La Tchernobyl Akadémie note Ukraine-France (0-2)

Donetsk 15 juin 18H00

 

On se sera fait marcher sur la gueule durant tout le match. On aura pourtant tout tenté pour déstabiliser les français, orage, déluge, ammoniac dans les vestiaires, rien n’y a fait, ils étaient tout simplement trop forts pour nous les mangeurs de grenouilles. Après on peut quand même en vouloir à cette pipe d’arbitre néerlandais qui DOIT oui qui DOIT expulser David Crockett Ménez juste avant la mi-temps. Il y a aussi cette frappe de Chevtchenko, qui rase la lucarne de Lloris, je peux vous dire que celle-la heureusement pour les bleus qu’elle est passée à côté, sinon c’était cadré ! On va relativiser, on est toujours en course pour se qualifier, il faudra pour cela battre les rosbeefov mardi prochain.

 

La compotov

 

 

Les notov

Le onze de départov

Pyatov (4/5) Il aura tenté de retarder l’échéance au maximum, rien à lui reprocher si ce n’est une coupe de cheveux dégueulasse.

Selin (2/5) En aura plus que bavé au marquage de Ménez. Pathétique.

Mikhalik (3/5) Lent, aveugle, inattentif, ça fait beaucoup pour un seul homme.

Khacheridi (2/5) Pire que son compère de la charnière centrale. C’est dire…

Gusev (2/5) Sale soirée, aura passé son temps à courir désespérément après Ribery.

Nazarenko (3/5) Propre sur lui (coucou le Losc) , rien à lui reprocher.

Timoshchuk (3/5) Sa plus belle action de la soirée : sa tentative de décoiffage de Ribéry.

Yarmolenko (2/5) Très décevant. Encore un peu tendre «l’espoir» ukrainien.

Konoplianka (3/5) Proche du néant.

Voronin (3/5) Il aura touché un nombre ridicule de ballons. Heureusement qu’il a été présent dans le jeu aérien sinon c’était le peloton d’exécution.

Chevtchenko (4/5) Deux frappes très dangereuses, des accélérations, des appels dont il a le secret. Un bon match (encore un).

 

Les remplacementov

Devic (4/5) Entré à la mi-temps à la place de Voronin, il aura eu le mérite de faire de meilleures choses que lui.

Milevski (non noté)

Aliyev (non noté)

Les Bonusenko

  • Chevtchenko (36 ans) court plus vite qu’Adil Rami (26 ans).
  • Oleg Blokhine n’avait jamais de sa vie été en contact avec autant d’eau.
  • Ménez a encore été sifflé à sa sortie, on peut donc dire que les Ukrainiens font de l’anti-parisianisme primaire !
  • Quand on regarde la coupe de cheveux du gardien ukrainien on se rend compte des dégâts de la catastrophe de Tchernobyl.
  • Rupture des négociations entre le PSG et le Milan AC au sujet de Thiago Silva.
  • BeIn Sport vient de racheter les droits de la pluie en Ukraine.

 

Tony Troicouillentro.

Le comité

5 Comments

  1. Comme Hugog;

    Mikhalik (3/5) Lent, aveugle, inattentif, ça fait beaucoup pour un seul homme.

    Konoplianka (3/5) Proche du néant.

    ???

  2. Et dire que Rami osait dire en parlant de Cristiano, « c’est un bon joueur mais… », en laissant sous entendre qu’il y avait mieux (ce qui est faux). C’est partout pareil, c’est comme quand tu dragues un groupe de meufs dans la rue, c’est toujours le laideron qui te recale pour toutes les autres, style « bon tu nous lâches maintenant », alors que tu t’adressais à ses trois canons de copines, mais que t’avais pas pausé les yeux une fois sur elle.

    Rami est donc la moche du groupe.

  3. « heureusement (…) qu’elle est passée à côté, sinon c’était cadré ! »

    C’est puissant, ça. C’est ce que dit Gomis quand il croise une donzelle dans la rue ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.