Bonus pré-comité : comité contre comité

Heureux qui comme Ulysse s’est mis sur son 31

Le comité est tombé sur un autre comité. Pourtant Mac Leod et Denis Brognart nous avait bien prévenus qu’il ne pouvait en rester qu’un. Alors qui faut-il pointer du doigt ce soir ?

 

« Dimanche 4 novembre 2012, le quotidien sportif L’Equipe a choisi comme titre de une, accompagné d’une photo du coup de pied de Zlatan Ibrahimovic sur le gardien stéphanois : « Les Verts zlatanent Paris ».
Oui. On a vu. C’est du coup la une dont on a le plus parlé depuis « va te faire enculer sale fils de pute ». Autant dire qu’ils vont recommencer dans pas longtemps. Rien qu’hier, en une « Zlatan le passeur »…

« Le Comité.. »
Le quoi ?

« …contre l’emploi systématique du terme « zlataner » »
Ah d’accord. Sympa de nous laisser la « vigilance » et le « médiatique » quand même. Nous, on vous laisse la majuscule, si ça vous fait plaisir, Monseigneur.

« …(Cestz)… »
Comment ça se prononce exactement ? Vous auriez pu l’écrire en phonétique… Dans le doute on va dire le zeste, parce que pour le coup, on ne vous laissera pas l’inceste, c’est le dernier truc qu’on ne peut encore faire qu’en famille.

« (…)Il ne s’agit pas non plus de dénigrer le travail des Guignols de l’info, inventeurs du terme : qu’ils ne cessent de représenter la marionnette d’Ibrahimovic répétant qu’il veut « zlataner » la Terre entière n’est pas condamnable. »
Ouais et puis ce serait dommage de se fâcher avec canal + pour ça. Même si ça pourrait vous faire gagner des soutiens en Espagne, ce n’est de toute façon pas cette dernière qui pourrait vous embaucher prochainement.

« Le programme fonctionne ainsi, à l’aide de gimmicks et nous ne jugerons pas la qualité humoristique de celui-ci : ce n’est pas l’endroit. »
Rue89 ? Non, en effet. Mais bon, on a compris, revenons sur le fond, vous allez quand même pas leur offrir de vos mots une caresse buccale non plus.

« Nous estimons d’ailleurs que le terme « zlataner » résume bien à la fois l’extrême confiance en lui et le talent sportif de la star du PSG. »
Ah ben si…

« Ce que nous condamnons fermement, c’est l’utilisation de ce terme par les médias et son intégration dans le langage courant. »
Ben disons que l’un ne va pas vraiment sans l’autre. Mais bon…

« Et ce pour plusieurs raisons :
– les journaux ne peuvent pas se satisfaire intellectuellement de reprendre la moindre blague des Guignols de l’info. C’est très mauvais pour l’image de la presse sportive, qui n’est déjà pas au top. A-t-on déjà vu Libération ou Le Monde titrer « Super Menteur » pour parler de Jacques Chirac ? »
Argument numéro 1 : la mauvaise image de la presse sportive. Vu que chaque match de l’équipe de France est précédé d’un débat sur « l’image du football et de l’équipe de France », c’est effectivement quelque chose qu’elle peut entendre, voire carrément comprendre.

«- l’emploi de « zlataner » à tout va par les présentateurs des émissions de football de Canal + est déjà insupportable en soi mais correspond à une logique commerciale : il s’agit de faire la publicité d’une autre émission de la chaîne. En le reprenant à son compte, L’Equipe fait la publicité des Guignols »
Et de la publicité gratuite, putain, faut être con. Sur rue89 par exemple, ça risque pas d’arriver.

« – nous rappelons aux journaux couvrant la Ligue 1 qu’en se focalisant à outrance sur Zlatan Ibrahimovic et en résumant son équipe à sa grande personne, ils caricaturent un club composé de 21 joueurs internationaux. Et qu’en se pâmant devant une star internationale, ils contribuent à dévaloriser le championnat de France ; »
Et la dévalorisation du produit, putain, faut être con. C’est se tirer un balle dans le pied. Merde, publicité gratuite. Pour en revenir au fond, disons qu’un bon dessin vaut mieux qu’un long discours. Et chiant.

«-  nous rejoignons le point de vue de Jérôme Latta, membre fondateur des Cahiers du football, qui parle de « naissance de l’Ibrahimovix » ».
Quand on parle du loup justement. C’est déjà bien que vous le connaissiez, vu qu’apparemment nous, vous ne nous connaissiez pas. ‘No offense’. On ne vous connaissait pas non plus. C’est juste que nous ; ça fait quand même plus de trois ans qu’on est là.

« C’est un « gimmick puéril qui nous épargne de trop nous fouler dans l’analyse », « une blague qui resterait anodine si elle ne servait de nouvelle occasion pour parler aux lecteurs et aux spectateurs comme à des enfants un peu attardés » ;
Voilà. Bon, Jérôme Latta va plus loin dans l’analyse, mais si c’est que vous en avez retenu, c’est déjà pas mal.

Sinon, si vous voulez aller plus loin, notre fidèle lecteur Gégé, vous l’explique aussi très bien :

« Quelle bande de branles petits les gars de Rue89…
Autant je suis d’accord pour que les médias arrêtent d’utiliser ce terme de « zlataner », autant quand il s’agit de de « reculoir », de « l’agressivité dans le bon sens du terme », de « double peine » ou tous les autres tics de langages des commentateurs sportifs, il n’y a plus personnes pour ouvrir sa gueule.
»

« nous rêvons que la presse sportive soit capable de rire du sujet futil… »
Futile. Même au masculin.

« …qu’elle couvre autrement qu’en resservant les blagues réchauffées des Guignols »
Elle y arrive quand même, n’exagérons rien. Sans même parler de ‘l’alter-foot de la toile’ auquel nous appartenons, vous auriez tort de mépriser le génie de Diego et Zize qui paraissait dans le foot hebdo. On ne vous parlera pas de sofoot, on sait qu’eux, vous les connaissez.

« nous réclamons l’interdiction de l’emploi du terme « zlataner » aux comptoirs des bistrots, »
Alors là, on ne sait pas trop si on doit vous rejoindre, s’il y a bien un lieu pour utiliser le mot zlataner ou même débattre de son utilité d’ailleurs, c’est bien le bistrot.

« aux machines à café, dans les dîners de famille, et invitons tous les passionnés de foot à faire marcher leur sens critique et inventer leurs propres jeux de mots »
C’est sympa de votre part. Mais pour vous dire, ils ne vous ont pas vraiment attendu non plus… Warren Tupett, académicien d’Arsenal sur horsjeu.net utilisait déjà de temps en temps le verbe « mertesacker » et du côté de Rennes, on n’hésitait pas à employer « pitroipater ». Et tout ça, avant même que Zlatan n’arrive

« nous assumons le côté épidermique de notre opposition. Entendre le mot « zlataner » nous donne envie… »
Oh nous savons déjà. De leur planter votre lame en plein ventre, et d’ouvrir grand le tout pour qu’ils puissent voir à quels points ils sentaient mauvais à l’intérieur.

« …de fuir la compagnie de tout interlocuteur qui l’emploiera. »
Ah oui, mais vous, vous êtes tout de suite extrémiste. Remarquez nous, on dit ça, on ne vous juge pas, on n’en connaît quasiment pas du tout. Même au Balto, les gens ne sont pas aussi lourds.

« Nous condamnons également toute blague dérivée de « zlataner », comme celle de Canal + qui utilisait dimanche soir le verbe « aubameyanguer » – du nom du buteur de Saint-Etienne face à Paris – ou Benoît Cheyrou qui, après OM-PSG, a inventé « andré-pierriser » – pour André-Pierre Gignac. »
Oui surtout que les deux sont excessivement moches. On sent bien que ceux qui l’ont trouvé n’ont aucune oreille musicale. A croire qu’ils ont tous trop fait un truc qui rend sourd. Ecouter fort son balladeur K7 par exemple.

« Pour les mêmes raisons, il est interdit d’imiter Leonardo, le directeur sportif du PSG, en disant « La prince, il dit que… » avec un mauvais accent brésilien.»
C’est bien compris les journalistes de l’Equipe à qui s’adressait ce manifeste au moins au début ? Surtout que votre accent brésilien est vraiment très mauvais à l’écrit.

« N’hésitez pas à affirmer votre soutien au comité »
Non, on vous laisse la majuscule, on insiste. On sait bien que, vu qu’on n’avait jamais parlé de vous, vous n’aviez aucune raison de nous découvrir en vous auto-googlant comme les 4/5 de la profession qui nous ont découvert ainsi, mais on était quand même là avant.

« …pour l’interdiction systématique du verbe « zlataner » dans les commentaires. »
Ah d’accord, vous en avez même parmi vos lecteurs. Nous, non, c’est marrant, hein ?

« Le Cestz »
Du doigt du milieu d’Adil Rami.

19 thoughts on “Bonus pré-comité : comité contre comité

  1. C’est sympa à eux d’engager la lutte mais est-ce qu’un simple Comité pour la réintroduction de l’humour aux Guignols de l’info(COREHUGUI)ne serait pas plus efficace ?

    Cela dit je comprends qu’ils soient inquiets vu à quel point l’Equipe et Libé se tirent la bourre sur les mêmes jeux de mots il va bientôt falloir se rabattre sur le Figaro pour échapper à ce genre de vannes.

  2. C’est marrant, ça me fais penser à la tatane à Vikash leur truc de merde. Ils l’ont débauché ?

  3. A Marseille, on dit « t’as fait une Gimenez ». En gros, ça veut dire que t’as rien fait du match voire de ta vie.

  4. A Lens il y avait la Noumade … aujourd’hui on la regrette…

    La Noumade n’a rien a voir avec le fait de montrer son Cesc, il s’agit du cousin artésien de la Bakayoko.

  5. Si Margaret comprends bien, le comité a breveté l’emploi du mot comité et tout emploi de ce mot (somme toute courant) est désormais forcément un plagiat dudit comité. Et tel le Comité de salut public, le comité tranche donc des têtes. (Robespierre, Macleod même combat)
    Il est marrant de voir que quand Latta écrit plus ou moins (et même plus ou mieux, Margaret le concède) la même chose, les gros membres n’y voit aucun problème.
    Bisous.

  6. Margaret, le comité s’était dans le passé indigné de l’emploi du terme « la gazette du mondial » par chronofoot.com à l’époque car il nous semblait logique d’associer le terme gazette aux Cahiers, surtout quand on est site de foot ou amateur de foot.

    On n’a pas l’impression de faire tout un pataques sur l’utilisation du mot comité, on fait remarquer au passage que le comité est bien connu de 95% des journalistes sportifs (oui ils aiment se lire, et ils ont quasiment tous répondu au Proustballe).On en a un peu marre d’être jamais cité nulle part, même si on ne s’y est jamais attendu… Les seuls qui ont été vraiment fair play sont Les Cahiers et Riolo, les autres ont au mieux fait des bonjours timides de politesse articifielle. ça c’est pour ton premier point de mauvaise foi.

    Pour ton second point, tu sembles déjà le concéder toi même, l’article de Latta était vraiment mieux, c’est tout, et si tu nous suis tu sais aussi qu’on n’a pas hésité à critiquer M. Latta quand on n’était pas d’accord.

    Bise anale

  7. Vous reprochez à Margaret d’être de mauvaise foi ? Vilains petits flatteurs…
    Faire un comité contre quelque chose n’a rien de nouveau (cf. le comité contre les chats). La démarche de rue 89 n’a rien à voir avec celle du Comité de vigilance médiatique, organe critique de l’ensemble des médias sportifs. Votre susceptibilité quant à l’emploi du mot « comité » sur lequel vous semblez avoir déposé un copyright est amusante.

    L’article de Rue 89 qui n’a rien d’exceptionnel et surtout rien d’original étant donné que Latta avait déjà fait le job méritait tout au plus une mention dans le comité du jour, et pas un aussi long article où en matière de mauvaise foi vous n’avez rien à envier à Margaret.
    Quant au manque de reconnaissance de la part des grands médias qui vous lisent (Margaret le fait bien, alors pourquoi pas eux?), vous ne pouvez pas vraiment leur reprocher. Votre fond de commerce (non équitable si j’en crois les appels à donation de l’éditeur bel homme) est de leur en mettre plein la gueule toute la journée (souvent à juste titre).
    Vous les traitez par l’humour, l’injure, l’analyse, l’ironie (selon les cas). Ils vous traitent par le mépris ou l’indifférence. Je trouve ça plutôt fair play de part et d’autre.
    En parlant de fair play, dans la liste de ceux qui vous ont régulièrement cité, vous omettez (sciemment?) so foot, qui pendant longtemps mettait un lien quotidien dans sa box de brève vers le comité.
    Bisous (pour le côté anal, Margaret est conservatrice tout de même)

  8. Margaret,

    Le comité va simplement vous répondre qu’il choisit les bonus comme il l’entend, et a peut être simplement pris celui ci pour qu’il serve d’exemple. Mais ce serait là avoir des prétentions que nous n’avons hélas plus du tout.

    Quant à la reconnaissance des autres médias, c’est drôle que vous en parliez, parce que de ce que l’on sait des autres pays européens, certains blogueurs / membres de site sont assez rapidement récupérés par de plus gros médias… Ce qui n’est jamais le cas, sans compromis, en France.

    Un dernier exemple, nos inspirateurs, mediawatch, de football365.com, critiquent férocement les journalistes, y compris ceux du Sun et Sky Sports qui appartiennent au même grand groupe (Murdoch) qui les a rachetés…
    Comme quoi c’est possible. Et ne nous faites pas dire ce que nous n’avons pas dit, nous ne sommes pas certains que l’éditeur accepterait que horsjeu soit racheté…

    C’est dommage ça nous permettrait de ne plus avoir à retirer des articles à chaque fois qu’on reçoit des mises en demeure injustifiées.

    sofoot nous mettait en lien car on leur envoyait du traffic, c’est leur but ultime au cas où vous n’auriez pas saisi. C’est leur choix, et si ça leur permet de continuer à imprimer le Mag qui n’est pas dégueu, tant mieux.

    En tout cas, libre à vous de trouver leur indifférence fair play, lorsque nous nous trouvons plus fair ply d’être invité sur RMC par Riolo quand on lui décerne un trophée pourri. Chacun sa vision.

    Par ailleurs Margaret, pendant que vous êtes toujours là, nous vous connaissons ? Vous semblez fidèle lectrice mais aucune trace de vous avant aujourd’hui. C’est drôle de choisir cet article pour un premier comm tout en prétendant ne pas apprécier rue89. Ce n’est pas parce que le comité est parano que vous ne pouvez pas être un journaliste de rue89 légèrement vexé…

    Pourquoi réserver votre energie pour un comm sur ce sujet ? Et pourquoi réitérer la question alors que notre première réponse nous parait toujours satisfaisante et d’actualité.

    La bise quand même

  9. Oh non Margaret n’est pas journaliste à Rue 89. Et Margaret n’a par ailleurs jamais dit qu’elle n’appréciait pas rue 89, qui est un média très intéressant (bien qu’un peu en déclin notamment du point de vue de l’investigation qui a quasiment disparu du site). En revanche Margaret n’a pas apprécié particulièrement l’article sur le verbe « Zlataner » qui n’avait pas grand intérêt pour les raisons susmentionnées.
    En revanche Margaret vous connait bien et connait bien tous les sites de sport. Il faut dire que Margaret s’emmerde depuis qu’elle a quitté le pouvoir et qu’elle ne peux plus faire chier les Anglais.

    Pourquoi commenter aujourd’hui et pas hier, ou il y a deux ans quand Margaret a découvert le comité… va savoir, il y a là dessus une très intéressante théorie de l’internaute dit « stalker », qui ne commente jamais et qui un jour franchit le rubicond (ou la tamise en l’occurrence)en sortant de son silence. Margaret se permet également ce commentaire sur ce site, car c’est le seul quasiment dont Margaret lit les commentaires (et c’est sans doute là votre plus belle réussite, créer une communauté au niveau moyen élevé n’est pas donné à tout le monde).
    Le reste du débat intéresse Margaret et elle reviendra surement développer son opinion sur le pourquoi du comment de votre mise au ban de la sphère médiatique sportive. Mais là, Margaret doit aller se refaire une permanente.
    Bisous

  10. Margaret, Thierry Henry serait dans votre onze mondial d’Arsenal ou pas ?

    Cela dit je trouve votre opinion très intéressante, quitte à ce que le comité me fouette avec des orties.
    Mais c’est peut-être ce que j’espère.

  11. C’est vrai que c’est intéressant de lire les commentaires sur ce site, Margaret a raison. Et c’était un beau clash, mais le fait que ça se termine par des bisous, c’est pas très hip-hop.

  12. « Votre susceptibilité quant à l’emploi du mot « comité » sur lequel vous semblez avoir déposé un copyright est amusante. »

    @margaret
    Cette phrase n’engage que moi et non le Comité mais j’en parle quand même. Le Comité n’a rien contre le rapport anal, c’est simplement qu’à force, les morceaux de verre et les clous rouillés dans le petit, ça fait mal et ça laisse des traces.

    Un petit bisou en passant et ce serait tellement plus agréable.

  13. Personnellement, ce qui me gonfle le plus, c’est la reprise scandaleuse et mal foutue de l’article de Latta par la rédac de rue89.
    le comité bidon est … bidon, et pour le fond de l’article, c’est mal écrit et contradictoire.
    Travail indigne même d’un lycéen feignasse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.