La Jup’Académie a son champion, et elle en est bien contente

Toujours vivant, rarement debout. J’tombe la gueule par terre et je reprends un coup

Salut les filles ! La 8e journée des PO1 arrive avec LE match à enjeux : le Topper Brugge-Anderlecht ! En cas de victoire, l’équipe de Michel Bel’Homme est tout simplement « kampioen », puisqu’elle aura 6 points d’avance à 2 journées de la fin et un avantage sur son dauphin Anderlecht : en cas d’égalité de points, c’est l’équipe qui n’a pas bénéficié de l’arrondissement à l’unité supérieure au passage de la saison régulière aux Playoffs qui est devant. Brugge ayant fini la saison avec 64 points (passage à 32 pts en Playoffs) et Anderlecht avec 55 points (donc arrondissement à 28 points en Playoffs), il s’assure le titre, même si à la fin de la saison les Blauw&Zwart sont à égalité de points avec les Mauves.

 

PLAYOFFS 1

Ostende – Genk : 2-1 Ostende et Genk se battent pour avoir la joie d’être éliminés en 2e tour d’Europa League contre un club slova… Ah non, pardonnez-moi ce sont les clubs français qui font ça, les nôtres savent jouer au football sérieusement, eux.

Match sympa sans pour autant s’en taper le cul à terre. Deux équipes assez proches, qui cherchent le jeu, avantage en première mi-temps pour Genk avec un but de Buffel (21e) mais Ostende va glaner les 3 points par Musona (73e) et Lukaku à la toute fin de match

Zulte-Waregem – La Gantoise : 4-2  Libérés délivrés (pardon…) de tout objectif et de toute pression, les joueurs de l’Essevee finissent le championnat en roue libre, décontractés tout en développant le beau jeu qu’ils nous proposent habituellement *Instant fraîcheur*

Diallo ouvre le score sur phase arrêtée (21e) mais Saief égalise juste derrière sur péno. Les Buffalos, qui ont toujours la possibilité d’aller chercher la 2e place et un tour qualificatif pour la Champions’League, prennent l’avantage par Coulibaly (40e).  Toutefois, l’équipe du génial génie Francky Dury met bien en difficulté le milieu gantois et domine la seconde période. Ils seront récompensés par le but de Lepoint (68e) et le doublé de Leye (81 et 91es) qui réduit son écart avec Perbet au classement de meilleur buteur (20 pour le Sénégalais contre 21 pour le Carolo).

Le vocabulaire du foot : être pris dans les filets de l'équipe adverse

Le vocabulaire du foot : être pris dans les filets de l’équipe adverse

Brugge – Anderlecht : 4-0 C’était le match à ne pas manquer, c’était le match qui ne s’est pas manqué. Dans un Jan Breydel hyper chaud bien avant le match et paré d’un tifo intégral préparé par le kop Blue Army (je répète, ce sont les ultras du club qui ont préparé un tifo sur TOUT le stade) agrémenté de quelques pyros bleus qui font toujours plaisir, les Bruggeois n’ont fait qu’une bouchée d’un Anderlecht catastrophique et inexistant.

Dès la demi-heure de jeu le match est plié par un doublé de Diaby (24 et 30es). Sûrs de leur jeu, absolument pas dérangés par les Mauves, se permettant même des petits gestechniques pour amuser la galerie, les Blauw&Zwart déroulent alors que leurs supporters sont en fête. Trop, par moments, puisqu’à la 58e l’arbitre doit interrompre le match pendant un petit moment dû à des lancers de pétards et fumigènes venant de toutes parts du stade.

A peine le jeu reprend que Vanaken enfonce sur un service de Vormer, encore une fois exceptionnel. Parce que 3-0 c’est encore trop gentil comme humiliation, les Bruggeois sont bien installés dans le camp brussellois et obtiennent un penalty, transformé par le capitaine Simons (77e).

S’il fallait une énième preuve du mérite du Clup à avoir ce titre, le match contre Anderlecht a été une démonstration de la maîtrise à tous les niveaux de l’équipe de MPH, bien aidés cela dit par Anderlecht. C’est donc une grosse satisfaction personnelle car, comme vous devez le savoir, les Bruggeois sont mes petits chouchous et j’ai quand même annoncé depuis mon arrivée sur HorsJeu et à chaque saison que le champion sera le FC Brugge.  « Enfin ! » j’ai envie de dire…

Il est dit que cette image peut guérir le cancer. N'importe quel cancer.

Il est dit que cette image peut guérir le cancer. N’importe quel cancer.

Petit bonus « atmosphère » avec cette vidéo du stade durant le stade. Tifo, pyro, chants repris par tout le stade, envahissement de terrain, fête joueurs/supporters, tout y passe. Appréciez !

 

2016-05-21_172259


FINALE PLAYOFFS 2

Les phases de groupes des Playoffs 2 finies la semaine dernière, on abordait ce week-end la phase aller des Playoffs 2, le vainqueur jouant contre le 5e des Playoffs 1 pour une place en Europa League (on vous ré-explique tout ça ici) 

Playoffs 2A

2016-05-15_172058

Le Standard déjà européen grâce à la Coupe de Belgique et profitant des PO pour préparer la saison prochaine avec ses jeunes, Mouscron et Waasland-Beveren étant trop justes, c’est assez logiquement et sans trop de problèmes que Courtrai passe sa phase de groupes.

Playoffs 2B

2016-05-15_172129

Groupe beaucoup plus serré entre trois équipes qui ont le niveau et l’ambition de gagner les PO2 (Saint-Trond ne compte pas, faut pas déconner non plus…). Au final, ce sont les Zèbres qui passent la phase de groupe, emmenés par le meilleur buteur du championnat Jérémy Perbet (auteur de 6 buts lors de ces PO).

 

Charleroi – Courtrai : 1-0 Match avec du mouvement de la part de ces équipes, certainement les plus agréables à voir de ces PO2, et un petit avantage pour les Wallons. Malgré des situations dangereuses, aucune équipe n’arrive à trouver le but, faute à un manque de justesse dans le dernier geste.

Le salut viendra du buteur vedette Perbet (90e) au bout du bout du bout (mais littéralement, le mec est pris de crampes juste après son but alors qu’il voulait le fêter).


L’INSTANT « MOOIE VROUW »

Pour fêter le titre de Brugge, la Jup’Académie a décidé de réouvrir l’instant « Mooie Vrouw » et vous (re)présente Axelle Despiegelaere, la choupinette supportrice belge qui a été découverte durant la CdM 2014 et qui depuis est égérie chez L’Oréal. Pour rajouter encore plus de parfaitude à sa personne, elle est supportrice de Club Brugge. Parfaite qu’on vous dit !

axelle4

Axelle-Despiegelaere-soccer-fan-now-model-3

Alors Axelle, c'était comment la fête du titre avec l'équipe de la Jup'Acad' ?

Alors Axelle, c’était comment la fête du titre avec l’équipe de la Jup’Acad’ ?

Bart Van der Van Krrr

Bart Van der Van Krrr

Bart avait un rêve, ou plutôt deux : que le monde entier parle flamand et quelqu'un en ait quelque chose à foutre de la Jupiler Pro League. Devant l'échec de ses deux missions, il décida de se retirer dans un monastère. Comme une vieille gloire qui ne fait jamais vraiment ses adieux, il a quitté son monastère et Xavier D. (son copain de chambrée nantais) pour relancer la Jup'Académie aux côtés de ses vrais (et seuls) amis.

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.