Cholet – Laval (2-2) : La Butàlaval Académie débarque !

Le contexte : Pour la première sur Horsjeu, afin de vous sensibiliser aux charmes du National, on a pris un derby, un choc du top 5 entre la meilleure attaque et la meilleure défense. Laval pouvait prendre seul la tête en cas de victoire. Cholet pouvait doubler Laval en cas de victoire. Finalement (beau) match nul.

La compo : Vous l’apprendrez vite, le coach lavallois Jean-Marc Nobilo est un adepte total du 4-4-2, même quand il a masse d’absents (comme à Cholet : pas de Solet, Parada, Mabussi, Mendes, Dabo dans le secteur défensif). Du coup, il a joué avec Zeoula arrière droit, Sarr dans l’entrejeu et puis le duo Mayela-Bosetti devant. Le 11 : Hautbois (cap) – Zeoula, Dembélé, Ba, Perrot – Pandor, Pereira-Lage, Sarr, Neyou – Mayela, Bosetti (87′).

 

Le match : Nos amis angevins étant partis sous d’autres cieux autrement élevés, ce déplacement à Cholet c’était un peu le nouveau derby 49-53. Du coup ça a été un peu animé en tribune (mais ça c’est sans doute aussi parce que les amateurs sont contents de voir des à peu près professionnels venir chez eux) ; verbalement, quoique, enfin bref.

Sur le terrain, Cholet a empilé quelques cartons jaunes pour des jolies fautes, mais assurément nécessaire pour contrer des Lavallois qui accéléraient rarement, mais terriblement dangereux lorsqu’ils le faisaient. A l’image de cette première période d’observation, où ça a plutôt tiré de loin des deux côtés. Et puis juste avant la pause, au moment où on commence à se lever pour aller aux toilettes ou la buvette avant qu’il n’y ait la queue, Zéoula (titularisé arrière droit à Cholet avec toutes les absences) a rappelé qu’il avait été formé numéro 10. Quelques coups de reins à droite, un adversaire dans le vent, un centre millimétré sur la tête de Sarr, le nouveau numéro 10 lavallois et meilleur buteur Tango (avec deux buts). 44′ : Cholet 0-1 Laval. Mi-temps.

Mais dès la reprise, le jeu a fait comme le groupe des jeunes supporters lavallois qui ne voulaient pas rester dans cette tribune pleine de terre aux côtés des choletais : il a changé de côté. Du coup le but d’Hautbois a été pris d’assaut dès la reprise, et Cholet a égalisé à la suite d’un corner (1-1, 47′). Sur leur lancée, les Choletais ont continué de pousser, croyant légitimement à la possibilité de prendre l’avantage. Mais nouveau mouvement barçelavallois avec Mayela, Sarr et la finition de Bosetti : Laval reprend l’avantage (1-2, 65′).

La Populaire Sud n’est plus seule dans son coeur.

Bosetti fête son but dans les bras des supporters, Laval est provisoirement seul leader, le temps tourne, on se dit qu’on va pouvoir négocier de racheter des bières sur une statition-service au retour. Mais voilà, comme le laissait présager la piste d’athlétisme autour du terrain et les pigeons dans le ciel, les Choletais ont couru dans tous les sens jusqu’au bout et ont fini par égaliser une nouvelle fois, sur un nouveau coup de fusil (2-2, 85′). Un bon déplacement et un bon point tout de même. Laval reste leader ex-aequo.

 

Les notes :

Hautbois (2/5) : Quelques arrêts, mais deux buts encaissés…

Zéoula (3/5) : Le numéro 10 repositionné arrière droit, une passe décisive.

Ba (2/5) : Globalement solide, mais on prend deux buts.

Dembélé (2/5) : Globalement serein, mais on prend deux buts.

Perrot (2/5) : Il a mangé Gomez plusieurs fois, mais on prend deux buts.

Pandor (2-/5) : Je veux pas saquer, mais beaucoup de coups d’éclat dans le vent.

Pereira-Lage (2+/5) : Si on lui met une meilleure note, on va nous accuser de favoritisme dès la première académie.

Sarr (4/5) : Impliqué sur les deux buts que l’on marque.

Neyou (2-/5) : Plus d’efforts que Pandor, mais pas plus de productivité.

Mayela (3/5) : Pour tous ses efforts 90 minutes et le décalage du deuxième but, c’est la moyenne.

Bosetti (3/5) : A attendu notre première académie pour marquer son premier but lavallois.

Remplaçant :

Etinof (/) : Il est rentré pour trois minutes, histoire de dire qu’on a fait un changement.

 

Le comité Frantix
Sur Twitter : @FrantixLeBasser

Frantix Le Basser

3 Comments

  1. Je m’suis fait preumsé par le professeur. A part ça, bienvenue, mais comptez pas trop sur le titre cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *