la Lens académie tente le grand chelem (Lens – Lorient : 2-3

- Lens -
Après la trève internatianale, le RC Lens retrouve une équipe de Lorient à qui il avait suffit de 38 minutes pour l’humilier en coupe Moustache

 

Le club a fait le ménage de l’ère Casanova et a craqué le chéquier le dernier jour . Diarra (pas Alou), Markovic (Pas Lazar), Maazou (le vrai) et Duplus se sont donc installés à la Gaillette. Bayala, la dernière recrue annoncée est restée au Burkina, faute de papiers. Quand tu prévois d’arriver dans une belle région si accueillante comme la notre qui vote à 50% FN, mieux vaut faire attention à ces petits points de détails.

La composition :

Douchez

Duplus    Cveti Duverne Hafez

Koukou

Bostock Diarra

Maazou Fortuné Markovic

 

Lorient retrouvera donc une équipe modifiée aux 2/3 par rapport au match de 22 août dernier. L’objectif de Sikora est clair. Prendre les premiers points et les faire grèner.

 

 

Le môtch

Lens n’était pas en difficulté mais  pourtant, dès la 11ème minute, Duplus se fait mettre sur le cul par un débordement de Bouanga La frappe de Danic est faiblarde, peut être contrée, mais suffit à surprendre Douchez. Les ¾ du stade ne réagit pas, oscillant entre la stupeur de se prendre un but aussi pourri et une terrible impression d’impuissance

Réaction du public lensois

Mais contrairement aux matches précédents où Lens se laissait faire aussi docilement qu’une demoiselle dans les gif de Gwen Tagrenmer , on réagit, on se bat. Petkovic s’allonge sur une tête de Maazou à bout portant. Et à la 23ème, Markovic marque de la tête sur un corner bien tiré par Bostock. Le score en reste là à la mi-temps, mais pour la première fois depuis longtemps, on se dit qu’on a (un peu) de jeu.

La seconde période se déroule comme la première, toujours aussi disputée. Mais à la 58ème, Douchez donne l’impression de se trouer sur une tête de Courtet et les merlus prennent l’avantage pour la deuxième fois.

Lens n’abdique pas et profite d’un cadeau de la défense lorientaise à la 65ème minute. Markovic presse, déborde et centre pour Fortuné qui égalise.

Lens espère, cherche à garder ce nul. L’équipe ne respire pas la sérénité mais on se dit qu’un point, ça serait déjà pas mal contre le top 3 de L2. Mais il aura fallu le coup du sort pour bien nous remettre le nez dans le caca. Selemaini s’écroule dans la surface alors qu’Hafez prend proprement le ballon. M. Batta accorde penalty. Bouanga le transforme et est à deux doigts d’un hélicobite devant la Trannin. Son short initialement blanc cachait mal la peur qu’il a pu ressentir en fin de match.

Juste après le penalty , Diarra fait un tacle très engagé sur le fameux Selemaini, histoire qu’il ne tombe pas pour rien. M. Batta sort le deuxième jaune, synonyme de rouge. On se souviendra avec amertume que ce même arbitre estimait qu’il n’y avait pas faute sur Madri lorsque celui-ci s’est fait péter la jambe il y a quelques semaines… J’hésite entre malhonnêteté et efficacité des évaluations de la FFF. Je vous laisse le choix. on a perdu encore, mais c’est pas passé loin

 

Les notes :

Douchez : 1/5  s’affale comme une loutre sur le premier but, se fait transpercer sur le deuxième. on comprend pourquoi il avait peur de la concurrence.

Duplus : 2/5 encore un nouvel arrière droit. Plus rassurant ceci dit que tout ceux qui se sont succédés jusque ici. Se fait tout de même bizuter sur le premier but.

Duverne  : 3/5 aggressif sur le porteur de balle, il manque le déclic pour eteindre les adversaires et être plus serein.

Cvetinovic 3/5 : j’aime sa hargne, sa rage mais pas d’action marquante à son actif.

Hafez : 4/5 il a été actif sur son coté autant offensivement que défensivement. Un régal. Injustement sanctionné sur le penalty.

Diarra : 4-1/5   une des excellentes surprises de ce match.  Agressif (trop ?) sur le porteur de balle, il aura aussi colmaté à droite à gauche quelques brèches. -1 pour  le rouge, même s’il semble sévère. Son absence contre Valenciennes est déjà regrettable.

Bostock. 3/5 : ce n’est pas encore le joueur d’il y a un an. Mais il y a du mieux. Ses CPA ont été dangereux, et quelques interventions rugueuses ont fait du bien au milieu.

Koukou : 2/5 : aux fraises même sur l’impact physique alors que c’est sa principale qualité. .. dommage remplacé par Gérard (68e) qui a réussit à être aussi transparent.

Maazou : 3/5 : remuant,  rapide, il aurait pu égaliser si Petkovic ne s’était pas déployé.  Le prix de son transfert fait jaser, et pas mal de fans lensois (dont moi) étaient sceptiques. Fais nous fermer la bouche, mec.

Markovic : 4/5 l’homme du match. Une passe décisive et un but pour sa première titularisation. Roublard, efficace, il peut faire mal s’il est constant. Remplacé par Chouiar (92è) qui a juste touché sa prime de match sans toucher de ballon.

Fortuné : 3/5 Il a marqué. c’est ce qu’on lui demande.  Mais la grinta et le pressing incessant de Lopez manquent cruellement.

 

Rendez vous vendredi pour le match contre Valenciennes ( eux appellent ça un derby…)

Inutile de dire que nous sommes sereins…

 

 

Bonus musical : on a combien de points déjà?

Bos Dast

Caution "sabots/tulipe/beuh" de la Oranje akademie . (avec Rhinit) Frison de Heerenveen. Lensois consanguin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *