à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

L’édito solide comme Inrocks

Mercredi 22 mai 2013

Le comité n’est pas spécialement lecteur des Inrocks, il ne va pas vous mentir. D’ailleurs, il ne l’est même pas tout court et s’en méfie un peu pour être honnête. Numéro 1 a failli écouter Alt-J avant de découvrir que c’était le groupe de l’année 2012 selon l’hebdomadaire. Mais il est sain et sauf.
Pour autant les gros membres n’avaient aucune raison de venir embêter le magazine ou son site. Chacun son créneau après tout. Nous, le football et l’anal ; eux, tout le reste, Nicolas Anelka compris.
Mais voila, hier, Pierre Siankowski, rédacteur en chef du site des Inrocks s’est fendu d’un édito à la bourre, opportuniste, un brin démago et carrément prétentieux sur le PSG, son titre, son Trocadéro.
Le comité a pioché dans les costumes de numéro 2 et de numéro 3 (Spiderman, Zorro, Mégaman, ou encore Wonderwoman) et s’est décidé à lui répondre. L’éditoto est ici, mais le seul truc à y lire, c’est bien les commentaires.

 

« L’édito de Pierre Siankowski: incidents au Trocadéro, ça c’est Paris. »
Marche aussi avec « Travelos au bois de Boulogne, ça c’est Paris », « Vendeurs à la sauvette devant la Tour Eiffel, ça c’est Paris », « Arnaques et sexe à Pigalle, ça c’est Paris », « Trafic de crack à Stalingrad, ça c’est Paris» « Chiens portés disparus dans le XIIIe, ça c’est Paris »,« Travailleurs clandestins au Sentier, ça c’est Paris» .. Bref, de quoi faire quelques émissions avec Bernard de la Villardière ou Charles Villeneuve.

« Bah bravo morray, félicitations. »
Bim badaboum bim badabadamoum, toujours commencer son édito avec une référence jeune et cool, histoire de montrer qu’on est décontracté et à la page, même si tout le monde s’accorde à dire que Booba est quand même un peu un gros con et que ses clashes sont totalement ridicules.

« Un titre de champion de France dix-neuf ans après le dernier, et le bilan pour le Paris-Saint-Germain c’est surtout celui-là : quarante interpellations, des forces de police débordées, des vitrines pétées, un bar zlatané (…) »
Allez hop, utilisation du « verbe » « zlatanner » en mai 2013, c’est carton rouge direct monsieur Siankowski. Même vos voisins de palier de rue89 l’ont compris en 2012.

« (…) des déclarations chez les dirigeants du club (comme chez les politiques), bref, fiasco intégral pour la célébration du troisième titre du club au Trocadéro. »
Question de point de vue, le bilan de la saison à Paris, c’est surtout meilleure attaque, meilleure défense, meilleur buteur du championnat, record de « clean sheets » pour Sirigu.
Comment ? Ah, « clean sheets » ça veut dire matchs sans prendre de but Pierre. Après les orthographes divergent, lequipe.fr, que vous lisez sûrement à l’occasion, préfère écrire « clean shit ».

« Le même soir, le FC Barcelone et Manchester United célébraient leur victoire en championnat sans violences. »
Ben oui, les Barcelonais sont des gentils, ça tout le monde le sait, et à Manchester, c’était surtout le pot de départ en retraite de Sir Alex. Bonne ambiance quoi. On vous soupçonne tout de même d’une certaine germanophobie pour ne pas avoir cité également les célébrations bavaroises. Mais on ne s’inquiète pas trop, la Bundesliga devenant de plus en plus tendance, Berlin l’étant plus que jamais pour d’autres raisons, vous allez vous mettre à l’allemand assez rapidement vous aussi.

« United rendait hommage à Sir Alex Ferguson, coach mythique parti après vingt-sept ans de bons et loyaux services, avec un palmarès à faire passer Ancelotti pour un joueur de flûte. »
Le comité ne remettra pas en cause le superbe palmarès de Sir Alex Ferguson, 13 championnats, deux Ligues des Champions etc. Simplement, le monsieur a 71 ans et prend sa retraite. Carlo Ancelotti a 53 ans et trois titres de champion dans des grands championnats, deux Ligues des Champions, une Coupe du Monde des clubs, quelques trophées nationaux…  Ferguson au même âge avait deux C2 et quatre titres de champions dont trois en Ecosse (plus quelques trophées nationaux). Pour le coup, Carlo est nettement moins ridicule là, non ?
« C2 », c’est la Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe. Paris en a gagné une d’ailleurs. Non ne cherchez pas qui l’a gagnée cette année, le trophée a disparu après 1999.

« A Barcelone comme à Manchester, il y avait de l’émotion, des larmes de joie, il y avait la fin d’une histoire pour certains, mais cette histoire restera dans celle du club, c’est sûr. »
Mais pas à Paris. Les mecs tiraient la gueule. Pas de joie, rien.  Les joueurs qui « avant le drame » louaient l’ambiance, la ferveur des supporters, ça ne compte pas, on occulte tranquillement ?  Et on ne voit pas trop en quoi en dépit des évènements extra-sportifs le titre ne resterait pas dans l’histoire du PSG alors que les supporters l’ont attendu pendant 19 ans, et que les propriétaires n’ont pas spécialement l’idée de s’arrêter là. M’enfin…

« Celle du Paris-Saint-Germain, malgré les efforts du club, semble, elle, bégayer, s’écrire à la craie. »
Ou même avec un doigt dans le sable, avant que les vagues des vilains ultras hooligans fascistes de banlieue ne viennent tout effacer. 
Oui le comité peut être poète aussi.

« Le directeur sportif Leonardo hospitalisé après une semaine pourrie (altercation avec un arbitre – monsieur Castro – puis avec un joueur de son propre club – Zlatan Ibrahimovic). »
L’altercation avec Monsieur Castro, d’accord, l’engueulade de deux minutes avec Ibrahimovic par contre… C’est vrai que tout le monde en a parlé, mais au final, ça ne semblait pas dramatique non plus, et plus représentatif du caractère de Zlatan que d’une histoire bégayée par François Bayroux.

« L’entraîneur Ancelotti qui hésite à partir à Madrid (“C’est du 50/50”, a dit l’Italien à nos confrères de L’Equipe, preuve d’un bel attachement au club). »
Ben oui, Paris n’est pas encore le Real. « Breaking news » Pierre. Vous étiez où d’ailleurs avant de rejoindre les Inrocks ? On a la flemme de se renseigner, surtout qu’on espère ne plus jamais parler de vous, mais le mercato est un truc monnaie courante dans votre milieu aussi. Et puisqu’on parle d’abord football, le départ de Pep Guardiola du Barca, c’est le signe que l’histoire du Barca s’écrit à la craie ?

« Ibrahimovic – toujours lui – qui aimerait bien retourner en Italie mais qui hésite. »
Le joueur prétend pourtant le contraire. Le 10sport et footmercato par contre… ça en dit un peu sur vos sources quand même.

« Beckham qui arrête sa carrière à 38 ans, après six mois au PSG, après la baston, et surtout après s’être péniblement trimballé sur quelques stades de Ligue 1. Encore merci. »
On serait quand même curieux de savoir combien de matchs de Beckham au PSG vous avez vu(s). Parce que parler de « péniblement trimballé » c’est quand même d’une mauvaise foi rare, même si vos lecteurs assidus ne vous contrediront sans doute pas. On n’est pas en train de vous dire qu’il a joué un rôle clé, mais il a montré qu’il savait encore jouer. Et puis on va pas revenir sur les intérêts « hors finances » de sa venue, le comité aurait l’impression de se répéter encore, encore et encore.

« Le PSG n’est pas, et ne sera vraisemblablement jamais un grand club. »
Merci madame Soleil. Pouvez-nous dire quand vous prendrez un thé avec le professeur B(u)RP ? Lui lit un autre futur. Il faudrait peut-être comparer vos méthodes. Nous on tente de lire à travers les lignes des sphincters, mais on voit sombre.

« Et Paris, jamais une grande ville de football. »
La France jamais un pays de football non plus, merci, depuis le temps que vos confrères nous le répètent. Du coup, on n’a toujours pas compris pourquoi vous souhaitiez en parler.

« L’argent du Qatar n’y a rien fait et n’y fera rien : les sites de gossips footballistiques annoncent l’arrivée de Ronaldo, de Rooney, et même de Cavani (le goléador sublime du Napoli) à grands renforts de millions. »
Purée « gossips footballistiques », on nous l’avait encore jamais faite celle-là… Du coup vous confirmez que vous lisez footmercato.net en cachette pendant vos heures de boulot ? Au passage quel est le rapport entre ces transferts et le « Paris jamais grand club » ? C’est parce qu’ils achètent des stars étrangères ? Vous connaissez les galactiques du Real quand même ?

 

« Le président du Paris-Saint-Germain, Nasser Al-Khelaïfi, l’a dit : “La violence ne nous arrêtera pas.” Ce que semble ignorer Al-Khelaïfi, c’est qu’une histoire s’écrit à force de convictions, et le PSG tel qu’il est aujourd’hui, et tel qu’il est en gros depuis sa création, semble en manquer cruellement. »
Et dire que la violence n’arrêtera pas le plan de transformation du PSG, c’est quoi si ce n’est pas de la conviction ?

« Dans quelques années, le PSG vendra probablement à la Juventus ou à Manchester City son meilleur joueur, Blaise Matuidi, 26 ans, l’un des milieux de terrain les plus brillants du moment. »
Madame Soleil, le retour. On voudrait pas chipoter ou nier les qualités footballistiques de Blaise, mais « brillant », ce n’est vraiment pas l’adjectif qui lui correspond le mieux. A la limite pour Pogba, pourquoi pas. Il joue à la Juve justement. Cette information pourrait vous être utile un jour, nous n’en doutons pas.

« Matuidi sera vendu pour faire la culbute. »
Oui parce que QSI est là pour faire de l’argent, surveiller les dépenses et faire du bénef, c’est bien connu.

« A Manchester United, Ryan Giggs, au club depuis vingt-cinq ans, va connaître son deuxième entraîneur après Ferguson : il s’agira de l’Ecossais David Moyes. »
Oulah, vous vous aventurez sur un terrain casse gueule Pierre, attention…

« A Barcelone, Xavi et Iniesta vont continuer à porter le maillot du Barça – le seul qu’ils connaîtront jamais. Même Carles Puyol, le défenseur mythique du Barça, va rester au club après une saison bof. »
On vous avait prévenu : la boulette. Giggs, Xavi, Iniesta, Puyol : formés à Manchester au Barça. Il est absolument impossible de comparer leur situation et « fidélité » à celles de Blaise Matuidi, toulousain de naissance, passé pro à Troyes… Transfert hypothétique ou non.
Sinon Mamadou Sakho ou Clément Chantôme, ça vous dit quelque chose. ? Si ? Regardez donc leur parcours en pro.

Ah et fouillez un peu du côté des projets de formation au PSG prévus par QSI, aussi, ça pourrait vous aider à mieux voir l’avenir.

« Paris n’est pas magique, Paris est un petit club. La vérité : un vilain club. »
« La vérité », Pierre, : cette expression n’est plus trop tendance depuis « la vérité si je mens ». Revenez-en aux « morray » et « gossip ». On a toujours pas compris le but de cet édito, ou même votre raisonnement partant des interpellations au Trocadéro (ultras ou pas ? casseurs fans de Booba ou plutôt de La Fouine ?) pour arriver à la conclusion de « vilain club ». Seriez-vous capable d’en dire autant sur Liverpool à cause du Heysel ? Non, pas Stéphane Heyssel… Laissez-tomber, finalement, le moment où les Inrocks parlent le mieux de football, c’est quand ils interviewent un des deux Gallagher.

 

 

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • Jean-Pierre Pétain dit :

    L’édito des Inrocks est au journalisme, ce que l’Espagne est à l’Europe: une entité négligeable.

  • Hugog dit :

    Alt-J c’est pas dégueu quand même.

  • L'éditeur dit :

    Hugog, tu sors. Et tu vas t’écouter du Deerhunter au passage salopard.

  • Hugog dit :

    Je ne suis la pute de personne, je vais pas ne pas écouter un groupe juste parce que les inrocks ont dit que c’était bien.

  • L'éditeur dit :

    Tu as raison sur ce principe. Mais Alt J ce ne sont que de petites chouinards qui font des chansons pour midinettes, mamans, et les enfants de moins de 5 ans.

  • Padls dit :

    Je suis étonné par la mauvaise foi de ce commentaire. Là ça tacle à tout va mais quand So Foot parle musique tout le monde s’écrase.

  • Jacques Vile Chienne dit :

    Le vrai débat est ici : vive Hugog !!

  • Saint DK dit :

    C’était multi-orgasmique, merci Comité.

  • Luissette dit :

    Costaude cette attaque frontale. J’aime!!!

  • Hugog dit :

    Je trouve qu’il y a des compositions intéressantes, y’a des critiques qui s’entendent, mais « chansons pour midinettes » ça me parait à côté de la plaque, rien que la voix du gars, c’est pas Coldplay ou 30 second to mars.
    En plus ils ont plutôt des références et des sujets intéressants, sans en faire trop.
    Ça vaut pas un bon vieux Foals ou Yellow Ostrich, mais je suis persuadé que tu ne serais pas aussi dur si les inrocks n’avait pas dit que c’était le groupe de l’année.

Laissez un commentaire