Bordeaux, Rennes, dimanche, 14h, tous les ingrédients étaient réunis pour te faire passer un après-midi chiant à en mourir. Sauf que ça c’est l’avis du mec qui a vu un seul Bordeaux – Rennes dans sa vie, celui qui a fini à 0-0. En réalité c’est pas forcément football champagne mais c’est pas non plus le mythe de Sisyphe.

Pour ce match, Sagnol reprend les mêmes que face à Saint-Etienne ce qui implique (si tu suis un minimum mes académies) que Sertic et Sané ne sont toujours pas là au contraire de Poko et Traoré. Après c’est pour affronter Rennes, une équipe qui en a pris 3 à domicile par Toulouse mardi donc ça devrait aller, enfin théoriquement.

tactique

Le match :

0 : Le coup d’envoi fictif est donné par Monsieur Ulrich Ramé. Sur le banc Abdou Traoré demande si lui aussi il aura le droit de faire ça un jour. Réponse de Sagnol : « Tu fais déjà une carrière fictive ».

2ème : La première occasion est bordelaise avec Rolan qui tente sa chance du gauche mais Armand réalise l’arrêt du cul. L’arbitre n’a rien vu et rend la balle aux bretons.

6ème : La défense bordelaise joue haut, très haut, trop haut. Heureusement Toivonen est hors-jeu.

16ème : BeIn Sport invente en direct le concept du « y’a faute dans la surface mais pas péno » après un accrochage Mexer – Diabaté.

21ème : Danzé déborde et centre intelligemment en retrait pour Toivonen qui envoie une lourde. Carrasso se détend et repousse sur Doucouré qui tente sa chance mais bute de nouveau sur le gardien bordelais qui est magistral sur le coup.

ViciousRelievedCygnet

Des substances illicites en L1? Sylvain Armand valide.

36ème : Inexistant dans le jeu, Diabaté réussit quand même à reprendre un ballon venant de la gauche en taclant, obligeant Costil à une superbe parade. Bordeaux est largement dominé mais à tout moment la défense rennaise peut faire une connerie de marquage donc ça va.

43ème : Mariano, littéralement souillé par Ntep, prend un jaune mérité. Le brésilien souffre face au virevoltant rennais qui heureusement pour nous a l’intelligence d’un bulot cuit quand il s’agit de prendre une décision à 20m du but.

FluidBlueGrackle

« Je voulais juste avoir le point de vue d’un entraîneur qui gagne »

45ème +1 : Ntep prouve que j’ai raison en appuyant trop sa passe pour Doucouré.

Mi-temps et gueulante de Sagnol :

« Putain mais c’est quoi ce bordel, vous êtes dominés par une équipe qui en a pris 3 contre Toulouse ! Tou-louse bordel, des mecs qui jouent avec un joueur de futsal devant et des clandestins des Balkans derrière ! Je veux les 3 points ! »

GrayLavishGreatwhiteshark

« Je vais aller leur dire deux mots… Oublie en fait, je vais attendre là. »

47ème : On repart comme en 1ère période avec un centre de Plasil pour Rolan qui reprend en extension mais loupe le cadre.

52ème : Ilori manque de concentration et d’impact et se laisse déborder par Toivonen qui heureusement n’en profite pas.

54ème : Ntep s’amuse avec Mariano et centre pour Toivonen qui tente de mettre la même que Van Wolfswinkel jeudi. Il la met… en tribunes.

55ème : Poko sort, remplacé par Kaabouni. J’exulte, Madame croit à un but. Quand je lui explique que ce n’est qu’un changement, elle lâche « Soit le mec qui sort est très nul, soit ton match est très chiant ». Les deux en fait.

57ème : Mariano prend sa chance à 25m. C’est contré. Madame me prend en flagrant délit de sieste sur le canapé et m’engueule.

59ème : Lancé par Kaabouni, Diabaté réussit à se retrouver en position de frappe dans la surface mais est bien gêné par Pajot et rate le cadre.

OrderlyMellowCirriped

L’extérieur du plat du pied, un geste à ne pas retenter chez soi.

60ème : Contento sort pour Khazri, Maurice-Belay passe latéral gauche. Côté rennais, Toivonen est remplacé par Habibou qui n’est pas un jouet pour enfant.

62ème : A l’entrée de la surface, Kaabouni crochète M’Bengue et tente d’envelopper sa frappe. C’est enveloppé dans la tribune. Contrairement à Jean-Pierre Adams, le match s’anime.

66ème : Concours de neuneus entre Mariano et Ntep, c’est à celui qui humiliera le plus l’autre. Le bordelais marque des points avec un petit pont dans son camp.

AllConsiderateEidolonhelvum

68ème : Moreira (aucun lien avec Daniel même s’ils sont frères de nullité) laisse sa place à Grosicki

71ème : Carrasso sauve les siens face à Ntep. J’essaie de récupérer dans la poubelle tous les posters de lui que j’ai brûlé. Putain de retournement de veste.

74ème : Côté gauche, Touré se lance dans un solo de gestes techniques à l’arrache, s’en sort, frappe (centre ?) vers Khazri qui finit du plat du pied à 40cm du but. Un geste à la portée de tous sauf Moussa Maazou (qui s’en bat les couilles de toute façon) et validé par l’arbitre bien que le tunisien semble hors-jeu.

78ème : Pedro Henrique, qui est brésilien malgré sa tête d’allemand, remplace Gelson Fernandes, qui est suisse malgré son nom à consonance portugaise (il est capverdien d’origine, utilise ça pour briller en société). Côté bordelais c’est Plasil, plus cramé qu’un touriste anglais à Majorque, qui est remplacé par Faubert.

81ème : Doucouré (le cousin de Ladji), accélère, joue le une-deux avec Pedro Henrique et centre fort à ras de terre sur Carrasso qui repousse mollement vers Habibou qui marque sur un malentendu.

RingedAltruisticBass

L’école bordelaise de l’absence de marquage a encore frappé.

83ème : Cheick Diabaté, pourtant à peu près aussi inexistant que l’éthique dans un magasine people, nous gratifie d’un enchaînement amorti-volée à faire pâlir d’envie Roger Federer si c’était du tennis. Mais comme on parle de sport ça n’a aucun rapport. Toujours est-il que Costil a la main ferme et sort la tentative du malien.

ShamefulFirsthandBunting

La feinte d’escroc. Jussie approuve.

89ème : Jaune pour Pedro Henrique. C’est sûrement un truc lié au nom « Henrique » de prendre autant de jaunes.

90ème +1 : Ntep a des crampes. Personne ne veut les lui tirer. Je comprends

90ème +2 : Je me prépare psychologiquement à écrire une acad’ sur un match nul et à subir l’habituel flot de blagues contenant « Bordeaux, Rennes, match nul, comme d’hab ».

90ème +3 : Le moment où tu fais l’hélicoptère avec ta bite pour un mec qui a montré la sienne jeudi. Servi dans la surface, Cheick Diabaté sort un amorti de la poitrine d’un autre monde (tu le tentes tu te crèves un œil) et a l’intelligence (oui Madame) de décaler Thomas Touré qui, alors qu’il est cramé, envoie une frappe enveloppée (comme Planus) qui va se loger sous la barre de Costil qui est trop court (comme [insérez une vanne sur le zizi d’un pote]) et offre la victoire aux bordelais. J’exulte pendant que Madame ferme les volets du salon pour éviter que les voisins ne profitent trop du spectacle proposé, à savoir moi me couvrant de bière en me lançant dans une imitation pénienne de Supercopter (spectacle interdit dans 12 pays).

InsidiousOnlyKob

Les gars :

Carrasso (4/5) : Un seul reproche : le but. Mais c’est vraiment parce qu’il voulait pas livrer une copie parfaite. Un peu comme le mec intelligent qui foire volontairement un exo au contrôle de maths pour pas être complimenté par le prof.

Mariano (2/5) : A fini par remporter son duel de tricot face à Ntep mais ce fut très dur. Me doit plusieurs slips pour son placement foireux.

Contento (non noté) : Rien à dire, rien à écrire, rien à noter. Faut dire qu’en face c’était assez inexistant. Remplacé à la 60ème par Khazri.

Ilori (1/5) : Le rapport des superviseurs de Liverpool a du être salé… Pas tranchant dans ses interventions, souvent mal placé, heureusement qu’il va vite pour rattraper un peu. Décevant.

Pallois (3/5) : On nous a vendu un Hummer au prix d’une 4L déglinguée. Une immense affaire (même s’ils ont récupéré Barbet de la CFA pour le remplacer et que le mec est déjà installé comme titulaire en défense)

Poko (0/5) : 2 ballons récupérés en 55 minutes quand t’es milieu récupérateur ça doit convaincre le coach d’une chose : que t’as pas ta place en L1. Remplacé à la 55ème par Kaabouni.

Plasil (3/5) : Pas aidé par le plot qui lui servait de coéquipier, il s’en sort avec une prestation pas trop dégueulasse. Remplacé par Faubert à la 78ème.

Rolan (2/5) : Rolan vs M’Bengue c’est un anorexique face à John Coffey, tu sais d’avance que c’est foutu, peu importe le nombre de fois où il va tenter sa chance.

Touré (5/5) : Jeudi soir après qu’il ait involontairement montré son intimité, je disais sur twitter qu’il fallait qu’il marque un but exceptionnel pour faire oublier ça. C’est fait. Et en plus il fait une passe décisive. Bravo.

Maurice-Belay (3/5) : Il préfère le crochet-décalé au coupé-décalé.

Diabaté (3/5) : Le mec touche 20 ballons en 90 minutes et trouve le moyen de te coller 3 frappes (dont 2 cadrées) et de faire une passe décisive. Heureusement qu’il est nul.

Les entrants :

Kaabouni (non noté) : Entré avec beaucoup d’envie il a tiré l’équipe vers le haut. Une bonne entrée pour une fois.

Khazri (non noté) : A marqué, tu veux quoi de plus ?

Faubert (non noté) : Mise en application de l’expression « muscler le milieu de terrain »

Les remarques :

  • Ntep doit être super fort à FIFA Street
  • Une nouvelle fissure a été aperçue à Lescure, provoquée par la gueulante de Sagnol à la mi-temps
  • Sagnol réussit son match seulement s’il pourrit le 4ème arbitre
  • Pendant ce temps à Newcastle, Gouffran continue sa gestation, il en est à 9 mois sans but et son équipe est 19ème. Pire encore, ils sont obligés de faire entrer Obertan en jeu.
  • Bonne nouvelle : Sertic devrait revenir. Mauvaise nouvelle : Sané pourrait être opéré.

ByoFu3FIIAA7c24

Magie: Habibou disciple de Jussie.

Claude Pèze

11 thoughts on “Bordeaux – Rennes (2-1), la Scapulaire Académie note les Girondins

  1. « Contrairement à Jean-Pierre Adams, le match s’anime. » Excellent !! Thierry Rolland like this.

  2. « BeIn Sport invente en direct le concept du « y’a faute dans la surface mais pas péno » ». Ah, pour une fois qu’il y a une coquille dans tes commentaires Claude :)
    Dans les règles du football, il y a penalty pour « faute volontaire » dans la surface. Ce qui signifie que, pour toute « faute involontaire » – par exemple toucher la balle de la main ou du bras de manière involontaire – l’arbitre peut donner coup-franc indirect dans la surface.
    Sauf que pour tout le monde, spectateurs, journalistes et même malheureusement arbitres eux-mêmes, maintenant faute dans la surface = yapéno …

    Pour en revenir au sujet, bonne acad’ mais un peu plus light que d’habitude.
    Personnellement j’aurais mis 1 ou 2 à Plasil sur ce match tellement je l’ai trouvé inexistant. Beau match de Carrasso, ça fait plaisir de le revoir à ce niveau. Pourvu que ça dure …

  3. ben c’est vrai habibou n’a pas frappé au but si vous regardez bien il fait une passe dans le camps vide mdrrrrrrr …

  4. Comment se fait-ce que l’on ai produit de premiers matchs pleins de promesse en terme d’intention et même de contenu (avant la trève), et que depuis le fond de jeu et la technique soient aussi poussifs ? Tout cela ne tient qu’à un Sertic ? La condition physique ? Le schéma de jeu de Sagnol a déjà été analysé et paré ?

    Bref, on prend des points en jouant moins bien, c’est déjà pas dégueulasse !

  5. Depuis le début de la saison on se fait desanusser au milieu de terrain il nous faut juste un vrai gratteur de ballons sinon on aura pas les moyens de finir sur le podium!

    Mais un vrai gratteur qui reste en place, qui cherche pas a se projeter, un 6 « a l’ancienne » (mavuba style)

  6. Hello,

    J’aime beaucoup tes académies. Une remarque : le grand nombre de vidéos de cette académie distrait et empêche de se concentrer sur la lecture. Or c’est ton style, tes images, qui m’amènent à lire ta rubrique plutôt que par exemple le blog de Denis Balbir ou les articles Footmercato aussi profonds soient-ils (qui regorgent également de vidéos).

    En tout cas merci et continue le bon taf’

    Rémi

  7. Match un peu chiant, surtout qu’on n’a pas trop vu le ballon en première. A propos de ça, y’aurait pas moyen de fourguer Poko à Newcastle ou un club pourrave dans le genre ?

  8. Au contraire je trouve tes petits gifs très distrayant. Surtout celle avec Sagnol et Armand très agréable à regarder en boucle.

  9. je valide aussi l’usage des vifs,
    ou comment joindre l’agréable à agréable.

    (surtout pour une académie, un peu « light »)

    merci claude

  10. Un peu dur pour Poko qui n’est pas à 100 % MAIS QUI EST JEUNE et qui a montré beau coup de potentiel ;;après sur ce match impitoyable;;!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.