à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

Une saison avec le FC Renardin – Épisode 9

Mardi 2 octobre 2012

 

Une saison avec le Fc Renardin – Episode 9

 

Lundi

Sale début de semaine pour Renardin. Nous sommes nous aussi touchés par cette foutue crise. L’usine de fabrication d’anus artificiel, Anustyle (prononcé « Anussestaïle »), ferme ses portes. Le Renardin Libéré a vu juste dans sa une : « Les cheminées de Renardin ne fumeront plus ». Et ce sont 15 salariés qui se retrouvent sur le carreau, ainsi que leur famille.

On a cru un moment que la situation allait se rétablir, c’est vrai. Particulièrement après la visite de l’adjoint au Maire, Arnaud Montaudrey, chargé de la « remontée productive de l’activité industrielle et opératoire de l’activité salariée ou bénévole en zone rurale ou péri-urbaine ». Il avait fait alors un discours qui avait prit les ouvriers aux tripes, déclarant avec force que « la Mairie était à leur côté, dans ce combat qui était le leur, celui de conserver leur activité ». Il avait promis « qu’il n’abandonnerait personne et qu’il chercherait à faire plier le propriétaire indien, Monsieur Dhurazo » (on comprend assez facilement pourquoi les Indiens s’intéressnte à la confection d’anus artificiel, étant donné leur alimentation pimentée). Mais que peut faire aujourd’hui un homme politique face aux grandes puissances financières? Les discours s’envolent mais les usines ferment.

 

Mardi

Je retrouve un groupe très motivé ! La semaine dernière, les gars ont vu qu’ils avaient déconné, à l’entrainement et pendant le match. Je n’ai même pas besoin de leur en mettre une couche, ils sont super à l’écoute et je peux dérouler le contenu de ma séance sans aucun problème. Les exercices que je propose aujourd’hui sont basés sur la répétition de passes et de transmissions faîtes aux millimètres. Je trouve que les gars sont parfois trop attentistes sur le terrain. Les consignes que je leur donne sont celles du fameux « passe et suit »: en gros, je passe au copain qui est devant et je vais vers lui, je suis en mouvement. Et puis surtout on attaque son ballon ! J’en vois certains le dimanche, qui se font chiper le ballon tout simplement parce qu’ils n’attaquent pas leur balle. On a l’impression parfois que les mecs ont oublié leur football. Quand je vois ça, c’est bien simple, j’ai envie de les taper. C’est souvent Yvonne qui prend d’ailleurs, quand je rentre du match (mais elle aime bien ça, je précise !)

Mercredi

Karl n’était pas là hier soir. Il m’appelle aujourd’hui pour m’expliquer qu’il est allé soutenir les ouvriers de l’usine, partis en manifestation à la sous-préfecture de Saint-Roustan-les-Deux-Hermels. Karl c’est un joueur atypique, qui a un football vraiment…médiocre. Mais j’aime son état d’esprit, toujours à vouloir rassembler, partager. Parfois trop, c’est vrai, car la dernière fois il a voulu qu’on mette en commun toutes nos cartes Panini pour faire un seul et même album. Y’a des limites au communisme quand même… Mais en tout cas c’est quelqu’un de bien, car il me propose qu’on reverse les prochains bénéfices de notre match à domicile au profit des familles des licenciés de l’usine. J’accepte sur le champ, entre Renardiens, il faut savoir s’entraider!

Jeudi

Aujourd’hui j’ai une petite forme. Je crois que j’ai attrapé un virus ou quelque chose comme ça. Alors je me suis mis bien au chaud, sur le canapé, à regarder la TV. J’ai mis les chaînes d’info en continu et j’étais à vrai dire comme hypnotisé. Évidemment, j’étais un petit peu dans les vapes (comme dise les jeunes), entre les médicaments, le virus et la pipe de Vovonne (qu’elle a eu la gentillesse de me prodiguer). Mais je crois qu’il y a autre chose. Toute cette mise en scène, avec les flashs infos qui arrivent toutes les 30 minutes, la musique qui donne un sentiment d’urgence, on croit qui va y’avoir un événement d’importance et on reste devant sa télé jusqu’aux prochains évènements.

Tiens d’ailleurs, j’ai vu qu’à Marseille nous avions fait des émules. Les habitants ont eux aussi eu le courage d’expulser des Roms de chez eux. Voilà encore une situation qui prouve que nos politiciens ne se préoccupent pas vraiment de nous. On se demande où vont nos impôts tiens !

Vendredi

Je suis réveillé par un coup de téléphone. À l’autre bout du fil, un journaliste, Patrick Laprolon. Il m’informe qu’un de mes joueurs serait soupçonné d’avoir truqué le concours du panier garni lors de la kermesse de l’école, en juin dernier. Le journaliste ne veut pas me donner l’identité du joueur. Il m’explique les faits. X aurait pesé le panier garni avant le concours, il aurait transmis le poids du panier à sa femme. Sa femme «aurait»(j’emploie le conditionnel car pour le moment il faut laisser la justice faire son travail, nous devons respecter la présomption d’innocence ) ensuite remporté la mise, trouvant le poids exact du panier garni. C’est la première fois en 30 ans que quelqu’un trouvait le poids exact. La Française des paniers, alertée de la supercherie, a décidé d’enquêter. Inutile de vous dire que cette affaire fait du mal au club. Les coupables doivent être sévèrement sanctionnés. J’ai vraiment hâte que la justice fasse son travail.

Samedi

L’affaire du panier garni commence à faire du bruit. Les habitants sont scandalisés que l’on puisse tricher à l’occasion d’une kermesse. Les parties de pêche au canard seront désormais regardées d’un œil différent. Je vais vous faire une confidence, je soupçonne fortement Kévin d’être le coupable. Nous en saurons plus dans les jours qui viennent

Dimanche

4 ème tour de coupe d’Auvergne, nous rencontrons l’US Aidaleau. Le tirage ne nous a pas épargné, Aidaleau évolue en DSE, j’espère que nous réussirons à élever notre niveau de jeu. Pour l’occasion j’ai décidé de modifier quelque peu ma composition d’équipe. N’hésitez pas à me faire part de vos avis. Les internettes sont un lieu idéal pour débattre.

Première mi-temps :

Les joueurs semblent paralysés par l’enjeu. Durant les dix premières minutes ils sont imprécis, brouillons, rien ne va.

À la 12 ème minute, Emilouinovic frappe des 25 mètres, ça passe de très peu à côté.

Je me prend à rêver d’un exploit en coupe.

38 ème minute Kevin intercepte une mauvaise relance d’Aidaleau, il file au but et trompe le gardien adverse. 1-0. En route pour l’exploit

Deuxième mi-temps :

J’ai l’impression que mes joueurs sont transcendés par la coupe.

À la 60 ème minute, Didier sort un tir adverse d’une sublime claquette. Les 47 spectateurs scandent son nom.

Dans la foulée, Kevin d’une belle frappe croisée double la marque. Fou de joie, Kevin s’approche du banc adverse et baisse son short. Une façon bien particulière de célébrer un but.

Malgré quelques timides tentatives, nos adversaires ne parviennent pas à marquer.

2-0 nous sommes qualifiés, à nous le 5 ème tour

Alex C. et JM Thoma

Vous pouvez supporter le FC Renadin sur Facebook .

Si vous êtes fan de Patrick Remoulade, vous pouvez le suivre sur Twitter .
Allez le FCR !

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • Bobby Mälm dit :

    Dhurazo, ça m’a rappelé Wiltordu et Pourito…

  • Toulibe dit :

    Entre la crise financière et les paris truqués quel monde de merde !
    Heureusement que le club est là pour nous faire rêver. Je regrette d’avoir raté le match et par ailleurs la célébration de but par Kevin, ce joueur à vraiment quelque chose…

  • MacGregor dit :

    Je m’étonne que la célébration de Kevin, n’ai pas fais dégénérer la fin de partie… Ce qui aurait pu donner un beau récit de baston générale…
    Secretement, je reve de voir Emilouinovic remettre de l’ordre à coup de high kick…
    Tout se perd dans le football…

  • Goyito dit :

    est-ce que la célébration de Kevin sur le 2ème but n’était pas un message de soutien aux ouvriers mis à pied?

  • UweReinders dit :

    Arnaud Montaudrey HENAURME

  • Mèch Tuyot dit :

    Très grosse semaine à Renardin !

    Kevin est donc marié ? je m’en étonne, il n’avait pas le profil pourtant.

    Content qu’il ait marqué, mais je persiste à croire que son poste est plus axial !

  • Jean-René Gros-Dare dit :

    Les résultats de l’équipe quand Guy est sur la pelouse, bien qu’il n’ait pas marqué, plaident en sa faveur! Il doit faire partie du onze type!
    Félicitations Kévin!! Ça mériterait qu’on enterre cette histoire de paniers.

  • Alfonse dit :

    Mouais. Bof. Je suis le Renardin depuis le début, ça ressemble plus a un article que vous avez torché en 10 minutes, concrètement c’est le pire épisode, c’est même de la merde.

    Rip renardin.

  • Guy Grelin dit :

    Je suis sûr que Kevin est encore sous l’influence de sa copine lanceuse de javelot serbo-monténégraine et de ses amis mafieux, sinon je ne vois pas pourquoi il irait gâcher une carrière jusque-là irréprochable !

    Ca ne m’étonnerait pas que cette histoire de panier soit orchestrée en coulisses par un président de club jaloux du parcours en Coupe de Renardin. Qu’attendent les journalistes de RenardPart pour enquêter sur cette sombre affaire ?

  • Vous auriez perdu contre un club entraîné par une prostipute de la capitale, ça m’aurait fait chier par la pine

Laissez un commentaire