La Scapulaire Académie vous parle mercato

Lundi, 18h :

Madame : « Tu vas vraiment écrire un papier sur le mercato ? »

Moi : « Oui, y’a du mouvement cette année »

Madame : « Ah, tu supportes un autre club maintenant ? »

Fière de sa vanne, elle part, me laissant seul face à la page blanche. Ne trouvant pas de répartie adaptée, je préfère maudire Matthieu Chalmé qui n’avait pourtant rien demandé. Saloperie de roux. Mais bon puisque je suis là autant parler du mercato bordelais. Et commençons par les départs.

 

Ils sont partis :

Un éjaculateur précoce a dit un jour « les meilleurs partent les premiers ». Le mec n’avait jamais du voir un mercato de sa vie.

Abdoulaye Keita (fin de contrat) : L’information est passée aussi inaperçue que sa présence au Haillan pendant plusieurs années, mais oui, Abdou a enfin quitté le club, son contrat n’étant pas prolongé pour permettre à une nouvelle génération de gardiens d’éclore derrière l’intouchable Carrasso. Si Olimpa a souri à l’idée de cette nouvelle il ferait mieux de se calmer sur le KFC et se foutre au boulot parce que l’an prochain c’est son tour. Les Girondins c’est le Loto à l’envers.

Florian Marange (fin de contrat) : Le tour de force de Gillot : réussir à faire partir Marange. On y croyait plus tellement le Médocain s’accrochait au club comme un roumain à ton pare-brise au feu rouge. Son départ s’accompagne d’un magnifique « sur le marché français, il est sous-côté » de la part de son agent qui le voyait déjà à Parme, pays du jambon. Finalement il devrait atterrir au FC Bruges et sa défense passoire (on leur a collé 4-0 en Europa avec notre attaque « en mousse »). Espérons qu’il y signe, JLT serait capable de lui proposer un contrat le 31 août.

3120014-jean-pierre-coffe-le-17-avril-2010-sur-diapo-1

L’avis d’un spécialiste : « Marange ? C’est plein de gras et de flotte. Mais c’est de la merde ! Ah vous parliez du joueur ? Pareil. »

Evan Chevalier (fin de contrat) : Le jeune espoir est parti libre comme une bonne partie de ses potes de la CFA. Lui a rebondi au Poiré-sur-Vie en National. Souhaitons-lui une bonne suite pour sa carrière.

Anthony Modeste (Hoffenheim) : Fort de ses 14 buts sous le maillot bastiais, tout le monde pensait récupérer un attaquant pouvant améliorer l’attaque bordelaise. Sauf que Modeste est du genre à vouloir qu’on lui dise des mots d’amour, des mots de tous les jours, au creux de l’oreille, ce qui n’est pas vraiment le style de Bordeaux. Il a donc préféré multiplier les déclarations stupides pour partir à Hoffenheim, 16ème de la dernière édition de Bundesliga. Et oui, quand on supporte pas la concurrence on fait une carrière de merde. Comme le dirait Georges Pernoud : A bientôt et bon vent !

Benoît Trémoulinas (Dynamo Kiev) : A un an de la fin de son contrat, Benoît a fait un beau cadeau à son club formateur, lui. Et même si la destination a de quoi surprendre, elle se comprend, la pinte de bière en Ukraine ne coûtant que 0,60€. Mais attention Benoît, contrairement à ce que l’on croit, rouler bourré là-bas est interdit.

Emiliano Sala (Niort, en prêt) : Alors que certains supporters l’imaginaient déjà titiller les pros et la L1, le jeune argentin poursuit son apprentissage du haut niveau avec un prêt en L2 à Niort. Une nouvelle bonne saison et le mot « prêt » ne devrait plus faire parti du vocabulaire du club à son sujet.

 

Ils ont des « envies d’ailleurs »

Jaroslav Plasil : Jaro c’est le mec qui a passé l’année à se toucher la nouille sous son bureau en jouant au Spider Solitaire et qui vient dans ton bureau te voir pour te dire qu’il veut quitter la boîte parce qu’elle n’est pas assez ambitieuse à son goût. Oui Jaro veut la Ligue des Champions, si possible en Espagne ou en Angleterre. Le problème ? Le look de Kurt Cobain du pauvre n’est plus à la mode dans ces deux pays. Par contre en Grèce et en Chine ça marche encore. Ben quoi Jaro, ça te tente pas le « challenge sportif » grec et « l’aventure humaine » en Chine ? Ingrat va.

1046081_1241195_460x306

« 2 ? Millions ? Ah non 2% ? Quoi ? C’est mon pourcentage de chance de signer en Espagne ? »

Ludovic Obraniak : On est allé le chercher alors qu’il pourrissait lentement mais sûrement sur le banc lillois, on le retape et le mec veut nous chier dans les mains à la 1ère occasion venue tout ça parce qu’un club russe pété de pognon le draguerait peut-être. Ingrat va. Si jamais l’offre tant espérée arrive il devrait partir mais j’espère bien que dans le cas contraire il se donnera à fond pour le club qui l’a sorti du trou.

Lamine Sané : Après une saison pleine qui aura confirmée sa progression, le Lormontais a envie d’Angleterre et serait courtisé par West Ham. Son envie de départ est légitime par rapport à sa progression importante depuis 2 ans et pourrait rapporter gros au club. Cependant, l’offre anglaise tarde à venir, et j’aimerais éviter qu’on se retrouve à poil le 31 août à devoir recruter n’importe quoi dans l’urgence. Exemple : prendre Ben Khalfallah à 4M€ parce qu’on vient de perdre Gourcuff. Si jamais il ne partait pas, il ne tirera pour autant pas la gueule et ça c’est classe.

 

On aimerait qu’ils partent :

David Bellion : David aurait pu être dans la partie précédente mais si lui a des envies d’ailleurs, visiblement ce n’est pas réciproque. A un an de la fin de son contrat, l’avenir semble plus que bouché pour l’ex-Mancunien (l’alcool Fergie, l’alcool…) qui veut partir mais pas n’importe où : le New-York Cosmos qui évolue en 2ème division américaine, un club a priori à son niveau. Il y a même fait un essai mais bon visiblement il convient pas, ça semble donc mal barré pour le club et les supporters qui vont devoir se coltiner l’homme aux 2 buts en 3 ans encore une saison de plus.

david-bellion_9600_w250

« Un peu plus près des étoiles, au jardin de lumière et d’argent… »

Matthieu Chalmé : Le 3ème latéral droit dans la hiérarchie sportive, le 1er dans la hiérarchie salariale est revenu de son prêt à Ajaccio où il n’a pas laissé que des bons souvenirs. Déterminé essentiellement à ne pas s’asseoir sur son salaire, il devrait passer son temps à regarder ses collègues gambader sur les pelouses de L1. Au prix où il est payé j’espère qu’il nous fera des résumés des matchs. Comme pour Bellion, il devrait partir au plus tard l’été prochain. Le champagne sera de rigueur.

BORDEAUX_CHALME_151010

Mariano vient de demander à Matthieu à ce qu’ils comparent leurs fiches de paye.

Fahid Ben Khalfallah : Comme le dirait le nain de Naheulbeuk : « C’est l’arnaque du siècle ». Visiblement les autres clubs l’ont compris et ne souhaitent pas le relancer. Dommage pour nous.

Jussie : Après un prêt à Al-Wasl magnifiquement foiré et une option d’achat logiquement non levée, le Brésilien revient avec ses tours de magies au Haillan. Et il lui reste 2 ans de contrat. Monde de merde.

jussie_magie_mag_3

« Et là regardez, yé vé faire apparaître oune augmentation dou salaire »

 

Il nous a fait peur :

Cédric Carrasso :

Carrasso : « Je veux partir à Bursaspor »

Triaud : « Tu bluffes Cédric ! Il bluffe »

De Tavernost : « Pas sûr »

Devesleer : « Si, si, il bluffe là, ça se voit tout de suite »

De Tavernost : « Non, il a pas l’air de bluffer là quand même hein »

Triaud : « Siii il bluffe là ! »

Devesleer : « Moi je suis de l’avis de Jean-Louis, il bluffe. On vote ? Moi je vote je dis il bluffe »

Carrasso : « Ca suffit ! Vous essayez de gagner du temps ! »

Les 3 : « Mmmm non »

Carrasso : « Bon vous l’aurez voulu, je me casse ! »

Triaud : « Tu buffles, t’as aucune offre »

Carrasso fait entrer les dirigeants de Bursaspor

De Tavernost : « J’avais voté, il bluffe pas »

Au final, contrairement à Martoni, Cédric obtiendra ce qu’il souhaite : une prolongation de contrat, mettant fin au passage à une vague d’insultes sur facebook à l’encontre des Girondins de la part de « supporters » qui maudissaient le club de le laisser partir mais qui en même temps étaient déjà entrain de le remplacer.

carasso1-l

« J’ai fait all-in avec Bursaspor et le Jean-Louis il s’est couché. A côté de moi Patrick Bruel c’est une tapette au poker »

 

Le nouvel arrivant :

Parce que oui quand même il y en a un.

Jérémie Bréchet (Troyes) : Miser sur un mec de 33 ans qui vient de descendre avec Troyes et qui est sujet aux blessures peut paraître bizarre. Mais Bréchet est un homme d’expérience à l’hygiène de vie quasi monacale (contrairement à un autre défenseur central de l’effectif) qui pourrait stabiliser une défense qui bien que solide provoque régulièrement des sueurs froides à ses supporters. De plus, son arrivée compense le départ de Marange, autant dire qu’on gagne au change.

 

Les arrivées peut-être un jour on sait jamais

Un défenseur gauche : pour pallier le départ de Trémoulinas mais aussi pour aider le jeune Poundjé qui ne pourra pas jouer l’intégralité des 46 matchs minimum de l’année (38 de L1, 6 d’Europa, 1 de CdF, 1 de CdL). Reste à savoir quel profil le club veut : un jeune en concurrence avec Maxime ou alors un profil plus expérimenté pour permettre une progression plus sereine du jeune latéral bordelais.

Un milieu défensif : C’était une des priorités du début de mercato bordelais. Et même si N’Guémo semble bien revenir il faut un joueur capable d’encadrer un André Poko encore trop fougueux, surtout si Sertic évolue un cran plus haut (en cas de départ de Plasil). Un joueur comme Ricardo Faty de l’AC Ajaccio serait une idée loin d’être stupide. Jérôme Bonnissel si tu me lis…

 

Le mercato est donc loin d’être fini aux Girondins (en tout cas je l’espère) et promet encore de nombreux débats chez les supporters entre les adeptes de Football Manager (capables de vendre FBK dans les pays du Golfe et recruter un brésilien pour 350€ et qui te claquera 15 passes décisives minimum cette saison) et les éternels pessimistes (qui nous prédisent un destin à la Strasbourg).

On se retrouve pour le Trophée des Champions le 1er août à Libreville au Gabon (parce que les intellectuels de la LFP ont trouvé que c’était une super idée d’aller jouer là-bas début août, 10 jours avant la reprise) et peut-être même avant si l’envie me prend d’écrire un bonus d’été.

Claude Pèze

Claude Pèze

22 commentaires

  1. Je crois que tu m’as perdu comme lecteur avec ton avis sur Modeste. Mais bon tu dois certainement t’en fichtre.

    Félicitations en tout cas.

  2. Claude,

    Une succession de prêts, un titre de pire joueur en Premier League, il a rien lâché et planté un peu, même si c’est des penalty, penalty qu’aucun de nos joueurs est capable de mettre. A sa place, si je vois que Bellion joue plus que moi à Bordeaux, j’en prendrai un coup. Donc bon, professionnellement, dans mon travail, si je vois qu’on me donne pas le travail que je suis censé faire et qu’un collègue sans compétences a plus de mérite, je change …

  3. @pakito33: En effet, le 1er c’est la date à laquelle ils partent sur place.

    @groscuff: Sauf que c’est pas ça, Modeste voulait la place de Diabaté comme il avait voulu celle de Gouffran l’an dernier. Ce qu’il voulait c’est être considéré comme le N°1 de l’attaque bordelaise. Gillot le considérant comme un N°2 ou N°1 bis il a préféré faire la gueule et se barrer comme un voleur. S’il avait fait ça le 31 août en se rendant compte que Bellion était au-dessus de lui dans la hiérarchie ça aurait pu se confondre, là il l’a fait après 1 jour d’entrainement ce qui est ridicule. C’est mon point de vue.

  4. Je n’avais pas cette information, mais bon, est ce qu’on peut vraiment en vouloir à quelqu’un d’être le numéro 1 ? C’est sûr par rapport au mental et à l’abnégation de Diabaté, c’est con. J’en veux plus à Gouffran de s’être barré à la mi-saison pour un club où il n’a pas pu jouer l’Europe mais un mal pour un bien on aurait pas eu Diabaté en sauveur.

  5. @groscuff: qu’il veuille être numéro 1 c’est normal, qu’il veuille l’être sans avoir à le prouver à l’entrainement et sur le terrain c’est autre chose. Gouffran est parti au mercato pour ne pas partir libre cet été, contrairement à un Chamakh

  6. Rah bon tu as bonne réponse à tout, je continuerai à te lire alors finalement.

  7. Monsieur Pèze, Vous êtes rigolo !
    Merci à vous. Ah, ça fait du bien de rire un peu, ça nous aide à supporter la situation si péniblement durable du Club des Girondins. Et nous, on ne va pas se faire racheter par des milliardaires enturbannés, ou des Chinois démocrates en devenir, voire même Madame Bettencourt, Jérôme Cahuzac ou Bernard Tapie, ou encore le Diable en personne, perdu pour perdu ? Ah, c’est pas demain que l’on verra Francis Gillot cogner un arbitre dans les vestiaires ou rentrer sur le terrain pour faire annuler un but marqué par les adversaires. Dégoûté !…

  8. Je dois avouer que j’ai regardé ce mercatal de loin mais putain quand je vois cette année, ou celle d’avant, que des transferts pour des bons petits joueurs de L1 se négocient pas si cher (je pense à Cornier, Mounier par exemple), je me dis qu’on doit quand même avoir une cellule de recrutement de branleurs….Si Claude à le temps, un billet à l’occase sur la gestion de l’après titre, je serais preneur (avec les chiffres qui vont biens et sur ce ton qui te caractérise !) Peace

  9. Parfait, allez, faites-vous une léchouille et on n’en parle plus! :-)

    On parle d’une rupture à l’amiable pour Bellion…Et une rupture à l’ami-nable Chalmé, c’est possible?
    Pour Jussié, je suis plus mitigé que toi Claude…Il peut réussir enfin un tour de magie et se faire disparaître complètement, non?

  10. Maintenant il n’y a qu’à espérer que Roland s’adapte rapidement, mais j’ai bon espoir .

  11. @f(l)au(x)bert: les chiffres n’étant pas tous publics ça serait compliqué, mais ça peut se tenter.

    @Tutur: on bise anale ici, pas de léchouilles. Le problème des ruptures à l’amiable c’est qu’il faut que le joueur accepte de s’asseoir sur une partie de son contrat ou même la totalité. Chalmé étant à plus de 100k€ par mois je le vois mal s’asseoir sur 1M€ ou même 500k€. Pour Jussie, vu sa mauvaise volonté, je doute qu’un club ait envie de le récupérer.

  12. Chamakh lui il serait bien parti, (même si la fin de saison s’annonçait haletante), c’est Laurent Blanc qui l’a retenu. NDT et JLT se sont assis sur des indemnités de transfert et ont fait all in. Par contre oui c’est vrai partir comme ça en fin de contrat ce n’est pas bien joli…
    Gouffran soit disant voulait rendre l’appareil au club en prolongeant, mais vraisemblablement son agent le lui en a dissuadé également. Son désir ardent d’Angleterre a pris le dessus et Newcastle ça ne se refuse peut être pas…
    Tresch au moins, lui, avait promis qu’il prolongerait pour que le club s’y retrouve et je pense réellement qu’il l’aurait fait…
    Non, moi si je ne te lis plus c’est pour ta note pleine de mauvaise foi de Diabate face au PSG : 1/5 !!!! Tous les journaux sportifs lui avait mis une note comprise en 6/10 et 7/10 et même Gillot avait dit qu’il avait fait un bon match.
    Mais bon, ta verve est toujours agréable à lire et j’aime bien certains de tes commentaires, style les Roumains qui s’accrochent au pare brise en comparaison avec Chalme, ou bien encore PLANUS qui n’a pas forcément une bonne hygiène de vie. Il serait d’ailleurs intéressant de comparer le tour de hanche de PLANUS avec celui de Jeremy Bréchet… En tous cas tes analyses et ton franc parlé me font effectivement plaisir. Bonne continuation.

  13. Chamakh lui il serait bien parti, (même si la fin de saison s’annonçait haletante), c’est Laurent Blanc qui l’a retenu. NDT et JLT se sont assis sur des indemnités de transfert et ont fait all in. Par contre oui c’est vrai partir comme ça en fin de contrat ce n’est pas bien joli…
    Gouffran soit disant voulait rendre l’appareil au club en prolongeant, mais vraisemblablement son agent le lui en a dissuadé également. Son désir ardent d’Angleterre a pris le dessus et Newcastle ça ne se refuse peut être pas…
    Tresch au moins, lui, avait promis qu’il prolongerait pour que le club s’y retrouve et je pense réellement qu’il l’aurait fait…

  14. Non, moi si je ne te lis plus c’est pour ta note pleine de mauvaise foi de Diabate face au PSG : 1/5 !!!! Tous les journaux sportifs lui avait mis une note comprise en 6/10 et 7/10 et même Gillot avait dit qu’il avait fait un bon match.
    Mais bon, ta verve est toujours agréable à lire et j’aime bien certains de tes commentaires, style les Roumains qui s’accrochent au pare brise en comparaison avec Chalme, ou bien encore PLANUS qui n’a pas forcément une bonne hygiène de vie. Il serait d’ailleurs intéressant de comparer le tour de hanche de PLANUS avec celui de Jeremy Bréchet… En tous cas tes analyses et ton franc parlé me font effectivement plaisir. Bonne continuation.

  15. Si la saison sur les terrains n’a pas encore commencé, c’est bien le cas à la scapulaire!
    Toujours le même à te lire, continue comme ça.

    J’espère que dans le prochain article, on parlera bien de Ricardo Faty aux girondins ou de Lucas Orban.

    Que penses-tu de cette venue réelle ou non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.