BARCELONE-GRENADE (6-0), LA TOUCHE MAJUSCULE DE LA BLAUGRANA ACAD2MIE EST BLOQU2E

Ah non ça y est, c’est réparé.

Salut les videurs de bourses !

Avant tout, je tiens à m’excuser pour l’absence d’Académie à l’occasion du mâche contre Malaga. Si tu permets, je vais y revenir deux secondes dessus (comme dirait Ribéry) :

[jwplayer mediaid= »49330″]

Voilà qui est fait. Passons sans plus tarder à la suite

Le sondage Horjeu.net/Le Figaro/Minute:

Estimez-vous suffisante la condamnation de Fernando pour la non-rédaction de l’Académie du mâche face à Malaga?

  • Oui
  • Non
  • Dehors les bougnoules

Les compos

Les mecs qui polydactilentbar

Fidèle à ses origines séquano-dionysiennes, Luis Enrique fait tourner. En défense, la charnière Piqué-Bartra à l’œuvre mercredi est remplacée par le duo Mascherano-Mathieu. Alba est mis au repos en vue du mâche de Ligue des Champions tandis que Douglas est prié d’aller réviser les bases du jeu avec les U8. Au milieu, Xavi, titulaire pour la première fois de la saison, remplace un Iniesta dont la prestation face à Malaga fut sans doute la plus dégueulasse de sa carrière. Enfin, en attaque, Munir retrouve sa place auprès du combo Neyssi (j’ai déposé le concept, laisse-moi te dire que je vais me faire des couilles en or quand L’Equipe commencera à l’utiliser). Bref, je te laisse le soin de comptabiliser le nombre de changements intervenus dans la compo de départ par rapport au mâche face à la Malaga, les mathématiques c’est pas mon truc.

Les mecs qui se font polydactiler

gre

Des gros noirs derrière, un noir et un arabe qui courent vite devant. Quand tu vois ça débarquer le dimanche matin en district après avoir passé la soirée à t’enquiller des shots de Jägermeitster, tu sais que tu vas en chier. Enfin je suppose, je pratique pas le football because j’estime que c’est fondamentalement un sport de connards et/ou de pédés.

Le mâche

Bon, je vais pas t’écrire un roman sur ce carnage. Je t’avoue que j’ai eu un peu peur que le scénario de la rencontre à Malaga se reproduise tant l’équipe a manqué de créativité durant les 25 premières minutes. Le but chanceux et inopiné de Neymar a permis de débloquer tout ça. Ensuite, c’est comme la sodomie : le plus dur, c’est de convaincre la nana d’essayer. Après, tu sais que tu pourras y retourner aussi souvent que tu veux. A noter que le Barça n’a toujours pas encaissé de but, toutes compétitions confondues. Bon, on va pas se mentir, la stat ne devrait pas tenir très longtemps, rapport qu’on se fait pas mal de frayeurs à chaque match. Par exemple, El-Arabi a trouvé la barre (et non le bar, puisque c’est pas halal) dans les 10 premières minutes alors que le score était encore nul et vierge (pas comme ma petite cousine). Tiens ça me fait penser, c’est con un arabe qui s’appelle El-Arabi. Ça se voit assez qu’il en est, pas besoin d’en rajouter dans son patronyme. C’est comme si Kagawa s’appelait Shinji Facedecitron. Ou que je m’appelais Fernando Grossebite.

Les buts

Tiens, branle-toi un coup sur le quatrième.

[jwplayer mediaid= »49327″]

Les notes

Les CDI

Bravo /5 : Luis Enrique encule Jacques Chirac en marchant. Le meilleur emploi fictif du monde, c’est celui de Claudio. Être grassement payé à ne rien branler, j’approuve totalement. Du coup je mets 5.

Alves /4 : Au départ, je pensais lui coller un 3, mais sa remise sur le 4ème but est vraiment magique. Reste que ses centres sont toujours aussi douteux et qu’il manque de spontanéité, multipliant les touches de balles pour pas grand-chose. En progression malgré tout. Et puis, remplacer Douglas, c’est un peu comme passer derrière un micropénis dans un gang-bang. La meuf a forcément l’impression que t’es un bon coup.

Mascherano /4 : J’aurais pu lui mettre 5, mais j’ai été un peu déçu qu’il ne prenne pas son jaune habituel (mon oncle alcoolique, lui, ne rate jamais cette occasion). Pas grand-chose à faire en défense centrale à part de longues ouvertures en diagonale plus aiguisées que le couteau d’un mec de Jund al-Khilafah. En fin de match son repositionnement en récupérateur s’est sans surprise avéré extrêmement convaincant.

Mathieu /5 : J’ose même pas faire de vannes sur les roux tellement il a été bon. Une lecture parfaite du jeu pour couper les trajectoires, un retour décisif tout en vitesse et une sérénité à toute épreuve qui tranche franchement avec sa prestation face à Levante.

Adriano /3 : Entré à droite face à Malaga, il était apparu à la ramasse, comme le reste de l’équipe. Là c’était bien mieux. Reste qu’il a une fâcheuse tendance à oublier son pied gauche, qui est pourtant censé être le bon. Résultat, il repique trop souvent, au point d’en devenir prévoyable (c’est pas toi qui écris donc ta gueule).

Busquets /3 : A bien fait le job au pressing et à la récupération. Par contre, il a chié dans la colle sur deux-trois passes faciles et ne s’est pas montré très impliqué dans jeu, alors qu’il y avait la place pour se lâcher un peu. Habituellement, j’aime beaucoup le jemenfoutisme. Mais pour que ce soit bien fait, il faut que personne ne le remarque. (remplacé par Bartra à la 65ème)

Rakitic /5 : Ça c’est pas de la recrue de pédé. Bon, le mec a 40 ans de retard niveau mode capillaire, ce qui le fait ressembler au Cruijff de la belle époque (celui qui dévastait les terrains de foot, pas celui qui donne son avis sur tout sans qu’on lui demande), mais putain qu’il est fort. Il claque un but en se projetant vers l’avant au bon moment, il caresse le ballon comme je caresse un poney, et il abat (pas le groupe suédois) un boulot monstre à la récupération. (remplacé par S. Roberto à la 58ème)

Xavi /5 : Son début de partie, loin du jeu et tout en passes latérales m’a fait craindre le pire. Tel le phœnix, il a (ou est, je sais jamais) ensuite résurectionné pour se retrouver à l’origine des actions chaudes.

Munir /3 : Encore une fois délaissé par ses petits copains de l’attaque, il a tenté de se mettre en évidence sur le côté droit. Pas fameux, mais pas déshonorant non plus, d’autant qu’il a fait l’effort défensivement. (remplacé par Sandro à la 71ème)

Messi /5 : « Messi, il est dévénou plouss passor qué boutor » te dirait Da Fonseca. Et c’est pas faux. Deux passes décisives, une presque troisième, et un positionnement qui lui offre une palette étendue de possibilités. Bon, au passage, il claque quand même un doublé, dépassant la barre des 400 buts en match officiel. Alors certes, il nous offre toujours de longues séquences de marche. Mais qu’est-ce que tu peux reprocher à un mec impliqué sur cinq des six buts de son équipe ?

Neymar /4 : Bah ouais, seulement 4 alors qu’il claque un triplé. C’est peut-être parce que je l’ai trouvé très médiocre en un contre un, s’acharnant à multiplier les passements de jambes inutiles telle une vulgaire Cristiana.

Les intérimaires

Roberto /2 : A peu près autant d’influence sur le jeu que les mesures de Hollande sur hop ! hop ! hop ! Pas de politique ici.

Batra /2 : Franchement, je le sens pas ce mec. Il se fait dérouiller au moindre contact et ne compense ni par le vice ni par la malice. Pénis.

Sandro /NN : N’a pas montré grand-chose cette fois-ci. J’aimerais quand même le voir débuter un match un de ces quatre.

La boîte Acacadémique

Je t’invite à me poser tes questions en vue du match contre le PSG en commentaires, sur mon Facebook perso, ou sur celui de la Blaugrana Académie. J’essaierai d’y répondre si je ne perds pas patience devant ta déficience intellectuelle.

Bon allez, je me casse. Les poneys ne vont pas se monter tout seuls.

La bise Barcelonanale.

Tu peux toujours me trouver sur facebook même si je doute que ça t’apporte grand chose.

La page de la Blaugrana Académie est également toujours ouverte. Moins j’y publie, plus il y a de monde.

Tu peux aussi essayer d’avoir des nouvelles de Hristo, mais il y a moyen qu’il te chasse à coups de capotes usagées.

Enfin, les frères Wachowski du Barça tiennent toujours l’excellent Blograna. Je te laisse deviner lequel des deux est le shemale.

Ah, j’ai oublié, paraît que l’Éditeur, ce bel homme, a besoin de tes sioux, officiellement pour faire vivre le site, officieusement pour aller fourrer sa tige démesurée dans la moniche de quelques putains. Tu peux donc t’abonner, c’est un peu comme si tu lui vidais les burettes.

Fernando Nandrolonas

Tu sais où tu peux te la mettre ta biographie Luke Seafer ?

3 commentaires

  1. Qu’elle est jolie cette académie. C’est bien écrit.
    ça fait plaisir.

  2. Question:

    Si Paris bat le Barça, est ce que ça voudrait dire que le Barça aurait fait moins bien que 1-1 contre Toulouse. Et si oui, qui est l’hippopotame et qui est le crocodile? ou un truc dans le genre, dans l’hypothèse ou c’est toi qui tiens le rôle de l’anaconda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.