Chelsea – Manchester United (1-1) : La Blues Academy livre ses notes

 

L’avant-match

Duel de bêtes blessées aujourd’hui à Stamford Bridge ! Chelsea reçoit Manchester, adepte comme nous des matchs nuls à domicile mais capable de battre le petit Barcelone a.k.a. Stoke City.

Ce match est plutôt important pour Chelsea car il arrive pile-poil une semaine avant la confrontation face au PSG et qu’on n’a pas pu retenir grand chose de la large victoire face à MK Dons si ce n’est que Hazard a finalement marqué un but cette saison, et que Terry s’est lancé dans une grosse opération de RP pour obtenir un nouveau contrat.

Hazard marquera-t-il un deuxième but ? Oui sûrement, et peut-être face au PSG qui sait. Terry aura-t-il un nouveau contrat ? Oui sûrement aussi, et ce d’autant plus qu’on lui en fait généralement signer en avril ses prolongations depuis qu’il a plus de 30 ans. Bref comme d’habitude cette année, à chaque fois qu’une bonne nouvelle arrive, un autre joueur refait du rififi dans le vestiaire.

 

 

Le match

Les 10 premières minutes du match sont à pleurer. United joue au ralenti, Chelsea en slow-motion. Oui oui oui ! Il suffit donc simplement aux attaquants de Manchester de marcher pour mettre en difficulté la défense de Chelsea. Tous les Blues jouent dans leur moitié de terrain, Fabregas court moins vite que mon père qui n’est pourtant plus tout jeune, les relances de la défense feraient marrer un U17 et s’arracher des cheveux à Guy Roux.

15e : Willian, notre joueur de l’année, en a marre de jouer au ralenti et change dramatiquement le rythme du jeu avec une accélération fulgurante qui laisse sur place les joueurs de Chelsea et de United. Parti de sa moitié de terrain, il remonte jusqu’à la surface adverse, décale Oscar, qui foire complètement sa frappe. Dommage, je pensais qu’avoir mis un triplé la semaine dernière allait augmenter son capital confiance !

18e : Superbe arrêt de Courtois, assurément le troisième meilleur joueur de Chelsea depuis quelques matchs, sur une frappe de Martial qui avait tranquillement eu le temps d’armer sa frappe étant donné qu’Ivanovic est chargé de le marquer

31e : Première occasion crédible pour Chelsea. Willian récupère le ballon, sert Oscar qui la remet pour Diego Costa. Sa frappe rase le montant de De Gea qui ne le sait pas encore mais qui va salement devoir s’activer en fin de match

34e : Willian encore ! Centre pour Oscar en force devant les buts, mais le maladroit Brésilien ne peut couper la trajectoire du ballon. Chelsea aurait-il endormi United ?

44e : Action similaire de United 10 min plus tard. Darmian surgit et centre, mais Papy Rooney se traîne trop lentement et ne peut heureusement marquer

45e : Enorme occasion pour Chelsea dans le temps additionnel. Terry la joue offensif aujourd’hui, monte aux avant-poste et est à deux doigts de marquer, mais Blind Jr s’interpose. Petit début de polémique, mais bon même au ralenti c’est pas super évident, donc on n’a qu’à dire que l’arbitre a eu raison de ne pas siffler main et qu’après tout Chelsea avait qu’à essayer de marquer plus tôt.

55e : Air-kick de Zouma qui retombe affreusement mal. Le Français hurle de douleur pendant de longues minutes sur le terrain, blessé, une scène bien difficile qui me rappelle malheureusement Djibril Cissé. Espérons que ce ne soit pas trop grave !

60e : Les Blues complètement démobilisés depuis la blessure de Kurt encaissent un des buts de l’année. Magnifique retournée de Lingard sur un centre d’un jeune pignouf inconnu au bataillon de Manchester United

68e : Ivanovic est à deux doigts de marquer sur une reprise pourtant imparable, à première vue, du pied gauche (oui monsieur !) en position d’avant-centre, mais De Gea sort un arrêt monstrueux

77e : L’appel-contre-appel foireux du jour est signé Hazard et Diego Costa qui ne se comprennent pas. Dommage, ça aurait pu concrétiser la nette domination de Chelsea en cette fin de match…

91e : Une nouvelle fois le miracle se produit en toute fin de match ! Bien lancé par Cesc Fabregas, Diego Costa résiste au retour de la défense de United et s’en va tromper son ancien copain de l’Atletico

94e : Fait rare, Ivanovic vient de mettre fin à une attaque adverse, il a réussi à rattraper l’infernalement lent Wayne Rooney

 

 

En bref…

Chelsea doit encore une fois se contenter d’un match nul à domicile et a de nouveau quasi-miraculeusement inscrit un but dans le temps additionnel. Quel intérêt de ne rien faire pendant les 40 premières minutes et de tout donner à partir de la 75e ? Non vraiment expliquez-moi, car hormis prolonger notre série de matchs sans défaite, on ne peut pas dire que ça nous fasse vraiment remonter au tableau.
Néanmoins on a quand même vu de bonnes choses aujourd’hui : Courtois est bouillant, Willian et Diego Costa sont hyper affutés, Terry a décidé de marquer 10 buts cette année, et Hazard a l’air de se bouger un peu plus qu’en début de saison. Vous savez quand est-ce que c’était la dernière fois qu’on était aussi pourri mais avec un bon attaquant et un bon goal ? En 2012. Oui la fois où on a gagné la Ligue des Champions comme des crevards. Tiens-toi bien Zlatan et fais gaffe à ne pas faire endormir par les soporifiques Fabregas, Ivanovic, Oscar et j’en passe. On est peut-être aussi nuls qu’Angers, mais nous a de la chatte.

 

 

Les notes

Courtois (5) : Si Chelsea a pu rester aussi longtemps dans le match c’est avant tout grâce à lui. Il fait l’impossible pour empêcher sa défense de prendre l’eau et commence même à gueuler comme un putois sur Ivanovic qui traînait aujourd’hui sa carcasse d’un bout à l’autre du terrain

Ivanovic (1) : Lent, imprécis, lourd. Il aurait pu se rattraper en scorant, mais De Gea a réalisé un superbe arrêt… Il a pris le bouillon face à Martial tout le match qui n’a fort heureusement cadré qu’une frappe

Terry (3) : Il a montré plusieurs fois la voie au cours du match en montant aux avant-postes histoires de réveiller les milieux endormis mais sans succès. Signez-le vite pour l’an prochain : il n’est peut-être plus impassable mais il a largement sa place dans cette piètre défense

Zouma (3) : Kurt s’est malheureusement blessé alors qu’il commençait à enchaîner les bonnes prestations en défense centrale. Les six prochains mois risquent d’être longs pour lui et pour le club qui va devoir se retaper Cahill qui est en totale crise de confiance. Pourquoi est-ce qu’il a eu le droit à un nouveau contrat et pas Terry ? Hein, pourquoi ?

Azpilicueta (3) : S’est démené sur son côté mais a surtout été le premier spectateur de l’ouverture du score

Matic (2) : Heureusement pour lui, Fellaini a été tout aussi nul. Parfois il me fait penser à ceux qui ont du lag sur Counter Strike, il est sur le terrain mais pas vraiment dans le coup. Son meilleur fait de jeu ? Avoir obtenu un corner après avoir manqué 3 dribbles et chargé l’épaule en avant sur les joueurs de United. Remplacé par le tout aussi pathétique Pedro qui n’est bon qu’à dribbler au milieu du terrain. Pourquoi ne fait-on pas rentrer Loftus-Cheek dans ce genre de match ?

Mikel (3) : Une prestation plutôt correcte. Le Nigérian s’est contenté du classique : récupérer, faire des passes en arrière. Il s’est quand même un peu laissé aller à un moment quand il a fait une passe vers l’avant, mais bon, on dira qu’on n’a rien vu

Willian (4) : Il a cassé les reins de la défense de Manchester en première mi-temps mais s’est éteint en fin de match. Son association avec Hazard pourrait être intéressante dans les prochaines semaines

Fabregas (2) : Jusqu’à sa passe décisive on aurait pu croire qu’il disputait un match de charité. Pourquoi on l’enverrait pas en stage de remise en forme avec Pato ?

Oscar (3) : Deux-trois éclairs et puis le néant. Remplacé par Hazard qui a semblé assez volontaire et plutôt en jambes pendant quelques minutes mais qui est toujours très loin de son niveau de jeu de l’année dernière. Espérons qu’il se soit en fait réservé toute l’année pour la Ligue des Champions !

Diego Costa (5) : C’est compliqué de le dire, mais oui aujourd’hui j’ai aimé Diego Costa ! Combatif, presque honnête (il a, saluons-le, été plus que correct sur le terrain et avec l’arbitre aujourd’hui), encore une fois buteur, il pourrait, après une petite opération de com’ et s’être assagi, devenir, peut-être, qui sait, notre nouveau Didier Drogba ? A voir en Ligue des Champions bien entendu…

 

Si vous voulez allez avoir ce que pensent les Red Devils de Depay c’est ici.

Masterkoube

 

Luke Seafer

Fils de Satan, fils du metal, fils de la haine, fils de Cobra.

3 Comments

  1. Bah ouais mais bon hormis jouer des coudes avec Matic il a quand même pas fait grand chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *