OM-BORDEAUX (0-0) LA SCAPULAIRE ACADEMIE SANS SUPPORTEURS ET SANS CADILLAC


« L’ennemi d’hier peut être aussi l’ennemi d’aujourd‘hui, ne t’y trompe pas » Petit message à Souleymane Diawara découvrant la rivalité historique entre Bordeaux et Marseille

« Ce n’est pas l’eau qui éteint le feu du piment, c’est le riz » Euhhh non, un Marseille-Bordeaux fera très bien l’affaire…

Entre une équipe incapable de faire un tir en 90 minutes et une autre incapable de se créer plus de deux occasions contre Nancy, il ne fallait pas s‘attendre à un spectacle grandiose. Oh qu’il est loin le temps où Claude Bez débarquait au Vél dans sa Cadillac cigare au bec et sourire narquois, où les supporteurs adverses avaient le droit de se déplacer sans, pour autant, mettre en danger les runneurs d’un jour. Canal a donc, une nouvelle fois, eu le nez creux. Un énième 0-0 pour l’affiche du dimanche soir, une nouvelle purge, l’occasion pour Stéphane Guy et Paul Le Guen de nous montrer l’étendue de leur talent.

CLAUDE BEZ

Claude savait s’équiper pour voyager…


Le Canal Désastre Club

16’ « Doria et Rolando ne sont pas des monstres de vitesse » Paul Le Guen. Dans l’enfonçage de portes ouvertes, Le Guen est pas mal par contre.

22’ Ça discute Champignon à Alençon.  Le breton doit connaître des bonnes adresses à n’en pas douter. Le roi de la purge est probablement le mieux placé pour en parler. Niveau détox, il en connaît un rayon.

25’ « Je ne suis pas médecin » Paul Le Guen. Sans déconner Paulo ? Parce qu’entraîneur et consultant, on avait déjà de sérieux doutes. Pas médecin, mais Paulo, il est plus fort que le Dr House, une main sur la cuisse, une enquête sur les selles de Gomis et hop, diagnostic en direct.

35’ « C’est un diesel Toulalan » Stéphane Guy. Les tracteurs, ça marche bien au diesel non ?

40’ Les deux compères du micro répètent l’âge de Plasil pour la dixième fois. Petit Rappel : il a 35 ans pour ceux qui souffrent d’un Alzheimer précoce…

55’ « C’est le charme de la L1 de voir les jeunes jouer » Stéphane Guy.  Le charme ? Sérieusement ? Le moindre Saivet en puissance désire, plus que tout rejoindre, les clubs de seconde zone en Angleterre. Le moindre joueur à plus de cinq buts se rêve un destin londonien avant de se réveiller dans la peau de Marouane Chamakh. Tu parles d’un charme…

62’ Paganelli, plus doué en français qu’en anglais, s’intéresse à Machach qui sort trois banalités en passant. L’occasion est trop belle pour nos fiers chevaliers de l’antenne qui en profitent pour l’assaisonner.

75’ Au tour d’Ounas qui « parle comme un trentenaire » de passer à la moulinette après trois lapalissades sorties à Paga. J’aimerai bien vous y voir après votre journée de taf répondre à des questions débiles. Si encore, on parlait chicha, je ne dis pas.

81’ « Toulalan monte en puissance ». Il ne manquerait plus que ça qu’il baisse en puissance le Jeremy. Stéphane Guy très sympa envers son futur consultant…

90’ Quinzième blagounette sur McCourt véritable chat noir. Vendredi Canal diffusera donc Montpellier-OM…Logique implacable.

Om-Bordeaux

Le Champignon de Stéphane Guy


Le match en direct du Mistral

Elles sont bien loin les promesses de ce début de saison. Relégué au rang de sparring partner par la presse, le petit effet de mode « made in Menez » est bel et bien terminé. Avant de faire ton Jean-Michel Aulas et de sauter sur tout ce qui bouge, sois honnête, même si je n’ai que 250 followers sur Twitter, il faut le reconnaître, on se fait chier dans les grandes largeurs. Et ça ne date pas de dimanche. Depuis un  mois, les bons principes ont disparu, Traoré a fait son retour dans la rotation, Rolan jongle entre le presque et le pourquoi, et la moindre frappounette est perçue comme un grand moment d’exaltation.

Alors je vous l’accorde, nous n’avons pas perdu. Hormis quelques occasions gâchées, non sans un certain talent, par Iseka et un penalty imaginaire sur Thauvin, nous n’avons pas été réellement mis en danger. Dans le premier acte, notre volonté de jouer assez haut était louable. Mais les intentions ne suffisent pas. La pauvreté technique, le manque d’inspiration ponctuait chaque tentative pathétique. Comme il fallait s’y attendre, petit à petit, notre pressing se fit moins pressant et Marseille en profita mollement. Quelle misère cette Liguain de proposer ce genre de spectacle affligeant entre une équipe qui ne sait pas gagner et une autre qui préfère carrément ne pas essayer. Ce dimanche, une rediffusion des navets de Sami Naceri nous aurait procuré plus de frissons que cette soupe froide footballistique. Venez au stade, ils disaient …


Les notes

Prior 5/5 HDM Impérial, le cœur dans les étoiles, un peu de Brel (Jacques hein !!!) pour un hommage sincère. Parfait ce dimanche, il a rassuré même dans les airs. Papa peut être fier pour son fiston.

Contento 2/5 Il est à l’heure aux rassemblements, il ne manque pas son bus, ni son train (spécial dédicace à Maxime). Il parle fort et aime les pâtes al dente. C’est son petit côté Germanico-Italien. Sinon, il a souffert contre le petit Thauvin mais sans démériter. Auteur d’un bon centre, encore deux mois avant le mercato de Janvier.

Sertic 3/5 Nettement plus à l’aise en défense qu’au milieu de terrain. Il a dompté la panthère à trois pattes.

Pallois 4/5 Et si, il est là ! Et de plus en plus, et de mieux en mieux. Le roc est de retour.

Sabaly 2/5 Au chômage technique, Sarr étant d’une discrétion absolue, il n’a pas su apporter le danger sur le côté faible de la défense olympienne. En baisse de régime comme l’ensemble de ses partenaires.

Toulalan 2+/5 Le Diesel qui monte en puissance. Il devrait être pas mal vers la quinzième journée. Malgré tout, son meilleur match depuis son arrivée en gironde.

Plasil 3/5 Jaro, qui a 35 ans je vous le rappelle, a été à l’image de l’équipe. Plutôt conquérant en première mi-temps, il a nettement baissé de rythme par la suite. Il a quel âge déjà ?

Ounas 2+/5 C’est vrai qu’il est agaçant, il devrait lever la tête, lâcher le ballon, être plus humble…Mais il ne serait déjà plus chez nous. Dans l’animation offensive, les rares actions venaient des côtés, et  pour la pomme d’Adam. Remplacé par un  Laborde à la 74e  qui a manqué le peu qu’il a tenté.

Kamano 2+/5 Sans sa chute guignolesque et ses pertes de balles alambiquées, il aurait pu aspirer à avoir une meilleure note. Plus de conditionnel, tu meurs. Il avait profité de son match à Châteauroux pour gagner sa place au Vélodrome, il s’en sort plutôt pas mal.

Rolan 1/5 Le néant, le vide absolu. En première mi-temps, il a des ballons négociables qu’il gâche avec une facilité assez déconcertante. Un contrôle à l’américaine, une passe de poussin, bref le match des opportunités loupées. Un grand classique avec Diego. C’est quand le Mercato déjà ? Remplacé par Traoré à la 78e. Voilà qui en dit long sur les ambitions de Gourvennec.

om bordeaux

Rolan doué sur toutes les pelouses…

Malcom 2/5 « Pour le moment, je ne pense qu’à Bordeaux » Avec notre jeu et nos ambitions, c’est un pour le moment qui risque de ne pas durer très longtemps. Match ordinaire s’il en est ce dimanche. A voir quand on rejouera au football.


Chez les Sardines

Pas beaucoup mieux que nos gars. Thauvin s’est montré le plus dangereux même s’il manque de lucidité avant, pendant et après le match… Gomis a joué sur une patte et trois dreads, Bedimo a tenté la passe décisive pour un Girondin, Grolando est redevenu Rolando, Lopez a un nom d’Argentin génial et Alessandrini a assuré le nul en entrant dans les dernières secondes.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à lire l’académie du brillantissime Carmelus Blaah, le roi de l’anal…

La Canebière académie patientera

Kiki Musampala

Élevé en fûts de chêne et mis en bouteille au château.Exilé à Charlestown. Voisin de Rimbaud et de Francis Maroto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *