enroule, Handanovic se détend et va chercher le ballon qui filait vers son petit filet.

44ème : Candreva aux abords de la surface trouve Brozovic aux 16 mètres dans l’axe, il se met en position et tire, POTEAU!!

Fin de la première période sur ce score de 0-0, l’Inter a très bien démarré en mettant directement la pression sur les buts de Perin, un Candreva en feu pendant les 15 premières minutes puis qui a baissé en intensité comme le reste de l’équipe ensuite, cela a permis au Genoa de se procurer quelques situations devant le but d’Handanovic.

Secondo Tempo : 

1ère : Omeonga déborde et passe Dalbert grâce à un contre favorable, il entre dans la surface et centre pour Laxalt au second poteau, il reprend de volée, juste au dessus. Situation quasi identique à l’occasion de Perisic en début de match.

Ensuite l’Inter a monopolisé le ballon sans se montrer dangereux. Pourtant à la 10ème minute, Candreva, juste avant de céder sa place à Eder, aurait pu ouvrir le score s’il n’avait pas raté son contrôle à quelques mètres du but de Perin. L’Inter manque de vitesse et surtout de déplacement, Icardi reste introuvable, lorsque le milieu essaie de créer le surnombre, les rares mouvements ou appels ne permettent pas de déstabiliser le grosse défense du Genoa…

23ème : Longue chevauchée de Perisic, il centre sur Icardi, le ballon est détourné, Brozovic le récupère et tente une lourde frappe, Perin détourne, Icardi a suivi et frappe à son tour, Perin encore une fois. Hors jeu d’Icardi.

24ème : Perisic, encore, déborde, centre pour Icardi et Brozovic devant le but, Brozo est le plus prompt à le reprendre mais rate son tir, Perin capte.

32ème : Pandev à l’entrée de la surface voit Omeonga libre de marquage sur sa droite, il lui passe le ballon, Omeonga frappe, Handanovic à la parade, capte la balle en deux fois.

42ème : Corner de Joao Mario, cafouillage dans la défense, c’est dégagé, Karamoh des 30 mètres adresse un semblant de tir/remise, Perin détourne d’une claquette en corner. Joao Mario encore, c’est tiré, D’Ambrosio?? RETEEEEEEEE RETEEEEEEEEEEEE D’AMBROSIO de la tête!!!!!!!! Tête imparable, pas très forte mais placée à l’opposé de Perin, dans le petit filet, INTER IN VANTAGGIO!!!!! 1-0!!!

45ème : Coup franc pour le Genoa à 20 mètres, Dalbert dégage, Eder le récupère dans le rond central et part seul défier Perin, Omeonga l’accroche. Carton rouge.

Taarabt prendra son rouge aussi, mais fin du match et victoire, toute petite, de l’Inter. Les Nerazzuri auront poussé par séquences sans toutefois se montrer très dangereux. Hormis le tir de Perisic dès l’entame du match et celui de Brozovic sur le poteau, c’est le Genoa qui aura eu des situations plus qu’intéressantes mais soit avortées par une bonne défense, ou soit par maladresse. Bref, 1-0 contrat rempli, minimum syndical.

« Cet Inter me laisse pantois… »

 

Les notes : 

Handanovic 3+/5 : Présent, très présent, actuellement j’ai envie de dire qu’il est le meilleur gardien d’Italie, et l’un des plus forts d’Europe. Tout à l’heure une belle âme me disait qu’on avait de la chance que des grosses cylindrées très friquées ne s’étaient pas attardées dessus. Comme c’est vrai… Encore très propre aujourd’hui. 2 buts encaissés en six matchs.

Dalbert 3/5 : Sur l’homme c’est clair c’est pas Nagatomo, il est puissant et va au contact, attention néanmoins dans certaines transmissions qui manquent de précision.

Miranda 3/5 : Bonne copie. Rien de spécial à dire, propre dans le jeu aérien, il est meilleur d’ailleurs dans cet exercice qu’au sol.

Skriniar 3+/5 : Encore un bon match, présent, en l’air, à terre, même dans l’eau j’parie. Toutefois une erreur de placement aurait pu coûter cher à l’Inter en première période. Sans gravité. Apport offensif plus qu’intéressant.

D’Ambrosio 3+/5 : Buteur décisif dans ce match qui filait tout droit vers le 0-0. Ensuite pas vraiment de boulot sur son côté, les attaques s’étant surtout concentrées sur le côté de Dalbert. Bon tampon avec Candreva dans les 20 premières minutes.

Vecino 3/5 : De la disponibilité dans la création et l’orientation du jeu, mais du déchet qui fait que les occasions n’en sont pas vraiment. Encore assez fragile dans le combat pour le ballon.

Valero 3/5 : Alors je sais pas si je vois mal, peut être, mais a t-il proposé un ballon offensif une fois dans le match? Je sais pas hein mais passes latérales oui, en retrait oui, mais vers l’avant? Pas sûr…

Perisic 3+/5 : Grosse activité pendant une heure de Perisic. Ensuite il a eu plus de difficultés comme le Genoa s’est mis à jouer plus vers l’avant et à presser, cela coïncide avec le temps mort de l’Inter, mais tu sens qu’il est capable à tout moment de faire basculer le match. Tout près de marquer un bien beau but à la première minute de jeu. En confiance.

Candreva 3+/5 : Du mieux, surtout en première période où il a foutu un bordel pendant 10 bonnes minutes. Mme Candrovic peut être contente, son mari a fait une bonne prestation. Quel gâchis toutefois en seconde période lorsqu’il se retrouve seul face à Perin. Moi c’est le Candreva du début de match que je veux voir à chaque fois. Toutefois les corners à deux faut arrêter, ça sert « ayen ».

Brozovic 3/5 : Du bon, du moins bon, du moyen, du Brozovic quoi. Chose intéressante il n’a pas eu peur de tenter sa chance de loin. Il a une bonne frappe, au moins ça, autant s’en servir. Pas de bol sur son tir sur le poteau. Sinon ensuite il a commis quelques erreurs de transmissions mais ça c’est comme toute l’équipe en ce moment…

Icardi 2+/5 : Encore fois match très compliqué. Actuellement introuvable et pas en réussite, la seule façon de le voir marquer est le Rigore. Triste…

 

L’Inter est 3ème au classement avec 2 points de retard sur la Juve et Naples. Bon démarrage. La semaine prochaine, l’Inter se déplace chez le promu Benevento, lanterne rouge avec… zéro point. Autant dire qu’il n’y a pas d’autres alternatives que la victoire et si possible avec la manière.

 

Forza Inter,

Baci Anali,

Diego.

Diego

Ce qui ne me tue pas me laisse en vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *