Les groupes de la Ligue des champions, présentés par le stagiaire autiste

Coucou. C’est moi le stagiaire autiste. J’ai passé d’excellentes vacances dans mon grenier, et je reviens comme ça sans crier GARE de Lyon, puisque je vais vous parler de la ligue des champions. J’ai regardé le tirage au sort hier, et j’ai trouvé ça toujours aussi passionnant que traditionnel. J’aurais bien aimé faire un live comme avant, mais j’étais trop captivé par les images, le suspense, et l’absence de cheveux du Monsieur qui est là chaque année. Du coup-cou, j’ai préconisé un résumé analytique, ou alors une analyse résumée, comme vous préférez, je ne suis jamais trop exigeant sauf quand on parle de Maman.

Le Groupe A

Le groupe A, comme groupama, est appelé ainsi, car il est le premier groupe d’après l’alphabet latin, et que le tirage a eu lieu en suisse, là où on parle romanche, langue très proche du latin.
La grosse terreur, 1 mana incolore, 1 mana noire, est Manchester United, l’équipe de Patrice Evra et de William Prunier (à moins qu’ils ne soient partis en retraite de linotte).
Mais le groupe reste assez compliqué dans son ensemble avec le Chaktior Shaktar Donetsk Donuts, le Bayer Leverkusen et leur industrie pharmaceutique (non Maman, je ne prendrais pas mes médicaments) et la Real Sociedad, qui n’est pas la femme du Real Madrid, bien que de genre différent-en-plan.
Tout le monde à part Luke Seafer se souvenant que Manchester s’est fait lamentablement éliminer de la compétition il y a deux ans dans un groupe qui semblait moins difficile, on est tenté de dire « Prudence petit pas-triste Evra ».

Mon prono : La pharmacie du Bayer en profitera pour faire quelques expérimentations, qui inspireront beaucoup le Shaktar, ce dernier saisissant l’aubaine à ordures pour marquer quelques points au challenge Marc-Vivien Foé.

Le Groupe B

Le groupe B, comme ça groove bébé, est appéle ainsi car il est le deuxième groupe d’après l’alphabet latin, à ne pas confondre avec lamantin qui est un animal aquatique, et il n’y a pas de mer en Suisse.
Dans ce groupe, tout semble un peu joué d’avance. Le Real Madrid, qui n’est pas le mari de la Real Sociedad, bien qu’ayant le même prénom de club, et la Juventus de Turin, vont se qualifier avec la bénédiction de Michel Platini bon ni mauvais. Cela dit, on verra des traces de Kaka sur leur short blanc lorsqu’ils joueront en Turquie, parce que là-bas, on dit que c’est d’enfer, Dominique Rocheteau. Les Madrilènes étant de bons catholiques, ils auront très peur. La Juve, étant de confession différente comme son nom l’indique, fera meilleure impression.

Mon prono : Karim Benzema marquera plus souvent dans ce groupe qu’avec l’équipe de France.

Le Groupe C

Le groupe C, comme Nicolas Goussé, est appelé ainsi car il est le troisième groupe d’après l’alphabet latin, qui marche à quatre pattes le matin.
Dans ce groupe, on retrouve Paris qui a autant de bol que l’année dernière soit qu’une boutique de touristes en Bretagne. Il y a également Benfica, plus faible équipe du chapeau 1, l’Olympiakocos de Kellog’s, plus faible équipe du chapeau 2, et Anderlecht, plus forte équipe de Belgique, mais privé de , Dieu merci-il-vous-en-prie, M’Bokani.

Mon prono  Paris passe, et Laurent Blanc obtient le surnom de Super-Président après la victoire du PSG à Anderlecht, et la soirée à Bruxelles. L’Equipe et Damien Degorre ne manqueront pas de saluer sa façon de diriger un groupe qui ne l’écoute qu’après les matches.

Le groupe D

Le groupe D, comme Sébastien Roudete, est appelé ainsi, car il est le quatrième groupe d’après l’alphabet latin, un dimanche matin, sur la mobylette de son copain.
Dans ce groupe, on retrouve le tenant du titre de Bavière, Vomiaujourd’hui, Munich. Qui ? Ben City, tiens. Et City tiens, je vais pas insister.
On y trouve également le CSKAca Moscoucou et Viktoria Plzen, qui n’est pas ma maman.

Mon prono : Lorsqu’il a assisté au tirage au sort, Roberto Mancini a vomi avant de s’enfiler une trentaine de spaghettis dans l’anus.

Le groupe E

Le groupe E, comme die Gruppe, est appelé ainsi, car il est le cinquième groupe d’après l’alphabet allemand, qui est l’alphabet latin occupé.
On y trouve Chelsea et Schalke en favoris et dont la confrontation est la plus difficile à prononcer rapidement. Bâle va tenter d’y faire son trou et d’y laisser son Marc, tandis que le Steaua va récupérer les miettes, comme un symbole de Bucarest (les restes pour ta bouche).

Mon prono : Bâle n’a rien à faire dans ce groupe, ils n’ont pas de « ch » dans leur nom, à part dans Schwitzerland qui veut dire Suisse en allemand, nom qui confirme que ce pays est relativement peu hospitalier. Maman, s’il te plait ne m’envoie plus à l’hôpital.

Le groupe F

Le groupe F, comme gros pif, est appelé ainsi car il est le sixième groupe d’après l’alphabet français, qui collabore avec l’alphabet latin occupé.
C’est le groupe de la mort. Et non pas le groupe de l’amor bien qu’il y ait Arsanal. Ce n’est pas non plus le groupe de l’Armor, puisque Guingamp n’y est pas. C’est donc définitivement le groupe de la mort, avec un casting aussi impressionnant que le film de Stalone que Maman ne veut pas que je regarde parce que ça pourrait me rendre violent.

Mon prono : Marseille n’y survivra pas, mais se donnera à fond pour le derby des poubelles face à Naples.

Le groupe G

Le groupe G, comme le point, est appelé ainsi parce qu’on arrive pas à le trouver.

Mon prono : Aucun match de ce groupe ne sera retransmis sur canal, bien que ce soit la chaine du porno.

Le groupe H

Le groupe H, comme groupage prononcé par un portugesche, est appelé ainsi parce qu’il aime la drogue. On y trouve donc l’Ajax, le FC Barcelone, les alcooliques du Celt-hic, et curieusement le Milan AC alors que la Juve aurait été beaucoup plus logique.
C’est aussi le groupe des légendes, puisqu’il n’y a que des anciens vainqueurs de la compétition. J’ai bien dit ancien.

Mon prono : Je vais avoir des petits pois carotte au déjeuner avec une escalope panée, donc avortée.

 

En conclusion, je dirais que cette édition s’annonce encore plus passionnante que la précédente, mais moins que la prochaine, et autant que celle-ci, puisque si ce n’est pas elle, c’est donc sa sœur.
Maman vous embrasse, mais je vous défends de l’embrasser.

Votre stagiaire préféré.

Coucou. C’est moi le stagiaire autiste. J’ai passé d’excellentes vacances dans mon grenier, et je reviens comme ça sans crier GARE de Lyon, puisque je vais vous parler de la ligue des champions. J’ai regardé le tirage au sort hier, et j’ai trouvé ça toujours aussi passionnant que traditionnel. J’aurais bien aimé faire un live comme avant, mais j’étais trop captivé par les images, le suspense, et l’absence de cheveux du Monsieur qui est là chaque année. Du coup-cou, j’ai préconisé un résumé analytique, ou alors une analyse résumée, comme vous préférez, je ne suis jamais trop exigeant sauf quand on parle de Maman.

<h2>Le Groupe A</h2>

Le groupe A, comme groupama, est appelé ainsi, car il est le premier groupe d’après l’alphabet latin, et que le tirage a eu lieu en suisse, là où on parle romanche, langue très proche du latin.

La grosse terreur, 1 mana incolore, 1 mana noire, est Manchester United, l’équipe de Patrice Evra et de William Prunier (à moins qu’ils ne soient partis en retraite de linotte).

Mais le groupe reste assez compliqué dans son ensemble avec le Chaktior Shaktar Donetsk Donuts, le Bayer Leverkusen et leur industrie pharmaceutique (non Maman, je ne prendrais pas mes médicaments) et la Real Sociedad, qui n’est pas la femme du Real Madrid, bien que de genre différent-en-plan.

Tout le monde à part Luke Seafer se souvenant que Manchester s’est fait lamentablement éliminer de la compétition il y a deux ans dans un groupe qui semblait moins difficile, on est tenté de dire « Prudence petit pas-triste Evra ».

Mon prono : La pharmacie du Bayer en profitera pour faire quelques expérimentations, qui inspireront beaucoup le Shaktar, ce dernier saisissant l’aubaine à ordures pour marquer quelques points au challenge Marc-Vivien Foé.

<h2>Le Groupe B</h2>

Le groupe B, comme ça groove bébé, est appéle ainsi car il est le deuxième groupe d’après l’alphabet latin, à ne pas confondre avec lamantin qui est un animal aquatique, et il n’y a pas de mer en Suisse.
Dans ce groupe, tout semble un peu joué d’avance. Le Real Madrid, qui n’est pas le mari de la Real Sociedad, bien qu’ayant le même prénom de club, et la Juventus de Turin, vont se qualifier avec la bénédiction de Michel Platini bon ni mauvais. Cela dit, on verra des traces de Kaka sur leur short blanc lorsqu’ils joueront en Turquie, parce que là-bas, on dit que c’est d’enfer, Dominique Rocheteau. Les Madrilènes étant de bons catholiques, ils auront très peur. La Juve, étant de confession différente comme son nom l’indique, fera meilleure impression.

Mon prono : Karim Benzema marquera plus souvent dans ce groupe qu’avec l’équipe de France.

<h2>Le Groupe C</h2>

Le groupe C, comme Nicolas Goussé, est appelé ainsi car il est le troisième groupe d’après l’alphabet latin, qui marche à quatre pattes le matin.

Dans ce groupe, on retrouve Paris qui a autant de bol que l’année dernière soit qu’une boutique de touristes en Bretagne. Il y a également Benfica, plus faible équipe du chapeau 1, l’Olympiakocos de Kellog’s, plus faible équipe du chapeau 2, et Anderlecht, plus forte équipe de Belgique, mais privé de , Dieu merci-il-vous-en-prie, M’Bokani.

Mon prono  Paris passe, et Laurent Blanc obtient le surnom de Super-Président après la victoire du PSG à Anderlecht, et la soirée à Bruxelles. L’Equipe et Damien Degorre ne manqueront pas de saluer sa façon de diriger un groupe qui ne l’écoute qu’après les matches.

<h2>Le groupe D</h2>

Le groupe D, comme Sébastien Roudete, est appelé ainsi, car il est le quatrième groupe d’après l’alphabet latin, un dimanche matin, sur la mobylette de son copain.

Dans ce groupe, on retrouve le tenant du titre de Bavière, Vomiaujourd’hui, Munich. Qui ? Ben City, tiens. Et City tiens, je vais pas insister.

On y trouve également le CSKAca Moscoucou et Viktoria Plzen, qui n’est pas ma maman.

Mon prono : Lorsqu’il a assisté au tirage au sort, Roberto Mancini a vomi avant de s’enfiler une trentaine de spaghettis dans l’anus.

<h2>Le groupe E</h2>

Le groupe E, comme die Gruppe, est appelé ainsi, car il est le cinquième groupe d’après l’alphabet allemand, qui est l’alphabet latin occupé.

On y trouve Chelsea et Schalke en favoris et dont la confrontation est la plus difficile à prononcer rapidement. Bâle va tenter d’y faire son trou et d’y laisser son Marc, tandis que le Steaua va récupérer les miettes, comme un symbole de Bucarest (les restes pour ta bouche).

Mon prono : Bâle n’a rien à faire dans ce groupe, ils n’ont pas de « ch » dans leur nom, à part dans Schwitzerland qui veut dire Suisse en allemand, nom qui confirme que ce pays est relativement peu hospitalier. Maman, s’il te plait ne m’envoie plus à l’hôpital.

<h2>Le groupe F</h2>

Le groupe F, comme gros pif, est appelé ainsi car il est le sixième groupe d’après l’alphabet français, qui collabore avec l’alphabet latin occupé.

C’est le groupe de la mort. Et non pas le groupe de l’amor bien qu’il y ait Arsanal. Ce n’est pas non plus le groupe de l’Armor, puisque Guingamp n’y est pas. C’est donc définitivement le groupe de la mort, avec un casting aussi impressionnant que le film de Stalone que Maman ne veut pas que je regarde parce que ça pourrait me rendre violent.

Mon prono :Marseille n’y survivra pas, mais se donnera à fond pour le derby des poubelles face à Naples.

<h2>Le groupe G</h2>

Le groupe G, comme le point, est appelé ainsi parce qu’on arrive pas à le trouver.

Mon prono : Aucun match de ce groupe ne sera retransmis sur canal, bien que ce soit la chaine du porno.

<h2>Le groupe H</h2>

Le groupe H, comme groupage prononcé par un portugesche, est appelé ainsi parce qu’il aime la drogue. On y trouve donc l’Ajax, le FC Barcelone, les alcooliques du Celt-hic, et curieusement le Milan AC alors que la Juve aurait été beaucoup plus logique.

C’est aussi le groupe des légendes, puisqu’il n’y a que des anciens vainqueurs de la compétition. J’ai bien dit ancien.

Mon prono : Je vais avoir des petits pois carotte au déjeuner avec une escalope panée, donc avortée.

&nbsp;

En conclusion, je dirais que cette édition s’annonce encore plus passionnante que la précédente, mais moins que la prochaine, et autant que celle-ci, puisque si ce n’est pas elle, c’est donc sa sœur.

Maman vous embrasse, mais je vous défends de l’embrasser.

Votre stagiaire préféré.

Roazh Takouer

5 Comments

  1. Excellent analyse. Un jour le stagiaire autiste pourrait finir par être embauché. Je me demande ce qu’il pense de la difficulté de Figo à ouvrir les boules de tirage. Triche ou magie?

  2. Voir des hommes tripoter les boules en public… ça me fait toujours quelque chose.

  3. quelques belles trouvailles l’autiste, continue.
    J’ai beaucoup aimé le derby des poubelles.

  4. j’aurais voulu etre un autiste disait un homme qui deteste prendre l’helicoptere depuis un petit incident.
    Bravo, on peut etre handicapé comme toi et comprendre que defier les lois statistitiennes deux années de suite en tombant sur des equipes les plus faibles de chaque chapeau ca se voit.
    Surement un packaging  » FIFA coupe du monde a 45 degrés/boule magique UEFA »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *