Rhinit Michuls note Pays Bas-Uruguay

Je savais que les Pays-Bas allaient gagner. Aucun sentiment de supériorité (spécialité néerlandaise comme vous le savez), mais je l’ai su grâce à Michel. Ou plutôt devrai-je dire, mes Michel. Jusque là secret inavouable, l’intimité du site, la chaleur des lecteurs et ma proximité sexuelle avec l’éditeur (dont la seule barrière est la force de notre hétérosexualité), me poussent à vous dévoiler ma botte secrète que j’use seulement pour les grandes occasions.

Mieux que Paul le poulpe, je vous présente Michel les harengs.

Lundi 6 juillet 06:45 am :

«  Poisson’rie du Francis bonjour !

-Salut le Francis, c’est l’Rhinit !

-Salut branleur, ça f’sait longtemps. Je suppose que t’as besoin d’une caisse gamin ?

-Oui, une caisse de Michel et maintiens les en vie, je passe demain matin les récupérer…je les veux vivants, comme toujours…

-Pense aux photos pour me payer et tu les auras vivant tes 14 harengs. Et fais pas le con, j’en veux des belles, mets moi un peu de l’asiat si t’as. Bon, à demain ptiot.

-A demain Francis. »

Mon poissonnier s’appelle Francis, j’y peux rien, même s’il peut rappeler vaguement quelqu’un. Pour les harengs, je les appelle Michel, parce que c’est le rituel.

Je passe récupérer mes harengs ce mardi, deal avec Françis, et il me paye un coup de blanc. Un gros coup de blanc même puisqu’à 9h du matin je suis déjà pété à l’Alligoté. Je lui aurais bien demandé du cassis pour faire un Kir, mais il m’en aurait mis une. Bourré donc, et quand t’es pas habitué, ça fout en l’air ta journée. Je me demande comment font les gros membres du Comité.

La journée se déroule difficilement et 6h avant le match, je laisse les harengs à l’air libre.

20h, je prends un Michel que j’insère, tête la première, dans ma cavité anale. Si à 20h30 la queue bouge encore, alors les Pays-Bas sortiront vainqueur. Prédiction toujours vérifiée, même si le cas prochain peut être l’exception. Ce qui ne le rend pas obsolète pour autant, pour reprendre les termes de notre footballologue.

20h30….je m’inquiète, très peu de mouvements pendant les hymnes, puis…ça bouge !!! Oh oui ça bouge bien !!!

Avant le coup d’envoi j’installe vite à côté du premier, les dix autres harengs là où vous savez …J’essaie de m’asseoir, pleinement confiant en la prophétie du hareng.

18e minute, le Michel numéro 3 s’agite dans tous les sens, à m’en faire tomber du canapé…le 3 c’est l’arrière gauche, c’est Van Bronckhorst, il va se passer quelque chose d’énorme !

Evidemment. 1-0 sur une frappe sublime, Michel ne s’est pas trompé. Tout comme les 2 et 3e buts. Le système n’est pas parfait, les harengs ne montrent aucun frétillement sur les buts adverses.

Fin du match, je retire les harengs qui ont bien mariné une heure et demi et les gobe un à un, sauf celui de Boulahrouz. Puis je compte les écailles perdues au moment du retrait. La partie la moins drôle et la plus irritante. Saleté d’écailles.

Les écailles recueillies par hareng me donnent les notes. Pour les commentaires, une écaille équivaut à un mot, je fais ça par superstition.

Voici les notes, obtenues avec courage (parce que je voudrais vous y voir 90 minutes avec 11 harengs dans le cul).

Stekelenburg (2 écailles): Moins rassurant.

Van Bronckhorst (5 écailles) : Son meilleur match. Quel but !

Heintinga (3 écailles) : Mis en difficulté.

Mathijsen (3 écailles) : Pas au mieux.

Boulahrouz (55 écailles mais 1): Une catastrophe, je comprends la titularisation d’Ooijer en ¼. Dépassé tout le match sur son côté droit, sa fébrilité a contaminé le reste de la défense. Ses sautes de concentration auraient pu coûter chères. Seul joueur au monde à s’être fait débordé par Perez en ayant 10 mètres d’avance. Du grand art.

De Zeeuw (3) : Pas de bol (ils m’ont cassé De Zeeuw !)

Van Bommel (4) : Vainqueur de l’autre match (le duel d’équarrisseur avec Diego Perez, remporté haut la main dans les arrêts de jeu avec ce carton jaune tant attendu)

Van der Vaart (3): C’est mieux.

Sneijder (4): Encore une fois le libérateur.

Kuijt (5): Indispensable. J’aime son non-style.

Robben(4) : A surpris les défenseurs (il a compris qu’avoir le même dribble n’était pas la meilleure solution).

Van Persie (2) : Pas hors-jeu (et pis c’est tout).

Et vive la harengologie !

Le comité

13 Comments

  1. Moké ne te verra plus jamais pareil mais tu m’as bien fais marrer.

    « mets moi un peu de l’asiat si t’as » Pense aussi à Moké, tu sais à quel point il les aime…

  2. J’approuve la partie sur Dirk à 100%. Les harengs un peu moins mais chacun ses pratiques.

  3. D’humeur particulièrement aquatique pour ne pas dire aqueuse, je me suis délectée à la lecture de ton post. Merci Rhinit.

  4. Eva n’est ps difficile de se délecter de harengs anaux matinaux…
    Perso avec mon café c’était un peu limite.

  5. C’est l’effet d’une victoire espagnole bien arrosée, cher chantivlad.
    J’en conviens, au matin, ce n’est plus pareil…

  6. et pourquoi pas commencer par mon gros pouple ? Moké t’assure qu’elle va croire recevoir 8 tentacules d’un coup..

  7. il fallait lire « poulpe »..les images d’une Eva MollusKé et l’excitation ont eu raison de mon orthographe…

  8. J’étais loin d’imaginer que l’association Eva/Poissons perturberait notre Moké à ce point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.