la Lens académie est au fond du trou

- Lens -
Les matches se suivent et se ressemblent.  Douloureuse soirée que celle ci. Lens se déplaçait à Orléans,
Patrie de deux grosses têtes, Karim Ziani et Pierre Bouby, étonnant 5ème

Sikora continue ses essais. Vachoux est sacrifié pour remettre Douchez dans les buts. Le vétéran a fini son séminaire « grève en tondeuse autoportée »  et il est le seul du groupe à avoir vu du foot depuis quelques mois, étant donné qu’il est abonné au Parc des Princes.
Chantôme est titulaire pour la première fois, , Dankler est invité à maigrir sur le banc, et Zoubir est essayé en retrait de l’attaquant plutôt que sur l’aile.

On part donc sur  le 4-2-3-1suivant :

 

     Douchez

Lemos – Duverne Cvetinovic  Ebosse

Chantome  Bellegarde

Chouiar      Zoubir    Fortuné

              Lendric

 


Vachoux à l’annonce de la compo

 

Le môtch

5 minutes suffiront aux Orléanais pour ouvrir le score, sur un coup franc de Pierre Bouby.

A la 28 ème, Gomis s’écroule alors que Lemos l’évite tel un toreador. L’arbitre siffle penalty. Douchez repousse la tentative de Ziani mais Poha pousse la gonfle dans les filets.

Le score ne bougera plus. La seconde mi temps a été une purge et on a pas eu de ¼ d’heure lensois qui aurait pu faire douter Orléans. On s’est fait piner par des guèpes et on rentre la queue entre les jambes. Le match a été chiant comme la mort, entre des Lensois impuissants comme des petits vieux dans une maison de retraite en pleine canicule et un Orléans qui a géré… Toutefois, il aura fallu subir les saillies verbales de Jean-Luc Arribart durant tout le match, et Jean Luc est à l’humour ce que Zoubir est à la passe. Ce n’est pas leur domaine.

 

Les notes :

Douchez :  2/5 pas décisif, pas nul. Il repousse le penalty plein axe. C’est loupé pour le choc psychologique

Vachoux à la fin du match lors de la causerie de Siko

Lemos : 1/5 évite l’adversaire mais récolte un penalty. Fantomatique le reste du match. Il s’adapte pourtant bien à la vie dans le pas de calais #lemosincest .  Remplacé à la 55e par Carlier qui a fait illusion.

Duverne – Cvetinovic : 2/5 : doivent couvrir leurs latéraux. Pour le reste c’est quelconque.

Ebosse : 2/5 Meilleur que Lemos. A profité de la pitié de l’arbitre qui n’a pas osé siffler penalty alors qu’il embarque la pelouse, la cheville de l’adversaire mais laisse le ballon en place.

Chantôme : 3/5. Peu de fautes techniques, mais n’a pas pesé sur le jeu comme il le devrait.  Hors de forme

Bellegarde : 2/5 chien fou, il a pu peser plus sur la récupération, mais perdait trop vite ballon. pour que cela soit proprement exploité

Chouiar : 3/5 : la jeunesse, la fougue, l’insouciance. Loupe une grosse occasion en première mi temps , mais la lumière ne doit pas venir de lui, pour l’instant.

Zoubir : 1/5 .  1 comme sa frappe cadrée, 1 comme le nombre de ballon exploitable qu’il a du donner.. remplacé par Gérard à la 85ème qui a eu autant d’impact sur le terrain que Casper

Gérard à la cantoche

Fortuné : 2/5  toujours sur courant alternatif, fantomatique puis en lumière. Ses centres n’ont cette fois ci pas trouvé preneur.

Lendric  X/5 : Comment noter un mec qui est ignoré par ses coéquipiers.  Il a le potentiel, il fait les appels, mais n’est que trop rarement servi.  Remplacé Par Markovic à la 67ème , qui perpétue la grande tradition lensoise à recruter les frères/cousins/homonymes  de.. . ( Malouda, Keita, Hazard…)

le compteur est donc bloqué pendant la trève hibernale à :

 

prochain match le 9 septembre, à Bollaert, contre Lorient.

 

la bise anale

@bosdast

 

 

 

 

Bos Dast

Caution "sabots/tulipe/beuh" de la Oranje akademie . (avec Rhinit) Frison de Heerenveen. Lensois consanguin

4 Comments

  1. Merci pour le film. Je ne savais pas que Roland Giraud avait joué avec Elijah Wood

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *