Créteil – Laval (0-1) : La Butàlaval Académie prend son temps pour gagner

LE CONTEXTE : Laval a renoué avec le succès contre Dunkerque (2-0), mais se déplace chez Créteil, avant-dernier, et en principe Laval relance les mal-classés (mais en fait des fois non).

LES PÉLERINS : #YaPasPandor

 

LE MACHE : 

Une fois, on avait été à Créteil, et on était arrivé dix minutes en retard parce qu’on était bloqué porte d’Orléans (rien à voir avec les dames à 10€ sur le trottoir) ; et au bout de dix minutes on perdait 3-0, pour un 4-0 score final. Bref. Cette fois on aurait pu arriver à la 85e qu’on n’aurait rien raté.

Comme d’hab’, Laval a eu la balle et a assuré une possession au-dessus de 70%, mais avec une utilité dans les vingt derniers mètres de 14%. Makhedjouf (qui est un plaisir à voir jouer, ça fait bizarre un mec qui sait jouer au foot avec le ballon en National) et Bosetti (qui est un plaisir à voir sur Twitter en mini-short après les victoires) ont tiré mais pas assez fort pour tromper Kerboriou.

Quand tu montres ton oeuvre de peinture sur soi.

En deuxième mi-temps, Bosetti a tiré trop fort sur coup-franc (75e) et Neyou beaucoup trop fort sur une frappe de loin (82e). Du coup ça sentait le 0-0 sans occasion. C’est là que le jeune Ndilu est rentré et s’est crée un super tir en pivot bien dosé, mais Kerboriou a sorti un arrêt réflexe du genre à attraper un moustique en plein vol (86e). Bon, Hautbois a bien répondu devant Dias à un moment où la défense lavalloise était en train de phaser (un peu comme le moment où le DJ passe pour la troisième fois Beyonce en boîte pour faire plaisir aux meufs) (88e). Du coup ça sentait le 0-0 avec une occasion chacun.

Et puis il y a eu ce dernier corner… Tête de Dabo, entrant en jeu : barre transversale ! Mais Ndilu, entrant en jeu, a suivi pour inscrire le but qui fait que du coup, Laval gagne 1-0 (92e) ! On appelle ça un coaching payant. Avec Manu Pirès à la place d’Emery sur le banc face au Real, le PSG gagnait 4-2 grâce aux entrées de Di Maria, Diarra et Trapp.

Laval enchaîne donc une deuxième victoire, avant le choc face au Red Star. On est toujours outsider. Mais on a l’air moins bête au classement.

LE (vrai) RÉSUMÉ VIDÉO :

 

LES NOTES :

Hautbois (3/5) :
un superbe arrêt face à Dias en fin de match pour le retour du clean-shit !

Perrot (3/5) :
une mi-temps à mettre des coups et à prendre, remplacé par Neyou qui avait les idées mais pas la réalisation à l’image de son tir de vingt-cinq mètres dévissé.

Mendes (4/5) :
va finir par me faire douter de mon hétérosexualité.

Dembélé (3+/5) :
deux matchs depuis son retour, deux victoires, pas un hasard.

Mabussi (3/5) :
il est peut-être là l’arrière gauche titulaire de la deuxième partie de saison.

Etinof (3/5) :
des efforts récompensés par le coup-franc du but.

Makhedjouf (3-/5) :
un niveau technique qui promet quand il sera en forme physique. Remplacé par Dabo, auteur de la tête avant le but.

Espinosa (3/5) :
pas toujours élégant à voir, mais souvent efficace.

Zéoula (2/5) :
milieu gauche dynamique en début de match, arrière droit très sobre en deuxième période.

Mayela (2+/5) :
ses efforts incessants et sa volonté d’animer comme il peut le jeu mérite toujours au moins la moyenne.

Bosetti (2+/5) :  
pas de but cette fois, mais une magnifique célébration après le match sur Twitter. Remplacé par Ndilu, buteur. Rien de plus à dire.

 

Le comité Frantix
@FrantixLeBasser toujours vivant, malgré tout ce que vous pouvez voir sur Twitter.

Frantix Le Basser

One Comment

  1. les membres de la Jules Rimet Académie sont déçus, ils pensaient sérieusement que Frantix Le Basser allait publier un pensum sur le match opposant son club de merde à notre club de merde.. Défaite et surconsommation de shit faisant, on était dans l’incapacité de publier et pour cette fois on comptait sur notre adversaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.