Boussia Dordmund Akadémie : 1. FC Köln – Borussia Dortmund, 2 – 1

Année torchée pour le BvB

Jan-Karl est de retour, pas question de louper la dernière sortie du Borussia de l’année. Cette réflexion a très certainement traversé l’esprit des joueurs, mais ils n’ont pas été capables de la traduire sur le terrain. Depuis la dernière Akad’, trois matchs ont eu lieu. Les Schwarz-Gelben ont durant cette période salopé leur dernière sortie en Europa League, remporté une belle victoire 4 à 1 face à l’Eintracht Frankfurt en Bundesliga et se sont brillement qualifiés pour les quarts de finale de la coupe d’Allemagne à Augsburg.

Retour sur le match contre le PAOK Salonique, tellement inconsistant qu’il ne méritait pas d’Akad’. Certaines choses sont à retenir tout de même. La présence de Dimitar Berbatov pendant presque 90 minutes sur un terrain de foot. Pour essayer de passer inaperçu, il s’est fait poser quelques implants sur le crane. La tentative aura été veine ; son touché de balle, sa nonchalance et ses gestes d’incompréhensions envers ses coéquipiers autistes l’ont immédiatement trahi. Pour se faire enfiler 0 à 1 par les grecs, Tuchel avait aligné une équipe bis. Traduction, Januzaj était titulaire. Sa prestation ne lui permettra certainement pas de prétendre à d’avantage de temps de jeu en Bundesliga. Cette purge a aussi révélé un certain Joo-Ho, de son prénom, Park, de son nom. Inutile de demander à Thierry Rolland (RIP) sa nationalité, elle est évidente. Tout comme son aptitude à jouer au football de haut niveau. Quelle ne fut pas la surprise de voir Joo-Ho titulaire pour le déplacement à Köln

Le match : 17ème journée de Bundesliga

Un dispositif tactique bien éloigné du sapin de Noël

 

View post on imgur.com

  0’ Coup d’envoi de Dortmund. 6’ Première occasion qui vient concrétiser une domination de Dortmund. Suite à un corner, Hummels frappe le ballon qui traine à côté du but. 7’ Première incursion du 1. FC Köln. Sur sa lancée de l’action précédente, Hummels réussi parfaitement le dégagement. 10’ Belle passe de Weigl dans le dos de la défense pour Mkhitaryan. 17’ Corner pour le BVB. Complètement seul au point de pénalty, Sokratis fait un petit saut pour placer sa tête. But, 0 à 1. 22’ De manière surprenante Joo-Ho fait un match plutôt propre pour le moment. En confiance il se permet même une percée qui l’amène jusqu’aux aux avants postes. 24’ Perte de balle de Weigl dans l’axe, presque fatale. 26’ Perte de balle dans l’axe au milieu du terrain, toujours pas fatale. 30’ Le Joo-Ho entre aperçu contre le PAOK est de retour. Perte de balle absurde, suivie d’une faute le long de la ligne de touche. Pas complètement idiot, Tuchel ne le fait pas non plus jouer dans l’axe. 31’ Sur le coup franc qui suit, une tête bien placée oblige Bürki à faire un arrêt. 35’ Joli centre de Kagawa, mal repoussé. S’en suit une frappe de Weigl qui passe juste à côté du but. 36’ Joo-Ho poursuit son œuvre. Faute tellement naïve dans la surface, que l’arbitre ne siffle pas pénalty. 40’ Bizarrement le 1. FC Köln insiste pour passer sur le côté droit. 45’+… Mi-temps. Statistiques Optanal© de la possession de balle à la pause :

View post on imgur.com


45’ Coup d’envoi de la deuxième période. Dans un moment de lucidité, Tuchel a sorti Joo-Ho pour faire rentrer Schmelzer. Hummels, le capitaine, légèrement blessé, doit également céder sa place. Le vice-capitaine Bender rentre brassard au bras.

46’ Pour sa première intervention Schmelzer fait une Evra. Traduction, se fait violer sur son premier duel de la tête dans la surface. La balle passe à côté.

54’ Kagawa se retrouve seul dans la surface adversaire pour réceptionner un centre de la tête. Tentative tellement molle qu’elle ne méritait pas mieux que de passer à côté.

57’ Aubameyang sort de sa cachette. Sur une balle en profondeur, il tente un centre. La défense réussit à dégager en corner. Sur le coup de pied arrêté qui suit, Aubameyang en confiance tente une reprise de volée, la réussit, le ballon part… loin, très loin.

64’ Des frissons chez les supporteurs de Dortmund, Anthony Modeste s’échauffe.

68’ Entrée d’Anthony du côté du 1. FC Köln.

72’ Deux interventions propres de Sokratis sur Modeste.

76’ Rentrée de Ramos à la place de Hofmann. Dans un match pro il faut toujours un quota minimum de joueurs sud-américains.

79’ Bürki détourne une frappe sur son poteau. Corner.

82’ Passe en retrait à Bürki. Anthony fait le pressing. Le dégagement est manqué, un joueur de Köln récupère le ballon et égalise. 1 à 1.

89’ Relance dégueulasse de Schmelzer. Un joueur de Köln lance Anthony de la tête qui surgit au point de pénalty pour battre adroitement, vous avez bien lu, Bürki d’une reprise de volée. 2 à 1.

90’+… Fin du match

 

Les notes :

Bürki : 2/5. Le gardien allemand est réputé, le gardien allemand est bon, le gardien allemand est cher. Le Borussia joue avec un gardien suisse. Sa note a suivi la courbe de chargement d’un condensateur électrique. S’est déchargé à la 82’. A dix minutes près, il avait 5.

Joo-Ho : 2/5. Voir les commentaires du match. Est capable de bien pire.

A partir de la 45’, Schmelzer : 1/5. Parce qu’il est capable de bien mieux.

Hummels : 4/5. Toujours aussi important le capitaine, tant pour ses interventions défensives que pour ses relances.

A partir de la 45’, Bender : 3/5. Souvent très propre dans ses interventions. N’hésite pas à faire faute lorsqu’il est limite. Pourrait progresser sur ses relances, pour réellement s’adapter à ce poste après avoir joué milieu défensif.

Sokratis, 5/5. +1 pour son but. Des interventions propres et efficaces. A fait ce que l’on attendait de lui.

Ginter, 2/5. Pas vu, pas pris. A sa décharge Köln a privilégié l’autre côté pour ses offensives. A pas eu trop d’occasion de se projeter vers l’avant.

Weigl, 4/5. Découvert dans les cartons des déménageurs. Sa performance confirme les précédentes. Souverain au milieu, contrôle le jeu. Aurait pu/du être un plus décisif offensivement.

Gündogan, 2/5. Effacé en comparaison de Weigl. Bonne prestation dans l’ensemble, mais capable de beaucoup mieux.

Kagawa, 3/5. Responsable de l’animation offensive. Si l’on considère que son rôle implique d’être, on peut affirmer qu’il s’est contenté du minimum.

Hofmann, 3/5. A joué juste. Avec un peu plus de réussite aurait pu marquer sur l’une de ses incursions dans la surface.

A partir de la 74’, Ramos.

Mkhitaryan, 3/5. A joué son jeu. A provoqué, a tiré. Seulement ce n’est pas allé au fond.

Aubameyang, 2/5. Très peu vu. Difficile de lui reprocher quelque chose sur les actions jouées, mais doit être d’avantage présent.

 

Anal KussKuss

Jan-Karl

 

Jan-Karl Sabatierung

Akadémitien. Niveau expert en (an)allemand.

4 Comments

  1. Je vois bien ce différent se régler sur le terrain. Un petit 8ème dans LA compet européenne, la league europa. Gloire à Klopp!

  2. Va y avoir match en 16ème! Maintenant que vous avez distancé Boavista en championnat, je sens que vous allez être redoutables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *