Philippe Auclair répond au questionnaire Proustballe

Le comité vous l’avait annoncé début novembre, la grande découverte des acteurs du média football est en marche, en Proust.

Le même questionnaire, élaboré à partir de celui de Proust, et en partie avec votre aide sur le forum (enfin, ce sont surtout les gros membres qui se sont tapé le boulot…), a été envoyé à pléthore de journalistes, agents, joueurs, dirigeants.

Pour le moment, ce qui est normal en ces temps de ‘personal branding’, beaucoup de journalistes ont répondu. Et un agent (on vous laisse deviner lequel).

Comme un symbole, c’est Vincent Duluc qui inaugurait cette nouvelle rubrique mardi dernier et Daniel Riolo qui lui répondait le jeudi… Aujourd’hui c’est Philippe Auclair  qui s’allonge sur le canaproust, attention, bio officielle:

Normand d’origine, normalien de formation, Philippe Auclair est le correspondant de France Football et de RMC Sports en Angleterre depuis plus de dix ans. Il collabore également aux magazines Champions et Offside, et intervient régulièrement sur les ondes de talkSPORT et de la BBC. Sa biographie d’Eric Cantona, ‘The Rebel Who Would Be King’, a reçu le Prix du ‘Livre de Football de l’Annee’ de 2010 en Angleterre. Il poursuit également une carrière musicale sous le pseudonyme de Louis Philippe.

1. Le principal trait de votre caractère dans votre travail ?
Le perfectionnisme.

2. La qualité que vous souhaitez voir chez un journaliste sportif et celle que vous préférez chez une  journaliste sportive ?
L’amour du jeu. Chez les deux.

3. Votre principal défaut dans l’exercice de votre métier ? dans l’écriture ?
Le perfectionnisme, précisément.

4.  votre rêve de bonheur footballistique ?
Voir Arsenal remporter la Ligue des Champions.

5. Quel serait votre plus grand malheur de journaliste sportif ?
Ne plus pouvoir travailler, tout bêtement.

6. Quel serait votre plus grand malheur de supporter ?
Je l’ai déjà vécu. Paris, finale de la C1, 2006.

7. Le pays où vous désireriez évoluer ?
Aucun autre. L’Angleterre est mon vrai pays.

8. Peut-on supporter plus d’un club ?
Bien sûr que non !

9. Le plongeur/simulateur que vous aimez quand même ?
Cristiano Ronaldo.

10. Vos journalistes sportifs favoris en prose?
Brian Glanville, notre maître à tous. En français, Vincent Duluc.

11. Vos poètes préférés ? Dans le foot bien sûr.
Galeano ?Jamais ! Glanville, toujours.

12. Vos héros de fiction footballistique favoris ?
Aucun.

13. Votre (joueur) artiste favori ?
Redondo.

14. Vos héros footballistiques actuels ?
Ian Holloway, l’entraîneur de Blackpool, un romantique, un vrai.

15. L’erreur d’arbitrage qui vous a fait sourire ?
Les trois cartons de Graham Poll sur Simunic (Australie-Croatie, coupe du  monde de 2006)

16. Vos noms favoris de joueurs ?

Garrincha, Didi, Pelé, Sindelaar.

17. Ce que vous détestez par-dessus tout dans le foot ?
Le nationalisme.

18. Le cas de dopage qui vous fascine / intéresse le plus ?
Zidane, of course !

19. La réforme que vous admirez le plus dans le foot ?
Aucune. Les lois de Sheffield FC me conviennent parfaitement.

20. Où et comment aimeriez exercer votre métier pour la dernière fois ?
Idée atroce. A la Bombonera, peut-être, pour un derby.

21. État présent de votre esprit professionnel ?
Passionné, et inquiet.

22. Votre statistique préférée ?
Aucune ne me vient à l’esprit. Le foot n’est pas le cricket.

22. Faute qui vous inspire le plus d’indulgence ?
Le tacle du dernier défenseur.

23. Votre devise et votre devise de club préférées ?
‘Victoria concordia crescit’ (Arsenal)

24. Si votre média était une équipe, quel poste occuperiez-vous ?
Arrière gauche, comme d’habitude.

25. Quelle est votre célébration de but préférée ?
Marco Tardelli. Tout le reste est de la foutaise.

26. Quel est votre stade préféré ?
Craven Cottage.

27. Votre occupation préférée en dehors du foot ?
La musique.

28. Votre CSC préféré ?
Les suicides, à d’autres !

29. Si vous n’étiez pas journaliste, dans quel corps officieriez vous ?
Le mien.

Conclusion…à qui voudriez-vous que ce questionnaire soit posé ?
A Billy Meredith, le premier dieu du stade.

Cheers

Philippe Auclair

L'ancien

21 Comments

  1. J’aime beaucoup Philippe, un journaliste sportif conscientieux, c’est rare.

    Cependant je lui reprocherai toujours, en tant que fan d’Arsenal, d’avoir soutenu Almunia en ce début de saison, disant qu’il était le bon titulaire…. (Dans France Football)

    Je m’en fous qu’on ait oui ou non singé un grand gardien pour l’été 2011, si Fabregas se casse, on aura l’air malin avec notre grand gardien et pas de collectif pour jouer le titre…

    Sinon pour revenir à Philippe

    « 22. Faute qui vous inspire le plus d’indulgence ?
    Le tacle du dernier défenseur. »

    C’est un grand romantique, j’aurais pas dit mieux, ou en réfléchissant, l’acte pas fair play mais altruiste d’un gardien stoppant l’attquant pour concéder le coupfranc en se faisant expulser est assez beau. Je me souviens qu’Alonzo avait réussi ça avec le PSG et ça avait rapporté les trois points….

  2. ça balance sur Zidane et la Juve. Venant d’un journaliste de la BBC, c’est pas mal…

  3. J’aime bien Philippe Auclair, en plus il a carrément la voix la plus radiophonique des journalistes sportifs français.

  4. Ah ben ça mène à quelque chose Normale Sup finalement.
    à quand une thèse « Math et Romantisme dans le football moderne » ?

  5. Mon journaliste préféré de très loin. Un modèle de passion et d’amour.

  6. C’est peut-être austère, mais quand tu l’entends parler de foot sur RMC il te chatouille l’entrejambe ! Pis un gars qui te donne que de l’exclu ça doit s’y connaitre un peu …

  7. Simple et passionné.
    Peut-être un peu fade par rapport à ses interventions radios.

  8. Qualité : perfectionniste
    Défaut : perfectionniste

    C’est ce qu’on apprend à dire en entretien d’embauche rue d’Ulm ?

  9. « Sylvain Kastoiendeuch dit :
    13/01/2011 à 14:11

    Qualité : perfectionniste
    Défaut : perfectionniste

    C’est ce qu’on apprend à dire en entretien d’embauche rue d’Ulm ? »

    J’ai justement une copine qui a racheté le resto « le Panthéon » rue d’Ulm. Maintenant, il s’appelle Mad In Terroir, et ça démonte sa race !

    Je sais, c’est de la pub gratuite, mais d’une part j’m’en fous, d’autre part d’en ai rien à foutre !!

  10. Je tombe de mon armoire… je ne lis PAS france-foot mais je suis fan de Philippe Auclair depuis les années 80, le plus grand auteur-compositeur-interprète français sous son pseudo Louis-Philippe…

    la connection louis-philippe hors-jeu cahiers, c’est pour moi un scoop…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.