La Three Lions Academy présente les 23 d’Angleterre et note les amicaux

Salut les gueux !

On se retrouve pour la présentation des vingt-trois d’Angleterre retenus par Gareth, cet homme élégant ; et les deux matchs amicaux contre le Nigéria et le Costa-Rica.
Pour rappel, l’Angleterre est dans le groupe G avec la Tunisie, le Panama et la Belgique.

Gardiens:

Jordan Pickford (Everton) – Jack Butland (Stoke City) – Nick Pope (Burnley)

Joe Hart ne sera donc pas de cette Coupe de Monde. Mauvaise saison à West Ham et émergence de Pickford à Everton (qui possède un meilleur jeu de pied, dégagement et relance). J’aurai aimé le voir comme troisième gardien pour épauler Pickford et Butland.

Défenseurs:

John Stones (City), Harry Maguire (Leicester), Phil Jones (United), Kyle Walker (City), Kieran Trippier (Tottenham), Gary Cahill (Chelsea), Ashley Young (United), Danny Rose (Tottenham), Trent Alexander-Arnold (Liverpool).

Malheureusement blessé jusqu’à la prochaine saison, Joe Gomez est remplacé par le vétéran Gary Cahill. C’est la surprise de la liste, Gareth préférant habituellement miser sur la jeunesse. A noter l’absence de Ryan Bertrand, pourtant bon pendant les amicaux de début d’année.

Milieux:

Eric Dier (Tottenham), Jordan Henderson (Liverpool), Dele Alli (Tottenham), Jesse Lingard (United), Raheem Sterling (City), Ruben Loftus-Cheek (Chelsea), Fabian Delph (City).
En l’absence d’Alex OX blessé – quel dommage sur sa saison avec Liverpool et l’équipe nationale -Gareth a repris Loftus-Cheek.

Attaquants:

Harry Kane (Tottenham), Jamie Vardy (Leicester), Marcus Rashford (United), Danny Welbeck (Arsenal)

L’homme qui vaut 250 millions selon les meilleurs sites de bestiaux sera notre capitaine, épaulé par Vardy et Rashford. J’imagine que Wellbeck est appelé plus pour mérite à l’équipe nationale que sa saison chez Arsenal.

Donc il s’agit :

-d’une part de l’équipe affichant la moyenne la plus basse de la compétition (26,1 ans de moyenne);
-d’autre part, de l’équipe affichant la moyenne la plus basse de sélections;
-enfin, de l’équipe dont tous les membres jouent dans le championnat anglais.

Statistiques inutiles qui reprennent le manque d’expérience de l’équipe et le manque d’exposition à l’international ; compensée par la Premier League, championnat le plus relevé de la galaxie. J’ai novlangue LV2 et statistiques LV3 autant vous dire qu’on peut faire dire tout et n’importe quoi à des chiffres, aussi laisserais-je soin au Mènestrel et à son Du(lu)c de discuter de tout ça.

Sans transition aucune, les matchs amicaux !

 

Le saviez-vous ?

La distance du marathon moderne a été fixée par la famille royale anglaise. Pour rappel, le marathon se fait sur une distance de 42,195km. Aux Jeux Olympiques de 1908 à Londres, la famille royale voulait assister au départ et à l’arrivée du marathon. Il a fallu rallonger la distance à 26 miles et 385 verges soit 42,195km. A l’époque, on ne discutait pas quand un Royal demandait quelque chose.

Le rapport avec les deux matchs amicaux ? On a été autant fainéant tout en pissant sur nos adversaires.

La composition contre le Nigéria (samedi 02 juin)

Le traditionnel 3-5-2 en phase offensive / 5-3-2 en phase défense est reconduit sans surprise. Cahill et Young titulaires sont eux une surprise, Ali bénéficie de sa deuxième bonne moitié de saison pour gratter une place de titulaire : 

Première mi-temps

Une des meilleures premières mi-temps avec celle de l’Italie Les mecs d’en face n’ont pas vu le jour, ni quasiment la balle des 45 minutes. Dier et Ali ont marché sur le milieu adverse. Dites « Sterling » à un défenseur nigérian, il y a des chances qu’il se mette en position fœtale, convulse puis pleure pendant des heures.

Cahill inscrit un but de la tête sur corner (1-0, 7e). Kane marque sur un tir sur lequel le gardien s’oublie un peu (2-0, 39e). Seul reproche à faire, le manque d’efficacité. Avec cette prestation, il faut en coller cinq à l’adversaire. Et ne pas tricoter devant. Jouer simple comme tirer au but c’est bien. C’est ce qu’il faudra faire contre la Tunisie et le Panama, avant de jouer la Belgique.

Deuxième mi-temps :

Visiblement les joueurs anglais ont oublié qu’il y avait une deuxième mi-temps. Sur la première occasion véritable du Nigéria, on se prend un but sur un manque d’attention / implication. Par un joueur d’Arsenal, Iwobi. (2-1, 47e).

Le match s’est équilibré avec des occasions de part et d’autres, sans que rien ne soit marqué. Notre défense a fait preuve de fébrilité, les cinq ou six changements n’ont pas aidé à poursuivre le bon jeu de la première mi-temps.

Note globale : 3/5 pour l’équipe (*)

*L’accumulation de bière en seconde mi-temps et la perte de mes notes font que je ne sais pas noter individuellement. Pardon, désolé, je ne le referai plus.

Match amical contre le Costa Rica (jeudi 7 juin)

Gareth a annoncé qu’il ferait tourner dans le but de donner du temps de jeu à tout le monde, il l’a fait. Ce qui est cependant bien, ce sont les joueurs qui s’adaptent au système et pas l’inverse.

Butland commence dans les buts, pour entretenir le suspense.  Première sélection pour Alexander-Arnold. Delph et Loftus-Cheek commencent au milieu avec Henderson comme défensif. Vardy prend la place de Kane devant, Rashford dans le dynamiteur de défense.

Première mi-temps

On repart sur les mêmes bases qu’au match précédent. Peu de relances longues, les trois centraux font tourner vers les latéraux-pistons, puis les milieux … La prise de risque observée contre l’Allemagne et l’Italie a été gommée, ce qui est bien mieux. L’idée est de trouver Rashford « dans les pieds » ou de trouver Vardy dans la profondeur.

Encore une fois l’adversaire souffre sous la pression et la possession de l’Angleterre. Le Costa Rica est arcbouté sur son but et ne sort qu’en balançant des lourdes pour un hypothétique avant. Sur une possession de balle, Rashford se retourne et tente un tir à la « Dembelé » qui finit dans la lucarne d’un Navas un peu dilettante sur cette action (1-0, 13e).

Sur l’action suivante, Delph centre sur Stones qui remet à Vardy. Il faut une sortie éclair de Navas pour empêcher le doublé. Les rushes de Rashford se succèdent aux centres, principalement d’Alexander-Arnold. Malgré tout, l’Angleterre a du mal à bouger l’équipe d’en face sur les trente derniers mètres. Il faut dire que le tempo est relativement lent et qu’il s’agit du dernier amical avant le match contre la Tunisie.

La seule occasion costaricienne – un tir d’Urena – oblige Butland à un bel arrêt et c’est tout.

Deuxième mi-temps

Bonne entame des joueurs adverses qui mettent un semblant de pression sur la défense anglaise. Rien de bien exceptionnel non plus. L’Angleterre profite de son avantage en faisant tourner le ballon, sans attaquer tout azimut.

Encore un grand nombre de changement dont la rentrée de Pope (gardien) pour sa première sélection. Sur une action relativement calme, Ali est trouvé dans la surface costaricienne. Tente-t-il le tir ou le centre ? Toujours est-il que Wellbeck – qui passait par là – marque d’une tête plongeante (2-0, 76e). 15e but de l’attaquant d’Arsenal en sélection, meilleur buteur des sélectionnés.

Le reste du match se conclut de manière anecdotique. Nous attaquerons donc la Coupe du Monde sur un an d’invincibilité et des victoires probantes contre des oppositions faibles. L’équipe type n’est pas clairement définie. Quid du latéral gauche en l’expérimenté Young ou le dépressif Rose ? Quels centraux pour accompagner Stones ? Quels offensifs pour jouer avec Kane ?

M’étant limité à deux Jupiler Belgium par mi-temps, je suis en mesure d’établir des notes.

 

Qui est chauvin maintenant ?!

 

Les notes :

Butland (4/5) : Bel arrêt sur la seule vraie occasion du Costa Rica. Match une main dans le slip lui qui espérait beaucoup d’actions pour se mettre en valeur. Remplacé par Pope (NN) qui n’a rien eu à faire.

Stones / Maguire (4/5) : Impeccable centraux. Le premier a été remplacé par Cahill (NN) : voire Pope.

Jones (3/5) : J’attendais plus de lui, notamment de monter au niveau d’Henderson. Une moche relance à la « Mandanda» qui aurait pu amener une occasion.

Rose (4/5) : Un match sérieux, de bonnes combinaisons avec le milieu et l’avant. Pas mal pour un mec dépressif. En ballottage avec Young pour commencer contre la Tunisie.

Alexander-Arnold (4/5) : Il est impressionant dans son jeu défensif, son apport offensif et les centres distillés. Remplacé par Trippier (NN), un coup franc qu’on espérait mieux. Il sera titulaire.

Henderson (4/5) : Même remarque que son collègue de Liverpool avec Dier. Remplacé par Ali (NN) qui a eu le temps de caler sa passe décisive / tir.

Delph (3/5) : J’aimais bien ce joueur avant qu’il ne rejoigne City. Moins offensif depuis, il a été le moins bon du milieu. Ce qui n’est pas grave contre le Costa Rica.

Loftus-Cheek (4/5) : Autant il avait été transparent sur les gros matchs amicaux, autant il m’a impressionné dans sa conduite de balle, son positionnement et son jeu corporel. A confirmer. Remplacé par Lingard (NN).

Vardy (3/5) : Pas vraiment son genre de match. Peu d’espace à prendre, peu de jeu dans le dos. Aurait pu marquer sans la sortie de Navas. Remplacé par Wellbeck (NN) qui marque une moche tête.

Rashford (4/5) : le meilleur sur le terrain. Il percute, il va vite, il joue bien et commet il faut. Éteint en deuxième mi-temps. Alternative sérieuse à Sterling.

Bravo au public de Leeds qui a chanté et encouragé son équipe tout au long du match. Peut-être qu’en jouant autre part qu’à Londres, il y  a moyen de trouver un vrai public.

On se retrouve pour le premier match contre la Tunisie, le 18 juin.

Ken SingTown

3 Comments

  1. Pour l’ivresse, je ne sais pas mais si oui, félicitations !
    Pour les douze joueurs, je confirme qu’il faut enlever Rashford (entré à la 73e). Merci de me l’avoir fait remarqué.
    Je vais me fouetter, je reviens pour le prochain match.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.