à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

La Canebière académie note Brest-Marseille (1-0)

Lundi 27 février 2012

Le Mad Professor a fini son après-midi dominical avec Brest-OM (1-0), un match qui paraissait certainement anecdotique pour des joueurs vainqueurs de l’Inter mercredi. Que nenni. Le tonnerre de Brest allait bousculer le mistral gagnant et donner un film à vite oublier. Tout sur l’amer.

Les faits marquants :

  • L’OM a eu beau pousser par tous les côtés, Brest, bien aidé par des lacunes défensives marseillaises, a su inscrire le pion et garder son but inviolé le reste du temps. Irréversible.
  • C’est désormais officiel, Zubar a très peur de perdre son titre de joueur « le plus critiqué de l’OM du 21ème siècle » après avoir vu les dernières prestations de Morel. La descendance de votre serviteur laissera certainement une place à Jérémy dans l’histoire olympienne.
  • René Malleville ne veut pas trop gueuler mais quand même, fatche de con, l’arbitre nous l’a bien mise mon vié.  !! Pas faux, mais pas que, cher ami.
  • « Khaled a l’air meilleur en football qu’en chanson. » Bob Loulou. Et encore, vous n’avez pas lu le live sur sa sortie. Quel talent.

Les notes :

Mandanda (4/5) : l’artiste continue sa tournée des grands ducs, meilleur acteur marseillais d’une mauvaise série sans pour autant pouvoir nous rendre plus belle la vie, car tel l’oscarisé Tom Hanks, il fût lui aussi seul au monde.

Morel (0/5) : prenez ce mouchoir et cachez moi ce joueur que je ne saurais voir. Plus troupe des farfadets de Limoges que Molière, Jérémy spoke in class today avec ses pieds carrés pour dire de la merde. Encore. toujours. Une proposition indécente. Un harcèlement moral pour tous les supporters sans Demi Moore ni demi-molle.

Nkoulou (1/5) : depuis le début de saison, Nkoulou semblait trop fort pour être humain. A néanmoins fait des fautes de relances et de marquages. Erreurs Fatales. But. Or, si l’erreur est humaine, Nkoulou le devient. Syllogisme parfait pour un Terminator qui reviendra très vite à son niveau, c’est sûr.

Fanni (2/5) : défenseur central, il a beaucoup souffert face à Khaled, symbole d’une vie conjugale footballistique tumultueuse. A tourné le dos au jeu comme à Marius, mais s’est efforcé de tenter des choses offensivement et aurait pu provoquer un happy end sur une belle frappe qui va mourir sur le poteau.

Azpi (3/5) : un eternal sunshine qui continue de nous faire aimer l’Espagne en proposant une zone de gazon maudit dans son couloir. Plus à l’aise derrière que devant, il aurait peut être choisi Alain plutôt que Victoria. Mais cela ne nous regarde pas.

Cheyrou (2/5) : crevé, sans gaz ni réelle originalité dans ses transmissions ou de joli Kinder dans le coffre. Une boite de vitesse HS et un moteur qui a besoin de repos forcé. Taxi 4.

Kaboré (2/5) : des efforts physiques louables mais un rendement insuffisant pour devenir « bancable ». Marie Gillain.

Valbuena (2/5) : un nain qui veut entreprendre pour surfer sur une saison avec des hauts de vagues mais également des coups de mou(le)s. Un gens du jardin.

Amalfitano (2/5) : sa sélection en Equipe de France semble lui suffire. N’a pas forcé son talent pour éviter de craner ou l’Euro. Astérix sans potion magique.

J.Ayew (1/5) : entre « Esprits rebelles » et « the substitute ». Grosse crédibilité donc. Au nom du père, c’est tout.

Brandao (2/5) : un pénalty oublié sur lui dès le début du match, une tête sur le poteau… Brandao a parfois trop ressemblé à un attaquant pour être pris au sérieux. Du coup, il a préféré ne rien faire et revenir à son vrai statut afin que Zebina ait des choses à raconter à ses petits enfants. Une rediffusion. La petite maison dans la prairie de Derrick.

 

Les remplaçants :

A.Ayew (non noté) : Austin Powers sans son mojo. Dommage, ses intentions n’étaient pas cruelles.

Diarra (non noté) : un film indépendant dans un festival collectif.

Gignac (non noté) :  par où t’es rentré on t’a pas vu sortir ?

 

Les autres apparitions :

Deschamps : réalisateur. Garde Morel pour acteur principal. As anal vicious.

Elana : Bloodsport, Best of the Brest. Palme d’Or pour celui qui n’en porte pas.

L’arbitre : Buquet – Bukkake.

Dupont : Tintin. Le Mad dirait même plus : Tintin.

 

Bonus images du match.

 

BONUS FROMAGE

L’assistant du Mad est taquin.

 

 

Malgré un effectif de qualité, la rédaction d’horsjeu.net joue plus le maintien que la Champion’s League. Si vous souhaitez que l’aventure continue, n’hésitez pas à soutenir le site par une passe décisive ici ou là. Merci.

Barème des notes :
- 1 = Catastrophique au point d’être remplacé avant l’heure de jeu par l’entraîneur.
- 2 = La faible performance du joueur a handicapé son équipe, obligée de compenser.
- 3 = Match « verre d’eau »…incolore, inodore, mais indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble. Le joueur a tenu son poste en professionnel.
- 4 = Passe décisive, but marqué, intervention défensive décisive, omniprésence du joueur dans sa zone d’expression. Il s’agit de signaler ce que le joueur a fait de plus que tenir son poste.
- 5 = Un 4 serait insuffisant tant le joueur fut déterminant

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • TuRn3r dit :

    Bravo pour les commentaires, tu es un artiste !

  • JoseAligot dit :

    Enormissime cette analyse !

    Merci le Mad d’arriver à me faire rire de ce match après lequel j’ai bien failli m’étouffer dans mon vomi, vomi consécutif à la prestation Morel…aka la buche…oui ben la buche anale à sec ça fait mal !!!

    Pour l’arbitre, j’espère qu’il va venir arbitrer un match sous peu au Vel’…nous saurons lui réserver un accueil chaleureux

  • Moké dit :

    « Jérémy spoke in class today ». De la confiture aux cochons ouais. Putain de boulet.

  • Laurent dit :

    Tain y a un mec qui vient d’arriver

  • rush rush dit :

    sur le but apparament c’est plutot fanni qui devait prendre le brestois
    fanni qui d’ailleur aurait pu etr le sauveur avec son enchainement ou sa tete sauver sur la ligne
    steve c’est un nom pour les gardien de but qui son fort
    gignac a rejouer au foot!!!!
    c’est bien parce que brandao des qu’il marque pas il gave quand meme tres vite

  • JacquesFacial dit :

    De la confiture de perles, cette analyse.

  • JPRJeanPierreRomain dit :

    A nous la Champion’s ! :-D

  • Tristan Bourrepif dit :

    Je me demande ce que fait Morel d’aussi cataclysmique en match pour mériter autant d’acharnement et aussi peu d’indulgence.

  • Morgan Analfitanus dit :

    @Tristan

    Ben il ne fait rien, justement…

  • Schattenmann dit :

    Pourquoi une allusion à Pearl Jam au milieu de clins d’oeil cinématographiques?

    (Désolé. Quand Schatten grippé, Schatten de mauvaise humeur.)

Laissez un commentaire