à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

Bonus pré-comité : le communiqué du SC Bastia, commenté par The spooner

Mardi 5 mars 2013

Communiqué du SC Bastia

 

Le SCB communique.
Les dirigeants, joueurs, staff technique et employés du SCB tiennent avant toute chose à remercier les 15000 supporters qui ont assuré une ambiance extraordinaire tout au long du match contre Ajaccio et qui ont porté notre équipe vers la victoire.

Oui alors justement, j’ose imaginer que l’objet de ce communiqué n’est pas uniquement de remercier “l’ambiance extraordinaire” assurée samedi.  Quoique je me garderai bien de me moquer, il s’agit bien au sens propre du terme d’un moment extraordinaire, entendons-nous: il y a les ambiances ordinaires, où les supporteurs soutiennent, parfois se chamaillent, encouragent, crient, font la ola, toutes ces conneries de métropolitains. Et puis il y a les ambiances EXTRA-ordinaires qui correspondent bien évidemment à des lieux, des moments qui ne sont pas du domaine du commun, voire du mortel, en l’occurrence tout ce qui se passe en Corse.

En totale concertation avec les autorités et les dirigeants de l’AC Ajaccio, notre club a tout fait pour que le match se déroule dans les meilleures conditions d’accueil et de sécurité.

Quand vous parlez d’autorité, vous parlez des mouvements armés, ça d’accord, mais pas uniquement de la police ?

Le plan proposé par le club en réunion du 28 février a été approuvé par toutes les parties, et les remarques formulées ont été intégralement prises en compte.

Ce qui nous intéresse justement c’est le compte-rendu de la réunion et les remarques formulées. Du style “fournir des cailloux”, “insulter les adversaires” etc. D’ailleurs visiblement, les dirigeants d’Ajaccio ne sont pas d’accord avec cette version “approuvée par toutes les parties”.

Si le match s’est déroulé dans des conditions quasi-parfaites, certains incidents ont hélas pu être constatés en marge de ce derby de la Corse.

Personnellement, je suis d’accord avec vous, dans un courrier de cette importance, il faut toujours contextualiser et parler de la météo. Il est vrai que les “conditions quasi parfaites” montrent l’avantage de la Corse au mois de mars par rapport au continent et que le soleil y était plus chaud samedi qu’ailleurs, et que “certains incidents”, les nuages au-dessus du stade pendant 16 secondes cumulées sur l’ensemble du match, sont regrettables, bien qu’exceptionnels.

Les composantes du SCB tiennent sans ambigüité à déplorer les incidents qui ont pu se produire à l’occasion de ce match et à témoigner leur sympathie et leur soutien aux supporters des deux camps qui ont été légèrement blessés samedi soir.

Il doit rester une coquille de la première version. Il faut remplacer “ont pu se produire” par “se sont produits”.

Sans en minimiser la portée, nous tenons cependant à relativiser l’ampleur des faits constatés et lançons dès à présent un appel général à la dignité.

“Appel à la dignité”. Ouais, j’aurais plutôt appeler au calme, à la patience en attendant que des enquêtes internes soient menées. Mais non. La dignité. Celle de fermer sa gueule.

Notre île n’a aucunement besoin d’une polémique supplémentaire et il appartient aux deux clubs aujourd’hui de montrer l’exemple en faisant preuve de courage et de responsabilité.

Le courage et la responsabilité de fermer sa gueule. Des deux côtés. Et du côté des instances type LFP ou FFF ?

Ceci étant, nous ne pouvons accepter que l’on réécrive aujourd’hui l’histoire et que l’on fasse des procès d’intention à notre club qui n’a absolument rien à se reprocher concernant l’organisation et la gestion de cette rencontre.

En effet, la pelouse proposée aux supporteurs d’Ajaccio en attendant d’évacuer les abords du stade où des Bastiais les attendaient, fait preuve d’un à-propos et d’une sollicitude éclatants de votre part.

Ce constat a été effectué et souligné par tous les observateurs présents à Furiani et personne ne peut sérieusement sous entendre que nous aurions pu faillir en une quelconque façon à nos obligations.

Les observateurs. Lesquels ? Une source ? Non parce que les observateurs journalistiques par exemple ne sont pas tous d’accord.

C’est donc avec consternation et tristesse que nous avons appris hier que les dirigeants acéistes, qui entendent visiblement occulter les agissements et les exactions commises par leurs supporters, entendaient porter plainte contre notre club. Nous laissons aujourd’hui le soin à chaque Corse d’apprécier à sa juste valeur cette action en justice sans précédent.

Le club de Bastia parle donc d’incident côté bastiais et d’exaction côté acéiste. Oui en effet, c’est une manière digne et responsable de réécrire l’histoire. Rappel également du fonctionnement des institutions. Ce ne sont pas les Corses qui décident ou qui apprécient ce sens de la vérité, un brin biaisé.

Pour notre part, nous avons pleinement conscience de ce qu’incarne le Sporting dans toute la Corse et de l’exemple qu’il représente pour notre jeunesse.

Le Corse n’a pas peur de grand chose mais devrait se méfier du ridicule de temps en temps.

C’est pourquoi nous ne souhaiterions pas entrer dans une quelconque polémique avec l’AC Ajaccio. Les faits répréhensibles qui ont pu être commis samedi ont été dument filmés, notés et analysés. Ils seront certainement discutés dans les semaines à venir par les instances du football et il n’est nullement dans notre intention à ce stade, de les anticiper.

Non mais quand même on peut dire que les lignes antérieures font un peu le tour du problème et que vous attendez peu d’éléments nouveaux de la justice.

Heureuse d’avoir pu offrir une victoire à l’ensemble du peuple bleu, la famille du Sporting n’a aucune leçon de corsitude à recevoir de personne.

Non, moi je prends des notes chaque fois que Dieu me donne l’occasion d’observer le système de défense extra-footballistique.

Elle tient à rendre aujourd’hui un hommage chaleureux à l’ensemble des personnels en charge de la sécurité les soirs de match à Furiani et à les assurer de sa totale confiance.

Non sérieusement, il y a des vraies personnes ou ce sont des emplois fictifs ?

C’est avec sérénité que notre club se prépare désormais à aborder la dernière ligne droite de ce championnat et à préparer la réception de Lyon.

 

Uniti Vinceremu, Forza Bastia

The Spooner

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • Boris dit :

    Merci pour ce grand moment. Ça fait un bien fou.

  • JustWide dit :

    Tiens ça me fait penser que la presse généraliste a arrêté de faire le décompte des morts par assassinat en Corse. Rendez-vous en fin d’année 2013 pour savoir si le record de 2012 a été battu.

  • Willy Pagnol dit :

    tu illumines tant nos esprits que nos journées Spooner, il serait peut être temps de vendre tes services à un despote éclairé.

  • kitousan dit :

    Ah bon, on peut prendre des leçon de corsitude ?

  • The Spooner dit :

    @willypagnol
    C’est une proposition ?

  • Tony Geôle ! dit :

    Merci The Spooner, notons tout de même les efforts du SCB pour faire passer leur message :
    « Notre île, nos règles, votre dignité »

  • H les colles dit :

    On crée une fédé corse , un championnat corse , des équipes composées uniquement de corses et on les laisse se démerder , blesser , etc.. entre eux ?

  • Dan dit :

    H les colles : nombre de joueurs corses concernés par les incidents = zéro. Merci, au revoir

  • Mèch Tuyot dit :

    Ou alors tout simplement, on les brule, tous. Sans exception, tant pis pour les pertes sympathiques comme Laetitia Casta et Alizée

  • Willy Pagnol dit :

    Je n’ai malheureusement pas le numéro de mahmoud ahmadinejad mais qui sait avec les élections à venir il sera peut etre à la recherche d’un porte parole

Laissez un commentaire