Tours (0-1) Clermont : la Consanguine Académie est pragmatique

Après avoir visité rapidement le vieux Tours et sa place Plum’ ainsi que le quartier des artisans, place au match au stade de la vallée du Cher. Tours, quinzième avec 36 points, nous reçoit, nous, les treizièmes avec nos 42 points qui sentent bon le maintien.

Avant le match, le speaker, qu’on appellera Grégoire vu qu’il est de Tours,  annonce que les joueurs clermontois arboreront un brassard noir en signe de deuil après la mort de François Michelin. Le football populaire est mort.

Compo : Jeannin – Martin, Salze, Avinel, Konongo – Moulin, Ekobo, Gonçalves, Nkololo, Dugimont – Diedhiou

Agounon a bien fait le déplacement mais ne joue pas. Blessé aux adducteurs, Corinne Diacre a préféré ne prendre aucun risque. Martin évolue donc à nouveau côté droit. A noter aussi la titularisation de Gonçalves mais sur une aile cette fois-ci.

Le match débute et nous nous montrons directement dangereux : première longue passe en profondeur de Martin pour Diedhiou… Mais Kamara, oui lui c’est un K, sort victorieusement ! A la 3′, Gonçalves déboule sur son aile, sert dans l’axe Nkololo qui efface d’un coup de rein son défenseur obligé de faire faute du coup. Coup-franc à 25 m frappé par Moulin au-dessus ! A la 10′, Tours pointe le bout de sa truffe avec Delort qui prend le dessus sur Salze. Son centre est contrôlé proprement par Avinel de la poitrine en direction de Jeannin. Impression de solidité et de sérénité. Deux minutes plus tard, Kouakou, déborde et centre mais Salze botte en touche. On réagit dans la minute avec Gonçalves, aussi remuant sur son aile, que mon chibre dans mon caleçon en boîte. Il tente une belle frappe, malheureusement Milosevic se jette et la contre.

Sarajevo ? Non, Gonçalves.

Sarajevo ? Non, Gonçalves.

A la 20′, coup-franc pour Tours légèrement sur la droite de notre surface qui ne donne rien. Dix minutes plus tard, bis repetita mais dans l’axe cette fois-ci. Avec cette accumulation de fautes, Avinel prend un jaune pour un choc avec Kouakou. Sortie sur civière, le mec gambade comme un chevreuil deux minutes plus tard. Cela me fait penser à un joueur lillois transféré à Lyon. Un certain Keita qui avait agit de la sorte en Ligue des Champignons il me semble. 37e, Delort refait le même coup, déboule, dribble et passe Salze. Son centre est dégagé de la tête par Avinel. A la 44′, Konongo commet une grosse erreur et se laisse piquer la balle par Kouaka qui transmet à Delort. Seul face à Jeannin, il oblige ce dernier à une double parade. Finalement, Delort était hors-jeu. Juste avant la mi-temps, Belkebla frappe des 25 m. Juste au-dessus ! La pause. Il était temps ! On subit, nous ne sommes pas sereins et manquons de lucidité.

Quoi ? Je manque de lucidité ?!

Quoi ? Je manque de lucidité ?!

Le match reprend, le speaker annonce 5309 spectateurs. Néant dans les tribunes, néant sur la pelouse. Ketkéophomphone est remplacé par Tandia (issu de la CFA 2) à la 59′. Dix minutes plus tard, Milosevic retient par l’épaule Nkololo alors que ce dernier filait droit au but ! Coup-Franc à l’entrée de la surface sur la gauche. Moulin trouve la tête de Salze mais Jacquot a visé le gardien. Ou n’a pas visé du tout. Dommage. Le match se poursuit, Gonçalves perd de plus en plus de ballons sur son aile, dommage. Il est très remuant ! 74′ Santamaria laisse sa place à Berenguer, vierge de ballon. Deux minutes plus tard, Gonçalves sort à son tour, remplacé par Pagerie qu’on n’avait plus vu depuis novembre face à Marssac en Coupe de France !

80′, Konongo déborde, centre au second poteau sur la tête de Dugimont, libre de tout marquage. Erreur fatale, but et voilà que Tours est mené (0-1) ! Trois minutes plus tard, Nkololo prendra un jaune pour un tacle en retard et sera remplacé dans la foulée par Rivas. Ce dernier aura une balle de break mais la manquera. Victoire (0-1) ! On est officiellement maintenu !

stagiaire2D2

One Comment

  1. François Michelin était certes populaire mais pourquoi le qualifier de « football » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *