La semaine du rédac chef, 5e

Dimanche

ça ne vous surprendra probablement pas tellement je suis prévisible, mais je ne me suis pas rendu à la grande manifestation contre le terrorisme et les assassinats. N’allez pas penser que je suis pour. Je préfère le préciser ( parce que le climat est quand même un peu bizarre et que je ne tiens pas à devoir me justifier auprès de « gentils policiers »), je pense que le terrorisme c’est mal et que ça se fait trop pas de tuer des gens. Je suis déjà contre le fait qu’on maltraite les chiens, les chats, les castors et les femmes. Alors je ne cautionne aucunement la moindre violence faite à un homme. Pour vous dire, ça m’a même valu de me casser le pouce, un jour où j’ai voulu séparer l’ex Ché Fredac d’un casse-couilles de rue qui allait se faire refaire le pif gratos. Donc ne me soupçonnez même pas d’être resté chez moi par manque de courage.
Non, je ne sais pas, je le sentais pas. J’ai déjà essayé les manifs et ce n’est pas le meilleur remède que j’ai trouvé pour lutter contre ma légère agoraphobie. L’alcool est nettement plus efficace, d’où le fait que je ne comprenne pas l’intérêt de vendre des bières light dans les stades. Mais c’est un autre débat.
Alors bien sûr, j’aurais pu picoler toute la matinée pour trouver supportable le fait de me fondre dans une masse de plusieurs millions de personnes au nom de la fraternité qui nous unit. Mais sachant que j’étais en train de rater ma vie et que je ne faisais rien pour y remédier, il était normal que je me donne les moyens également de rater l’histoire, puisque celle-ci était annoncée.

Ne cherchons aucun autre prétexte. Ce n’est pas la nullité du slogan « je suis Charlie » ou la pertinence de l’interview de Luz accordée à des Inrocks tellement mauvais qu’ils y ont pris la phrase la moins intéressante pour en faire leur titre qui m’a convaincu à rester dans mon lit douillet jusqu’à 13 heures du matin. Ce n’est pas non plus mon refus d’être associé à la récupération politicienne du drame, qui a fait marcher main dans la main Netanyahu, Ali Bongo et je ne sais quel représentant de l’Arabie Saoudite au nom de la liberté d’expression. Au contraire même, Charlie avait la prétention de se moquer de tout et de tout le monde. On peut donc difficilement faire plus ‘Charlie’ que le cortège de tête. Bravo Messieurs.
Non, c’est bien mon égoïsme misérable et pathétique qui m’a poussé à regarder l’événement sur mon canapé, en me régalant de saucisson-pinard quand même, pour faire preuve d’un minimum de solidarité. Je ne me suis même pas dit que ma présence porte-poisse risquait de gâcher la fête.
Au contraire, j’ai rapidement été convaincu que de toute façon, ce qu’ils appellent la France n’avait pas besoin de moi pour ne pas être à la hauteur de la promesse qu’elle pense annoncer.

Avec mon recul au moment où la France avance, comment voulez-vous que je me sente finalement intégré alors que je n’ai quasiment pas une goutte de sang d’immigré ?
Ma plus grande fierté de ma journée restera donc bel et bien d’avoir réussi à parfaitement rater ma journée en la passant entre Bfm, Itélé, France 2 et TF1. Si en effet je félicite les chefs d’Etat à s’être montré aussi ‘Charlie’ en se foutant de la gueule du monde entier, je n’arrive même pas à croire que les journalistes en sont capables. Non, je crois qu’ils sont juste indécents et convaincus de leur connerie quand ils affirment par exemple ‘qu’ils sont le premier rempart contre la barbarie’ (authentique, j’ai vu un sujet sur TF1 qui utilisait cette expression pour désigner la presse et les intellectuels… TF1 quoi !). J’en ai fréquenté assez, dans le cadre de mes études notamment, pour savoir qu’ils sont seulement capables de sourire bêtement quand leur perspicacité leur permet de soupçonner un trait d’humour dans les propos qu’ils entendent. Cliquez-ici par exemple si vous n’avez pas peur de vomir sur votre écran.
Il faut pourtant être sacrément caustique pour annoncer « l’Histoire en direct ». Sacrément caustique ou juste con. Vous aurez compris quelle est mon hypothèse. Il n’empêche que je m’étonne que ce jour-là, les chaînes n’aient pas battu leur record à l’envers d’audience. Je veux dire par là leur plus petite audience de toute leur existence. Qui sont donc tous ces gens à qui l’on annonce que l’Histoire se passe sous leurs fenêtres et qui ne coupe pas leur télé afin de La voir par leurs propres yeux ?

J’avoue qu’au bout d’un moment tant de bons sentiments m’ont quelque peu écoeuré et j’ai coupé ma télé pour aller prendre un bain chaud. Ne tenant tout de même pas à me sentir trop propre en de telles circonstances, j’ai cherché sur youtube les dernières vidéos de Dieudonné. Je n’ai pas été tellement surpris par le fait qu’il n’avait encore rien osé poster depuis le 7 février. Je me suis contenté de visionner la dernière en date, sorte d’hang-out encore plus cheap et moins drôle que le plus mauvais des radiorsjeu, et où l’on peut voir le bougre inciter ‘à la dissidence’ tout en appelant à la paix. Je peux comprendre son désir de tenter d’incarner subitement la fusion entre ces deux idoles de jeunesse, Coluche et Martin Luther King, mais c’est malencontreusement totalement raté. Note pour plus tard : ne jamais tenter de devenir la fusion entre Dennis Bergkamp et Ikki du Phoenix.

Ma consolation fut réelle en voyant que l’humour avait encore quelques valeurs sûres comme Laurent Joffrin, dont le passage comique à I télé a été trop peu souligné (je ne mettrais pas de lien pour autant, j’ai assisté à l’évènement en direct, je préfère l’immortaliser en tant que souvenir).
Au final, on retiendra donc qu’ils sont 3,7 millions d’après bfm TV, 4 millions d’après I-télé, l’infini d’après la police à avoir manifesté dimanche. Je retiendrai aussi grâce aux deux chaînes d’info qu’il y a quand même eu 17 morts entre mercredi et vendredi. Les 3 terroristes ne comptent pas. Sans doute qu’ils ne le savaient pas, mais qu’ils étaient déjà morts.

Lundi

Réveillé à 7h30… Ce n’est pas une heure ça, c’est un projet de vie sarkoziste. C’est de ma faute, je n’avais pas fermé mon navigateur, et mon pote frontiste…
Alors oui, j’ai un pote frontiste, et je vous emmerde. Je ne mélange pas amitiés et politiques. J’ai même été très très amoureux d’une Jeune Socialiste par le passé.
Mon pote frontiste, disais-je donc avant que la bonne conscience de certains ne m’interrompe dans ma tête, tenait à me signaler via facebook la publication de son premier article pour un site d’extrême droite dont je tairai le nom. Ne comptez pas non plus sur moi pour vous donner le lien. Son article est nul. Il y parle de l’événement de la veille alors qu’il n’y est pas allé. Je me demande à quoi bon dénoncer un système si c’est pour reprendre ses méthodes, mais je m’éloigne du sujet.
En fait, je n’aurais même pas dû parler de lui. Ça ne lui offrira même pas la petite fierté de voir qu’il peut être un sujet à lui tout seul. A force de fréquenter tous ces bas du front (national), il en est devenu très susceptible. L’avantage quand même, c’est que la seule chance qu’il a de lire cette page c’est que je le lui transmette à mon tour.
Je n’exclus pas cette possibilité. A voir s’il n’a pas pensé à se déconnecter de facebook cette nuit.
Quoi qu’il en soit, je suis reparti me coucher immédiatement.
On notera tout de même qu’entre mon pote frontiste au réveil, l’union sacrée tout le temps, et la diffusion de la Fureur de vaincre en 2e partie de soirée sur D8 juste avant d’aller se coucher, la journée était bien placée sous le signe du nationalisme.

Mardi

Je n’en pouvais plus. J’ai définitivement coupé les informations télévisuelles après un sujet sur l’amour que portent dorénavant les Français envers les forces de l’ordre. Oui oui. Les mêmes qui se disent Charlie, qui les ont applaudis dimanche et qui vont s’empresser d’utiliser PHAROS dans les jours à venir. Prends ça Rémi Fraisse.
J’avais pris comme bonne résolution de ne pas boire en dehors des repas, ne pas me masturber tous les jours devenant trop durs durant ces jours où les minutes de plaisir se comptent sur les doigts de la main gauche. J’en aurai donc une deuxième, celle d’arrêter avec cette curiosité malsaine et ce voyeurisme dangereux consistant à regarder les chaînes d’info en continu. Car oui, ce n’est pas TF1 qui vous présentait là les policiers comme étant des gens trop sympa mais I-télé, la chaîne d’info du groupe Canal +.
Je n’ai même pas essayé de savoir quels films étaient diffusés en prime-time ou en 2e partie de soirée. J’ai envoyé ‘la réalité’ aller se faire foutre et j’ai prolongé ma nostalgie de l’enfance en re-re-re-re-regardant ma VHS de The Big boss, qui reste mon film avec Bruce Lee préféré. Pas vraiment parce qu’on pourrait y voir une superbe propagande politique et sociale, avec les gentils ouvriers qui ont à faire à des enculés de patrons malhonnêtes et cruels. Pas vraiment parce qu’on y voit Bruce Lee picoler et finir chez les putes. Je crois que c’est surtout à cause de la musique du film qui m’aura autant marqué que l’Imperial March ou la musique de la Cantina.
Je me suis endormi avant la fin du film, mais après que tous les amis de Bruce Lee ont été assassinés. Autant vous dire pour ceux qui ne l’ont pas vu, que le gars Bruce n’est pas du genre à aller manifester non plus, en bon Chinois.

Mercredi

J’apprends de bon matin, vers midi que Dieudonné a été placé en garde-à-vue. Vu les réactions de nos ministres lundi, on ne peut pas dire que je suis surpris. Mais je n’aurais pas cru quand même qu’ils agiraient aussi vite, quitte à passer plus pour des revanchards que des ministres responsables, et quitte surtout à bien faire ce que justement l’humoriste-ou-pas espérait qu’ils fassent.
Honnêtement, la thèse du « ils n’en ont rien à foutre » me semble tout aussi recevable que celle du « ils ne se rendent pas compte ». En allant sur mon compte facebook perso, celui qui me permet d’espionner un peu mes camarades de promo, je vois bien que les seuls qui parlent du sujet ne le font que pour ressasser l’habituel : « charlie hebdo, c’est la liberté d’expression, Dieudo, c’est de l’incitation à la haine ».
Je m’étonne surtout qu’aucun d’entre eux ne se disent qu’il y a tout de même une différence de poids entre une une que l’on risque de voir rien qu’en allant acheter des clopes dans une gare, et un spectacle ou une vidéo que seuls ses fans et Alain Soral relayeront.
Je veux dire par là qu’on ne peut pas tomber sur une vidéo de Dieudonné par hasard. Tu sais fabiogrossomodo quand même ce que tu vas voir quand tu cliques dessus. Pour faire simple, si tu ne sais pas différencier une casserole d’un pot de chambre, t’étonnes pas que ta bouffe pue la merde.
Pas sûr que ma métaphore soit la plus adéquate, mais je vais la garder quand même.

Ne me faites pas passer pour un Dieudonniste pour autant alors que je n’ai jamais foutu un seul orteil à la main d’or. Ne croyez pas non plus que je vais foutre en avatar un « Je suis Dieudo » ou je ne sais pas quelle connerie… J’ai quand même une grosse tendance à m’en foutre. J’aurais bien aimé qu’internet soit un lieu de liberté totale et d’irresponsabilité partagée, mais ça fait déjà un moment que ce combat est perdu et que notre élite politique fait le maximum pour que le contrôle de l’Etat y soit renforcé. Je fais partie de la génération napster et kazaa. C’est tout.

Jeudi

J’apprends de bon matin qu’il y avait la coupe de la ligue cette semaine. C’est bien la première fois depuis 1995 que je n’ai même pas besoin de trouver un prétexte plus ou moins bon afin de ne pas regarder les matches.
A ce propos, il faudrait quand même que je trouve un truc à faire, histoire d’avoir quelque chose à raconter dans ma semaine du rédac chef, sinon, je ne vais faire que parler politique et ça va être encore plus mauvais que d’habitude.
Je dois dire que je suis assez déçu que mon argument publicitaire de la semaine dernière : « abonnez-vous pour que je puisse goûter l’héroïne en 2015 » n’ait convaincu aucun de mes lecteurs. J’ai pourtant les chiffres sous les yeux là, et vous êtes assez nombreux à me lire gratuitement. Enfin… plus nombreux à me lire qu’à être abonné au site. Alors je ne parle même pas de ceux qui lisent le comité ou nos meilleurs académiciens.
Ce n’est pas un reproche, mais j’espère que vous ne faîtes pas partie de ces gens qui se sont bousculés pour acheter Charlie Hebdo mercredi.
Au pire, si vous l’êtes tant pis. L’heure est à la fête avec les Van Nobel (ici, ici et ici). On envisagera de faire un faux attentat façon Mitterrand à l’Observatoire plus tard.

Vendredi

Je n’ai pas trouvé … Laissez-moi tranquille s’il vous plait.

Roazh Takouer

7 Comments

  1. Tu es pour ou contre l’avortement ?

    Conduis-tu quand tu es ivre ?

    Avec la réponse à ces 2 questions je pourrai m’imaginer vivre pleinement ta superbe semaine. Je t’aime secrètement. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *