Clermont (0-0) Sochaux : la Consanguine Académie broute la pelouse

Recevoir Sochaux c’est comme manger une madeleine de Proust et retomber dans l’enfance. Les joutes de Ligue 1 avec le jeune Pedretti ou Pierre-Alain Frau. Auguste Bonnal, stade historique ! Pas de chance, bienvenue au Montpied avec sa pelouse malade ! Sochaux est sixième et vient de perdre au Havre :  aucune chance de remonter à l’échelon supérieur. Nous, il nous manque un point pour assurer le maintien et consolider notre treizième place.

Compo : Jeannin – Konongo, Avinel, Martin, Agounon – Moulin, Ekobo, Capelle, Dugimont, Nkololo – Rivas

Match directeur du lundi, Eurosport est là. On a du coca ! Le match démarre sur les chapeaux de roues, normal pour une équipe liée avec Peugeot : Guerbert sert dans la surface Butin mais Jeannin s’interpose. C’était une belle occasion : 4500 euros pour un TDI à 80 000 kms ! A la 9′, premier carton jaune pour Rivas qui découpe un lion sot. Mais à idiot, idiot et demi : on perd énormément de ballons bêtement ! A la 16′, Capelle navigue, s’infiltre, cadre et donne à Konongo qui centre au second poteau mais N’kololo manque sa reprise ! Énormément de discussions entre les joueurs et la coach.

Nouvel emblème de Sochaux !

Nouvel emblème de Sochaux !

Konongo, très en jambes, tente un centre tir qui frôle l’équerre. A la 25′, Dugimont et Capelle intervertissent sur leurs ailes, avant d’échanger de places à nouveau cinq minutes plus tard. On ne presse pas assez haut et on est amorphes. On ronronne mais gare aux coups de griffes, Sochaux passe entre nos lignes. On manque de rigueur défensive. Enfin Moulin a mal tiré deux coups-francs. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, à l’image de notre pelouse malade.

A la 31′, Dugimont prend aussi un carton jaune après une faute sur Kharja. On est trop juste techniquement ce soir, trop de passes et de contrôles manqués. Mi-temps.

On reprend sur le même rythme : nos flèches, nos ailiers ne jaillissent pas. On s’ennuie. A la 62′ Capelle tire un magnifique coup-franc à l’entrée de la surface. Pelé se détend. Sochaux répond trois minutes plus tard sur un corner mais la tête de Kharja passe au-dessus. Dans la foulée premier changement pour les lionceaux : Butin cède sa place à Toko Ekambi. Gibaud devient capitaine. A la 67′, Dugimont, côté droit de la surface, frappe mais le gardien adverse détourne en corner … Qui ne donnera rien. Les Sochaliens répondent du tac au tac avec Toko Ekambi qui tergiverse devant les cages et permet à Jeannin de sortir dans ses pieds.

La Ligue 1 c'était le bon temps !

La Ligue 1 c’était le bon temps !

A la 73′, Agounon centre après un déboulé sur son côté, Rivas s’efface après que Capelle lui ait hurlé « laiiiiiiiiiiisse ». Le milieu de terrain voit son tir frôler le poteau droit. Dommage, belle frappe écrasée. Chaque équipe vient d’avoir sa balle de match ! Deux minutes plus tard, Habran découpe Agounon et écope d’un carton jaune. Coup-franc bien frappé mais la tête clermontoise passe au-dessus du cadre. 77′, Sao laisse sa place à Caceres côté lionceaux. Capelle, quant à lui, est remplacé par Bestch qui glane un peu temps de jeu en cette fin de saison après sa titularisation lors du match précédent face à Arles-Avignon. Enfin Guerbert, en toute fin de match, ira s’asseoir sur le banc au profite de Lionel Zouma, le frère de Kurt.

Un (0-0) franchement mauvais mais voilà, on fait un pas de plus vers le maintien et on n’encaisse pas de buts. Bon à prendre avant le déplacement vendredi à Tours.

stagiaire2D2

9 Comments

  1. Tentez la pelouse sainte et éthique, les gars. Tellement increvable que la ligue parle de l’interdire…

  2. Nous sommes le ballon vrai nous Mon sieur ! On ne se dégonfle pas au premier champignon venu.

  3. Les champignons de ma mère > les champignons de n’importe quelle pelouse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *