à la limite du footballistiquement correct Twitter facebook
 
Un autre football est possible

Horsjeu est fier de faire partie d'Alterfoot, le portail alternatif.

 




 

WBA – Manchester United (5-5) : La Raide et Vile Academy livre ses notes

Jeudi 23 mai 2013

avantmatch

 

Je ne…
Que c’est que.
Bon.
Non mais alors.
En fait.
Alors.
Haha.
Parce que du coup.
Non mais simplement…
Pfiou.
On recommence.
Alors.
1-2-1-2 check.
Non mais sans blague.
C’est quand même un peu fort.
Je.
Roh.
Purée.
Comment je dois introduire un match pareil ?

Ferguson, Scholes, Beckham, Owen, Carragher, Phil Neville (à confirmer, selon certaines sources il quitte juste Everton, mais ne prend pas sa retraite donc on va rester prudent, là, comme ça) la même saison ?

Oui je mélange Mancuniens historiques avec des mecs de la ville d’à côté alors qu’on ne les aime pas trop. Parce qu’aujourd’hui c’est quand même une belle branche du football anglais qui disparaît. La Premier League vraie. Resteront, et pour combien de temps encore (?) quelques survivants : Giggs, Ferdinand, Gerrard, Lampard, Terry.

Bon Satan de bordel de nom d’une pipe au miel.
Hier j’ai vu Beckham quitter la pelouse sans doute pour la dernière fois, les larmes aux yeux putain. Le mec chialait.
Et je n’ai pas eu une seule seconde envie de me moquer. Pas une. Alors que c’était du pain maudit cette histoire.
Non, rien. J’ai fermé ma gueule. Parce que le plus beau pied droit de ces 20 dernières années s’en est allé.
Et tout à l’heure, le plus grand entraîneur du football morderne et le meilleur roux de l’histoire du football vont en faire de même.

Putain ça va être dur. Non parce que quand je pense à Valencia qui porte le numéro 7 aujourd’hui et sa qualité de centre.

Putain ça va être dur. On en reparlera dans le bilan de fin de saison, comme un symbole de procrastination pour éviter les douleurs anales.

 

composition

 

On attendait évidemment le dernier 11 de l’ère Ferguson avec curiosité. Sir Alex a décidé d’y répondre avec humour en titularisant pour son 1500eme (!!!) match en tant que coach Valencia (en latéral droit), Büttner ou encore Anderson. Bref, c’est pas un 11 qui marquera l’histoire mais Fergie a décidé de laisser du temps de jeu à ceux qui n’en ont pas tellement eu, une façon de montrer une dernière fois, quel grand homme il a été.

WBA---Man-U

 

Le banc : De Gea / Ferdinand / Vidic / Evra / Scholes / Januzaj / Giggs

On notera la présence sur le banc pour la première fois de sa jeune carrière, d’Adnanana.. Adana.. Adnan Januraj. Adnan Janusage. JA-NU-ZAJ. Adnan Januzaj. Rep à sa Laurent Blanc. 18 ans, belgo-kosovar arraché à Anderlecht à l’automne dernier, le gamin a fini la saison en étant nommé meilleur joueur des U21 de United. Je pourrai pas vous dire grand chose sur lui de plus, si ce n’est qu’il joue au milieu de terrain et que c’est le nouveau Paul Scholes selon certains. L’emballement, toujours.

 

livedirect

 

6′ : Manchester en galère dans son camp parvient à s’en sortir et initie un contre éclair grâce à Cleverley qui balance intelligemment devant pour Hernandez vers le poteau de corner droit. Chicha ne panique pas, ajuste son centre et trouve la tête de Kagawa qui trompe Foster. Je sais pas qui est le mec qui était au marquage de Shinji, mais il peut arrêter tout de suite tellement c’est la honte. 0-1

10′ : Putain West Brom ont décidé de tout brûler lui-même et de nous laisser partir en hélico pénien. Valencia tente un centre-tir sans doute promis à la sortie de but est dévié dans les cages par Jonas Olsson0-2

22′ : Ouais bon.

23′ : Ah Dorrans tente à 25 mètres et c’est bien bien à côté.

31′ : Carrick tranquillement sert Hernandez en pivot. Sans contrôle le Mexicain décale Cleverley de l’extérieur qui dans la foulée sert Büttner déboulant pleine bourre dans la surface pour fusiller Foster d’un ballon à ras de terre petit filet opposé 0-3. Open bar chez les baggies.

33′ : Je finis mon tour en slip maillot sur le visage juste à temps pour entendre que Shane Long auarait eu une occasion. Foutaises.

39′ : Putain on a failli assister au but improbable de l’année : Anderson fait une passe en profondeur hasardeuse pour Valencia qui parvient à centrer de volée (????!!!!!OOOOOO) pour Hernandez qui reprend mais voit le cadre se défiler.

41′ : Ce con de James Morrison vient gâcher la fête en coupant à ras de terre un centre de Dorrans. Jones est trop court pour le contrer, la défense était globalement à la plage sur cette offensive de WBA

43′ : Valencia déborde et trouve Cleverley plein axe à l’entrée de la surface qui décale encore une fois à gauche pour Hernandez seul, qui bute sur Foster, le ballon rebondit sur un de ses défenseurs mais au prix d’une détente magistrale le portier baggies empêche un second csc gênant.

45′ ; Ca rigole ça rigole mais n’empêche qu’a vouloir trop en faire devant, on se met en difficulté derrière et ce n’est qu’au prix d’un superbe tacle de la dernière chance d’Evans que Shane Long loupe ce qui semblait un second but tout fait, sauf pour David Bellion.

Mi-temps : C’est un match profondément débile. On sent que tout le monde s’en fout, du coup ça joue au plaisir, surtout côté United qui pousse beaucoup devant, quitte à laisser les mecs derrière devoir se débrouiller un peu comme ils peuvent. C’est le football sympa, le football de cour de récré. Et comme c’est les vacances, y a le droit. Si.

50′ : Scandale. Alors on fait des fautes sur Phil Jones, genre le coup de coude dans la gueule par Brunt ce qui permet à Lukaku (tout juste entré) de récupérer et de frapper à ras de terre petit filet opposé. Lindegaard ayant sur le coup la main aussi ferme qu’une escalope laisse le ballon rentrer. 2-3

54′ : Dans un soucis de continuer le n’importe quoi de ce match, personne, absolument personne ne vient gêner Valencia qui centre tranquillou à ras de terre dans la surface pour van Persie qui se jette et catapulte le ballon au fond. 2-4 Ca commence à être difficile de suivre.

59′ : On en arrive à voir Mulumbu faire des crochets dans la surface et tenter sa chance. Valencia sauve sur sa ligne.

60′ : Cleverley sort pour Giggs.

64′ : Carrick renverse côté gauche pour Kagawa qui lance Giggs dans le couloir, centre en force dans les six mètres, Hernandez surgit et colle le cinquième. Bukkake. 2-5

67′ : Oh oui Olsson qui réussit à ne pas cadrer en reprenant de volée à 2 mètres du but. Superbe. Quel match du suédois !

68′ : Dorrans tente la reprise à 20 mètres. Et c’est raté encore une fois.

69′ : Kagawa est remplacé par Scholes pour les 20 dernières minutes de sa carrière. Ovation du stade. Classe.

75′ : Lukaku complètement oublié à l’entrée de la surface voit sa tentative finir au ras du poteau. Mais pas du bon côté.

77′ : Deux latéraux. Des pieds différents. Büttner trouve la barre sur un centre-tir plein de malice. Valencia suit et reprend. Ça part en touche.

79′ : OH LA BALLE PIQUEE PLEINE DE MALICE DE GIGGS QUI MEURT JUSTE AU DESSUS. C4ESTAIT TELLEMENT GENIAL.

80′ : Billy Jones s’emballe et tente la percée solitaire qui finie sur une frappe moisie dans les bras de Lindegaard.

81′ ; Bon par contre Lukaku parfaitement lancé en profondeur résiste à Evans et vient planter le troisième. 3-5. Toujours un break d’avance. Faudrait conclure.

82′ : et de 4 pour West Brom, Mulumbu est à la conclusion d’un centre . Je veux bien que ce soit la fête, mais faudrait pas déconner non plus.

83′ : Scholes prend le dernier jaune de sa carrière pour une belle faute dans son style inimitable. (probablement) et Ferdinand remplace Evans.

86′ : N’importe quoi. N’importe quoi. Lukaku égalise à la suite d’un cafouillage dans la surface. 5-5. Non mais putain tu te crois où pour jouer les Jésus comme ça ?

Fin du match : Après 10 dernières minutes de grand n’importe quoi, ça s’achève sur un score ubuesque et jamais vu en Premier League. Fergie s’en va sur un nouveau record. Derniers saluts pour le coach face à la tribune des supporters mancuniens bloqués par a peu près 8000 agents de sécurité. On sait jamais, les hooligans sont vite arrivées.

Les images à zappeur après la 64eme minute.

 

diables

 

Lindegaard (1/5) : Il avait de quoi faire pour se montrer. Il a préféré se cacher. Wayne Boulet si tu reviens encore une fois me dire qu’il y a match entre lui et De Gea, c’est toi qui va finir dans une geole du donjon, pendu par les pieds

Büttner (2/5) : Tu t’es pris pour Gareth Bale ? D’accord c’est bien de faire le mariole devant et de claquer des buts, mais faudrait voir à pas oublier de revenir aussi.

Evans et Jones (2/5) : Sans doute un manque criant d’autorité dans les airs. L’engagement était là, mais l’expérience pour gérer l’euphorie de WBA et calmer le jeu  en fin de match a cruellement manqué. On a vu de bonnes choses toutefois, j’ai même pas envie de les pourrir plus que ça.

Valencia (2/5) : Je lui appliquerai le même commentaire qu’à Büttner. On l’a certes vu franchement en jambe devant. Peut-être même son meilleur match de 2013 sur cet aspect du jeu. Sauf qu’il était défenseur aujourd’hui, ce con.

Anderson (1/5) : Pas facile de revenir défendre, hein ?

Cleverley (4/5) : S’est rappelé à nous le Tom qui a tout arraché en début de saison. Très volontaire, super malin dans ses passes, il a débloqué le match. Sa sortie nous a fait sans doute plus de mal qu’on aurait pu le croire. De toute façon personne n’imaginait qu’on allait pas gagné. J’avais déjà sorti la marmite de Bloody Mary dès la demie-heure de jeu.

Carrick (3/5) : Ouais, ben c’est bien joli, mais son match en défense rappelle quand même qu’il nous manque toujours un vrai 6.

Kagawa (4/5) : C’est bon, il a séché ses larmes Klopp en voyant Shinji titulaire électron libre ? En tout cas Kagawa régale et emmerde allègrement les défenses adverses à bouger tout le temps et à orienter le jeu avec une telle aisance.

van Persie (3/5) : Hernandesque. Invisible – Un but – Invisible.

Hernandez (5/5) : van Persiesque. Partout, tout le temps, volontaire, même si pas trop porté sur la défense non plus. Mais il a montré définitivement qu’il n’était pas qu’un finisseur.

Les suppôts de Satan :
Giggs
pour Cleverley, 60eme (NN) : Bel homme décisif, pour un an encore.

Scholes pour Kagawa 69eme (NN) : Mais tu reviens dans six mois hein dit, hein.

Ferdinand pour Evans, 83e (NN) : Il a prolongé d’un an, le reste on s’en fout.

 

Allez, voila, la saison est terminée. Mais la Raide et Vile ne vous laissera pas tomber comme ça pendant cette période d’abstinence de football britannique. Il paraît que les tenanciers arriveront un jour à se mettre d’accord pour le XI mondial historique. Et peut-être même le XI anal historique.
Et le bilan arrivera bien un de ces jours.

Et peut-être même d’autres surprises, avant la reprise et la tournée asiatique qui se prépare en juillet. Ce n’est pas sale.

 

Inferanal kisses,

Luke Seafer

Si tu veux que Horsjeu.net survive, que tes académiciens préférés puissent être fournis régulièrement en jeunes vierges et en litres de Bloody Mary jusqu’à plus soif, par l’Editeur, ce bel homme, alors tu peux faire un geste en versant une maigre contribution financière mensuelle (Satan te le rendra) ou même un don unique qui n’engage à rien.Clique ici

Sinon, Luke Seafer est aussi sur Facebook  et il veut des amis, plein, parce qu’il était toujours tout seul dans la cour de récré et personne ne venait lui parler. Peut-être à cause de la chauve-souris sur son épaule, de ses briques de sang pour le goûter… On ne sait pas trop. Mais viens lui faire coucou, ça lui fera plaisir. Et si tu veux faire encore plus, tu peux aussi devenir fan de la Raide et Vile Academy. Quant à Wayne Boulet, il craque carrément son slip et te file son identité secrète. Comme ça. Tu peux aussi lui faire coucou. 

Et tiens, Luke est aussi sur Twitter  et il trouve que c’est une invention de Satan un truc aussi addictif, donc n’hésite pas à lui faire coucou. Tiens et Wayne Boulet vient de s’y mettre aussi.

 

 

 
Vos commentaires (vous pouvez créer votre gravatar en cliquant ici)
  • kamikaz koala dit :

    Bon j’ai pas grand chose à dire mais j’ai vu qu’il y avait pas de commentaires alors voilà. c’est pas cool quand même, la raide et vile c’est une académie qu’elle est bieng

  • Luke Seafer dit :

    Merci Koala, c’est bien urbain de ta part.

Laissez un commentaire