Suisse – France (0-0) : l’évadé fiscanale académie et sa qualification.

Et quand nous parlons de qualification, il s’agit bien de football puisqu’il est bien connu que pour le travail les Suisses sont les plus qualifiés. Surtout pour faire travailler votre argent.

En capitalisant sur la victoire et le nul de ses deux premiers matchs, la Nati pouvait espérer un bon retour sur investissement de cette finale de groupe contre la France. L’objectif ? La qualification étant acquise, il fallait surtout soigner notre image de marque et notre relation clientèle avec les prospects que nous rencontrions. Car comme je le dis souvent à mes collaborateurs : « Le sportif d’aujourd’hui est le compte offshore de demain ». Du coup pas question de faire tourner notre effectif, nous envoyons nos meilleurs représentants au charbon. Oui, au charbon, plus personne ne sait ce qu’est une mine en Suisse mais j’aime utiliser cette expression populaire pour symboliser mon extraction du peuple.


Hop Suisse :

Bon, clairement nous allons essayer de décrocher le marché avec nos meilleurs éléments. Petkovic remplace même Seferovic par Embolo : en alignant un noir supplémentaire, notre sélectionneur est clairement dans une tentative de mimétisme de son contradicteur afin de l’amadouer, technique commerciale classique.


Le match :

Cas typique : pendant la première demi-heure de l’entretien, nous avons affaire à un client agressif qui cherche par tous les moyens à conclure rapidement avec la volonté farouche de niquer son banquier avant que l’inverse, inéluctable, ne se produise. Technique de débutant qui voit le client envoyer tous ses arguments en même-temps, pèle-mêle. Comme prévu, ce manque de rigueur dans le débat est stérile même s’il semble flamboyant.

Bien sûr, quelques piques ont failli faire mouche, mais l’expérience a permis de calmer l’impudent qui s’est assagi. Épuisé par sa propre débauche d’énergie, il est presque heureux qu’on fasse une pause pour aller prendre un café. Mais en vrai, il n’a pas avancé d’un pouce et sa résignation commence à se faire sentir.

Lors du retour, son enthousiasme est moins débordant, et c’est nous qui commençons à l’amener là où nous le voulons. Notre but ? L’endormir pour qu’il accepte l’idée qu’il n’est pas utile pour lui de gagner mais bien qu’il est plus intéressant pour tout le monde que l’on se quitte bons amis. Le faire adhérer à notre crédo : pourquoi prendre des risques ? 

« Bien sûr vous pourriez être menaçant, et finir par nous arracher un petit bonus, mais dans ce cas nous serions capables de vous sortir une entourloupe de derrière les fagots et vous foutre à poil. Soyez raisonnables, faites comme nous : nous savons gérer nos acquis en restant à notre place (celle qui nous arrange). C’est notre spécialité : le résultat nul gagnant-gagnant (surtout pour nous). »

Comme tout le monde, la France a eu un éclair de lucidité et a tenté un sursaut d’orgueil. Mais elle a fini par se satisfaire de sa stérile combativité pour nous laisser obtenir ce que nous cherchions : la qualification pour accéder à de nouveaux prospects. Inévitable, comme le déclamait Brad Pitt, que nous saluons chaleureusement au passage. Bon par contre, si, comme je le disais lors de ma précédente intervention, la Pologne nous rappelle une époque d’enrichissement, nous avons maintenant affaire à des plombiers low-cost, il va être difficile de leur faire placer leur épargne sur autre chose qu’un crédit à la consommation. Mais les affaires sont les affaires.


Les notes :

Sommer : AAA : Capacité extrêmement élevée à remplir ses engagements. Meilleure évaluation.

Lichsteiner : A+ : Forte Capacité à remplir ses engagements, mais quelque peu sensible aux conditions défavorables et aux changements de circonstances.

Schär : AAA : Capacité extrêmement élevée à remplir ses engagements. Meilleure évaluation.

Djourou : A+ : Forte Capacité à remplir ses engagements, mais quelque peu sensible aux conditions défavorables et aux changements de circonstances.

Rodriguez : AA : Capacité forte à remplir ses engagements.

Behrami : BBB : Capacité suffisante à remplir ses engagements, mais assez sensible à des conditions défavorables.

Xhaka : AAA : Capacité extrêmement élevée à remplir ses engagements. Meilleure évaluation.

Shaqiri : BB : Capacité suffisante à remplir ses engagements, mais assez sensible à des conditions défavorables.

Dzemaili : BB : Capacité suffisante à remplir ses engagements, mais assez sensible à des conditions défavorables.

Mehmedi : BB : Capacité suffisante à remplir ses engagements, mais assez sensible à des conditions défavorables.

Embolo : CCC : Faible capacité à remplir ses engagements.


Allez, à r’voyure.

Sepp Déblatère.

Sepp Déblatère et Zip

Evadé en Confédération Hélvétique pour fuir l'oppression fiscanale de mon pays d'origine, je me suis établi dans la campagne genevoise où je gère mon patrimoine sous couvert d'une association sportive dédiée au football. J'y ai rencontré Zip dessinateur engagé connu notamment pour des affiches au profit de l'UDC et le Partei National-Orientierter Schweiz qui l'ont rendu célèbre.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.