La Scapulaire Académie bouffe le miel et les abeilles du parc OL

« Tout a un début sauf la banane qui en a deux » Kiki Musampala, pour vous servir.

Les Polémiquards

Quand tu te déplaces à Lyon, tu n’es jamais très serein. Quoi que tu fasses, et pour une bonne décennie encore, n’importe quel girondin conserve en lui  l’amertume de l’élimination en Ligue des Champions en 2010. Bordel, Chalmé, mais pourquoi, hein, pourquoi Mathieu ? Un match comme samedi est la meilleure des thérapies. Oubliée la cuite de la veille, digérée l’absence de Nadine Morano à la primaire des Républicains, un peu plus tu serais même capable, sur un coup de folie, d’acheter ce fameux maillot Third. Eh oui, Mesdames, Messieurs, saviez-vous que nous ne vendons jamais autant de maillots que depuis que nous proposons une collection « déguisement » ? Et plus ils sont moches, mieux ils se vendent. Alors ils ont mis le paquet cette année. En regardant ce maillot de plus près, c’est un vulgaire T-shirt pour touristes, colorisé par un hipster de chez Desigual. Mais peu importe le tissu, quand la victoire est là.

Dugarry doit se sentir bien con. En une semaine de temps, il s’est acharné sur le club, sur les ambitions, sur la CFA ou encore contre le pauvre Ramé qui n’avait rien demandé à personne. Belle solidarité entre anciens coéquipiers. Remarque, le Dug’ s’y connait en emploi fictif. Il occupe une place de spécialiste sémillant depuis sa retraite tout d’abord à Canal + puis à RMC. On ne va pas se mentir (pas tout de suite en tout cas) l’an dernier, nous aurions également sauté sur l’affaire Jean Louis Triaud pour lui parler entre quatre yeux de l’énième recrutement de Jussie, et de nos autres funambules partis sous d’autres cirques cet été. Mais il faudrait être aveugle ou presque, pour ne pas comprendre qu’il est en train de se passer un truc en Gironde, un frémissement certes, rien de définitif mais autre chose que la gabegie habituelle. Un truc qui nous a fait gagner dans le magnifique outil de Jean Michel Aulas, une première du genre.

Histoire d’un amoureux du club.

 

Les notes

Carrasso 5/5 HDM On le disait gros, il semble affûté. On lui promettait le banc, il a envoyé Prior s’aguerrir en CFA pour un petit moment. Enorme du début à la fin. Ce soir c’est double ration.

Contento 2/5 Porte décidément bien son nom. On se contento de son match. Parfois à la rue défensivement, il ne paraît jamais aussi limité qu’avec ballon entre les pattes. Il a plus de chances de devenir champion paralympique de saut à la perche en fauteuil que d’effectuer un centre juste potable.

Pallois 3/5 A la ramasse au début du match, il a su se reprendre sans prendre de rouge, ce qui semblait loin d’être évident quand les esprits s’échauffaient. Suspension de 3 mois évitée. Ouf !

Sertic 5/5 Le come-back dans le groupe. Un but, un sauvetage et beaucoup de présence. Garde tes cheveux longs. La classe à la Croate.

Sabaly 4/5 Enrhumé dès début par Kalulu, il a su revenir dans son match en faisant passer Morel pour un poussin et Kalulu pour Kalulu. Auteur d’une passe décisive et d’une cinquantaine de centres. On peut enfin oublier Mariano.

Plasil 3/5 L’avantage avec Plasil c’est qu’il ne peut pas perdre de vitesse en vieillissant. Ou alors, il jouerait en reculant. Certes, il n’explose pas. Mais il est là, précieux quand on maîtrise le ballon. Son petit côté cramé à la 65e a quand même du charme.

Vada 2/5 La déception de ce début de saison. L’Argentin peine à retrouver son niveau de l’an passé. Mieux que la semaine passée, mais ce n’était pas trop compliqué.Il sort blessé, nous obligeant à nous taper de l’Abdou Traoré pendant une vingtaine de minutes. Auteur de quelques chutes, Abdou ne s’est pas fait remarquer. On se satisfait de peu.

Malcolm 4/5 Il les a rendus dingues à commencer par Gonalons. Très précieux sur les remises, il sait faire la différence sur les petits espaces. Pour couronner le tout, il égalise et nous relance dans le match. Une vraie tête d’ampoule. Remplacé par Kamano qui loupe le 1-4 gâchant le superbe travail de Laborde.

Ounas 3/5 Invisible en première mi-temps. Il faut dire que bizarrement le jeu passait plus par Sabaly que par Contento. Il réalise une bien meilleure seconde période, étant même à l’origine du but de notre Sertique. Ça mérite une bonne chicha ça.

Rolan 3/5 Diego a ce petit truc de nonchalant parfois exaspérant mais c’est aussi ce qui fait son charme. Il semble bien s’entendre avec Menez. Notre spécialiste des rumeurs mercato improbables reste jusqu’au mois de janvier. Remplacé par Laborde, qui visiblement s’est bien remis du Fort Boyard de sa maman samedi dernier.

Menez 4/5 Franchement bluffé. Par la condition physique tout d’abord, mais aussi par son envie, sa hargne et son état d’esprit. A l’entrainement, il refuse les félicitations de Jaro après une frappe en hommage à l’U.B.B. Faut comprendre nos gars. Quand un Poko, un Sané ou un Yambéré touchaient la balle, c’était déjà beau. Alors une frappe, pensez-vous donc. C’est sûr qu’un joueur comme Menez, ça change tes critères d’exigences.

Gourvennec 5/5 Un 4-4-2 audacieux qu’il conserve  tout le match, remplaçant par exemple Rolan par Laborde. C’est à noter. Ça nous change des Gillot ou des Sagnol nous sortant un offensif pour un défensif bien souvent à l’origine du but que nous voulions absolument éviter. Il dégage de la sérénité, le Joce, et des principes.

 

Chez les amateurs de rosettes

Pour éviter de nous répéter, parlons  de leur entraîneur. Assurément il n’a pas de bol. Ce n’est plus un chat noir mais toute une portée. Des blessures, des suspensions et des joueurs qui dégoupillent sans raison, rien ne tourne pour lui. Ghezzal traîne sa peine, Lacazette se blesse sérieusement et Lopez postule pour un poste en Angleterre (ce n’est pas la bonne méthode Anthony, tu vas finir au Werder si tu continues toi). Ça ne sent pas la grande sérénité pour Genesio à Lyon. Heureusement pour lui, le conseiller spécial de Jean Michel Aulas n’est pas du genre à faire des coups de pute. Hein Gérard ? Ce n’est pas ton genre ?

Le conseil de Gérard, plein de sagesse.

Kiki Musampala.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

8 Comments

  1. Je suis très heureuse de revoir une Scapulaire Académie.

    Pas un mot sur Gonalons? Nous n’avions pas bien vu son geste, à l’intérieur de l’outil d’Aulas. Ajoutons à cela le carton qui était d’abord jaune, et Malcolm qui se relève: le public était fou de rage pour tout le reste du match. Il était assez drôle d’être une Bordelaise perdue au milieu des Lyonnais à chaque cri d’exaspération…

  2. Oui, Gonalons a été coupé au montage…
    Il aurait mérité quelques lignes probablement.

    Merci pour les encouragements

    • Première étape tu te créé sur le RSA jeune padawan après je m’occupe des rites d’initiations une fois que les gros membres ont fait de toi leur chose

  3. Pas mal.
    Par contre c’est maLcom avec un seul « L » et pas deux.

  4. Coquille loupé après relecture pourtant. Je ferai trois Bancarel avant d aller dormir ce soir

  5. Ah, ça fait plaisir de revoir une Scapulaire Acad, surtout après une victoire comme ça. Merci. Mais comme dirait le joueur de foot lambda qui veut se la jouer un peu intello : le plus dur c’est de se maintenir à ce niveau toute la saison (c’est valable pour nos Girondins et pour toi, rédacteur de cette Acad).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *