La Porte de Saint Cloud Académie note Paris vs Lorient (0-1)

On attendait le 6 août comme on attendait Noël, avec impatience et excitation. Avec l’arrivée de Léonardo et surtout celle des Qataris, on savait que la hotte allait être chargée comme jamais. Le Parc était quasiment rempli à une demi-heure du coup d’envoi, et on sentait de l’excitation et de l’impatience dans les tribunes. Le plus gros cadeau arriva juste avant le début du match, avec un maillot floqué du numéro 27 et un sourire radieux, sous les ovations d’un public déjà conquis. Mais comme un symbole de pétard mouillé, ce qui devait arriver arriva. On était pressé de déballer les cadeaux, et à peine ¾ heure après, on n’avait qu’une envie, les refourguer au plus vite sur e-bay ! Quelle douche froide, quelle déception, quel tapage médiatique, quelle idée de ne pas investir dans un arrière gauche, quelle naïveté de croire que le plan se déroulerait sans encombre, quelle surprise de voir que certains ont bafouillé leur football, et puis quel temps de merde aussi ! Y’a plus de saison ma pov’ dame !
Pas grand-chose à rajouter sur le match en lui-même. Le schéma tactique a changé en cours de match. Le 4-4-2 se révéla complètement inoffensif, puisque finalement Nêné et Ménez ont joué quasiment à la même hauteur que nos attaquants, du coup, impossible de trouver de la profondeur, ni de créer des décalages. L’équipe était coupée en deux, et on s’est retrouvé avec un espère ce de no-man’s-land au milieu de terrain. La rentrée de Bodmer n’y aura rien changé. On a senti un micro vent de révolte après la pause, mais le soufflé est retombé bien vite.
Premier match, premières broncas, premières désillusions, un sentiment de déjà-vu, un souvenir de déjà-vécu, déjà de l’impatience, à nouveau de la lassitude, et à nouveau des soupirs et des noms d’oiseaux à la Porte de Saint-Cloud. Ici c’est Paris.

Sirigu  (2/5) : Difficile de juger la prestation du rital ; il n’a pas eu beaucoup d’occasions de se mettre en valeur. Pas franchement très à l’aise dans les airs et sur sa ligne de buts, il a quand même réussi 2 arrêts pas évidents en seconde mi-temps. Quant à son jeu au pied, on n’était pas rassuré complètement. Attendons de voir la suite.

Jallet  (3/5) : Du classique. Un match très correct, rarement mis en difficulté par Coutadeur. Peu de combinaisons avec Ménez qui jouait devant lui, et pas beaucoup d’occasion de monter à l’abordage, à part en fin de match où on tentait vainement de revenir au score.

Bisevac  (3/5) : La Porte de Saint Cloud Académie note Paris vs Lorient (0-1) une des rares recrues à avoir donné (presque) satisfaction. C’est encore largement perfectible évidemment, mais pour un début on s’en contentera. Ses relances ne sont pas dégeu, le placement non plus. On verra dans le temps si sa complémentarité avec Mamad’ est efficace.

Sakho (1/5) : Où est passé le monstre qui faisait office de rempart infranchissable l’an dernier ? Complètement à côté de ses crampons en début de match, avec notamment une faute de main dans la surface, et surtout un trouage monumental qui aurait pu nous coûter cher sans la maladresse adverse. Et en tant que capitaine, on attendait qu’il motive ses troupes plus que ça… Du mieux en fin de partie.

Tiéné  (0/5) : 0 + 0 = la fête au mercato ! Bon, il n’y a pas eu de miracle pendant l’été, il est toujours aussi mauvais. Des problèmes de replacement, c’est lui qui au marquage de Quercia sur le but encaissé, le danger est systématiquement venu de son côté (probablement une consigne de Gourcuff senior). Le bon point, c’est que Léo et l’émir ont pu voir à quel poste ils devront investir les prochains pétro-euros !

Matuidi  (2/5): 2 mi-temps complètement différentes : la première où on se demandait pourquoi on l’avait recruté, il semblait complètement inhibé et cafouillait son football, et la seconde où il s’est réveillé (probablement suite à un coup de gueule d’Antoine dans le vestiaire), et où il s’est montré clairement plus agressif sur le porteur du ballon, et où il essayé de porter le ballon vers l’avant. L’ensemble du match reste globalement mitigé.

Chantôme  (2/5) : Un peu à l’image de la fin de saison dernière où il apparaissait fatigué, et où il compensait en accumulant les fautes. On a du attendre la demi-heure de jeu pour se rendre compte qu’il était sur la pelouse. Du mieux ensuite, une bonne conservation de balle, il a essayé de jouer vers l’avant sans beaucoup de succès. On espère pour lui qu’il retrouvera vite son niveau, parce que la concurrence avec Blaise et Momo, voire Bodmer, sera dure à cette place.

Nenê  (3/5):  Un des meilleurs parisiens de la soirée ; dommage que sa blessure qui est arrivée tôt l’ait probablement gênée pendant le reste du match. Son lob astucieux en première période manque le cadre de peu, il a été plutôt vif, et ses dribbles sont toujours aussi déroutant. 2 bémols : ses corners, qui une fois sur deux ne décollent pas, et son manque d’altruisme dans des situations où il se complique la vie.

Ménez  (1/5) un mélange de suffisance et de désinvolture… soit la parfaite équation pour se demander s’il n’y a pas eu tromperie sur la marchandise, et surtout pour se faire siffler pour sa première au Parc. Il s’est arrêté de courir au bout de 10 minutes, il tricote trop, ne fait pas d’effort défensif, et joue perso. Quelques petites combinaisons malgré tout pour des une-deux bien sentis, mais vu son potentiel, c’est bien trop peu. Et on sera encore moins indulgent pour ses prochaines sorties.

Hoarau (1/5) : sifflé logiquement lors de son remplacement. On s’attendait à mieux de sa part, notamment au vu des derniers matchs amicaux où il semblait créer une belle entente avec Kevin. Mais samedi soir, il a usé et abusé de ses habituelles déviations de la tête, sans chercher à savoir si c’était toujours la meilleure solution. Et il est d’une lenteur accablante, soi pour se remettre face au but, soit pour revenir d’une position de hors-jeu.

Gameiro (2/5) un peu décevant aussi, mais il a quand même eu quelques possibilités de se mettre en avant. Ses frappes n’ont pas trouvé le cadre, mais on sent qu’il est rapide et adroit. S’il trouve des automatismes avec Nenê, et bientôt Pastore, nul doute qu’il continuera d’être le serial buteur qu’il était à Lorient.

Les remplaçants :

Bodmer (1/5) : rentré à la place de Guillaume, et pour changer de système de jeu. Ça n’a pas eu l’effet escompté, il n’a servi à rien, comme souvent lorsqu’il évolue à ce poste (n’en déplaise à mes lecteurs).

Bahebeck : non noté. Bof-bof ; une technique encore approximative, et des tentatives de dribbles qui échouent. Il manque l’égalisation de peu (pour ça, il aurait fallu se jeter, et donc salir son short…).

Erding : non noté. Pas eu le temps de faire grand-chose. On s’y attendait.

Les adversaires :

Ils ont fait du Lorient. Pas mal à regarder, ça joue bien, mais ça fait pas rêver non plus. Pour paraphraser Antoine, on dira qu’ils ont bien su défendre leur avantage.

L’arbitre, M. Bien :

Encore un arbitre qui se prend pour un justicier, et qui veut prendre la défense des pauvres petites équipes sans le sou opprimées par celles détenues par de riches émirs. Sans compter qu’il a oublié que le foot était un sport de contacts, et que jouer de l’épaule n’est pas synonyme de faute systématique… Le sifflet n’est pas un jouet, bordel !

Roazh Takouer

19 commentaires

  1. Les pauvres petits lorientais favorisés par l’arbitre ? Si seulement.
    Si Ecuele-Manga avait fait la même main que Sakho dans l’autre surface, il se passait quoi ?
    Tss tss tss

  2. Pour l’intro, j’ai l’impression que Petit-Louis est devenu grand.

    Quelques bonnes tournures lequipiennes : « douche froide », « soufflé qui retombe », « vent de révolte ».

    Je trouve tes notes assez sévères. Chantome et Sirigu méritent un point de plus.

    Matuidi est brouillon et Menez se prend pour CR7.

    Ce match me conforte dans l’idée que Kambouaré n’est pas un grand entraîneur.

    Pendant le tournoi de Londres, il avait l’occasion de faire jouer son équipe type et au lieu de ça il nous a mis 2 fois 2 équipes mixtes.

    Il est responsable de la désarticulation du collectif, AK n’a pas eu la bonne idée de tester son 11 à Londres.

  3. Si le PSG a raté sa rentrée ce n’est pas le cas de Petit Louis qui nous gratifie d’une excellente première critique qu augure bien pour la saison à venir … P’tit Louis à la direction du PSG et vite !!

  4. Franchement, vous avez cru que le psg allait tout taper d’entrée ?
    AK n’y est pour rien.
    Les médias et les supporteurs parisiens sont des folles attirées par l’ argent.

    Quel plaisir de retrouver HJ et ses académies.
    Je vais de ce pas sur la canebière académie pour me foutre de leur match.

    A cio,
    Jah,
    futur champion.

  5. Aloha. Juste une question pour Petit-Louis par rapport à son commentaire de 20:26 : est-ce que, par hasard, tu aurais regardé Alice au Pays des Merveilles cet après-midi ?

  6. @ieatsup: non, mais j’ai pas vu le match de Tripy non plus, ceci expliquant cela…

  7. J’étais au parc, c’était pas drôle… En tout cas pas tout de suite, après quand on relativise on peut pas dire qu’il y a pas un brin d’humour dans ce que le sort nous a réservé.

    Petit-Louis, foutre deux à Chantôme c’est du fascisme, mais comme c’est toi qui note tu as le droit.

    Sirigu mérite aussi un peu mieux donc d’accord avec Omario

    Sinon Ménez a craqué. Il méritait des baffes.

    Le truc vraiment chiant, ça a été de voir Gameiro faire des appels sans jamais qu’on lui fasse la passe et finalement aller s’exiler sur le côté. Ca dénotait une bonne grosse bêtise des ailiers dont Nêné qui ne m’a pas fait rêver.

    Hoarau… Grande tristesse.

    Lorient : au moins quand ils nous mettent une quenelle, on peut pas dire qu’on l’avait pas sentit venir. Fallait voir le silence du parc pendant les 10 premières minutes, on aurait dit que les sup étaient aussi tendus que les joueurs. Ca fait peur…

    Trois matchs encore pour se régler, après on commencera à parler de Kombouaré.

  8. Quand même les gars…. siffler pour le premier match.

    Vous êtes rudes la haut.

  9. Tu parles de déception, pétard mouillé, mais franchement tu t’attendais à voir une grosse perf avec le genre de pré-saison qu’il y a eu ?
    Même les équipes qui bougent pas à l’inter-saison sont pas au point au début, alors pour Paris çà sera comme ma bite, plus dur et plus long, oh oui, plus dur et plus long.
    AK a dit qu’il se laissait le mois d’août, mais d’ici là Pastore n’aura peut-être même pas encore joué…

  10. C’est marrant il y a eu cinq recrues aussi a Lorient pourtant le jour J elles se sont parfaitement fondues dans le collectif.

  11. @toufik: ça me fait mal d’avoir mis cette note à mon chouchou Chantôme, mais au risque de me répéter, il était très loin de son niveau habituel, complètement invisible en première période.
    Pr Sirigu, ça respirait pas la sérénité… ou alors c’est parce qu’il est pas habitué à sa défense.

    @seb: c’est ça Paris.

    @jacques: on s’attendait pas à en planter 5, mais les derniers amicaux étaient pas dégeu à regarder (cf contre la roma, et boca)

  12. Parce qu’à Lorient, la star, c’est l’équipe.

    @seb Quand tu vois l’attitude de Menez sur ce premier match, tu te demandes si on a pas payés 50 millions rien que pour lui. Il méritait les sifflets rien que pour ça. Pour Hoarau je trouve ça dur parce que c’est mon chouchou à moi, mais bon, that’s life….

    Maintenant je ne nierais pas non plus qu’il y a avait pas mal de similis sup’ dans les tribunes, malheureusement. C’est comme au stade de France, ça siffle beaucoup et ça donne pas de la voix pendant plus de 8 minutes cumulées sinon ils attrapent une angine…

  13. Bon la j’crois que c’est clair, mais Mister T Tiene a du souci à se faire.

    Si je tenais pas tant à ma chère TV, il y a longtemps qu’elle aurait fait les frais de la perf de l’ami siaka…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.