METZ – MARSEILLE (0-3) : LA METZ QUE UN CLUB ACADÉMIE N’AURAIT JAMAIS DÛ NAÎTRE.

Chute et fin d’un ami.

Ok, laissez-moi vous expliquer.

J’ai un ami, dont la fatalité est d’être également un fan du FC Metz, et avec lui, nos discussions post-match se résumeny à insulter les mères de tout le staff et de tous les joueurs du club à la croix de Lorraine. Lui aussi en a marre. Lui aussi a envie de s’arracher les parties à chaque centre raté de Rivierez. Il a comme moi, ce rêve, un peu fou, cet espoir, un peu dingue, qui est un jour de voir, pourquoi pas, le FC Metz… je sais, cela va vous paraître dingue : gagner un match !

Je sais !! C’est juste démentiel comme projet !

Pour les besoins de l’Acad, je vais l’appeler par son vrai prénom, il s’appelle Camille. Je vous jure c’est vrai. Il a un prénom de fille, il le sait, mais il fait 1m95 alors il ne se fait pas souvent vanner. Pourquoi je vous parle de Camille ? Parce que je ne pourrais mieux vous résumer ce que je ressens, et ce que j’ai envie de vous dire qu’à travers nos échanges tout au long de ce match.

Camille n’avait pas pu venir au match. Camille n’avait pas Bein. Camille n’avait pas internet où il était. Donc Camille n’a pas pu voir le match. Ça tombe bien, vous non plus. Alors c’est pourquoi… (grosse erreur en approche) j’ai passé le match à lui… (VRAIMENT une grosse erreur)… décrire le match au téléphone ! … Mais je vous jure que sur le coup, on était innocent tous les deux ! On ne savait pas ce qu’on faisait ! Un peu comme deux puceaux qui découvrent par hasard les joies de la masturbation ! Vous l’avez l’image ? On était comme ça… Naïf, qu’on était. Très pur… On était… On… Oui… On était con ! Voilà !

15e journée : FC Metz – Olympique de Marseille

Allô, t’es là vieux ? Ouais, alors, visons un peu cette feuille de match… Hanz a dit qu’il allait changer les titus… Euh… C’est… un 4-5-1. Ou un faux 4-3-3… Enfin… C’est pas possible que ce soit un 4-3-3 avec… Non… Pas possible… Balliù et Nguette entourant Rivière… Haha ! Arrête tes conneries Hanz ! Non sérieusement… Et… Mais… C’est Basin ? … Allo ? … Allo ? Camille ? Réponds !

 

C’est un dur Camille… Il était là lorsqu’on était en NatiAnal… Il a chanté à tous les matchs. Il est même allé voir les entraînements ! Bourré certes, mais encourageant quand même les joueurs ! Sur Football Manager 2009, il a une partie avec le FC Metz où il en est à sa dixième année… C’est un dur comme ça le Camille. Mais là… Je l’ai senti atteint. Quelque chose commençait à se briser en lui… Je n’avais pas envie de voir ça… Je n’avais pas envie d’être l’intermédiaire de la mutilation de son âme… Mais au lieu de raccrocher… J’ai commencé à dire :

« Oh… Le club a fait un hommage à Cohade… C’est son 300e match en ligue 1… Ils lui ont offert… C’est quoi ce truc difforme ? C’est un T-shirt ça ? Hahaha ! La gueule qu’il tire ! Woah la honte, je te jure, ils ont floqué un torchon pour lui ces enfoirés ! Regarde, je t’envoie la photo ! »

On peut lire sur le visage de Cohade : « Bon, faut que je case ce truc chez moi maintenant… »

-1e :
Moi : – Mec, c’est vraiment Basin qui rentre sur le terrain…
Camille : – Bah, si ça se trouve il est bon, sérieusement. Après, le risque, c’est qu’on a plus trop d’aillier… C’est dommage de mettre Balliù aussi haut… Garde au moins Rivierez sur le banc pour changer avec Basin au cas où… Il doit être vraiment confiant Hanz…
– Tu racontes de la merde vieux… Tu y crois sérieusement à ce que tu dis ?
– Franchement, non, mais d’un autre côté, si on analyse la facult…
– … Oh, Robert Pirès !

Pas envie d’épiloguer sur le coup d’envoi, je vous laisse constater…

https://platform.twitter.com/widgets.js

8e :
Moi : – Rivierez… au centre du terrain, va savoir pourquoi… Il tente un centre… Bah, honnêtement, je pense que c’était le centre le plus pourri que j’ai jamais vu de ma vie. Une vieille balle en cloche, mi brossée, mi demi-molle. Personne n’a rien compris.
– Haha ! Tu te rappelles à Fifa quand on a essayé de le vendre mais que personne n’en voulait ? On a dû attendre la fin de son contrat ! Je pense qu’on était pas si loin de la réalité…

12e :
– OOOOuch !
– Mais quoi ? Quoi, esclave de chien ?
– Un tir, moisi de l’adversaire. Mais cadré. Heureusement, Diagne qui tacle avec les mains dans le dos. Ça va, il nous a sauvé pour le coup !
– Qu’est ce que je te dis toujours ? Tu mets un grand noir en défense, ça te sauve un match !

14e :
– Wow Basin, il impressionne par sa fausse jeunesse ! Il n’a aucun souffle, du coup il est obligé de faire faute. C’est…
– Ok, pour moi c’est décidé, je pose une échelle de Basin… Je ne le vois pas, mais quand je t’entends parler de lui, il me gonfle déjà. On va dire que ça, c’est un 3/10 sur l’échelle de Basin.
– T’avais pas déjà ton échelle N’daw ?
– Si, pour les casseurs de jambes. Tu te rappelles son dernier match ? Haha. Quel stupide celui-là. Un bon 12/12 sur l’échelle de N’daw.
– … T’as un problème avec les échelles vieux…
– Ton père suce mon zob sur cette échelle ok ?
(Bon, là, ça ne voulait rien dire, et cela n’apporte rien, mais sa répartie foireuse m’a fait rire).

16e :
– J’adore comme à Metz on est poli, on laisse les joueurs arriver tranquillement dans la surface et tricoter tranquillement… C’est vraiment agréable.

18e :
– Basin encore qui tente… Quoi ? Je ne sais pas… Il a essayé de conserver le ballon, tout en restant sur la ligne, mais il a perdu le ballon et du coup, il s’est laissé distancé par l’adversaire…
– Mais pourquoi ?
– Franchement, je ne sais pas… Et voilà une contre attaque de rêve… OH PUTAIN !
– Quoi ? But ?
– Bah oui, but quoi… 0-1.
– Comment ?
– Franchement, je ne sais pas…
– BORDEL DE MERDE ! Je t’emmerde HANZ ! Toi et tes choix à la con ! Demain se sera quoi ? Wollscheid attaquant ? … Pourquoi pas connard ! J’en ai marre de ce club à la con ! Tu m’entends ? J’en ai marre…
– Sinon… sur l’échelle de Basin, tu le mettrais où… ?
– Ta gueule !

28e :
– Ouh ! Arrêt de Kawa avec la main, façon goal de handball. J’avoue il assure.
– Je t’avais dit qu’il était bon !
– Non, tu m’as juste dit que tu n’en pouvais plus de Oberhauser en second goal !
– C’est tout comme, ma couille…

34e :
Camille : – … Quoi ? Pourquoi tu ne dis plus rien ? Qu’est ce qui se passe ?
Moi : – Tu te rappelles quand ton pote, le hipster là, devait aller faire son tour du monde ? La soirée qu’on avait fait la veille de son départ ? Tu t’en souviens ?
– Oui ben quoi ?
– Tu te souviens de la meuf qui s’est frotté à toi à la fin, juste avant qu’on rentre ?
– Oui, ben quoi ?
– Tu te rappelles ce que tu m’avais dit quand je t’ai demandé pourquoi tu n’étais pas allé plus loin avec elle ?
– Non…
– Ah mince, je ne m’en souviens plus non plus, mais je me rappelle que j’avais beaucoup ri.
– Chouette tout ça… Et le match ?
– Euh… On vient de se prendre un but, débile, mais vraiment, pas envie d’en parler. Mais ça, c’était un bon souvenir… 0-2
– … Sincèrement, je te souhaite de mourir jeune espèce d’enfoiré… Je te maudis tellement là que j’espère que ton zizi va tomber… Que ton père va avoir le cancer… Que ta mère va…

35e :
Camille : – … Que ta sœur va avoir un enfant, et ce sera ton père qui…

36e :
Camille : – … Et que là, tu vas te retourner, et derrière le masque, le mec en train de te tringler, tu vas reconnaître son regard, et tu diras bonsoir à ton…
Moi : – Attends ! Il y a Rivière qui touche la première fois le ballon dans la surface ! Il se retourne… ET AHHHHHH ! La vieille frappe décroisée ! Sérieusement, ça vaut facile un 4 sur l’échelle de Nolan Roux !

42e :
Moi : – Alors là, vieux, tu ne peux pas savoir comme tu doit être content de ne pas voir le match, il y avait Nguette, seul, à cinq mètres des buts qui déclenche une frappe, pleine puissance, le goal adverse a le temps de hausser les épaules, prendre le thé, discuter de la dernière saison de Games Of Thrones et de pourquoi c’est pas logique que Jon Snow revienne à la vie comme ça, et la capte : tranquille… Sérieusement, j’en peux plus de lui… Pourquoi il est encore titu ?

45e :
Moi : Basin qui part tout seul depuis la défense… Basin qui fait une passe pourrie… Au moins du 6/12 sur l’échelle de Basin… L’adversaire cours… Il met une vue à Basin qui est en retard sur lui d’au moins deux minutes… Du bon 7/12 sur l’échelle de Basin… AHHHH ! Mais ouf, Niakhaté assure heureusement derrière.
– Camille : Va te faire voir HANZ ! Il attend quoi pour le faire sortir ce con ? Non, Monsieur veut remanier l’équipe, en faire à sa sauce, juste pour montrer qu’il fait les choses différemment : Bouffon va !

50e :
Moi : – C’est bon, festival de Basin là : Il n’est pas au marquage sur son adversaire… bah forcément, il a le temps de mettre sa tête l’autre… transversale !
Camille : Jure moi que tu n’abuses pas sur Basin !
– Promis.
– Va te faire foutre Hanz !

51e :
Moi : – C’est bon, là c’est le festival de Basin, là ! Un bon 10/12 !! … Il se laisse enrhumer par l’autre, du coup, il est obligé de se faire aider par Riviere qui revient défendre… Il s’en sort, du coup Rivière décale et fait une passe à Basin pour qu’il dégage le ballon… Il fait une passe moisie… Tellement naze, qu’elle finit en touche 5 mètres plus loin… Sérieusement, il faut qu’on s’achète la cassette du match… Là, ça nous fait mal, mais dans trente ans, je suis sûr que l’on va en rire…

53e :
– Ah, un changement vieux. C’est bon, le Fredo, il va le virer le…
– Quoi ?
– Changement de Rivière contre Nolan…
– D’accord, donc pour lui, à 2-0, sans aucune action messine, pas un tir cadré, aucun jeu devant… pour HANZ, le problème, c’est le gugusse tout devant qui attend qu’on lui donne au moins une fois le ballon pour tenter quelque chose ? Au calme le mec…

59e :
Moi : – Basin qui se chie dessus encore une fois sur une accélération de l’autre là… Sérieusement, HANZ, fait un changement ! C’est ridicule là ! … Tu es encore là vieux ?
– Non, je déprime là… Je double check sur Twitter et sur Tinder, si je choppe la meuf d’un des joueurs de Metz, je te jure…
– Attends ! Changement pour Metz ! Ouf ! C’est bon ! Enfin, le Fredo il va faire sortir… oh merde…
– … Quoi ?
– Il sort Dossevi.
– … Sérieusement ?
– Attends, si ça se trouve depuis avant on voit pas le même match, je regarde peut être celui de l’année dernière…
– T’es con ou quoi ?
– Non, vieux… J’ai envie d’être con : c’est pas pareil…
– VA TE FAIRE FOUTRE HANZ !

Allégorie de la distorsion entre les « idées de génies de Fredy », et « la merdasse réelle du Dr. Hanz ».

66e :
Moi : – Il y a Hanz qui couine comme une catin… On l’entend dans tout le stade : Mais regarde le match et vire moi ce Basin !!

68e :
Rivierez qui tente une passe en profondeur de 30 mètres trop forte… Merde quoi ! Rivierez aussi il faut le virer… Sérieusement quoi ! Entre Rivierez et Basin qui frôlent l’incompétence, Wollsheid qui se fait bouffer par des mecs en National, Bisevac qui n’en a plus rien à foutre les « glaouis », Assou-Ekotto dont le projet sportif est devenu de se prendre le plus de rouges possibles pour bouffer des McDos tranquille chez lui un jour sur deux, Diagne qui imite Assou-Ekotto… Je respire… Cohade qui a perdu son talent et qui foire tout ce qu’il touche… Nguette qui te donne envie de t’ouvrir le ventre à chaque fois qu’il touche le ballon… Riviere qui pue comme une charogne en plein cagnard… Et Nolan Roux aussi efficace devant qu’un slip sur la tête un jour de pluie… MAIS COMMENT ON A PU AVOIR 4 POINTS AVEC CETTE EQUIPE SÉRIEUSEMENT ?

71e :
– … Et… Wow !
– Quoi ? Enfin une occaz’ pour nous ?
– HAHAHAHA !! T’es mignon… Une superbe passe en retrait dans la défense de Basin… Du coup… But pour l’adversaire… 0-3... Là c’est son chef d’oeuvre… Du 12/12 sur l’E.B !! CRÈVE HANZ !

79e :
– Changement vieux… T’es là ?
– … Pff… Non j’arrête… Là je regarde le classement de Génération Foot au Sénégal… J’en ai marre qu’on se coltine toujours les plus débiles de France. Même si c’est Serin qui rentre sur le terrain à la place de Kawashima, j’en ai plus rien à foutre vieux !
– Wow… T’es vraiment mal là…
– Qu’est ce que tu veux que je te dise ? D’habitude, on passe nos matchs à chier sur Nguette, Nolan Roux, Assou-ekotto, ou encore Cohade… Mais là, on se rend compte qu’il y a pire. J’en ai marre moi… Sincèrement… Je sais comment cela va se passer : Je vais faire semblant de m’intéresser, et tu vas encore m’enfoncer. Je veux plus savoir… même si c’est un changement aussi débile que Niane pour Nguette.
– … euh…
– C’est Niane pour Nguette hein ?
– … Euh…
– AVOUE !
– Oui…
– …

85e :
– Moi : Allez vieux… Il y a Mollet qui vient de tenter une reprise acrobatique façon Brésil… Mollet, le Brésilien roux, c’est drôle non ?
– Hmmm ? Ouais, je m’en tape le fion maintenant… Dis moi juste ce qu’il fait Basin…

89e :
Moi : – Bah… Il y a une attaque… L’attaquant dé zone… Basin essaye de le suivre… Mais il glisse… Il tombe tout seul… Du coup l’attaquant est tout seul… Alors on lui fait la passe, forcément… Le joueur adverse est tout seul… il a le temps de bien viser son coéquipier pour lui faire une passe de rêve, parce qu’il est tout seul… Parce que l’autre Basin est encore au sol… Mais l’autre attaquant manque l’occasion immanquable…
– Ahhh… Combien du coup ?
– Oh, un joli 8/12 sur l’E.B…
– Ok… Bon, vieux, je te laisse rédiger ton Acad… Je… Je t’avoue, je suis en train de vivre un bad trip là. Je te laisse… Ok ?
– Ça va vieux ?
– … Non.

La conclu du barbu :

Il y a dans la vie, de l’inconvénient à être né. On est tous les patients d’une fatalité qui nous écrase. Qui nous assomme. Je sais qu’on se ment tous, tous les jours, à tout le monde et surtout à soi-même. Mais on la ressent tous. Au fond de nous même, lorsqu’il n’y a personne autour de nous, ou parfois juste avant de dormir… On est troublé par cette sentence, simple : il y a… vraiment… des fois… des jours… où j’aurais… voulu… ne pas… être né.

Je ne donne pas de notes, de toute façon, j’aurais détruit tout le monde, vous vous en doutez… Avec une note spéciale pour Basin… Qui était NUUUUUL certes, responsable de 90% des actions dangereuses, certes… et gravement impliqué dans les trois buts… certes… (J’essaye vraiment de prendre du recul là…)… Mais la débâcle est collective. Ses erreurs n’auraient pas été si flagrantes si au milieu on savait garder le ballon, se faire des passes et jouer vers l’avant. Si tout devant on savait inquiéter les adversaires autre que par des tentatives téléphonées complètement pétées !

Donc, non, je m’en suis pris à lui, mais Basin n’est pas le seul responsable de ce naufrage. C’est juste le putain d’iceberg qui a ouvert la brèche ! Bien joué « Cap’taine HANZ », un petit mot en conclusion sur ce que tout le monde a pu observer ? A savoir votre totale incompétence sur votre feuille de match et les changement plus que merdique tout au long de ce match ?

Sur l’échelle du déni, il est au moins à 8 ce type…

 

LeGrasAuLLy

One Comment

  1. C’est fou comme plus c’est pire, plus c’est meilleur. J’ai pris unplaisir presque sadique à lire cette acad’. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *