Red Star – Intersaison: la Jules Rimet Académie nique la DNCG

On était près pour les vacances, on avait même sorti les claquettes-chaussettes…

Bah ouais frolo j’ai le seum, j’avais écrit vite fait un truc pour la fin de saison, histoire de dire comment c’était de la merde, entre-temps la DNCG sa mère la pute a relégué Ajaccio et Bastia en National, même si ce ne sera certainement pas le cas.
Juste on est carrément dans le flou jusque la mi-juillet, le Professeur en est tellement perturbé qu’y en a qui disent l’avoir aperçu errer des Adidas aux pieds; alors que Porthos lui il en a rien à foutre, tout ce qui l’intéresse c’est se brancher avec les mecs de sa région, nous on est pas comme ça on a pas grandi à la cambrousse, alors on aime bien bouger dans les autres régions de temps en temps on a rien contre les régions, nous on s’en bat les couilles des autres. Bon je te laisse ce que j’ai fais l’autre fois et on se retrouve en fin de texte.

Ça y est, le Red Star est relégué en National (y faut dire National 1 maintenant, mais Porthos il a dit ça compte pas comme mot du dico de le préciser), suite à une saison bien naze. Ce genre de saison fantomatique, où même si t’as vu presque tous les matchs tu te souviens de rien de spécial. J’avoue, y a quelques trucs qu’on se souvient, mais on y reviendra plus tard. De toute façon le plus important mamène, c’est de kiffer ta soirée au stade avec ta soce, même si le match est pourri, c’est toujours mieux que de regarder bein sport ou un stream de merde.

Puisqu’on est sur le stade, on va commencer par ça. T’es pas sans savoir que le Red Star a encore une fois dû jouer dans un endroit exotique, à cause que Bauer est pas homologué pour la L2. Cette saison, c’était le stade Jean Babouin du seizième, une bourgade calme et cheuri. En vrai ya que dalle là-bas, c’est pire que le 77; juste un bar tenu par une vieille acariâtre, avec un flipper, forcément le Professeur y l’a pas loupé, cette occasion de discuter aménagement d’intérieur autour d’une tasse de thé. Autant dire que l’établissement à changé de proprio en même temps que le Red Star plongeait vers la relégation. Pour le stade lui-même, c’est clair qu’il est bien, on a une vue d’enfer sur le terrain, depuis notre perchoir tout en haut de la tribune derrière les buts, toujours la meilleure place possible pour se défoncer en mode vue plongeante, eh ouais on les connait ces putains de bails. En plus maintenant je les comprend ceux du PdFC, un stade de vingt mille places pratiquement vide, ça te laisse vla la place, tu vas où tu veux tranquille moi j’aime bien ça. Puis y avait tellement d’invits en circulation que j’ai casqué une fois cette saison, c’était michto ça aussi. Mais bon y nous a pas porté chance ce stade… Ceci dit on a de la chance dans notre malheur, on va retrouver notre bon vieux Bauer décrépit, vivement qu’ils nous ouvrent la grande tribune qu’on se retrouve un perchoir. Après ça sert à rien d’accuser Babouin pour la descente, certes l’engouement n’y a pas pris, mais cette équipe sur n’importe quel terrain possible et imaginable -et même avec des clous dans les godasses des adversaires- elle serait resté catastrophique. Comme on dit, c’est pas parce que tu donnes de la confiture aux cochons qu’ils auront les outils pour leur avenir, ou un truc comme ça.

L’équipe, on va en causer. Que ce soit joueurs, entraineurs ou dirigeants, le fiasco fût complet. Je vais pas te refaire le mercato, ça a été répété maintes et maintes fois un peu partout, et si ça se trouve en fait on en a pas parlé ici; faut te renseigner. On va résumer ça en despi: nos bons joueurs sont partis, on les a remplacés par des nuls. Et en plus on a pas vu Zubar, mais tout n’est pas perdu, je me renseigne pour qu’y vienne animer ma fête d’anniversaire. Pour ce qui est des dirigeants, en plus du recrutement moitié « je rends service à un pote agent », moitié « emploi cotorep », ce fût une saison mi-figue mi-résine, entre « faire du neuf avec du vieux », hein Demel, et le licenciement abusé de Rui Almeida (mes respects) pour mettre en place Manu Pirès et Claude Robin des Bois, on l’appelait Robin des Missions, celui qui vole aux riches pour donner aux pauvres pour voler aux pauvres pour garder pour lui; si y voulaient un duo y avait Jean-Luc et Didier y étaient prêts à le faire gratos. Si ça se trouve ils nous auraient maintenu, entre audace tactique et cachetons-sky dans les boissons des adversaires. Du vert, là, du vert !
Puis y a aussi l’anniversaire des 120 ans, on devient franchement ridicules, les festivités reportées (et qui auront jamais lieu) pour « l’opération maintien » -qui me rappelle « l’opération commando » à l’époque de Doukantie, au moins lui il avait maintenu le club-, le maillot collector d’enterrement porté à l’occasion d’un 0-3 contre le Gazélec. Contre le Gazélec, putain.

Soyons pas de mauvaise foi (pas de jeu de mots avec le foie, je laisse ça à Roland Gromerdier, t’as intérêt à venir à Bauer la saison prochaine cousin), je garde quand même une poignée de bons souvenirs de cet exercice 2016-17: les galères en Belgique pour les amicaux qui finissent en « exfiltration du stade » par les keufs, la foncedé permanente, les portions de frites à VA (heureusement on retouve Boulogne et Dunkerque), cette putain de passe de Mhirsi pour le but de Toudic contre Strasbourg, les tequilas dans les bars de bobos avec le Professeur pour célébrer des matchs nuls, des buts de Chavalerin EN VRAI, les bars à quarantenaires de Niort, les huîtres à la coke, on a même vu Porthos.
J’en profite pour remercier notre sponsor cette saison, avec lequel nous rempilons pour la saison à venir: le shit, le bon jaune du neuf trois. Sans lui, on aurait peut-être pas été aussi déter pour aller voir toutes ces purges; ceux qui nous demandent pourquoi on kiffe autant voir cette équipe de nuls, on leur répond: parce que c’est le Red Star, et parce qu’on est tout le temps def. Professeur, vous vous souvenez du match contre Reims ?
C’est vrai qu’on a aussi des mauvaises nouvelles cette saison, deux décès en l’occurence: celui de Mamour Touati, notre ancien joueur, et celui de notre ami Alain, le plus fidèle des fidèles. Je suis sûr qu’au ciel, il a rentré de l’alcool en scred et qu’il passe son temps a faire chier ces boloss d’anges. De toute façon il aurait pas aimé voir la fin de la saison, il aurait eût l’impression qu’on se fout de sa gueule « mon nom c’est Lebon, pas le con » comme il disait. Mes respects messieurs.

Bref, tout n’est pas à jeter cette saison, la majorité oui, mais pas tout. Le club doit repartir sur de bonnes bases pour viser la remontée, éviter de rater la saison comme nos voisins de Créteil; on a notre stade c’est déjà un bon début, la première fois en trois ans qu’on en a un si vite. Parait qu’y a un projet de reconstruction, horizon 2021 ou dans ces zoos-là. Donc on vise une remontée immédiate y me semble, certainement avec une nouvelle délocalisation si on y parvient. On a aussi notre nouvel entraineur, Régis Brouard, son bronzage d’enfer et son tempérament chaud-bouillant, c’est pas pour me déplaire. Il a joué pour le Red Star en 1996-97 comme milieu de terrain, je me souviens je le faisais tirer les coups-francs sur Foot Manager 96 (le seul que j’ai réussi à faire fonctionner). Un grand nombre de joueurs quittent le navire (pas vraiment un navire, plutôt une carcasse de gova au fond de la Seine), on sera pas triste pour tous; et le recrutement a commencé… Bon on repart sur nos bases à l’ancienne, je vous fait même la liste:
– un milieu de Boulogne (National), genre prolo-sudiste avec un blaze de boxeur, Teddy Teuma… Wesh l’a priori sur son profil est pas terrible mais juste son blaze déchire.
– un défenseur d’Avranches, le genre de babtou de province avec une bonne expérience du National, Maxence Derrien.
– deux gadjos de Poissy, Sébastien Renot un goal qui sait marquer des buts et Harouna Sy (attendez vous à des blagues avec Haroun Tazieff) un défenseur latéral; n’en déplaise au service rumeurs et transferts, si y prennent le RER ils en ont pour trois plombes, vaut mieux prendre le transilien jusqu’à St-Lazare et puis la ligne 13.
– un attaquant de l’ACBB (CFA) qui gambade vite à ce qui parait, le genre de profil à la Adama Sarr qui fonctionnait pas du tout chez nous, Sekou Baradji. Lui il a pas pris le trom il est venu en footing.
– puis un autre défenseur qui vient d’Amiens (L1) mais qui à cause d’une sale blessure à joué avec la réserve cette saison, Matthieu Fontaine.

En ce qui concerne l’Academy, on sait on est pas réguliers, heureusement on est deux à écrire (plus Porthos qui nous approuve en hochant de la tête, avec beaucoup de style je dois le dire). Mais tu vois, on a pas toujours le time, ni le mojo pour écrire, on est pas des pros, et ya pas d’immeuble Horsjeu Entertainment où on bosse pour écrire. Et si y en avait un, on serait tricard dès le premier jour, à méfu dans les détecteurs incendie et à bolosser Roland Gromerdier. Et on compte rien changer.

Voilà, tu te doutes bien que pour le moment on se prépare pour le National, mais en vrai on sait pas encore où on va jouer. Puis entre un Red Star – Lens à Babouin, et un Red Star – Béziers à Bauer, lequel choisir… Le Président il a déposé un référé au tribunal (j’avoue je sais pas ce que c’est mais ça compte comme mot du dico), avec injection à la LFP de réintégrer le Red Star en L2, en vertu des règlements des 22 clubs ou un truc comme ça. Genre pour être sûr, vu qu’on va surement se prendre un rateau, c’est toujours mieux que le zef que nous met la DNCG, « on verra le 15-20 juillet », cousin en cas de repêchage on a un stade et vla les contrats à renégocier, tu le sais… Qu’est-ce qu’on en pense ? A part « nique la justice », pas grand chose narvalo.

Vive le Red Star, vive le National, nique sa mère la DNCG,
Jean-Claude Pied.

Jean-Claude Pied

eh ouai couzin, y bédav quand les gens chafrav, y pillav quant les gens pachav, c jeanklode qui vient pour bolossé la ligue2. Keskya ?

5 Comments

  1. Purée, on va voir qui va bolosser l’autre Jean-Claude Bite ! Evidemment que j’irai faire un tour à Bauer et me délecter des Picons tièdes de l’Olympic. J’en profiterai pour vous rouster la tronche.

  2. Quelle bien belle académie, heureusement qu’il y eut le chichon pour agrémenter un peu la saison, je partage! Je tiens toutefois à préciser que malgré le déconvenue de notre club, je n’erre pas en adidas et en fred pourry, j’ai des valeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *